IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une société appelée Meta poursuit Meta pour s'être nommée Meta
La petite entreprise affirme que le changement de marque de Facebook a anéanti son activité

Le , par Nancy Rey

145PARTAGES

3  0 
L'automne dernier, Facebook a changé sa dénomination sociale en Meta, dans le cadre d'une réorientation stratégique qui l'a fait passer des médias sociaux à une future forme immersive d'Internet alimentée par les technologies de réalité virtuelle et augmentée, appelée le métavers. Ses actions ont commencé à se négocier sous le nom de META (FB) le mois dernier. Meta Platforms, l'entreprise est sous coup d’une plainte pour violation de marque par MetaX LLC, une société qui dit faire des affaires publiquement sous le nom de Meta et qui opérait dans l'espace technologique de la réalité virtuelle et augmentée depuis des années avant que Mark Zuckerberg n'annonce le changement de marque de son entreprise. La décision du géant de la technologie a « anéanti » les activités de la petite entreprise, selon les allégations de la plainte de MetaX LLC, déposée mardi devant le tribunal du district sud de New York.


Une société d'art d'installation appelée META (ou Meta.is) a annoncé mardi qu'elle allait poursuivre Meta (ou Facebook) pour violation de marque, alléguant que le changement de nom de Zuckerberg a violé la marque établie de la petite société. « Le 28 octobre 2021, Facebook a saisi notre marque et notre nom META, que nous avons mis notre sang, notre sueur et nos larmes à construire pendant plus de douze ans. Aujourd'hui, après huit mois de tentatives de négociation de bonne foi avec Facebook, en vain, nous n'avons eu d'autre choix que de déposer une plainte contre eux », peut-on lire dans un post sur le site de la petite entreprise.

Afin de rendre ce post compréhensible, nous allons faire référence à la société de médias sociaux d'un milliard de dollars en tant que Facebook et à la plus petite société de réalité augmentée en tant que Meta.is ; cela ne constitue pas une approbation des revendications juridiques de l'une ou l'autre partie.

Meta.is demande une injonction ordonnant à la société mère de Facebook de cesser d'utiliser le nom Meta en relation avec des produits, services ou activités liés à la réalité virtuelle, augmentée ou étendue, ainsi que des dommages et intérêts non spécifiés, selon la plainte.

Meta.is, qui a été fondée en 2010, crée des installations immersives et des activations incorporant la réalité virtuelle et augmentée, des visuels, du son et d'autres technologies lors d'événements tels que Coachella et SXSW - comme ceux que le transformateur de Facebook cherche maintenant à faire pour promouvoir sa nouvelle stratégie, selon la plainte. Meta.is dit avoir également travaillé avec des artistes numériques populaires tels que Beeple, et affirme que son travail a « jeté les bases du "métavers" en développement, bien qu'il n'existe pas encore complètement ».

Dans sa plainte, Meta.is affirme que, lors des négociations qui ont suivi le changement de nom de Facebook, le géant de la technologie a affirmé que les deux entreprises fournissaient « des biens et services radicalement différents », se qualifiant lui-même de « société de technologie sociale ». Pourtant, l'action en justice pointe du doigt les récentes activations de Facebook transformé en Meta à SXSW et Coachella qui, selon Meta.is, sont « identiques » aux événements qui font partie de son activité principale depuis des années.

Une grande partie de l'affaire repose sur les nombreux scandales liés à la confidentialité de Facebook, qui, selon Meta.is, ont rendu impossible le partage du nom. « Meta ne peut plus fournir de biens et de services sous la marque META, car les consommateurs sont susceptibles de croire à tort que les biens et services de Meta émanent de Facebook et que Meta est associé à la toxicité qui est inextricablement liée à Facebook, affirme la plainte.

Meta.is détient une marque de commerce valide pour le nom, mais il se peut que la bataille soit difficile devant les tribunaux, étant donné le large éventail de demandes de marques déposées par Facebook depuis que le changement de nom est devenu officiel, y compris des marques distinctes pour la messagerie, les réseaux sociaux et les services financiers. Il existe également un certain nombre de marques revendiquant le nom Meta pour des produits non technologiques, notamment un seltzer dur et un fabricant de prothèses.

Source : Meta.is (1, 2)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Son identifiant sur Instagram était @metaverse après le changement de nom de Facebook en Meta, le compte vieux de dix ans a été bloqué, emportant tout son travail avec lui

Facebook s'est rebaptisé Meta le mois dernier, mais une société de PC déjà appelée Meta a quelque chose à dire à ce sujet, elle refuse de céder le nom pour moins de 20 millions de dollars

Facebook s'est rebaptisé Meta le mois dernier, mais une société de PC déjà appelée Meta a quelque chose à dire à ce sujet, elle refuse de céder le nom pour moins de 20 millions de dollars

Facebook, devenu Meta, vient d'être frappé par son premier procès important depuis qu'une dénonciatrice a révélé une foule de documents internes, les plaignants réclament 100 milliards de dollars

Le changement de marque de Facebook en Meta semble avoir eu des répercussions négatives plutôt que positives sur sa réputation, indique une récente étude de Harris Poll

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de archqt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/07/2022 à 21:39
Ils s'en foutent chez facebook, j'espère qu'ils perdront. C'est quand même étonnant que l'organisme de dépôt des marques ait laissé passé cela.
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/07/2022 à 9:08
Meta (fcb) part dunprincipe quelle peut surpasser la Meta.is sur le plan juridique et surpasser Meta is qui na tout simplement pas les moyens dintenter un procrs contre un geant technologique de plusiieurs milliards de dollars
0  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/07/2022 à 16:29
Facebook/Meta confirme une fois de plus son puritanisme. Ce qui me dissuade encore plus d'avoir une quelconque activité dans le métavers. Surtout que Meta veut standardiser (à l'aide d'autres multinationales) le métavers comme une norme à l'égal du web. Cela signifie donc une censure standardisée qui n'existe pas dans le fonctionnement normal du web (un peu le même principe que les projets de "web national" de la Chine et de la Russie).

D'une manière plus large, les réseaux sociaux/média puritains, c'est sans moi. Surtout que ce sont souvent les puritains qui pompent allégrement les données personnelles ; c'est très fréquent que les clauses types confirmées que vous avez bien 18ans+ (sinon demande d'autorisation parentale, une partie du contenu censuré), s'accompagnent de clauses louches sur le traitement des données.

En fait, le métavers c'est le rêve des assureurs : un régime totalitaire parfait (c'est-à-dire sans aucune possibilité de prendre le moindre risque, d'effectuer la moindre action potentiellement illégale), dans un monde déjà intrinsèquement sans risque, car virtuel !

Et encore, il me semble que le souhait d'une certaine dissidente (Frances Haugen), et d'enregistrer la moindre action du moindre utilisateur du métavers (autrement dit, d'instituer une surveillance de masse) .
0  0 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/07/2022 à 11:25
Facebook à déposé Meta auprès des organismes dédiés dans le monde parallèle, où est le problème que des ringards du monde réel aient le même nom. De quoi la justice du monde réel se mêle ??
0  1