IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Son identifiant sur Instagram était @metaverse après le changement de nom de Facebook en Meta, le compte vieux de dix ans a été bloqué
Emportant tout son travail avec lui

Le , par Nancy Rey

342PARTAGES

8  0 
Le mois dernier, Thea-Mai Baumann, une utilisatrice d'Instagram portant le pseudonyme @metaverse s'est retrouvée privée de son compte, qui présentait une décennie de sa vie et de son travail, après que la société mère Facebook a changé sa dénomination sociale en Meta. En effet, le 28 octobre, Facebook, qui possède Instagram, a conservé le nom de la plateforme de médias sociaux Facebook, mais a changé sa dénomination sociale pour Meta, afin de refléter le monde virtuel que le géant technologique considère comme l'avenir de l'internet.


Thea-Mai Baumann postait sur Instagram en utilisant l'identifiant @metaverse depuis près de dix ans lorsque son compte a été désactivé le 2 novembre. « Votre compte a été bloqué pour avoir prétendu être quelqu'un d'autre », lui a signalé l'application. Baumann n'était pas exactement sûre de ce qui s'était passé, mais le positionnement dans le temps était curieux. Le blocage du compte est intervenu quelques jours seulement après que Facebook eut annoncé son nouveau nom, Meta. Le PDG Mark Zuckerberg a déclaré que ce nom reflétait la nouvelle orientation de l'entreprise vers sa vision du métavers, un monde virtuel destiné à faciliter le commerce, la communication et bien plus encore. L'identifiant @metaverse de Baumann est soudain devenu une denrée très prisée.

« Ce compte représente une décennie de ma vie et de mon travail. Je ne voulais pas que ma contribution au metaverse soit effacée d'internet. Cela arrive aux femmes dans la tech, aux femmes de couleur dans la tech, tout le temps », a déclaré Baumann qui est d'origine vietnamienne.

Baumann a ouvert son compte Instagram en 2012 pour documenter sa vie d'étudiante en arts à Brisbane et l'entreprise de réalité augmentée qu'elle a ensuite créée, appelée Metaverse Makeovers. Selon son site web, décrivant des "appcessoires" portables, l'offre Metaverse Nails de la société « est le seul produit au monde qui vous permet de parer votre moi numérique et physique avec des hologrammes personnalisables. C'est de la technologie glamour à porter ».

Lorsque Baumann a lancé Metaverse Makeovers, elle s'est emparée du handle Instagram @metaverse pour présenter son art et sa technologie. L'Australienne avait créé une application qui affichait des hologrammes virtuels sur les modèles d'ongles de son entreprise. Elle envisageait de fabriquer une ligne entière de vêtements et d'accessoires qui seraient augmentés virtuellement. Après cinq ans, les financements se sont taris et elle a commencé à utiliser son compte Instagram pour promouvoir ses autres travaux. Le compte @metaverse de Baumann est passé relativement inaperçu au fil des ans, attirant moins de 1 000 followers. Puis Facebook a changé de nom.

Thea-Mai Baumann dans son studio dans la banlieue de Sydney.


Le 28 octobre, Zuckerberg a annoncé ce changement lors de son discours d'ouverture de Connect 2021, en déclarant que le nom de Facebook « n'englobe tout simplement pas tout ce que nous faisons ». Zuckerberg vendait son idée de métavers depuis des mois, déclarant dans une interview l'été dernier que « le métavers est une vision qui s'étend à de nombreuses entreprises toute l'industrie… Ce n'est certainement pas quelque chose qu'une seule entreprise va construire », a-t-il dit. Baumann, avec ses années d'expérience à la tête d'une entreprise basée sur le concept et portant son nom, serait apparemment un partenaire idéal dans cette entreprise.

On ne sait pas si Meta/Facebook a quelque chose à voir avec la perte d'accès à son compte par Baumann. Baumann a tenté de vérifier son identité auprès d'Instagram, mais elle n'a pas reçu de réponse pendant des semaines. Elle a essayé de travailler avec un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle pour voir quels droits elle avait pour récupérer son compte, mais elle ne pouvait pas se payer leurs services.

Mais dès qu'un journaliste a eu vent de l'histoire, les choses ont changé. Le 4 décembre, deux jours après qu'un journaliste du New York Times a contacté Meta au sujet du compte, Baumann a soudainement retrouvé l'accès à @metaverse. « Ce compte avait été supprimé à tort pour usurpation d'identité, et nous l'avons maintenant rétabli. Nous sommes désolés que cela se soit produit », a déclaré Stephanie Otway, porte-parole de la société Meta.

L'expérience de Baumann pourrait avoir un effet dissuasif sur la volonté des entreprises et des individus de participer aux médias sociaux par crainte de voir leur identité en ligne saisie arbitrairement. « Facebook a essentiellement une discrétion sans entrave pour s'approprier les noms d'utilisateur Instagram des gens. Il peut y avoir de bonnes raisons pour cela, par exemple, s'ils sont offensants ou s'ils usurpent l'identité de quelqu'un d'une manière qui prête à confusion. Mais l'exemple de @metaverse met en évidence l'ampleur de ce pouvoir. Les utilisateurs n'ont essentiellement aucun droit », a déclaré Rebecca Giblin, directrice de l'Institut de recherche sur la propriété intellectuelle d'Australie à l'Université de Melbourne.

Bien qu'elle ait récupéré son compte, Thea-Mai Baumann reste préoccupée par l'avenir du métavers, un monde virtuel encore très hypothétique auquel on accède grâce à des technologies spéciales de réalité virtuelle et de réalité augmentée. « Parce que je travaille dans l'espace des métavers depuis si longtemps, 10 ans, je me sens simplement inquiète ».

Source : New York Times

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des propos de Rebecca Giblin qui dit « Facebook a essentiellement une discrétion sans entrave pour s'approprier les noms d'utilisateur Instagram des gens… Les utilisateurs n'ont essentiellement aucun droit » ?

Voir aussi :

Facebook s'est rebaptisé Meta le mois dernier, mais une société de PC déjà appelée Meta a quelque chose à dire à ce sujet, elle refuse de céder le nom pour moins de 20 millions de dollars

Facebook, devenu Meta, vient d'être frappé par son premier procès important depuis qu'une dénonciatrice a révélé une foule de documents internes, les plaignants réclament 100 milliards de dollars

Le changement de marque de Facebook en Meta semble avoir eu des répercussions négatives plutôt que positives sur sa réputation, indique une récente étude de Harris Poll

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BleAcheD
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 10:49
« Ce compte représente une décennie de ma vie et de mon travail. Je ne voulais pas que ma contribution au metaverse soit effacée d'internet. Cela arrive aux femmes dans la tech, aux femmes de couleur dans la tech, tout le temps, a déclaré Baumann qui est d'origine vietnamienne.
Il n'y aucun rapport la, peut importe le genre ou l'origine de la personne, Facebook aurait fait exactement la même chose
17  1 
Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 10:26
En effet, placer "une décennie de sa vie et de son travail" sur ce genre de plateforme, c'est aussi prendre le risque de tout perdre sur un brusque changement de fonctionnement de la plateforme. Fonctionne aussi avec Youtube : Tu as la visibilité, mais pas la maitrise de ce que tu y fait.
14  1 
Avatar de Waikiki
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 17:02
Idiocracy, chaque jour la réalité se rapproche un peu de plus du scénario de ce film.
10  1 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 13:48
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Ce sont des pigeons.

Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Pensez-vous investir dans l'immobilier numérique ?
Le principe d'un bien immobilier pour le commun des mortels c'est d'être propriétaire d'un bien matériel, même si toute l'économie se casse la figure.

Là, si Facebook/Meta ferme ses serveurs, on n'a plus rien. Ça revient presque à acheter une maison mais en restant locataire du terrain sur une durée déterminée. Au moins la maison, on est sûrs de l'avoir pendant la durée du bail du terrain.

Bref, aucun intérêt, à part pour Zuckerberg et ses actionnaires, qui ont trouvé le moyen de transformer du rien en ressource à revendre (je dis du "rien", mais il n'empêche que ça va consommer de l'énergie à une époque où on parle de problèmes énergétiques et écologiques).
10  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/11/2022 à 7:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« [...]Je me suis trompé et j’en assume la responsabilité »
"... Vous êtes tous virés"
C'est quand même dur la vie d'un PDG, il met la survie de son entreprise en danger et il licencie les autres
La vie d'un employé est tellement plus simple, il fait son boulot, obéi à sa hiérarchie et se fait virer avec un solide "c'est pas toi le problème, c'est moi"

J'ai quelques collègues qui ont pris la mauvaise décision au mauvais moment, ils n'ont pas été virés mais leur carrière, qui avait évoluée si vite, s'est soudainement mise à stagner.
Je ne dis pas que c'est anormal, je dis juste que quand tu es en haut de la pyramide, les conséquences sont étrangement moins impactantes personnellement.

Et après on me dit qu'ils méritent leurs salaires mirobolants.
9  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/02/2022 à 13:14
Quand 99% des commentaires sont dubitatif sur l'interet d'une techno c'est que ça va se vautrer.
Le dernier exemple en date était stadia et on voit le résultat aujourd'hui...
A moins que les gouvernements/entreprises nous imposent d'utiliser le métavers, ce truc servira a rien.

Un signe que c'est mort née, il n'y a pas de porn dans le métavers, le porn c'est la base d'internet, du minitel et de pleins de sites comme onlyfan et co.
facebook a interdit les attouchement virtuel.

si je peux pas pincer les fesses virtuel je reste sur pornhub (en vr éventuellement )



entre nous, vous trouvez pas ces avatars super sexy , des graphismes et des formes a en faire perdre la tête, crysis3 est détrôné
9  1 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 15:01
Qu'en pensez-vous ?
Les gens sont fous, je vois l'intérêt de boutiques virtuelle mais de l'immobilier...
A mon avis pendant 2-3 ans les gens vont aller vers le Métavers et après les gens se rendront compte de l'inutilité de la chose et partiront sans possibilité de récupérer l'argent investit... ou alors le Metavers fermera car ça ne rapportera pas assez.

Pensez-vous investir dans l'immobilier numérique ?
Non
9  1 
Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 16:47
Si Zuckerberg veut que son machinvers cartonne, il suffit d'y mettre du porno. C'est ce qui attire les gens en général
9  1 
Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 16:52
Est-ce qu'on peut acheter un bien immobilier virtuel avec de l'argent virtuel et le louer à des locataires virtuels qui vont y installer des meubles virtuels ? Ou alors, il n'y a que l'argent dans cette histoire qui n'est pas virtuel ?
8  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 8:39
Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
outre que c'est un nom hyper ronflant, quelqu'un peu m'expliquer à quoi c'est sensé servir le métavers ?
A pomper ton fric et encore plus de données personnelles.
Mais à quoi ça va te servir? Rien, au mieux pouvoir dire j'y ai été.
8  1