IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jeff Bezos prédit que seul une poignée de personnes sera autorisée à rester sur Terre
Pendant que l'humanité déplacera la plupart des industries dans l'espace

Le , par Nancy Rey

3.2KPARTAGES

14  1 
Jeff Bezos, fondateur de Blue Origin et Amazon, a participé à une discussion sur la politique spatiale des États-Unis, l’interview faisait partie du 2021 Ignatius Forum à la cathédrale nationale de Washington. Le milliardaire de 57 ans a partagé avec enthousiasme ses prédictions sur ce à quoi ressemblera la civilisation humaine dans le futur et a affirmé que la Terre est trop petite pour répondre aux besoins de croissance et d'énergie de la civilisation et qu'à terme, la majeure partie de cette croissance devra se faire "hors planète". Pour Bezos, cela signifie que les humains finiront par construire la vie dans l'espace et qu’un jour, la Terre pourrait devenir une destination de vacances, un lieu touristique ni plus ni moins que les parcs nationaux. La course vers la conquête de l’espace a été lancée il y a de cela plusieurs décennies avec le premier homme sur la Lune et à cette époque cette course était une affaire entre États rivaux notamment la Russie et les USA. Mais aujourd’hui, le débat est clairement passé à un autre niveau avec des investissements d’entreprises comme celles des milliardaires Jeff Bezos, Elon Musk et Richard Branson.


Lors du Forum Ignace 2021 à Washington Jeff Bezos a donné sa vision du futur de l’espèce humaine avec la conquête de l’espace. Pour lui, l’humanité n’est pas très loin d’aboutir à des colonies de l’espace avec des habitats flottants qui simulent la gravité sur terre. Il s'attend à ce que de vastes colonies spatiales cylindriques tournoyant pour créer une gravité artificielle pour des millions de résidents prennent en charge l'essentiel de la production industrielle. Pendant ce temps, la Terre sera transformée en une réserve naturelle à l'accès restreint, semblable aux parcs nationaux américains actuels. « Cet endroit est spécial, nous ne pouvons pas le ruiner », a déclaré le fondateur d'Amazon à propos de notre planète.

« Des millions de personnes vont passer de la Terre à l'espace au fil du temps. Et c'est la vision de Blue Origin… Des millions de personnes travaillant dans l'espace », a-t-il ajouté en faisant référence à sa propre entreprise. « Au fil des siècles, la plupart ou beaucoup de ces personnes seront nées dans l'espace. Ce sera leur première maison. Ils naîtront sur ces colonies, ils vivront sur ces colonies. Ils visiteront peut-être la Terre de la même manière que vous visiteriez le parc national de Yellowstone », a prédit Bezos.

Il a déclaré que les colonies elles-mêmes « auront des rivières, des forêts et des animaux sauvages », ce qui a sans doute fait sortir son discours du domaine de la futurologie pour le rapprocher de celui de la science-fiction optimiste. Amazon est tristement célèbre pour son ingéniosité lorsqu'il s'agit de presser ses travailleurs pour obtenir chaque goutte de productivité. C'est pourquoi la description tout aussi optimiste des "villes-usines Amazon", qui permettraient de résoudre les inégalités économiques aux États-Unis, a été accueillie avec horreur lorsqu'elle a été proposée en septembre.

Bezos a fait référence au physicien de Princeton Gerard O'Neill, qui a proposé le concept d'habitats spatiaux en 1976, comme source d'inspiration pour lui. Il a déclaré que le type d'expansion qu'il prédisait était inévitable, si l'humanité devait croître de manière durable. « Cette Terre peut supporter, disons, 10 milliards de personnes jusqu'à un certain point. Nous devrions travailler très dur pour trouver comment faire cela sans dégrader la planète », a-t-il déclaré. Interrogé par l'hôte de l'événement, Adi Ignatius, l'entrepreneur n'a pas précisé qui, selon lui, déciderait de l'avenir de la vie sur Terre. Si les précédents historiques sont un indicateur, les privilèges accordés par la richesse et le statut pourraient être impliqués.

Une solution plus facile que la conquête d’autres planètes

Elon Musk a dit qu'il voulait voir un million d'humains coloniser Mars d'ici 2050. Cette idée s’oppose à la vision de son concurrent Jeff Bezos qui la juge inutile et visiblement trop coûteuse. Pour le milliardaire, cette solution de colonies spatiales est plus facile qu’une tentative de conquête d’autres planètes comme Mars : « Même si vous deviez « terraformer » Mars ou faire quelque chose de très dramatique comme ça, ce qui pourrait être très, très difficile, soit dit en passant, même si vous deviez le faire, c’est tout au plus un doublement de la Terre », a déclaré Bezos.

En ce qui concerne Blue Origin, le milliardaire a comparé son entreprise aux barnstormers des premiers jours de l'aviation. Il a déclaré qu'en emmenant de riches touristes dans des vols suborbitaux, ils deviendraient des « ambassadeurs de la Terre », qui plaideraient en faveur d'une intensification de l'exploration spatiale au nom de la protection de notre planète. « Cela permettra de dégager davantage de ressources pour faire des voyages spatiaux habités une routine, de la même manière que les biplans d'autrefois sont devenus les avions de ligne d'aujourd'hui », a-t-il déclaré.

« La partie difficile n'est pas le voyage dans l'espace, cette partie a été résolue dans les années 1960. Ce n'est pas la réutilisation, la navette spatiale l'a en quelque sorte fait. La partie la plus difficile est la réutilisation opérationnelle. Il faut de la pratique pour y arriver ».

Source : C-SPAN

Et vous ?

Que pensez-vous des propos de Jeff Bezos ?
À votre avis ces prédictions sont-elles dans l’ordre du réalisable ?

Voir aussi :

« J'investis ma fortune dans l'espace parce que je pense que nous détruisons la terre », a déclaré Jeff Bezos

António Guterres, Secrétaire général de l'ONU, reproche à Jeff Bezos, Elon Musk et Richard Branson de faire des balades dans l'espace, alors que des millions de personnes ont faim

Pourquoi Elon Musk, le milliardaire de la Tech, ne peut-il pas juridiquement devenir le roi de Mars ? Le "traité sur l'espace extra-atmosphérique" l'en empêcherait

Bill Gates estime que les espoirs d'atteindre des émissions de gaz à effet de serre nulles d'ici 2030 sont "complètement irréalistes", précisant qu'il faudra au moins 30 ans pour y parvenir

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fatbob
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 12:20
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

C'est quelqu'un qui a une vision à très long terme
On ne sait jamais, ça deviendra peut-être une réalité dans des siècles.
Dans le contexte actuel, je pense que la réalité, dans plusieurs siècles, ce sera plutôt un truc plus ou moins moyen-âgeux avec des ressources limitées et des pénuries majeures, le tout sur une planète non viable entre les tropiques, voire bien au delà.

Ces gens là peuvent rêver s'ils le souhaitent mais je ne vois pas comment on va construire des colonies spatiales alors même qu'on a déjà franchi les lignes rouges en matière d'exploitation des ressources (énergétiques, notamment) et environnementales (climatiques en particulier).
C'est là qu'on voit combien leur réussite leur monte au melon. Ces types s'imaginent plus intelligents que les autres mais avec ce genre d'intervention, on est en droit d'en douter. Ils sont juste complètement timbrés et ont eu la chance qu'à un moment, leur déséquilibre soit en phase avec le déséquilibre de notre beau système capitaliste-spéculatif...
23  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 11:11
Citation Envoyé par fodger Voir le message
Ce mec est dangereux.
Ce sont les mecs qui lui donnent la parole et qui lui font une publicité planétaire qui sont dangereux!

Quelle est la valeur de la pensée du sieur Bezos? Ce n'est pas parce qu'il a eu la chance de voir son idée d'entreprise avoir du succès que cela fait de lui un expert en quoique ce soit!

Même remarques pour Musk!
24  2 
Avatar de Fagus
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 11:14
Comme ce monsieur à l'air d'être à l'aise avec les défis techniques et financiers... juste pour revenir "sur terre" et avoir une comparaison réaliste avec ce qu'on sait faire : l'ISS a coûté 150 milliards de dollars et est assez spacieuse pour 4 personnes.

Elle fournit comme services écosystémiques à ce prix :
* 0 oxygène
* 0 eau
* 0 nourriture
* 0 gravité.
* 0 cycle environnemental naturel
* une protection médiocre contre les radiations (quelques années de vie sur ISS exposent à une dose potentiellement cancérigène)
* un risque de collision avec des débris spatiaux, régulièrement esquivés en consommant du carburant.
(Les deux premiers sont partiellement générés ou recyclés, mais avec une dépendance totale aux cargos qui amènent les consommables).
15  1 
Avatar de fatbob
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 15:30
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Les ressources de la terre ne sont pas encore totalement à sec.
Mais elles le seront un jour. Et ce jour là, ce n'est pas au moyen âge qu'on risque de retourner mais avant l'âge du bronze.
Avec des courbes plus ou moins exponentielles de croissances de consommations, quand on voit où on en est depuis que Rockfeller a planté son doigt dans le sol pour créer le premier puits de pétrole, on peut douter que ça dure un siècle encore.
De toute façon, l'existence est une chose, l'exploitation, une autre. Le jour où les plateformes pétrolières deviennent trop chères pour être entretenues correctement, qu'est ce qu'on fait ? On envoie des plongeurs par 4000m de fond ?
Le jour où les grignoteuses géantes qui servent à creuser les mines des différents métaux que nous utilisons ne peuvent plus être produites ou alimentées en pétrole, comment fait on ? A la pelle ?

Le problème n'est pas seulement de savoir s'il existe des réserves encore inexploitées et jusqu'à quand on peut les utiliser.
Le problème c'est que ces ressources, nous les extrayons de plus en plus, de plus en plus profond, de plus en plus vite, avec des technos de plus en plus évoluées mais avec des marges bénéficiaires de plus en plus faibles. Par exemple, le taux de retour énergétique pour le pétrole était de plus de 100 jusqu'en 1950, aujourd'hui, il est largement inférieur à 10. Que se passera-t-il quand il faudra 2 barils pour en extraire 1 ?

Si la techno vient à manquer pour une raison ou pour une autre, toutes ces ressources deviendront de fait inaccessibles. Et pas seulement le pétrole. Tous les métaux, et plus généralement tous les trucs extraits du sol. Nos nouvelles mines seront les dépotoirs à ciel ouvert ou s'entasseront les déchets des 4 ou 5 générations qui s'en seront mis plein la lampe. Jusqu'à ce que l'oxydation fasse son œuvre et qu'on n'ait plus que du bois et des cailloux. Les générations futures auront intérêt à être créatives.
12  1 
Avatar de fodger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 10:55
Ce mec est dangereux.
12  2 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 11:00
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
La derniere fois qu'un type a abordé cette question en France, c'est Jacques Cheminade et on s'est bien foutu de sa gueule. Maintenant, il est catalogué comme Complotiste.
Audiard écrivait : "Le jour où on placera les cons en orbite..."
9  1 
Avatar de Andy Oka
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/11/2021 à 11:09
Je m'interroge sur ce genre de choses. Qu'est-ce qu'il essaie de faire ici ? Effrayer les gens ? Les exciter à propos d'une nouvelle révolution technologique ?
8  0 
Avatar de tatac
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 16/11/2021 à 6:49
Même si c'est faisable, il y aura des masses de travailleurs travaillant enfermés dans leur cylindre pendant que les méritants (=les riches) iront en safari sur terre ...
8  0 
Avatar de Taillise
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/11/2021 à 16:26
Ce qui est notable est que tous ces milliardaires nous proposent des modèles de développement de type prédation /fuite en avant. Le plan est d'aller coloniser ailleurs et de ravager cet ailleurs comme on a fait sur terre. On est toujours sur le modèle "création d'empires". On joue les illusionnistes pour faire croire à la possibilité d'un plan B, pour maintenir un modèle économique condamné.

La vraie question est de savoir si l'humanité sera en mesure de réagir suffisamment à temps pour éviter une catastrophe climatique et biologique irréversible, ceci dans le très court terme. En supposant que l'humanité surmonte cette crise et qu'on ne bascule pas dans un cercle vicieux d'emballement climatique incontrôlable (baisse de l'albedo du à la fonte des glaces, dégagement massif de gaz à effet de serre par les incendies et la fonte du permafrost...), on peut imaginer que la population mondiale se stabilisera à quelques milliards de moins et il faudra trouver un mode de fonctionnement beaucoup plus sobre dans tous les domaines.

Une société stabilisée n'est pas forcément décliniste; on peut imaginer une évolution post-industrielle basée sur la sobriété, des technologies douces, des investissements massifs dans les process biotechnologiques et une meilleure connaissance du vivant.

Au-delà, notre espèce a 300 ou 400 000 ans d'ancienneté et s'approche du terme où elle sera remplacée par d'autres mieux adaptées (les autres espèces d'homo ont tenu quelques centaines de milliers d'années, ça paraît donc logique). On peut aussi imaginer que l'homme pourra influer plus ou moins sur cette évolution, nous avons un héritage mental et génétique de chasseur-cueilleur mais le processus d'évolution est toujours en cours sans que nous en soyons réellement conscients (la pression de sélection s'exerce au travers de divers mécanismes: résistance aux maladies, accidents de voiture, effet des perturbateurs endocriniens etc.) et le jeu de la sélection ne favorise pas nécessairement les populations qui se croient les plus évoluées...

Après quelques centaines d'années de développement scientifique en biologie, va peut-être se poser le problème de savoir quel genre d'homme et de femme est souhaitable dans l'avenir, une seule espèce?, plusieurs sous-espèces? une espèce adaptée aux conditions spatiales? des hominidés petits pour moins consommer de ressources?..et il y a un gros boulot côté éthique.

la migration de l'humanité vers l'espace deviendra une nécessité dans une centaine de millions d'années. le soleil va commencer à se dilater et la terre va devenir inhabitable. Mais dans cent millions d'années, y-aura-t-il encore des hommes et des femmes, et si oui, ils devraient être très différents de ce que nous sommes, ou peut-être pas si on copie les cloportes, crocodiles et autres...
8  0 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2021 à 8:08
Citation Envoyé par tatac Voir le message
Même si c'est faisable, il y aura des masses de travailleurs travaillant enfermés dans leur cylindre pendant que les méritants (=les riches) iront en safari sur terre ...
Bonjour

Je verrais plutôt l'inverse: les riches iront dans l'espace et les pauvres resteront sur une Terre désolée et quasiment invivable de par la pollution et le manque évident de ressources.
Comme vous tous, je m'interroge sur Bezos. Pour moi, il a tout pour être digne d'un méchant de James Bond type celui de Moonwalker.
Réfléchissons, que veut-il? Simplement avoir la main mise sur le destin de l'humanité pour envoyer des élus dans l'espace et refonder une nouvelle humanité ailleurs. Mais, nous sommes dans la déité la plus totale !
Et puis simple observation: tout ce pognon de dingue (je ne sais plus qui a dit ça), plutôt que de le fumer dans des fusées finalement pas si différente de celle que les agences gouvernementales font déjà, ne pourrait-il pas être utilisé pour lutter contre la pollution, le manque de ressource, la R&D et faire de notre seule et unique Terre, un environnement plus propice?
Après, l'humanité croit trop, j'en conviens, mais hélas, je pense que l'homme saura se réguler par lui-même Après tout, Einstein disait:
Citation Envoyé par Einstein
Je ne sais pas à quoi ressemblera la 3ème guerre mondiale, mais je peux vous dire que la 4ème se fera avec des bâtons et des cailloux.
Rappelons-nous seulement que nous ne connaissons qu'une seule planète vivable, la nôtre.

@++
6  0