IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates estime que les espoirs d'atteindre des émissions de gaz à effet de serre nulles d'ici 2030 sont "complètement irréalistes"
Précisant qu'il faudra au moins 30 ans pour y parvenir

Le , par Nancy Rey

196PARTAGES

9  1 
Lors d'une interview avec Chris Wallace de Fox News dimanche, le cofondateur de Microsoft a parlé des critiques des solutions qu'il propose pour atteindre l'objectif de zéro émission. Certains critiques affirment que les solutions que préconise Bill Gates sont trop lentes par rapport à l'objectif d'atteindre des émissions nettes zéro au cours de la prochaine décennie.


Le changement climatique est l’une des deux plus grandes menaces pour l’humanité, d’après Bill Gates. Il passe même désormais avant une pandémie comme défi le plus important que nous ayons à relever. Le cofondateur de Microsoft s’étend en recommandations à l’intention des gouvernements sur les politiques à adopter en la matière. En sus, le livre « How To Avoid A Climate Disaster » suggère à chaque citoyen de la planète un ensemble de mesures à mettre en œuvre pour l’atteinte de l’objectif zéro émission de carbone. « Il y a vingt ans, je n'aurais jamais prédit qu'un jour, je parlerais en public du changement climatique et encore moins que j'écrirais un livre à ce sujet. J'ai une formation en informatique, pas en climatologie et aujourd'hui, je travaille à plein temps avec ma femme Melinda à la Fondation Gates, où nous sommes très impliqués en matière de santé mondiale, de développement et d'éducation aux États-Unis. J'en suis venu à me concentrer sur le changement climatique de manière indirecte à travers le problème d'accès à l'énergie électrique », déclare Bill Gates.

L'objectif d'éliminer les émissions d'ici 2030 est "totalement irréaliste"

L'animateur Chris Wallace a demandé à Bill Gates sur "Fox News Sunday" comment il répondait aux critiques qui affirment que les solutions qu'il préconise sont insuffisantes par rapport à l'objectif de zéro émission pour la prochaine décennie. Gates affirme qu'il est impératif que « nous changions notre façon de faire dans pratiquement tous les domaines pour passer de 51 milliards de tonnes de dioxyde de carbone émises de par le monde, dans les 30 prochaines années pour éviter une catastrophe ».

« La migration que nous avons vue hors de Syrie pour leur guerre civile, qui était quelque peu dépendante du climat, nous allons avoir 10 fois plus de migration parce que les zones équatoriales vont devenir inhabitables. Nous ne pourrons plus cultiver ni sortir pendant l'été. Les feux de forêt, et même la productivité agricole dans le sud des États-Unis (les sécheresses) réduiront considérablement la productivité dans la région », a déclaré Gates à Chris Wallace, l'animateur de "Fox News Sunday", avertissant ce qui se passera si l'objectif n'est pas atteint.

Bill Gates a poursuivi en disant que les pertes en vies humaines seraient plus importantes que la pire partie de la pandémie de coronavirus. « L'instabilité globale sera cinq fois plus importante que le nombre de décès au plus fort de la pandémie et augmentera chaque année », a-t-il déclaré.

Bien que 2050 soit le point limite de Gates, il a dit que c'est vraiment juste une question de "degré". « Si nous attendons 10 ans de plus, ce n'est pas aussi grave que si nous attendons 20 ou 30 ans, car la température ne cesse d'augmenter », a-t-il déclaré. Bill Gates a déclaré qu'il envisageait 2050 parce que c'est « la date la plus réaliste pour que le monde change toutes ces sortes d'émissions ».

Gates s'est défendu contre les critiques de la gauche et de la droite. Ceux de gauche affirment qu'il ne va pas assez loin et qu'il doit soutenir le Green New Deal, avec des efforts pour réduire les émissions de carbones nettes à zéro d'ici 2030. « C'est complètement irréaliste », a déclaré Gates à propos de l'objectif de 2030, précisant qu'il faudra au moins 30 ans pour y parvenir. Il a également ajouté que « ne pas voir que ce problème est difficile fera partie de la difficulté à s'y engager ».

Bill Gates donne son avis sur les vaccins contre la Covid-19

Wallace a également demandé à Bill Gates ce qu'il pensait du lancement des vaccins contre les coronavirus, ce à quoi Gates a répondu : « Cela nous donne de la lumière au bout du tunnel… Mais nous devons mettre en place la bonne logistique. J'espère que nous allons pouvoir rouvrir davantage d'écoles. D'ici à l'automne, nous devrions éviter l'attente à ce moment-là, car le niveau de vaccination sera très élevé ». Les réponses de Gates surviennent alors que les États-Unis s'approchent de la barre des 500 000 décès dus au coronavirus, le plus élevé de tous les pays, et de loin. Le pays a également constaté une diminution des cas de virus et plus de 10 % des habitants ont reçu au moins leur première dose de vaccin.

Questionné sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, alors qu'il a lui-même une énorme empreinte carbone en vivant dans une grande maison et en volant dans un jet privé. Bill Gates a dit que ses autres actions compensent cela. « Je compense mes émissions de carbone en achetant du carburant d'aviation propre, en finançant le captage du carbone et en finançant des projets de logements à bas prix pour utiliser l'électricité au lieu du gaz naturel », a déclaré Gates. Il a souligné le coût de ces efforts et a déclaré que ces coûts doivent être réduits.

Source : Fox News

Et vous ?

Que pensez-vous des propos de Bill Gates ?
Une collaboration à l’échelle mondiale est-elle possible pour résoudre l’équation du changement climatique ?
Quels sont les secteurs qui devraient être touchés en premier dans le cadre de cette dernière pour l’atteinte de l’objectif zéro émission de carbone ?

Voir aussi :

« Nous ne pourrons pas résoudre l'équation du changement climatique sans collaboration à l'échelle mondiale », déclare Bill Gates : voici comment le cofondateur de Microsoft finance la lutte

Une entreprise de Bill Gates, fondateur de Microsoft, s'apprête à pulvériser de la poussière dans l'atmosphère pour bloquer le soleil, le projet de compensation du réchauffement climatique inquiète

COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »

Bill Gates estime que les milliardaires devraient payer la facture de l'augmentation des dépenses en technologies pour lutter contre le changement climatique mondial

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nikau6
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 20:04
Bill Gates par ci, Bill Gates par la .. Je commence á en avoir marre d'entendre parler de ce type en permanence.
En quoi l'avis de Bill Gates est-il plus intéressant que l'avis de n'importe qui d'autre concernant le réchauffement climatique ? Ca intéresse qui l'avis de Bill Gates ?? En fait, c'est simplement qu'il est tellement riche qu'il peut se donner les moyens de se faire entendre. Par des conférences, des articles dans la presse qu'il achète (2 millions d'euros pour Le Monde) et des livres qu'il fait écrire par d'autres. Mais fondamentalement, en dehors des moyens qu'il se donne pour se faire entendre, son avis n'a pas plus d’intérêt que l'avis de n'importe qui d'autre. Il n'a pas la moindre légitimité á s'exprimer sur le sujet. Sans compter que ce type est considéré comme la personne la plus polluante au monde. Son bilan carbone est le pire au monde ! Mais c'est Bill alors c'est pas grave, lui il a le droit de polluer autant qu'il veut. Son cas personnel ne compte pas, il se considére comme en dehors de l'humanité,. Peut être qu'il se prend pour un élu de Dieu le petit geek á lunette .
7  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 11:35
En 2005 le Programme des Nations Unies pour l'environnement a averti que l'élévation imminente du niveau de la mer dans les îles du Pacifique et les Caraïbes d'ici 2010, provequerait la fuite de quelque 50 millions de "réfugiés climatiques" de ces régions du globe. Cependant,non seulement les régions en question n'ont pas réussi à produire un seul " réfugié climatique" depuis 2010, mais les niveaux de la population de ces régions continuent en fait à monter en flèche
5  1 
Avatar de FatAgnus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/02/2021 à 10:09
Citation Envoyé par moldavi  Voir le message
Aucun scientifique n'est capable de prédire le prochain séisme sur terre, mais tu as quand même des blaireaux qui t'expliquent le futur réchauffement climatique.

Bonjour Moldavi,

Nous sommes en 2021, et malheureusement il reste encore quelques blaireaux qui nient l'existence du réchauffement climatique.

Comme le disait justement Aurélien Barrau (doctorat en astrophysique des particules et en philosophie), dans sont entrevue Quand la Science appelle à l’aide pour l’humanité ? : « N'importe quelle personne douée de plus de deux neurones ne peut plus remettre en cause le réchauffement climatique, cela relèverait du négationnisme finalement, on n'a pas tellement envie de le faire en histoire, on a pas non plus tellement envie de le faire avec l'avenir. »

Je rappelle au passage qu'il existe un consensus scientifique sur le réchauffement climatique, c'est à dire que plus de 97 % des études publiées dans les revues scientifiques à comité de lecture attestent du réchauffement climatique et de l'origine humaine de ce réchauffement. Nier ce consensus scientifique relèverait du négationnisme scientifique. À lire l'article « Le consensus scientifique sur le réchauffement climatique est-il de 100 ? % ».

Si vous avez des éléments nouveaux sur la crise climatique, ce que je doute, alors publiez vos études dans les revues scientifiques à comité de lecture sur vos incroyables révélations qui ne manqueront pas d'intéresser la communauté scientifique. Sinon, si vous n'êtes pas un expert reconnu sur ce sujet, une attitude intelligente serait d'éviter de propager des intox climato-sceptiques sur une crise climatique qui a le potentiel de provoquer plusieurs milliards de morts.
4  1 
Avatar de nikau6
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 23:26
3  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 14:01
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Bill Gates a poursuivi en disant que les pertes en vies humaines seraient plus importantes que la pire partie de la pandémie de coronavirus. « L'instabilité globale sera cinq fois plus importante que le nombre de décès au plus fort de la pandémie et augmentera chaque année », a-t-il déclaré.
Il suffit d'attendre un peu et le problème devrait finir par se régler tout seul, non ?
Moins il y a d'humains, moins il y a de pollution.

Les coronavirus sont généralement bénins (il y a des coronavirus qui produisent des rhumes). Je ne trouve déjà pas le SARS-CoV, le MERS-CoV, le SARS-CoV-2 extrêmement violent, mais les 4 autres sont encore plus faible : 229E, NL63, OC43, HKU1.

Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Questionné sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, alors qu'il a lui-même une énorme empreinte carbone en vivant dans une grande maison et en volant dans un jet privé. Bill Gates a dit que ses autres actions compensent cela. « Je compense mes émissions de carbone en achetant du carburant d'aviation propre, en finançant le captage du carbone et en finançant des projets de logements à bas prix pour utiliser l'électricité au lieu du gaz naturel », a déclaré Gates. Il a souligné le coût de ces efforts et a déclaré que ces coûts doivent être réduits.
Je ne partage pas sa philosophie.
Le type possède 4 jets privés immenses et fait du greenwashing.
1  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 19:34
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Bill Gates estime que les espoirs d'atteindre des émissions de gaz à effet de serre nulles d'ici 2030 sont "complètement irréalistes",
Non seulement les objectifs d'avoir un solde nul de GES pour 2030 sont complètement irréalistes, mais on ne réduira jamais les émissions humaines de GES. Ainsi, la Chine termine la construction du plus grand viaduc à voie ferreé du monde. Il transportera 200 millions de tonnes de charbon annuellement vers la province de Jiangxi, sans doute pour fabriquer les panneaux solaires si chèrs à la gauche verte.




Je trouve que Bill Gates passe pour l'idiot du village planétaire ... à moins qu'il ne soit machiavélique et ne fasse le commerce de la peur pour vendre ses centrales atomiques, et ne fasse fortune ainsi, au prétexte de sauver le monde. Car le commerce de la peur est tendance.
Rassurons-nous en nous rappellant que la guerre de Syrie n'est pas due au réchauffement climatique mais à la spéculation des banques de Wall Street sur le cours du blé, et à l'action souterraine des officines de renseignements occidentales.
2  1 
Avatar de moldavi
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 23:10
Bonjour.

Aucun scientifique n'est capable de prédire le prochain séisme sur terre, mais tu as quand même des blaireaux qui t'expliquent le futur réchauffement climatique.
3  2 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/02/2021 à 11:11


En gros, il faudra baisser le PIB de 4% par an pendant pas mal d'années, avec tout ce que cela implique.
Quant aux gaz à effets de serre déjà relâchés, leur inertie fait qu'ils sont là pour plusieurs millénaires.
1  0 
Avatar de FatAgnus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/02/2021 à 13:56
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

Et puisqu'on parle de lui, Jancovini est un de ces experts qui se trompe sur tout pour vendre de l'EPR aux gogos, et la liste de ses erreurs remplirait un bottin. Donc comment prendre au sérieux cet expert ?
Les soi-disant erreurs de Jean-Marc Jancovici ne sont que des inventions de notre cher ddoumeche habitué à répandre des intox sur ce forum, on se souviendra qu'il a prétendu que Jean-Marc Jancovici aurait dit dans sa conférence « James Finance contre Docteur Carbone », (je cite ddoumeche) « d'instaurer la dictature et de couper la tête des banquiers à Genève si on ne lui donne pas ses 4 000 centrales nucléaires ». N'importe qui peut écouter la conférence et se rendre compte des diffamations et des grossiers mensonges de notre affabulateur ddoumeche.

Les modèles climatiques utilisés par Jean-Marc Jancovici sont certainement issus du GIEC, notre ami ddoumeche toujours prêt inventer de nouvelles diffamations sur Jean-Marc Jancovici (qui rempliraient plusieurs bottins) a oublié de le préciser.

Notre ami ddoumeche (qui n'a aucune expertise scientifique sur la question climatique) se permet encore une fois de venir répandre des fausses nouvelles et contredire le consensus climatique sur le climat. Ce qui est du négationnisme scientifique et un crime contre l'avenir.
3  2 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/02/2021 à 16:22
En fait, en prenant en compte le récent moratoire fédéral de Joe Bidon sur les gazs de schiste, on peut pronostiquer que :
- les états américains pourraient freiner leur projets de construction de nouvelles centrales à gaz et conserver en l'état leur parc de centrales au charbon (~240)
- les états unis devront toujours consommer du pétrole et du gaz, ils l'importeront de l'étranger ce qui provoquera une hausse des courts et une crise pétrolière dans quelques années, puisque les majors n'investissent plus dans la prospection depuis fin 2019. Notez bien qu'à ce moment là, les blaireaux diront "je vous l'avais bien dit, la fin du pétrole, meadows, toussa toussa"
- le nucléaire stagne depuis plus de 30 ans à 19%, ayant atteint son premier pallier en 1975 (avant Three Miles Island) et rien à attendre de ce coté là avant des années
- le solaire ne répresente rien aux USA (1%) et on peut se demander s'il va décoller car 1/ 90% des producteurs sont chinois 2/ le reste est tenu par les freres Koch 3/ le solaire connait des gros déboires en Californie et cet hiver (les panneaux enneigés ne produisent pas beaucoup). En fait, le solaire est bien pour les pays chaud un peu sous développés et avec peu de climatisation

Les médias américains sont d'ailleurs en plein damage control pour nier le fait que les éoliennes ont gelé au Texas ... parce qu'évidement une tour aussi haute en plein vent a quelques soucis d'isolation ... à moins de la chauffer auquel cas elle consomme plus qu'elle en produit.
La conclusion s'impose : il se pourrait que les USA réduisent leur émissions de GES moins vite qu'auparavant.

Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

blah blah ... diffamation ... négationnisme ... tueur de bébés climato naziste ...... chambres à gaz ... grumpff ... Jancovici est si intelligent ... Jancovici est si beau ... Jancovini passe à la télé ... toi tu pues ... je ne vérifie pas ce qu'il raconte ... j'écoute 3 fois sa conférence et suis incapable d'y retrouver 2 graphes .. je n'ai pas entendu non plus les propos qu'on lui prête ...

je n'ai jamais lu une étude de ma vie .. tu es anti-science ... (bave) ... je vais répeter ... blah blah ...
Hare Krishna.
2  1