IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SpaceX : la pénurie de puces a un impact sur « notre capacité à honorer » les commandes Starlink
Starlink quitte la version bêta, mais « les pénuries de silicium ont retardé la production »

Le , par Stéphane le calme

422PARTAGES

9  0 
SpaceX, officiellement Space Exploration Technologies Corporation, a pour mission de transmettre aux consommateurs du monde entier une connexion Internet haut débit qui n'est pas onéreuse.

SpaceX avait déjà commencé à tester son service Starlink, en commençant par les employés de l'entreprise plus tôt l'été 2020. Les premiers tests de vitesse qui sont apparus en ligne, et qui ont ensuite été confirmés par SpaceX, ont montré des vitesses Internet impressionnantes, même avec moins d'un dixième du nombre de satellites prévus ; à ce moment, sur une première flotte de 12 000 satellites prévus, la société n’en avait lancé qu’environ 800.

Kate Tice, ingénieur principal de certification de SpaceX, a déclaré que les résultats des tests « sont très bons » :

« Les résultats ont montré une latence très faible et des vitesses de téléchargement supérieures à 100 Mb/s. Cela signifie que notre latence est suffisamment faible pour jouer aux jeux vidéo en ligne les plus rapides, mais aussi que nos vitesses de téléchargement sont suffisamment rapides pour diffuser plusieurs films HD en même temps », a déclaré Tice. Elle a également souligné que le réseau déployé par l’entreprise est « très avancé », et que SpaceX espère « débloquer la pleine capacité » du réseau Starlink pendant qu'il continue à lancer les satellites.

En octobre 2020, SpaceX a commencé à envoyer des invitations par courriel au public de Starlink. Le service était loin d'être parfait, car les arbres peuvent perturber les connexions en visibilité directe avec les satellites et les antennes satellites se mettent en « arrêt thermique » dans les zones chaudes. Mais pour les personnes vivant dans des zones où les FAI câblés n'ont jamais déployé le câble ou la fibre, Starlink reste une alternative prometteuse, et le service devrait s'améliorer à mesure que SpaceX lance plus de satellites et affine son logiciel.

SpaceX a déclaré qu'il desservait plus de 100 000 utilisateurs de Starlink dans une douzaine de pays à partir de plus de 1 700 satellites. La société a pris des précommandes pour le service post-bêta et a déclaré en mai que « plus d'un demi-million de personnes ont passé une commande ou versé un acompte pour Starlink. ». D'ailleurs, le même mois, Musk a déclaré que les 500 000 premières personnes obtiendraient « très probablement » le service, mais que SpaceX serait confronté à « un défi plus important lorsque nous atteindrons plusieurs millions d'utilisateurs ». Musk a déclaré que les limites de capacité seront principalement un problème dans les zones urbaines densément peuplées, de sorte que les populations rurales devraient avoir une bonne chance d'obtenir le service.

L'impact de la pénurie de puces

En septembre, Starlink a annoncé qu'il sortirait de sa phase bêta en octobre. C'est désormais le cas : le mot « bêta » a été supprimé des descriptions sur la page d'accueil de Starlink à la fin du mois d'octobre. Le site Web a également été mis à jour pour annoncer « des vitesses de téléchargement comprises entre 100 Mbps et 200 Mbps et une latence aussi faible que 20 ms dans la plupart des endroits », une amélioration par rapport aux « 50 Mbps à 150 Mbps et une latence de 20 ms à 40 ms dans la plupart des endroits ».

Cependant, si vous avez commandé le service haut débit Starlink et que vous ne l'avez pas encore obtenu, la pénurie mondiale de puces peut être l'une des raisons expliquant votre situation.

Dans la rubrique « quand vais-je recevoir mon Starlink », vous pouvez lire :

« Si nous couvrons votre adresse et qu’il y a de la disponibilité, vous recevrez un e-mail de confirmation avec un numéro de commande, une adresse de service, une adresse de livraison, et vous serez capable de voir apparaître vos coordonnées sur votre compte client. En général, l’expédition d’un kit Starlink se fait dans les deux semaines qui suivent la commande. »

« Si vous avez passé une commande dans une région qui n’est pas encore couverte par Starlink, et/ou il n’y a pas de disponibilité, vous verrez une date de couverture approximative dans le volet "Commande" ou encore sur la page d’accueil de votre compte client. Lorsque Starlink couvrira votre région, vous recevrez un e-mail vous permettant de changer votre adresse de livraison, votre adresse de service, vos informations de paiements, ou encore d’annuler votre commande. Les commandes sont traitées selon le principe du "premier arrivé, premier servi" par zone. Nous serons capables de servir davantage d’utilisateurs par zone, au fur et à mesure que nous lançons davantage de satellites en orbite. »

«Les pénuries de silicone ont ralenti notre production et notre capacité à accepter plus de commandes. Veuillez vous rendre sur votre la page d’accueil de votre compte où vous trouverez une date approximative du traitement de votre commande ».


Le passage de la version bêta à la disponibilité générale ne coïncide pas nécessairement avec une disponibilité généralisée. Il faut souligner que les délais d'expédition prévus pour Starlink ont été repoussés à la fin de 2022 ou au début de 2023 dans d'autres régions des États-Unis. Le site Web de Starlink signale les délais de service attendus « du début au milieu de 2022 » dans d'autres régions.

« Mon compte indique toujours le milieu à la fin de 2021 pour moi, mais je suis allé sur la page d'accueil et j'ai mis mon adresse comme si je devais commander à nouveau et il est maintenant indiqué fin 2022 là-bas », a écrit un utilisateur.

La capacité et la demande des satellites étaient déjà des facteurs importants

La pénurie de puces n'est probablement pas la raison pour laquelle certaines zones ont des périodes de couverture plus tardives que d'autres, car cet écart s'explique par la capacité et la demande des satellites dans chaque région. Starlink est principalement destiné aux zones rurales sans bon accès Internet filaire, et Musk a déclaré à plusieurs reprises qu'il ne serait pas en mesure de desservir tout le monde dans les zones densément peuplées. Les temps d'attente peuvent être repoussés si les inscriptions dans une zone donnée dépassent le nombre de créneaux ouverts.

« Si vous passez votre commande là où nous avons une couverture et une capacité, vous recevrez un e-mail de confirmation avec votre numéro de commande, votre adresse de service et de livraison, et vous pourrez voir les détails de votre livraison sur la page de votre compte. Nous livrons généralement les kits Starlink dans les 2 semaines », dit la FAQ sur le site Web de Starlink.

Bien que ce délai de deux semaines pour les commandes terminées semble prometteur, vous ne pourrez obtenir le service que s'il y a à la fois une capacité satellite suffisante et un terminal utilisateur disponible que SpaceX peut vous envoyer.

SpaceX produisait 5 000 terminaux par semaine

Début septembre, le directeur financier de SpaceX, Bret Johnsen, a déclaré que la société produisait environ 5 000 terminaux utilisateurs par semaine et que la production augmenterait à « des multiples de cela » au cours des prochains mois, selon SpaceNews. Compte tenu de la nouvelle déclaration de SpaceX sur la pénurie de puces, il n'est pas clair quel est le taux de production actuel pour les nouveaux terminaux utilisateurs.

Selon SpaceNews, le nouveau terminal comporte également des modifications pour résoudre les problèmes de chaîne d'approvisionnement avec certains composants. « Nous avons eu des contraintes de chaîne d'approvisionnement, comme tout le monde lié à l'électronique grand public, au cours des derniers mois sur le plat actuel », a-t-il déclaré. « Nous avons modifié la nomenclature là où nous en avions besoin afin que nous n'ayons pas ces contraintes lorsque le nouveau plat sortira dans les prochains mois ».

Musk semble confiant que la pénurie de puces sera résolue, affirmant qu'il s'agit d'un problème « à court terme » : « De nombreuses usines de fabrication de puces sont en cours de construction et je pense que nous aurons une bonne capacité d'ici l'année prochaine », a déclaré Musk lors d'un événement technologique en septembre.

Si la pénurie de puces ne réduit pas considérablement la production d'antennes paraboliques pendant une période prolongée, le rythme rapide des lancements de satellites de Starlink devrait éventuellement faciliter la mise en service.

Les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC estiment que la pénurie de puces pourrait durer jusqu'en 2023

Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger, a estimé que le monde pourrait être confronté à cette pénurie pendant encore deux ans. Il a néanmoins précisé qu'il s'agissait d'une estimation du temps qu'il faudrait à sa société pour « renforcer ses capacités » afin de remédier éventuellement aux pénuries d'approvisionnement. Gelsinger a fait cette déclaration à un moment où Intel propose de renforcer deux chaînes d'approvisionnement particulièrement touchées par la pénurie de silicium : les fournitures médicales et les systèmes informatiques embarqués.

Dans ses déclarations précédentes, il a souligné le projet actuel d'Intel, d'un montant de 20 milliards de dollars, de construire deux usines en Arizona. En outre, il a fait l'éloge du plan d'infrastructure de production de puces, de 50 milliards de dollars, proposé par le président Joe Biden, bien que Gelsinger ait indiqué que Biden devrait être prêt à dépenser plus que cela. Le PDG de TSMC, C.C. Wei, a présenté une estimation tout aussi « catastrophique » aux investisseurs, déclarant que la société basée à Taïwan espérait « offrir plus de capacité » pour répondre à la demande du commerce de détail et de la fabrication « en 2023 ».

Selon les médias américains, TSMC va de l'avant avec la construction de sa propre usine de fabrication en Arizona, qui pourrait coûter « jusqu'à 12 milliards de dollars ». Cependant, concernant cette usine, la société aurait précisé qu'elle a l'intention de donner la priorité à la recherche, au développement et à la production dans son pays d'origine. Le producteur de cartes graphiques et de systèmes de traitement de l'information Nvidia s'est également joint au club des estimations "sombres" vendredi. La société est du même avis, mais a ajouté qu'elle disposera d'une « offre suffisante pour soutenir la croissance séquentielle au-delà du premier trimestre [fiscal] [2022] ».

« D'ici là, nous nous attendons à ce que la demande continue à dépasser l'offre pendant une grande partie de cette année », a expliqué la directrice financière, Colette Kress. Mais alors que les entreprises technologiques se démènent pour faire face aux catastrophes naturelles, à la demande exponentielle des consommateurs et à la construction de toutes nouvelles installations, certaines questions restent sans réponse. Comment va se dérouler la mise à l'échelle de tant de nouvelles usines ? Respecteront-elles les délais de construction et seront-elles aussi efficaces comme annoncé ?

Sources : FAQ Starlink, Starlink page d'accueil, SpaceNews

Voir aussi :

SpaceX reçoit l'autorisation de commencer à fournir l'Internet Starlink en France, alors qu'Elon Musk affirme que les débits Internet de Starlink vont doubler cette année pour atteindre 300 Mbps
SpaceX confirme que la bêta privée de Starlink est en cours avec une faible latence et des vitesses supérieures à 100 Mb/s
Elon Musk, PDG de SpaceX, annonce que le service Internet Starlink sortira de sa phase bêta en octobre, avec des vitesses de téléchargement de 100 Mbps et de 20 Mbps

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 6:59
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Il y a surtout beaucoup de mauvaise compréhension et de jalousie de la part de ses détracteurs.
Il y a autant d'aveuglement de la part de ses détracteur que de la part de ses supporters. Oui Space X et Tesla ont de grosses réussites à leurs actif qu'il serait idiot de nier. Mais oui la plupart des déclaration de Musk au grand public ne sont que des fables pour faire rêver, irréalistes en l'état.
Ce qu'il envisage n'est pas forcément impossible dans la théorie, mais il saute beaucoup d'étapes entre ce qu'il présente dans ses plans et ce qu'il est actuellement capable de réaliser. Au niveau des délais, et de la capacité de moyens à mobiliser, les ordres de grandeur ne sont pas bons.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Ne pas comprendre que coloniser Mars est une priorité, c'est tout de même hallucinant.
Ce qui est hallucinant c'est de ne pas comprendre que ça ne l'est pas. Aller sur Mars pour de faire de l'exploration et même y installer des bases pour élargir notre appréhension de de l'univers, c'est très intéressant. Mais croire que ça pourrait augmenter les chances de survie de l'humanité, c'est une grossière erreur.
La Terre restera infiniment plus habitable que Mars, même avec toute la pollution dont l'homme est capable ou un impact de météorite tueuse.

Les colonies Martiennes seront au mieux dépendantes de la Terre pour des siècles, mais plus probablement pour toujours. Donc le point non négociable avant de pouvoir coloniser Mars, c'est d'avoir une Terre qui va bien, et pas l'inverse.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Mais cela ne changera rien au fait que vivre sur Terre et uniquement sur Terre est une chose très dangereuse, nous jouons avec le fil du rasoir.
Certes, si c'est pour aller sur Mars et y perdurer les erreurs humaines, autant ne pas y aller, mais à ce compte là, autant détruire la terre tout court.
Mais pourquoi les humains seraient meilleurs sur Mars que sur Terre ? Bien évidement que les humains sur Mars auront les même problèmes sociétaux que sur Terre et quelque milliers d'autre en plus parmi lesquels, la gravité, la pression, l’atmosphère, la disponibilité des ressources les plus basiques, ...

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Toutes les formes de vies, tendent à évoluer et survivre et aller coloniser une planète n'est qu'un processus de survie naturel.
Sauf que la nature pousse les espèces à s'installer dans les endroits où une espèce peut prospérer. Il n'y a rien de connu a l'heure actuelle sur Mars qui pourrait pousser des colons a prospérer. Ceux qui s'y installeront vivront sous perfusion de la Terre pour des siècles au minimum.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Mars est situé après la Terre par rapport au Soleil. Là on vois qu'il vous manque vraiment les notion de base de l'astronomie. Ça explique votre manque d'appréciation des grandeurs et de la complexité de la colonisation martienne. Ça n'est pas grave, mais vous devriez vraiment vous documenter un minimum, auprès de sources sérieuses, avant de vous avancer avec autant de conviction sur ce genre de sujet.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Les formes de vies ont besoin d'adapter leur environnement si elles ne peuvent pas s'adapter pour pouvoir vivre : Mars à la condition idéale qu'elle est littéralement faite en l'état, pour être adaptée.
Sauf que vous n'avez pas idée de la difficulté pour l'homme d'adapter la surface martienne. Les plans de Terraformation de Mars, même les plus optimistes, ne feront pas de miracles. A supposer des avancées technologiques dont on est actuellement incapables, et des moyens d'action fabuleux à l'échelle planétaire, qui paraissent inenvisageable, on pourrait au mieux rendre la planète rouge habitable quelques milliers d'années en libérant toutes les ressources aqueuses disponibles pour créer une atmosphère qui finirait a terme soufflée par les vents solaires, après cela Mars serait un caillou aride pour l'éternité. Comparé à la Terre qui abrite la vie depuis quelques milliard d'années et devrait pouvoir le faire encore pour à peu près autant, il n'y a pas photo.

Citation Envoyé par DannyK Voir le message
Au delà du fantasme de la science fiction que la majorité d'entre nous avons, de vouloir explorer l'espace, le réchauffement climatique, la montée des extrêmistes religieux, des pensées sectaires type "Woke", de la surpopulation, ... démontre qu'il est plus que temps d'aller sur Mars afin de désengorger la planète, car, il faut être honnête, ce n'est pas en mangeant des graines et en refusant d'avoir des enfants ou en ayant 1, alors qu'en contre partie la très grande majorité de la population mondiale se reproduit avec des idées contraires à l'intellect, que nous pourrons réellement faire progresser l'humanité tant techniquement, que socialement.
La colonisation de Mars n'est une solution pour rien de tout ça. Si on arrive pas a résoudre ces problèmes sur Terre, ça sera encore pire sur Mars :
  • Même lorsque l'on aura brulé les deniers gisements de charbon, pétrole et gaz disponibles, les conditions de vie sur Terre seront toujours infiniment plus accueillantes que sur Mars.
  • Les problèmes politico-religieux seront encore plus critique sur Mars au vu des conditions extrêmes. L'accès aux ressources difficile ne manquera pas d'engendrer des tensions, sans compter que les colonies dépendront forcément de la politique terrienne qui peut simplement les condamner à mort si elle stoppe un ravitaillement hors de prix.
  • La surpopulation, elle sera encore plus critique sur Mars où la vie sera limitée a des installations de survie dont l'espace sera forcement très contraint. Une politique de contrôle des naissance serait clairement obligatoire pour ne pas que ça tourne à la catastrophe.
  • Quant a la production agricole elle sera terriblement difficile donc l'utiliser pour de l'élevage comme sur Terre, n'y comptez pas trop. Si vous tenez à manger de la viande tous les jours, clairement, restez sur Terre.
6  0 
Avatar de Adelindw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/12/2021 à 22:40
Bonjour,

Premier point, sans starlink je ne pourrai vous communiquer mon avis.
En Belgique, 50.000 ménages en zone blanche, quatre personnes par ménage = 200.000 Belges en zone blanche.
L'opérateur historique me proposai simplement de payer 130.000€ HTVA pour avoir une connexion fibre...
Je ne connais pas le nombre de ménage en zone blanche en France, merci à ce cinglé de Elon de penser à eux à moi.
Il est tout aussi fou de penser que certaines personnes trouvent que starlink ne servirai qu’en Afrique et donc à rien.. et d'ailleurs pourquoi l'Afrique ne pourrai avoir internet?
La critique est facile, mais les opérateurs historiques ont eu 200 ans pour déployer leur réseau avec l'argent publique.. sauf qu'ils ne sont pas arrivés chez moi!
Alors oui, heureusement, un capitaliste pur et dur a eu un rêve fou et m'a fourni internet haut débit pour 99€ par mois, dans mon pays développé qui pense d'ailleurs faire des lois inscrivants l'accès à internet comme un droit universel de l'homme. Cela ne manque pas d’ironie.. pour mon état actionnaire majoritaire de l’opérateur historique..
La différence majeure en le capitaliste Elon et le capitaliste historique est que le second s'est protégé depuis des décennies derrières des monopoles d'états sans penser à faire évoluer son réseau vers moi. Je ne comptais pas car il n'y avait pas d'autres choix pour moi. La meilleure façon de capitaliser était donc de ne fournir qu'a ceux qui habitent en zone urbaine et périurbaine, sans autres investissements... les états étaient contents, les dividendes et cours de bourse augmentaient et les oubliez, sacrifié sur l'hôtel de la bourse n'avaient pas d'action sur le cours de bourse des opérateurs historiques.
Même à 200€ par mois, je garderai ELON sur mon toit, lui a pensé à moi quand j’avais besoin d’un service. Ce capitaliste me fourni un service social incontournable en ces heures de confinement ou le contact avec l’état se fait via internet exclusivement et cela ne manque pas d’ironie encore une fois !

Merci, merci, merci et encore merci à ELON !
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/07/2022 à 7:28
Clairement, le prix est adapté a la clientèle visée.
5  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 10:11
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
pour construire une antenne 4g/5g il faut la raccorder à la fibre de toute manière, ces technos peuvent être intéressante dans les zones de montagnes ou relier chaque maison isolé couterais trop cher.
On voit bien le point de vue du citadin ^^

Pour avoir une maison familiale dans un village de 60 habitants dans le trou du cul de la France, la Lozère, qui est dans le massif central, c'est à dire même pas une montagne mais de grosses colines, la 4g et la 5g, dés que tu passes une vallée ou un col c'est la merde. Dés que tu es dans une forêt un peu dense c'est la merde.
On a une 4g capricieuse depuis 6/7 ans et la fibre Gbit/s depuis 2 ans.
On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.

Quand on parle de zones isolées dans le cadre de Starlink, on parle de zones à 100km+ de toute civilisation. Ce qui en France ne peut concerner à peu près que la Guyane.
4  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 13:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message


Je crois qu'il est plus difficile de faire venir la fibre que l'électricité ou le téléphone.
Pas vraiment. Maintenant la fibre passe sur les poteaux dans les zones reculées. Cf ma maison de vacance : Un nouveau câble a été ajouté, je ne sais pas lequel des deux est la fibre, mais en tout cas elle suit le réseau de poteau partagé EDF/ex FranceTélécom

(click to zoom)
Et la fibre c'est beaucoup moins vital que l'eau ou l'électricité..
En son temps l'electricité n'était pas non plus considérée comme vitale.
Cependant Orange va se débarrasser entièrement de son réseau cuivré à plus ou moins brève échéance. Ne pas connecter les dernier utilisateurs revient à les déconnecter entièrement du réseau.
Et quand au même moment la Finlande déclare l'accès à internet comme un droit humain, ça fait tâche.

J'ai l'impression que la fibre sert surtout à ceux qui streament et à ceux qui téléchargent en P2P parce que l'upload (débit ascendant) est meilleur.
Ou plus simplement, et plus fréquemment, avoir plusieurs flux vidéos en même temps. Avoir 2 personnes sur youtube en même temps, ça reste interessant.
Et quand tu vois la bande passante nécessaire pour un truc aussi simple que gmail, on peut bien imaginer que dans 5 ou 6 ans la fibre sera nécessaire pour un webmail (malheureusement, on est d'accord)


Bon à la limite ça sert aussi à avoir plusieurs boitiers TV Free (parfois le débit ADSL n'est pas suffisant) et peut-être à ceux qui regardent des films en 4K ou une connerie comme ça.
Je pense que l'ADSL suffit à la plupart des utilisateurs.
Si on reste dans le cadre des utilisateurs pommés dans la campagne, l'ADSL n'est pas suffisant car n'a pour beaucoup jamais dépassé les 512 Kbit/s. En tout cas c'était le cas chez nous avant la fibre...

C'est assez facile de refuser un progrès à des gens quand on en bénéficie déjà soit même.
4  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/07/2022 à 16:29
Malgré que le lunatique et médiatique Elon Musk soit parfois décrié, par exemple sur ses élucubrations délirantes à propos de la colonisation de Mars, il a quand même de sacrés réussites à son actif, comme ce machin couteux mais très pratique pour les nomades numériques (Digital nomads), dont certains freelances en informatique.
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 18:01
Citation Envoyé par DannyK Voir le message
On peut passer 2000 ans à s'extasier sur mars et et analyser ses roches, mais ça ne changera jamais rien au fait que c'est un cailloux géant, plus proche du soleil que notre planète et dont en réalité, il n'y a rien d'autre à faire dessus que l'aménager pour pouvoir y habiter.
Non, les planètes du système solaire sont, dans l'ordre de la plus proche du soleil à la plus éloignée :
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, Pluton ayant été déclassée.

Mars est donc plus éloignée du soleil que la terre.

Par ailleurs, le diamètre équatorial de Mars fait un peu plus de la moitié de celui de la terre et sa masse est est environ dix fois moindre que celle de la terre.

À l'échelle de l'univers c'est effectivement un caillou et même une poussière, mais comparativement à notre planète, c'est quand même beaucoup plus que ça
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/07/2022 à 23:48
5000$, c'est même pas 10% du prix d'un plein de gazole.
3  0 
Avatar de Adelindw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/12/2021 à 23:29
Bande descendant
Opérateur historique 10 MBit
Starlink 220 Mbit

Bande ascendante
Opérateur historique 1,8 Mbit
Starlink 14,3 Mbit

Ping
Opérateur historique 25ms
Starlink 30ms

Sans comparaison
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 10:54
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
On voit bien le point de vue du citadin ^^
C'est clair !

Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.
Oui, mais, à l'époque, c'était des sociétés publiques qui s'en chargeaient, et ça, ça change tout !
3  1