IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La nouvelle plateforme de médias sociaux de Trump viole la licence de Mastodon
Truth Social peut utiliser le code de Mastodon mais doit laisser les autres le faire à leur tour

Le , par Nancy Rey

147PARTAGES

10  0 
Mastodon a envoyé à l'entreprise de l'ancien président Donald Trump une notification officielle l'informant qu'elle enfreint les règles en utilisant le code open source de Mastodon pour construire son réseau social, nommé Truth. Cette nouvelle provient d'un billet de blog d'Eugen Rochko, fondateur de Mastodon. Mais d'autres personnes avaient déjà signalé que l'organisation à l'origine de Truth, le Trump Media and Technology Group (ou TMTG), violait la licence du logiciel Mastodon en ne fournissant pas le code source du site construit par-dessus. Le groupe de Trump dispose de 30 jours à compter de l'envoi de la lettre pour se conformer à la licence ou cesser d'utiliser le logiciel, faute de quoi il pourrait définitivement perdre le droit de le faire.


Vendredi, Mastodon a annoncé qu'il avait envoyé une lettre officielle à la plateforme "Truth Social" de Trump, lui demandant de se conformer à la licence de source ouverte du code informatique de Mastodon dans les 30 jours. Si Truth Social ne le fait pas, Mastodon pourrait poursuivre la plateforme pour violation du droit d'auteur, selon le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko.

Alors que Truth n'a pas encore été officiellement lancé, des internautes ont découvert qu'une version de test présentait essentiellement la même interface que Mastodon, et qu'une partie du code du site était identique à celui de l'autre réseau social. En soi, c'est l'utilisation prévue d'un logiciel libre, mais comme l'a souligné la semaine dernière le Software Freedom Conservancy, les applications ou les sites Web basés sur un logiciel qui utilise la licence AGPLv3 doivent à leur tour fournir leur propre code source. Selon la fondation qui a rédigé la licence AGPL, celle-ci a pour but d'améliorer les logiciels de la communauté : si vous améliorez quelque chose que quelqu'un d'autre a fait, il doit pouvoir bénéficier de votre travail comme vous l'avez fait pour le sien.

« Nous sommes fiers de fournir un logiciel qui permet à quiconque de gérer sa propre plateforme de médias sociaux indépendamment des grandes technologies. Mais la condition à laquelle nous publions notre travail gratuitement en premier lieu est l'idée que, comme nous donnons aux opérateurs de la plateforme, les opérateurs de la plateforme nous rendent la pareille en fournissant leurs améliorations pour nous et tout le monde », écrit Mastodon dans le billet de blog.

Dans le même billet de blog, Mastodon a également déclaré que les conditions d'utilisation comprenaient un passage qui affirmait que le site était propriétaire et que tout le code source était détenu par TMTG. Maintenant que la vérité a été révélée, TMTG devra soit reconstruire le site sans utiliser le code de Mastodon (un défi de taille, car il n'est pas particulièrement facile de démarrer un site de réseau social) soit publier son code source et modifier les conditions de service. Mastodon a également exprimé sa déception de travailler avec des personnes " opposées " à ses valeurs, mais a ajouté : « la réalité du travail sur des logiciels libres est que vous renoncez à la possibilité de choisir qui peut et ne peut pas les utiliser dès le départ, donc, dans un sens pratique, le seul problème que nous pouvons avoir avec quelque chose comme Truth Social est qu'ils ne respectent même pas la licence de logiciel libre sous laquelle nous publions notre travail ».

Ce n'est pas la première fois que Mastodon doit faire face, comme le dit Rochko, à des « personnes aussi opposées à ses valeurs » qui tentent de construire au-dessus de sa plateforme open source. En 2019, Gab, un réseau social connu pour avoir été banni de presque tout en raison du nombre d'utilisateurs toxiques qu'il comptait, a décidé d'utiliser Mastodon comme backend. Mais contrairement à cette situation, où Gab n'enfreignait pas vraiment de règles (du moins en ce qui concerne son utilisation du logiciel), Truth viole l'AGPL en utilisant le code de Mastodon de manière non autorisée.

Personne ne sait comment TMTG va réagir maintenant qu'il a été mis à terre, mais il devra répondre s'il ne veut pas s'exposer à une éventuelle action en justice. Dans un courriel, Rochko ajoute : « La licence dont nous parlons ici est une construction juridique et non un objet physique ou une clef numérique. Nous parlons donc de la révocation de la licence dans le sens où un tribunal le jugerait ainsi. L'utilisation du code sans licence signifierait une violation du droit d'auteur, et les voies de la lutte contre la violation du droit d'auteur nous seraient alors ouvertes ».

Le groupe à but non lucratif, Software Freedom Conservancy, menace également de poursuivre la plateforme de médias sociaux de Trump pour ne pas avoir respecté la licence logicielle de Mastodon. « S'ils ne le font pas dans les 30 jours, leurs droits et permissions dans le logiciel sont automatiquement et définitivement résiliés. C'est ainsi que fonctionne la disposition curative de l'AGPLv3, sans exception, même si vous êtes un magnat de l'immobilier, une star de la télé-réalité, ou même un ancien Président des États-Unis », a écrit le groupe la semaine dernière.

Source : Billet de blog

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le réseau social TRUTH de Trump aurait violé les termes du code open source sur lesquels il est construit, plagiat, photos obscènes, usurpation d'identité, le réseau social est attaqué de toute part

Une erreur de codage de débutant qui pourrait avoir été utilisée pour le piratage de Gab provenait de son directeur technologique, le site a masqué les preuves de l'introduction du code non sécurisé

IBM aide les développeurs dans l'utilisation de l'open source et de l'apprentissage automatique, avec de nouveaux outils : Dax et Kabanero

L'Inde rend obligatoire l'utilisation des solutions open source dans l'administration, une grande victoire pour les logiciels libres ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/07/2022 à 18:26
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Une obligation de prendre un vaccin expérimental est fondamentalement immoral. Surtout quand l'inventeur du vaccin vous annonce que la version commerciale est dangereuse. Et que le fabricant exige l'assurance qui ne puisse être poursuivi.
Ces propos sont des MENSONGES et vous le savez car ils ont été démontés à de nombreuses reprises ici même et sont débunkés sur une foultitude de sites
Vous vous complaisez dans la désinformation, c'est maladif et déséspérant
8  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/06/2022 à 14:08
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En dehors de ces problèmes techniques, le réseau social de Donald Trump, Truth Social, prétend être un espace de liberté d'expression, loin de toute discrimination politique. Et pourtant, certains de ses utilisateurs se sont plaints, sur Twitter, d'avoir été bannis pour avoir parlé des audiences du Congrès sur les émeutes du Capitole. Sur le réseau social qui a banni Donald Trump en 2021, suite à ses déclarations sur le prétendu vol de l'élection présidentielle américaine, l'ironie est donc immense.
La surprise aurait été que ce lieu devienne un véritable espace de liberté, et plus encore, que Donald Trump eût dit la vérité.
7  2 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 16:25
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Désolé, j'avais oublié que le troll ne comprend pas le second degré.
Fallait pas le nourrir après minuit !
5  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 18:48
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
12 heures plus tard, sa version a été contredite par les gens qui étaient actuellement dans la limousine.
Cette phrase qui ne veut strictement rien dire !

"Actuellement" c'est le présent, "qui étaient" c'est le passé, mais "qui étaient actuellement" C'est quoi ?
5  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 8:59
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
[...]Et contrairement à la plupart des gauchistes, je suis capable de débattre sans accuser les gens d'être *cistes ou des *ogues.
Tu m'as convaincu
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.
Je me répète il n'y a pas que l'incident de la limousine et il semblerait qu'elle a été témoin d'autre faits.
Comme je l'ai dit je doute fortement de la véracité de l'ensemble de ses déclarations mais la discréditer de l'ensemble de ses propos à cause d'un mensonge est un raccourci que je ne prendrais pas.
Tu sembles avoir une confiance aveugle en Trump, je suis sur qu'on peut trouver relativement facilement des mensonges de sa part. Quel est cette logique à géométrie variable?
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Tu peux croire ce que tu veux, mais je fais plus confiance à mes yeux qu'aux journalistes.
Je fais plus confiance aux journalistes qu'à Trump

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Je ne suis pas un troll.[...]
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Nous franchement tu fais fort dans la bétise. Si l'analogie qui serait appropriée serait un pro-immigration qui défend Lepen.
Tu m'as convaincu.
6  1 
Avatar de SimonKenoby
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 13:47
Cela fait déjà un moment qu'on a compris que les grands défenseurs de la liberté d'expression ont surtout envie de pouvoir dire ce qu'ils veulent sans que personne ne puissent les contredires.

C'est comme Elon Musk, je n'y crois pas un instant a son histoire.
7  2 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 14:27
Malgré toutes les critiques qu'on a pu adresser aux réseaux sociaux mainstream comme Facebook et Twitter, qui auraient censuré à tort le gourou Trump suite à l'assaut du 6 janvier contre la démocratie, en suspendant son compte pour une durée indéterminée, je les avais personnellement trouvé très cléments jusqu'alors.

Trump toujours borderline voire excessif dans ses propos, niant comme un malfrat le résultat d'élections à l'échelle d'un pays-continent, il avait réussi auprès de certains, y compris chez nous, à se faire passer pour la victime.

Si ça n'avait tenu qu'à moi, son compte aurait dû être suspendu bien avant l'assaut du Capitole.

La liberté d'expression, ça ne veut pas dire le grand n'importe quoi. Et ce nouveau réseau social qui se veut le parangon de celle-ci commence à le découvrir, assez naïvement au mieux, avec malhonnêteté au pire.
Quand Truth, si les faits sont bien avérés, censure des utilisateurs d'un certain bord politique, ça me fait doucement rigoler, alors que Twitter et Facebook sont nettement plus neutres politiquement (ce qui n'enlèvent rien à leurs autres défauts), n'en déplaise à l'alt-right et à la complosphère.

Mais le plus triste dans l'histoire, c'est de constater l'influence toujours importante de cet accident industriel de la démocratie.
8  3 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/04/2022 à 9:11
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
mais je pense que certaines personnes pourront toujours tenter d'expliquer qu'il y a fake news et fake news, que les conséquences ne sont pas toujours les mêmes, que ce n'est pas toujours volontaire...
Il a quand même annoncer fièrement avoir vaincu poutine (à 10m de la table) et que l'armée russe recule...
Ou alors la guerre en Ukraine c'est de la fake news d'extrême droite (ou extrême gauche de toute façon on choisit le "responsable" de son incompétence de manière random) ?

D'ailleurs vous trouvez pas que les médias maintstream et les réseaux sociaux ont été étonnamment très gentils avec LePen jusqu'à aujourd'hui ? Je suis prêt a parier que si elle passe au second tour contre Macron, ils vont s'acharné sur elle pour les 2 dernières semaines.
5  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 3:54
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
La liberté d'expression n'implique pas que l'on doivent respecter les Trolls.
Et comment tu vis le fait de ne pas pouvoir te respecter toi même dans ce cas ?

4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 9:00
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Cela veut dire que la Dame n'a jamais été témoin de quoi que ce soit puisse qu'elle n'était pas présente dans la voiture.

Finalement son mensonge a été démontré, puisque que toutes les personnes qui étaient dans la limousine sont prêt à témoigner sous serment que ce qu'elle raconte est un mensonge.

Comme c'est seulement une audience, les "témoins" peuvent mentir sans risquer dêtre accusé de faire un parjure.
C'est impressionnant cette qualité qui est la votre de savoir, avant même la justice américaine, qui des témoins disent la vérité et qui disent des mensonges.
C'est un art divinatoire rare, vous devriez ouvrir une échoppe de voyance.
À moins que votre jugement soit altéré parce que c'est Donald Trump qui est en cause, mais non, ce n'est pas possible, votre impartialité au sujet des démocrates et des républicains est légendaire.
6  2