IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un adolescent achète une publicité sur Google pour duper des acheteurs en ligne
La police saisi 48 bitcoins (2,4 millions d'euro)

Le , par Nancy Rey

251PARTAGES

12  0 
Un adolescent du Lincolnshire s'est vu confisquer 2,1 millions de livres sterling, soit 2,4 millions d’euro, en cryptomonnaies après avoir créé un site de phishing et en avoir fait la publicité sur Google, incitant les consommateurs à donner des codes de remboursement de chèques-cadeaux. Le garçon, originaire du sud du comté, a créé un site Web en se faisant passer pour le site de chèques-cadeaux Love2Shop. Il a ensuite acheté des publicités sur Google, ce qui a permis à son faux site d'apparaître au-dessus du vrai site dans les résultats de recherche.


Le procureur Sam Skinner a déclaré à la juge Catarina Sjölin Knight que le garçon, dont l'identité est protégée par une ordonnance du tribunal, a récolté pour 6 500 £ de bons d'achat au cours de la semaine où son site était actif. Love2shop a commencé à enquêter en avril 2020 après qu'un client s'est plaint, et le garçon a alors supprimé son faux site.

Les bons d'achat volés ont ensuite été convertis en bons d'achat Love2Shop sur le propre compte de l'adolescent. Une enquête de police ultérieure a permis de découvrir 12 000 numéros de cartes de crédit sur son ordinateur, ainsi que les coordonnées de 197 comptes Paypal. En outre, il possédait 48 bitcoins. Lorsque la police l'a arrêté en août dernier, ces bitcoins valaient 200 000 livres sterling (2, 4 euros), mais leur valeur a décuplé depuis.

En condamnant le garçon plus tôt cette semaine, la juge Knight a commenté au tribunal : « S'il était un adulte, il irait direct en prison ». Elle a dit au garçon : « Vous avez un intérêt de longue date pour les ordinateurs. Malheureusement, vous avez utilisé vos compétences pour commettre une fraude sophistiquée ». L'adolescent a reçu une ordonnance de réinsertion de 12 mois, après avoir plaidé coupable de blanchiment d'argent et de fraude par fausse déclaration. La juge Knight a également accordé une ordonnance de confiscation à l'encontre du garçon, au motif que les bitcoins sont le produit de ses crimes.

Dans sa déclaration à l'extérieur du tribunal, l'agent-détective Luke Casey de la police du Lincolnshire a décrit le coupable comme ayant réalisé une « cyberfraude sophistiquée » qui a nécessité une « enquête complexe ». L'agent Casey a ajouté : « Les criminels pensent souvent que les cryptomonnaies sont un moyen anonyme de transférer des fonds sans être détectés, mais je suis heureux que dans cette affaire, nous ayons pu montrer que la police est désormais en mesure d'enquêter efficacement sur les infractions de cette nature ».

Les transactions en bitcoins sont toutes enregistrées sur la blockchain de l'actif numérique, un registre indiquant exactement qui a transféré quoi à qui et quand. Il existe aujourd'hui de nombreuses sociétés d'analyse de la blockchain qui affirment être en mesure de les relier à d'autres identités numériques ou même à des personnalités du monde réel.

La facilité avec laquelle le garçon a pu acheter une annonce Google pour placer son site d'escroquerie au-dessus du site réel, et pour que son faux site reste en ligne pendant une semaine tout en récoltant les coordonnées des consommateurs, ne surprendra pas. Les sites de phishing ont explosé en popularité pendant la pandémie de COVID-19, le Centre national de cybersécurité britannique ayant à lui seul fait tomber 700 000 sites de ce type répartis sur 1,4 million d'URL en 2020. Le gouvernement s'est engagé à interdire certaines formes d'anonymat en ligne au Royaume-Uni par le biais de son projet de loi sur la sécurité en ligne, récemment rebaptisé projet de loi sur les préjudices en ligne.

Source : Twitter

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Fraude à la cryptomonnaie : le "roi du bitcoin" brésilien arrêté pour avoir prétendument détourné 300 millions de dollars, soutirés à un grand nombre d'investisseurs

La bourse turque de cryptomonnaies Thodex cesse de fonctionner et près de 400 000 utilisateurs craignent une possible fraude de 2 Md$, après que le pays a interdit l'utilisation des cryptomonnaies

Le co-créateur de Dogecoin dénonce les cryptomonnaies comme une escroquerie destinée à aider les riches à s'enrichir, Palmer ne prévoit pas de revenir à ces monnaies

Cette escroquerie à la cryptomonnaie a coûté 11 millions de dollars aux investisseurs, et a permis de payer la star de cinéma Steven Seagal pour en faire la promotion

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Andy Oka
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/10/2021 à 8:43
A-t-il reçu une offre d'emploi ?
2  0 
Avatar de Jules34
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 28/10/2021 à 8:56
Avec 12 000 numéros de carte et 197 compte paypal 6500 livre c'est pas lourd il a du acheter du btc en masse

Toujours impressionnant de voir des gosses retourner le système en leur faveur
1  0 
Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/10/2021 à 9:03
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
C'est vrai que c'est pas très clair, mais avec 12 000 numéros de carte et 197 compte paypal 6500 livre c'est pas lourd il a du acheter du btc en masse

Toujours impressionnant de voir des gosses retourner le système en leur faveur
L'article dit que suite à enquête ils ont trouvé sur son PC des numéros de carte / compte paypal, donc pas vraiment de lien avec la fraude initiale.

Pour le reste c'est dommage pour lui ... avec autant de cash de coté se faire prendre pour 6500 Livres ... l'arnaque de trop ?
1  0