IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le porte-parole des talibans accuse Facebook d'étouffer la liberté d'expression en censurant les comptes liés à l'organisation,
Twitter apparaît pour l'heure moins ferme, plus en prudence

Le , par Patrick Ruiz

204PARTAGES

13  0 
La liberté d’expression relève-t-elle de l’utopie ? Cette interrogation et d’autres qui lui sont connexes sont liées au débat sur les politiques de modération déployées sur les réseaux sociaux. Elles prennent un coup de neuf avec l’évolution de la situation en Afghanistan. Le porte-parole des talibans accuse Facebook d’étouffer la liberté d’expression du groupe islamiste.



Le gouvernement afghan est tombé. Kaboul est aux mains des talibans. Après 20 ans, la voix de l’ombre de l’organisation islamiste (son porte-parole) sort de l’ombre et signe devant les médias : « les droits des femmes seront respectés dans les limites de l’islam. » Sur le terrain, des femmes inquiètent de leur avenir cherchent à fuir le pays. Le porte-parole de l’organisation islamiste évoque le droit à la liberté d’expression pour faire valoir ses opinions sur les réseaux sociaux.


Chez Facebook, on ne partage pas ce positionnement et le réseau social s’explique : « Les Talibans sont considérés comme une organisation terroriste par la loi américaine et sont interdits de nos services en vertu de notre politique relative aux organisations dangereuses. Cela signifie que nous supprimons les comptes gérés par ou au nom des talibans et que nous interdisons toute louange, tout soutien et toute représentation de ces derniers. Facebook ne prend pas de décisions concernant le gouvernement reconnu d'un pays donné, mais s’aligne sur l'autorité de la communauté internationale dans ce domaine. Quel que soit le détenteur du pouvoir dans un pays donné, nous prenons les mesures appropriées contre les comptes et les contenus qui enfreignent nos règles. »

Sur son site web, Facebook explique que l'entreprise divise les individus et les groupes qu'elle considère comme dangereux en trois niveaux, le niveau 1 étant soumis aux restrictions les plus étendues pour les personnes, organisant ou prônant la violence contre les civils, déshumanisant ou prônant de manière répétée le mal contre les personnes basées sur des caractéristiques protégées, ou s'engageant dans des opérations criminelles systématiques. Selon Facebook, le niveau 1 comprend les organisations terroristes. Si les talibans ne figurent pas sur la liste des organisations terroristes étrangères du département d'État, certains dirigeants du groupe ont été sanctionnés par le département du Trésor en 2018.

Facebook met à contribution une équipe de modérateurs afghans pour passer les contenus en lien avec les talibans au peigne fin et les censurer si nécessaire.

Les talibans sont également persona non grata sur Instagram et WhatsApp : « En tant que service de messagerie privée, nous n’avons pas accès au contenu des discussions personnelles des utilisateurs, cependant, si nous nous réalisons qu’une personne ou une organisation sanctionnée peut être présente sur WhatsApp, nous prenons des mesures. Nous sommes obligés d'adhérer aux lois sur les sanctions américaines. Cela inclut l'interdiction des comptes qui semblent se présenter comme des comptes officiels des talibans. Nous cherchons à obtenir davantage d'informations auprès des autorités américaines compétentes, compte tenu de l'évolution de la situation en Afghanistan. »

Twitter pour sa part continue à autoriser les comptes affiliés à l’organisation islamiste à poursuivre dans leur utilisation de sa plateforme malgré ses politiques contre l'apologie de la violence et les menaces. C’est au travers de la plateforme qu’ils ont publié le déroulement en temps réel de l’assaut en Afghanistan. Le compte Twitter de Donald Trump reste cependant suspendu malgré les multiples sorties de l’ex-président de la République des États-Unis pour dénoncer la mise à mal de sa liberté d’expression.


La plateforme YouTube, propriété de Google, souligne à ce sujet que ses règles d’utilisation s’appliquent à tous ses utilisateurs sans distinction. Elle indique ainsi qu’elle n’entend pas instaurer une censure spécifique pour les contenus pro-talibans.

Sources : Facebook, Twitter, BBC

Et vous ?

Doit-on mettre la sortie du porte-parole des talibans sur la liberté d'expression sur le compte de l'ironie ?
Que pensez-vous de la modération sur les réseaux sociaux en général ?
Que pensez-vous de la modération sur les différentes plateformes sur le cas des talibans en particulier ?

Voir aussi :

« Ici ce n'est pas la Chine », des experts indiquent que Trump n'a aucune autorité légale pour fermer Twitter. « Il est clair qu'il est en train d'intimider Twitter pour diffuser ce qu'il veut »
Le président US a menacé de « réglementer » ou de « fermer » des plateformes de réseaux sociaux, après que ses tweets ont été marqués comme véhiculant des informations non vérifiées
Trump demande aux entreprises de médias sociaux de développer des algorithmes pour détecter les tireurs de masse avant qu'ils ne frappent comme dans Minority Report

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GordonFreeman
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/08/2021 à 13:26
Bonjour,
Ce commentaire est lié à la première news : Les Afghans s'efforcent d'effacer leur historique numérique et d'échapper à la biométrie

Personnellement je trouve que c'est un bon exemple de certaines dérives actuelles en liens avec la technologie.

La plupart des personnes vous répondent je n'ai rien à cacher quand on leur explique que leur données sont utilisées par les GAFAM, états et autre.

Beaucoup de personnes veulent plus de sécurité (contre quelle menace ?!) et ne seraient pas contre la surveillance de masse, caméras dans les rues, reconnaissance faciale, etc. Enfin, des choses qui se font quand même de plus en plus dans certains pays (et pas qu'en Chine).

Paiement uniquement par des moyens numériques et traçable (ben oui, pourquoi pas, on à rien à cacher de toute façon hein).

Tout ça va très bien jusqu'au jour où, ça ne vas plus... Dérive du pouvoir, technologie qui tombe dans de mauvaises mains, etc. Et la, difficile de se sortir du problème quand on à donné autant de pouvoir à une entité (état, organisation ou autre)

Wazap est un bon exemple, il existe de très bonnes solutions gratuites, open-source, fiable et dans les mains de fondation et non pas d'entreprise privées. Mais la plupart des personnes sont restés chez Wazap. Ben oui quoi, au final ça change quoi ?!

La bonne phrase (oui qui à été dites et redites) celui qui est prêt à perdre de sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre.
7  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/08/2021 à 11:28
Je pense que ceux qui ont soutenu les US et le gouvernement afghan de papier, qui ont cru en la démocratie occidentale et qui sont abandonnés à leur triste sort aujourd'hui vont prendre très chers...

On compte tous sur ce bon vieux BHL pour aller soutenir les populations sur place. Avec un peu de chance, il sera pécho par les talibans, ca nous débarrasserait.
8  3 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/08/2021 à 10:25
Ouais enfin FoxNews est pas la référence la plus fiable.

Perso j'y croirais plus si je vois ça en article sur l'AFP.
4  1 
Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/08/2021 à 9:30
Citation Envoyé par olaxius Voir le message
ça pue un peu beaucoup ce genre de remarque non !!!
Quand je lis ça et aucune réaction ça me laisse pantois .
Et dire que j'ai eu des remontrances des modérateurs car j'avais eu l'outrecuidance de médire sur la syntaxe étrange des articles du fait de mauvaises traductions !
Allo quoi !!!
C’était du 2e degré, mais apparemment, t'as pas compris. Même si je n’apprécie pas notre béchamel national, je ne lui souhaite pas de se faire zigouiller par la fine équipe des talibans.
2  0 
Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/08/2021 à 20:49
Doit-on mettre la sortie du porte-parole des talibans sur la liberté d'expression sur le compte de l'ironie ?
J'aurai dit "humour noir".

Que pensez-vous de la modération sur les réseaux sociaux en général ?
La jeune Mila a eu plus de 100 000 menaces de mort, de viols, etc... sur Twitter : Twitter n'a rien fait. Mais Trump n'a plus de compte personnel...

Que pensez-vous de la modération sur les différentes plateformes sur le cas des talibans en particulier ?
C'est une excellente chose, mais il faudra alors le faire pour tous les musulmans vindicatifs y compris en France.

https://www.foxnews.com/world/taliban-executions-afghanistan-us-withdrawal

Taliban executions, beheadings in Afghanistan strike fear among those stuck inside country

The US embassy in Kabul said it has received reports that Taliban members were executing surrendering Afghan troops
4  3 
Avatar de tanaka59
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 17:08
Bonjour,

Quel est votre avis sur le sujet ?
Les USA ont créé un monstre ... En 20 ans on a éjecté du pouvoir les talibans qui avait des pratiques rigoristes tous domaines confondus. Les USA se disent "chouette installons de la techno , de la modernité, et de la démocratie" . Une fois le pays quitté précipitamment ... On laisse le tout en plan à la merci du premier venu ...

Drôle de conception de la "démocratie" ...

Pas étonnant que les afghans livrés à eux mêmes se demandent à quelle sauce ils seront mangés.

Les talibans ont maintenant la main sur les systèmes informatiques ... C'est comme donner le pouvoir à fou
1  0 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/08/2021 à 10:06
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
La bonne phrase (oui qui à été dites et redites) celui qui est prêt à perdre de sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre.
Et comme toujours toute les bonne phrases peuvent être reprise à tort et à travers.

Quelle liberté as tu vraiment perdu ? Comment obtiens tu justice si la justice ne peux pas enquêter ? (anonymat en ligne, sites web à l'étranger, ...). Malheureusement pour qu'une démocratie fonctionne elle a un point en commun avec une dictature, il lui faut suffisamment de moyen.

Tu peux te sentir menacé par certaines mesures alors que d'autres font confiance, comme la vaccination.

La sécurité, ce n'est pas magique, et malheureusement, pour des considérations politiques, on entend très peu parler de la réalité.

https://www.insee.fr/fr/statistiques...mmaire=4318291

15% de la population ne se sente pas toujours en sécurité à leur domicile, 20% dans le voisinage.

En 2018, en France métropolitaine, 3,8 millions de ménages ont déclaré avoir été victimes d’une atteinte aux biens ayant visé leurs résidences ou leurs véhicules. Parmi eux, 490 000 ménages ont été victimes d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage de leur résidence principale
Il faut a cela rajouter tout ce qui se passe sur Internet : https://www.vie-publique.fr/en-bref/...u-sur-internet

La sécurité ça ne tombe pas du ciel et ça s'entretient.

Je ne dis pas que toute les mesures gouvernementales sont justifiés, mais il me semble clairement que un certain nombre de personne vivent en mode bisounours et quand ils se font avoir, ils vont se plaindre que la justice peut rien faire pour eux.

Personnellement j'aimerais bien avoir des témoignages de personnes qui travaillent dans les différent milieu judiciaire afin d'avoir une vrai vision de ce qui se passe sous le rideau, mais j'imagine qu'on criera à la propagande d'état.

Parce qu'au final, sur ce forum, il n'y a quasiment personne qui a une vrai idée de la réalité sur les domaines liés à la sécurité.

Pour revenir sur le sujet, les articles en ligne sont clair, l'objectif principale des USA étaient que l'afghanistan n'héberge pas de cellulles terroriste anti-USA et d'éviter la présence de la Russie et de la Chine, mission accomplie, on rentre à la maison. Le reste c'est du bonus.

Edit : j'ai oublié le point le plus crucial : Combien de personnes ferment leur gueule sur les réseaux sociaux par peur d'être harceler par une bande de malades anonymes qui ne seront pas punis ? Elle est où leur liberté à eux ? (compte bannis ? j'en recréer un aussitôt).
2  1 
Avatar de tanaka59
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/08/2021 à 14:10
Bonjour,

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Et comme toujours toute les bonne phrases peuvent être reprise à tort et à travers.

Quelle liberté as tu vraiment perdu ?

[...]

Tu peux te sentir menacé par certaines mesures alors que d'autres font confiance, comme la vaccination.

La sécurité, ce n'est pas magique, et malheureusement, pour des considérations politiques, on entend très peu parler de la réalité.
Très simplement , une personne X qui travaille dans un milieu donné. Cette personne émet une opinion publique internet/média/place publique/rassemblement publique.

Le milieu professionnel qui le côtoie peut mettre une forme de pression sociale et sociétale .

> licenciement
> barrage pour retrouver du travail dans le milieu
> mise au placard
> intimidation
> action en justice pour des motifs futiles (essayer de faire cracher de l'argent à la personne sous forme d'amende pour ce qu'elle a dit ou fait, même de manière anecdotique ... )
> "acharnement de l'administration" pour trouver la petite bête

Cela concerne en général des personnes avec une certaine "personnalité d'importance publique" .

Cela peut aussi toucher , le quidam plus "moyen" . Par exemple qu'un ou des élus voir des administrations "minorent" un administré pour le forcer à déménager, car celui ci est dans une forme "d'opposition politique locale".

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
https://www.insee.fr/fr/statistiques...mmaire=4318291

15% de la population ne se sente pas toujours en sécurité à leur domicile, 20% dans le voisinage.

Il faut a cela rajouter tout ce qui se passe sur Internet : https://www.vie-publique.fr/en-bref/...u-sur-internet

La sécurité ça ne tombe pas du ciel et ça s'entretient.
C'est la le problème de fond ... Combien par lassitude ne porte plus plainte ? (vol à répétition, dégradation répétitive, ...) . Je serais bien plus prudent sur cette "baisse" des chiffres ...

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Je ne dis pas que toute les mesures gouvernementales sont justifiés, mais il me semble clairement que un certain nombre de personne vivent en mode bisounours et quand ils se font avoir, ils vont se plaindre que la justice peut rien faire pour eux.
100% d'accord ...

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Personnellement j'aimerais bien avoir des témoignages de personnes qui travaillent dans les différent milieu judiciaire afin d'avoir une vrai vision de ce qui se passe sous le rideau, mais j'imagine qu'on criera à la propagande d'état.
En France les personnes, travaillant dans le milieu de la police, justice, lutte contre les fraudes de toutes natures, sont plutôt mal perçues.

En effet la moitier de la fraude détectée se concentre sur +/- 20 pays . A chaque fois que les pays en question sont citées, pour des raisons "politiques" ou de "bienscéance" , les personnes travaillant dans le milieu sont taxées de racistes ... 3 zones géographiques sont régulièrement citées : moyen orient, pays de l'est, pays d'asie du sud est.

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Parce qu'au final, sur ce forum, il n'y a quasiment personne qui a une vrai idée de la réalité sur les domaines liés à la sécurité.
Tout simplement, c'est un débat de fond , qu'il est quasi impossible d'avoir pour les raisons précitées ... Me souffle t on dans l'oreillette, qu'il ne faut pas faire d'amalgame au risque de froisser l'opinion publique.
1  0 
Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/08/2021 à 14:21
Le départ des américains est une débandade des plus curieuse : il était évident que les talibans allaient réoccuper le pays, et qu'en plus Trump ayant planifié le le départ des troupes... Mais les américains ont laissé un tas de matériels et fichiers ultra-sensibles, et énormément d'armement. Franchement, on a de quoi se poser des questions...
1  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/10/2021 à 18:59
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
L'Agence américaine pour le développement international (USAID) aurait fait circuler des courriels à ses partenaires en Afghanistan leur conseillant de "supprimer les photos et les informations qui pourraient rendre des individus ou des groupes vulnérables". Cela dit, l'ancien procureur de l'armée américaine John Maher a déclaré que cet avertissement spécifique concernant la prise d'équipement HIIDE par les talibans est probablement exagéré. Maher, qui a travaillé sur le programme de biométrie afghan lorsqu'il était responsable du centre de justice de Parwan, a déclaré que les appareils HIIDE sont protégés par un mot de passe.

Selon lui, après qu'un soldat utilise l'appareil et télécharge les données dans la base de données centrale, le protocole prévoit d'effacer l'appareil. « Même si les [talibans] parviennent à pénétrer dans ce dispositif, ils obtiendront une liste non classifiée de leurs propres membres », a déclaré Maher. En outre, il a déclaré que contrairement à ce que l'on pense, les talibans ne peuvent pas exploiter ces systèmes pour mener des opérations pour localiser leurs ennemis sans l'aide d'un acteur extérieur mieux outillé. En effet, Maher a déclaré qu'il pense qu'ils devraient être aidés par des gouvernements plus sophistiqués comme la Chine ou l'Iran.

« Je suis sceptique quant à la sophistication des talibans », a-t-il déclaré. Néanmoins, si les dispositifs HIIDE ne présentent peut-être pas de risque pour les Afghans, les talibans ont déjà utilisé des systèmes biométriques pour cibler leurs ennemis. Selon un rapport de 2016 de TOLOnews, en 2016, ils auraient utilisé une base de données gouvernementale pour vérifier si les passagers d'un bus étaient des membres des forces de sécurité. Pour d'autres, à l'instar de Klon Kitchen - chercheur principal à l'American Enterprise Institute - la saisie des dispositifs HIIDE par les talibans est l'une des nombreuses fautes imputables à Washington.
(.../...)

Quel est votre avis sur le sujet ?
Une fois de plus le représentant américain sur place, à savoir le responsable du centre de justice de Parwan, prend les Talibans (2.0 voir ci-après) pour des demeurés, incapables de cracker un mot de passe ? Le protocole prévoit d'effacer les données ? (quel protocole ? automatisé ? manuel ? - à appliquer en pleine débandade ?). Etc.

Si vous voulez vous faire un avis sur l'Afghanistan avec des gens sérieux et respectueux tels que Frédéric Taddeï :


Interdit d'interdire - Afghanistan : pourquoi on perd toutes les guerres ? - (YouTube)

Frédéric Taddeï reçoit Gérard Chaliand, géostratège, et Régis Le Sommier, journaliste, grand reporter RT France.

Références :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gérard_Chaliand

https://fr.wikipedia.org/wiki/Régis_Le_Sommier

https://fr.wikipedia.org/wiki/RT_(chaîne_de_télévision) (ex Russia Today)
1  0