IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TikTok détrône Facebook en tant qu'application la plus téléchargée au monde,
Elle compterait un milliard d'utilisateurs dans le monde

Le , par Bruno

136PARTAGES

4  0 
Une étude mondiale sur les téléchargements en 2020 montre que TikTok, une application de partage de vidéos est en tête de liste des fournisseurs de réseaux sociaux pour la première fois. L'application vidéo, développée en Chine, a bondi en popularité malgré les efforts de l'ancien président Donald Trump pour l'interdire ou forcer une vente à des investisseurs basés aux États-Unis, selon le cabinet d'études. TikTok a été l'application la plus téléchargée au monde l'année dernière, dépassant Facebook et ses plates-formes de messagerie, a indiqué mardi l'organisme de suivi du marché App Annie. ByteDance a lancé la version internationale de TikTok en 2017 et a depuis dépassé Facebook, WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger qui appartiennent tous à Facebook, pour ce qui concerne le nombre de téléchargements, même aux États-Unis.

Certains estiment que les informations personnelles partagées avec TikTok ne sont pas sécurisées. Malgré l’appel de l'ancien président Donald Trump à vendre ses activités aux États-Unis ou à être interdite, la popularité de l'application n’a pas cessé d'augmenter pendant la pandémie, au cours de laquelle elle est devenue le premier téléchargement en Europe, en Amérique du Sud et aux États-Unis. « J'aime les vidéos d'artistes qui ne se produisent plus en direct à cause de la pandémie », a déclaré Nina, une internaute de 37 ans.

En juillet 2020, Jim Molan, un sénateur libéral australien a indiqué que TikTok est en réalité un service de collecte de données déguisé en réseau social. Pour faire de telles affirmations, il se serait basé sur des informations provenant des personnes qui auraient procédé à l'ingénierie inverse de TikTok et se seraient rendu compte du fait qu’il s’agisse d'un service de collecte de données déguisé en réseau social. D’après lui, l’application effectuerait un ping GPS de façon assez régulière. Ces allégations surviennent après que le député national George Christensen a accusé TikTok d'être utilisé par le Parti communiste chinois et a demandé son interdiction. Face à ces accusations, Lee Hunter, le directeur général de la filiale de l’entreprise TikTok basée en Australie, avait affirmé que l’application ne partageait aucune donnée des utilisateurs avec les gouvernements étrangers.


Fin novembre, TikTok a été accusé d'avoir transféré des données privées d'utilisateurs à des serveurs en Chine, malgré l'assurance donnée par la société qu'elle n'y stocke pas de données personnelles. Une demande de recours collectif a alors été déposée à la Cour fédérale de Californie, affirmant que TikTok a récolté illégalement et secrètement de grandes quantités de données personnelles d'utilisateurs identifiables et les a envoyées en Chine. La plainte concerne également ByteDance, sa société mère. D’après la plainte, en plus d'avoir collecté du contenu utilisateur tel que des vidéos sans leur consentement, TikTok a aussi des politiques de confidentialité « ambiguës ». Elle soulève des inquiétudes quant au fait que les données recueillies par TikTok pourraient être utilisées pour identifier, profiler et suivre les utilisateurs aux États-Unis. Selon la plainte, l'entreprise utiliserait ces données pour vendre des publicités ciblées.

C'est dans ce contexte qu'en juillet 2020, le secrétaire d'État Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis envisageaient « certainement » d'interdire les applications de réseaux sociaux chinois, y compris TikTok, suggérant qu'ils partageaient des informations avec le gouvernement chinois (bien entendu l'entreprise a très vite contesté cette accusation).

TikTok, propriété de la société chinoise ByteDance, compterait un milliard d'utilisateurs dans le monde, dont plus de 100 millions aux États-Unis, et ses vidéos de format court sont particulièrement populaires auprès des jeunes utilisateurs de smartphones. En juin, le président américain Joe Biden a révoqué les décrets de son prédécesseur visant à interdire TikTok et WeChat, propriété de la Chine, sur le marché américain pour des raisons de sécurité nationale, mais il a ordonné un examen des risques potentiels des services Internet détenus par des étrangers. Le décret signé remplace une série de décrets pris par le président Trump l'année dernière, qui bloquaient des applications telles que TikTok, WeChat et Alipay dans les App stores américains et prenaient d'autres mesures pour les empêcher de fonctionner aux États-Unis.

Les effets les plus extrêmes de ces ordonnances ont été empêchés par des recours judiciaires en cours, mais l'ordonnance de mercredi annulera purement et simplement ces ordonnances. Au lieu de cela, l'ordonnance de Biden instituera un nouveau cadre pour déterminer les risques pour la sécurité nationale des transactions impliquant des applications qui sont liées aux gouvernements ou aux armées d'adversaires étrangers, comme la Chine, ou qui collectent des données sensibles auprès de consommateurs américains.

« L'administration s'est engagée à promouvoir un internet ouvert, interopérable, fiable et sécurisé, à protéger les droits de l'Homme en ligne et hors ligne, et à soutenir une économie numérique mondiale dynamique. Le défi que nous relevons avec ce décret est que certains pays, dont la Chine, ne partagent pas ces engagements ou ces valeurs et s'efforcent au contraire d'exploiter les technologies numériques et les données américaines d'une manière qui présente des risques inacceptables pour la sécurité nationale », a déclaré mercredi un haut responsable de l'administration Biden.


Tandis que le débat politique sur la sensation de partage de bribes de vidéos s'envenimait, TikTok est passé de la quatrième application la plus téléchargée en 2019 à la première place l'an dernier, selon les données d'App Annie. En chemin, TikTok a dépassé Facebook et deux des géants américains de l'Internet, les applications de messagerie Messenger et WhatsApp, a révélé l'observateur du marché. Le chinois Likee, un concurrent de TikTok, crée de courtes vidéos que de nombreuses entreprises utilisent pour le marketing, et il s'est classé huitième dans le dernier classement des téléchargements.

Au début de l'année 2021, WhatsApp a annoncé qu'elle partagerait avec Facebook les données de messagerie relatives aux interactions entre les utilisateurs et les entreprises. Bien que WhatsApp ait promis de protéger les informations relatives aux communications entre amis et famille, certains utilisateurs sont passés à d'autres applications. Facebook a fait valoir que l'augmentation de la popularité de TikTok contredit les affirmations des autorités antitrust américaines selon lesquelles le groupe californien domine le réseau social.

À l'inverse de cette tendance, Telegram, une application de messagerie développée à l'origine en Russie mais désormais basée en Allemagne, s'est hissée à la septième place. Les utilisateurs peuvent ajuster les paramètres pour supprimer automatiquement les messages après une période déterminée. L'application a connu un succès particulier auprès des manifestants de Hong Kong et de Thaïlande qui souhaitaient agir sous le radar de l'État.

Source : nikkei

Et vous ?

TikTok détrône Facebook en tant qu'application la plus téléchargée au monde. Que pensez-vous de ce classement ?

Pensez-vous que cela est à l'image du positionnement économique de la Chine face aux USA ?

Voir aussi :

TikTok est-il en réalité un service de collecte de données déguisé en média social ? C'est l'avis d'un sénateur libéral australien

TikTok et WeChat seront supprimés des App Store US le 20 septembre. Le ministère US du commerce annonce une série de mesures qui seront appliquées pour empêcher les applications de fonctionner

Joe Biden révoque et remplace les décrets de Trump qui interdisaient TikTok, par une mesure qui demandera au ministère du Commerce d'enquêter sur les applications, liées à des adversaires étrangers

TikTok révèle des détails secrets sur le fonctionnement de son algorithme, alors que l'échéance fixée par Trump pour la vente de l'activité américaine de l'entreprise est dans trois jours

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/08/2021 à 11:36
Enfin, j'ai envie de dire.

Il n'y a pas photos, je préfère regarder des vidéos courtes qui ont pour la plupart au moins un intérêt et qui sont toutes du contenu original plutôt que de voir défiler une série de panneaux pseudo-philosophiques partagés X fois comme on voit surtout sur Facebook entre deux messages anti-vax, nouvel-ordre-mondial-franc-maçonnerie et autres conneries du même genre.

Quant aux gens qui " s'informent " sur Facebook, laissez-moi doucement rigoler. De " l'information" basée sur les plus gros mensonges partagés par des "amis" avec un cerveau de la taille d'un pois chiche. Remarquez la télé c'est pas mieux, les chaînes d'info en continu du 100% Corona et des débats autour du Corona (et avant le Corona, c'était le Gilet Jaune). Pour l'information, rien ne remplacera les "vrais" journaux (papiers ou en ligne).

Au moins TikTok ne prétend rien d'autre que d'être du divertissement, et c'est exactement ça, du divertissement. Quelque chose que la TV a perdu depuis longtemps, et que Facebook n'a jamais pu.
2  1