IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TikTok et WeChat seront supprimés des App Store US le 20 septembre.
Le ministère US du commerce annonce une série de mesures qui seront appliquées pour empêcher les applications de fonctionner

Le , par Stéphane le calme

657PARTAGES

11  0 
Fin novembre, TikTok a été accusé d'avoir transféré des données privées d'utilisateurs à des serveurs en Chine, malgré l'assurance donnée par la société qu'elle n'y stocke pas de données personnelles. Une demande de recours collectif a alors été déposée à la Cour fédérale de Californie, affirmant que TikTok a récolté illégalement et secrètement de grandes quantités de données personnelles d'utilisateurs identifiables et les a envoyées en Chine. La plainte concerne également ByteDance, sa société mère.

D’après la plainte, en plus d'avoir collecté du contenu utilisateur tel que des vidéos sans leur consentement, TikTok a aussi des politiques de confidentialité « ambiguës ». Elle soulève des inquiétudes quant au fait que les données recueillies par TikTok pourraient être utilisées pour identifier, profiler et suivre les utilisateurs aux États-Unis. Selon la plainte, l'entreprise utiliserait ces données pour vendre des publicités ciblées.

C'est dans ce contexte qu'en juillet 2020, le secrétaire d'État Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis envisageaient « certainement » d'interdire les applications de médias sociaux chinois, y compris TikTok, suggérant qu'ils partageaient des informations avec le gouvernement chinois (bien entendu l'entreprise a très vite contesté cette accusation).

Par la suite, début août, le président américain Donald Trump a publié des décrets visant à interdire les transactions américaines avec WeChat, l'application de messagerie appartenant à Tencent Holdings, et ByteDance, propriétaire de TikTok, dans les 45 jours, décrivant les entreprises chinoises comme des menaces pour la sécurité nationale.

Le décret sur la lutte contre la menace posée par TikTok indique ce qui suit à propos de l'application : « TikTok capture automatiquement de vastes étendues d'informations de ses utilisateurs, y compris Internet et d'autres informations sur l'activité du réseau telles que les données de localisation et les historiques de navigation et de recherche. Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles et exclusives des Américains - permettant potentiellement à la Chine de suivre les emplacements des employés et des sous-traitants fédéraux, de constituer des dossiers d'informations personnelles pour le chantage et de mener de l'espionnage d'entreprise. »

Les raisons avancées dans le décret sur la lutte contre la menace posée par WeChat sont les suivantes : « WeChat capture automatiquement de vastes étendues d'informations de ses utilisateurs. Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles et exclusives des Américains. En outre, l'application capture les informations personnelles et exclusives des ressortissants chinois en visite aux États-Unis, permettant ainsi au Parti communiste chinois de disposer d'un mécanisme pour garder un œil sur les citoyens chinois qui pourraient profiter des avantages d'une société libre pour la première fois de leur vie. »


Le ministère américain du Commerce indique que la mesure prendra effet le dimanche 20 septembre 2020

En réponse aux ordres exécutifs du président Trump signés le 6 août 2020, le ministère du Commerce a annoncé aujourd'hui des interdictions sur les transactions relatives aux applications mobiles WeChat et TikTok pour « protéger la sécurité nationale des États-Unis ».

Dans sa communication, le ministère précise que « le Parti communiste chinois (PCC) a démontré qu’il dispose de moyens et de motifs d'utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l'économie des États-Unis. Les interdictions annoncées aujourd'hui, lorsqu'elles sont combinées, protègent les utilisateurs aux États-Unis en supprimant l'accès à ces applications et en réduisant considérablement leur fonctionnalité ».

« Les actions d’aujourd’hui prouvent une fois de plus que le président Trump fera tout ce qui est en son pouvoir pour garantir notre sécurité nationale et protéger les Américains contre les menaces du Parti communiste chinois», a déclaré le secrétaire du département américain du Commerce, Wilbur Ross. « Sous la direction du président, nous avons pris des mesures importantes pour lutter contre la collecte malveillante par la Chine de données personnelles de citoyens américains, tout en promouvant nos valeurs nationales, nos normes démocratiques fondées sur des règles et l'application agressive des lois et règlements américains. »

Selon le ministère : « bien que les menaces posées par WeChat et TikTok ne soient pas identiques, elles sont similaires. Chacune collecte de vastes étendues de données auprès des utilisateurs, y compris l'activité du réseau, les données de localisation et les historiques de navigation et de recherche. Chacune est un participant actif à la fusion civilo-militaire de la Chine et est soumise à une coopération obligatoire avec les services de renseignement du PCC. Cette combinaison entraîne l'utilisation de WeChat et TikTok créant des risques inacceptables pour notre sécurité nationale ».

À compter du 20 septembre 2020, les transactions suivantes sont interdites:
  • Toute fourniture de service pour distribuer ou maintenir les applications mobiles WeChat ou TikTok, le code constitutif ou les mises à jour d'applications via une boutique d'applications mobiles en ligne aux États-Unis (en clair, les consommateurs aux États-Unis ne seront plus autorisés à télécharger TikTok ou WeChat depuis un magasin d'applications américain à partir de dimanche) ;
  • Toute fourniture de services via l'application mobile WeChat dans le but de transférer des fonds ou de traiter des paiements aux États-Unis.

À compter du 20 septembre 2020, pour WeChat et à partir du 12 novembre 2020, pour TikTok, les transactions suivantes sont interdites:
  • Toute fourniture de services d'hébergement Internet permettant le fonctionnement ou l'optimisation de l'application mobile aux États-Unis;
  • Toute fourniture de services de réseau de diffusion de contenu permettant le fonctionnement ou l'optimisation de l'application mobile aux États-Unis;
  • Toute fourniture directement contractée ou organisée de services de transit Internet ou de peering permettant la fonction ou l'optimisation de l'application mobile aux États-Unis;
  • Toute utilisation du code, des fonctions ou des services constitutifs de l'application mobile dans le fonctionnement de logiciels ou de services développés et/ou accessibles aux États-Unis.

En clair, non seulement les magasins d'applications ne seront pas autorisés à permettre de nouveaux téléchargements, mais les services d'hébergement Internet et les services de réseau de diffusion de contenu doivent également s’abstenir de « permettre le fonctionnement ou l'optimisation » des applications, et « des services de transit Internet ou de peering directement sous contrat ou organisés » sera également interdit. Ces interdictions entreront cependant en vigueur pour TikTok à partir du 12 novembre, après l'élection présidentielle américaine.

Toutes les plateformes devront également s'abstenir de fournir des services via WeChat spécifiquement qui permettent à quiconque de transférer des fonds ou de traiter des paiements aux États-Unis.

Le ministère prévient que « Toute autre transaction prohibitive relative à WeChat ou TikTok pourra être identifiée à une date ultérieure. Si le gouvernement américain détermine que le comportement illicite de WeChat ou de TikTok est reproduit par une autre application en dehors du champ d'application de ces décrets, le président a le pouvoir de déterminer si des ordres supplémentaires peuvent être appropriés pour traiter de telles activités. Le président a prévu jusqu'au 12 novembre pour résoudre les problèmes de sécurité nationale posés par TikTok. Si tel est le cas, les interdictions énoncées dans cet ordre peuvent être levées ».

Source : ministère américain du Commerce

Et vous ?

Que pensez-vous de ces différentes mesures ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 20:42
parce que whatsapp, facebook, twitter, messgener, ou meme google analytics, androrid, ne font pas de meme ? a oui c'est vrai, c'est americians donc c'est bon , c'est les gentils. ste blague.. ils n'ont pas d'amis mais que des concurents
13  2 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2022 à 0:25
Je suis pas vraiment surpris.

Les états-unis ont accès aux données de la planète via leur réseaux sociaux, il se foute bien des lois.
Pourquoi la chine, la russie, l'iran, le venezuella ne pourraient pas faire la même chose?
6  0 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/06/2022 à 11:35
Je suis mitigé. D'un coté, c'est Tiktok, donc pas une grande perte. De l'autre, jamais la FCC et le Sénat n'auraient osé s'en prendre à une application américaine peu importe ses abus en matière de fuite de données.
6  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/10/2022 à 16:34
et les données des utilisateurs de twitter, facebook, instagram... ne courent pas le risque de se faire espionner par les usa?
6  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 19:10
Que pensez-vous des conclusions des chercheurs ? Êtes-vous surpris ?
Pas surprenant vu que la NSA au moins fait de même avec les GAFAM.

Que pensez-vous des propos de TikTok qui dénonce une conclusion erronée mais n'explique pas les découvertes faites sur son code source ?
Ca m'étonnerait que ByteDance n'en profite pas : les données sont l'or noir du XXIe siècle.

Comment observez-vous la situation en tenant compte du fait qu'il s'agit de la version iOS de l'application ?
On a la réponse des pays impactés par les données sous iOS mais cela reste flou pour Android vu qu'apparemment c'est caché.
6  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/07/2022 à 9:09
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
parce que whatsapp, facebook, twitter, messgener, ou meme google analytics, androrid, ne font pas de meme ? a oui c'est vrai, c'est americians donc c'est bon , c'est les gentils. ste blague.. ils n'ont pas d'amis mais que des concurents
oui c'est un peu usant cette diabolisation des Chinois (tiktok) et de la Russie (VK), alors qu'on sait très bien que les Américains font pareil pour les memes raisons nauséabonde.

J'aimerais tant que l'UE ai les couilles de bloquer Facebook

et allons plus loins, en réponse du PATRIOT Act bloquons tous les gafams, je suis convainque que en moins d'1 mois on aurait nos alternatives. Il est temps de faire comprendre aux européens que les services américains sont totalement dispensable et à l'oncle sam qu'on est pas leurs esclaves.
7  2 
Avatar de Karshick
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 11:57
TikTok, Huawei, Taiwan...

Les relations entre Chine et USA commencent a devenir vraiment tendu. Entre Taiwan qui fait des exercices militaires conjoint avec les USA et la Chine qui fait des simulation d'invasion du territoire Taiwanais, ca risque de partir en vrille bientôt entre les deux.
4  0 
Avatar de ARKHN3B
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 14:26
Nous défendrons nos droits jusqu'au bout. Pour le bien de TikTok et des autres entreprises chinoises [...]
Je me demande si chacun à le possibilité de défendre ses droits chez eux ? Encore faut-il pouvoir définir la notion de "chez eux" (cf. https://www.organiser.org/Encyc/2020...@@IDTH_650.jpg) #Hong Kong #Tibet #Etc.

Le gouvernement américain demande que ByteDance se retire complètement de l'opération de TikTok et remette son contrôle sur TikTok à une entité américaine. C'est de l'intimidation brutale. Il s'agit d'un vol des réalisations de l'entreprise chinoise sous couvert de sécurité. C'est une subversion flagrante de l'éthique des affaires internationales
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.

TikTok a affirmé qu'une ordonnance de l'administration Trump violait son droit à une procédure régulière et à la liberté d'expression [...]
La Chine qui se plaint d'être la cible d'une violation de la liberté d'expression et du protectionnisme des États-Unis. On marche sur la tête

Je ne soutiens absolument pas Trump et la bande d'idiots qui le suit/l'accompagne. Mais ici, force est de constater que je soutiens clairement cette décision.
7  3