Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TikTok révèle des détails secrets sur le fonctionnement de son algorithme
Alors que l'échéance fixée par Trump pour la vente de l'activité américaine de l'entreprise est dans trois jours

Le , par Bill Fassinou

274PARTAGES

4  0 
Au milieu du tumulte, TikTok semble espérer que la suite des événements se déroule autrement. Mercredi, l’entreprise a révélé certains des rouages insaisissables de son algorithme “très prisé” qui maintient des centaines de millions d'utilisateurs dans le monde entier accrochés à l'application vidéo virale. L’algorithme est qualifié de très prisé parce que c’est ce code qui lui a permis, en seulement 2 ans d’existence, d'engranger près de 700 millions d’utilisateurs et de devenir une entreprise avec une remarquable valorisation située entre 20 à 30 milliards de dollars.

ByteDance, la maison mère de TikTok, fait face à une injonction des plus difficiles de ces dernières années. Donald Trump l’oblige à vendre les parts américaines de TikTok à une entreprise locale sous peine de voir le réseau social de partage de vidéos courtes complètement interdit dans le pays. La date butoir est fixée pour ce 15 septembre et l’on n’entend toujours que des rumeurs d’une possible vente à Microsoft. En plus, Trump a déclaré ce jeudi qu'il ne prévoyait pas de prolonger le délai imparti à ByteDance pour vendre la branche américaine de TikTok.

Cependant, alors qu’un atout important de ByteDance est en jeu, TikTok, de son côté, essaie de faire la lumière sur le code de son algorithme. Lors d’un appel avec des journalistes de Axios mercredi, les dirigeants de TikTok ont déclaré qu'ils révélaient les détails de leur algorithme et de leurs pratiques en matière de données afin de dissiper certains mythes et les rumeurs sur la société. En effet, les dirigeants de TikTok ont offert aux journalistes une visite virtuelle de leur nouveau “centre de transparence” à Los Angeles, avant de parler de l’algorithme en lui-même.


« Nous sommes une société de deux ans qui fonctionne avec les attentes d'une entreprise de dix ans », explique Michael Beckerman, vice-président de TikTok en charge de la politique publique américaine. « Nous n'avons en effet pas eu l'occasion de grandir à l’âge d’or d'Internet, une époque où les entreprises technologiques ne pouvaient pas faire de mal. Nous avons grandi à l'ère du techlash (forte réaction à l’encontre des grandes sociétés technologiques), où il y a assez de scepticisme à l'égard des plateformes, de la façon dont elles modèrent le contenu et du fonctionnement de leurs algorithmes », a-t-il poursuivi.

À la question de savoir la façon dont l’algorithme fonctionne, les cadres de TikTok ont déclaré que l’algorithme se sert de l'apprentissage automatique pour déterminer les contenus avec lesquels un utilisateur de l’application est le plus susceptible de s'engager et de les lui servir encore et encore, en recherchant des vidéos qui sont similaires ou qui sont appréciées par des personnes ayant des préférences d'utilisateurs similaires. Plus en détail, ils ont déclaré que lorsque les utilisateurs ouvrent TikTok pour la première fois, ils voient apparaître 8 vidéos populaires présentant différentes tendances.

Après ce premier contact, l'algorithme continuera à servir à l'utilisateur de nouvelles itérations de 8 vidéos en se référant aux premières vidéos avec lesquelles l'utilisateur s’est engagé et de ce qu'il fait. Il identifie des vidéos similaires à celles qui ont engagé l’utilisateur grâce aux informations vidéo, qui peuvent inclure des détails comme des légendes, des hashtags ou des sons. Les recommandations tiennent également compte des paramètres du dispositif et du compte de l'utilisateur, qui comprennent des données telles que la langue préférée, le pays et le type de dispositif.

Une fois que TikTok a recueilli suffisamment de données sur l'utilisateur, l'application est capable de cartographier les préférences d'un utilisateur par rapport à des utilisateurs similaires et de les rassembler en “groupes”. Simultanément, il rassemble également les vidéos en “grappes” basées sur des thèmes similaires, comme le basket-ball ou les lapins. En outre, grâce à l'apprentissage automatique, l'algorithme sert les vidéos aux utilisateurs en fonction de leur proximité avec d'autres groupes d'utilisateurs et du contenu qu'ils aiment.

La logique de TikTok vise à éviter les redondances qui pourraient ennuyer l'utilisateur, comme le fait de voir plusieurs vidéos avec la même musique ou provenant du même créateur. D’après TikTok, sa capacité à cerner les préférences des utilisateurs est due au fait que son algorithme peut produire des “bulles de filtrage”, renforçant les préférences existantes des utilisateurs plutôt que de simplement leur montrer des contenus plus variés, d'élargir leurs horizons ou de leur offrir des points de vue opposés. L’entreprise a déclaré qu'elle étudie les bulles de filtres pour plusieurs raisons.

Il s’agit notamment de leur durée de vie et la façon dont un utilisateur les rencontre, pour mieux les briser si nécessaire. Les cadres de la société ont ajouté que comme les bulles de filtre peuvent servir à renforcer les théories de conspiration, les canulars et autres informations erronées, les équipes produits et politiques de TikTok étudient quels comptes et informations vidéo (thèmes, hashtags, légendes, son, etc.) sont susceptibles d’être liés à la désinformation. Une action de modération est ensuite entreprise.

Selon ces derniers, les vidéos ou les créateurs liés à la désinformation sont envoyés aux réviseurs de contenu de la société afin qu'ils puissent les gérer avant qu'ils ne soient distribués aux utilisateurs sur le flux principal, qui est appelé la page “Pour vous”. Le briefing a également permis de faire le point sur les pratiques de TikTok en matière de collecte des données, de confidentialité et de sécurité. L'entreprise affirme qu'elle essaie de trier et de prévenir les incidents sur sa plateforme avant qu'ils ne se produisent.

Elle le fait en s'efforçant de détecter les schémas de problèmes avant qu'ils ne se propagent. De même, le responsable de la sécurité de TikTok, Roland Cloutier, a déclaré que TikTok prévoyait d'engager plus de 100 experts en données, sécurité et confidentialité d'ici la fin de l'année aux États-Unis. Il a également déclaré que la société va construire un centre de surveillance, de réponse et d'investigation à Washington D.C. pour détecter activement et répondre en temps réel aux incidents critiques. Toutes ces pratiques liées à la transparence sont mises en place par TikTok dans un but précis.

Selon Beckerman, ces efforts de transparence visent en effet à positionner l'entreprise comme un leader dans la Silicon Valley. « Nous envisageons de prendre une position de leader et en apprendre plus aux gens sur la façon dont l'application fonctionne », a-t-il déclaré. « Pour nous, nous sommes nouveaux, et nous voulons le faire parce que nous n'avons rien à cacher. Plus nous parlons et rencontrons les législateurs, plus ils sont à l'aise avec le produit. C'est comme ça que ça devrait être », a-t-il terminé. Toutefois, TikTok est bien parti pour être éjecté du marché US.

Une chose à noter cependant, c’est la position de la Chine par rapport à la vente de l’activité américaine de TikTok. Pékin s'oppose à cette vente et préférerait voir TikTok fermé aux États-Unis, selon des personnes proches du dossier. S’exprimant en anonymat, ces dernières ont également déclaré que les autorités chinoises sont certaines du fait qu'une vente forcée ferait apparaître ByteDance Ltd et la Chine comme faibles face à la pression de Washington. ByteDance a d’ailleurs déclaré que Pékin ne lui avait jamais suggéré de fermer TikTok aux États-Unis ou sur tout autre marché.

Source : TikTok

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
ByteDance va-t-il risquer de perdre le marché américain après celui de l’Inde Donald Trump va-t-il faire volte-face ?

Voir aussi

La Chine préfère voir TikTok U.S. fermé plutôt qu'une vente forcée, les autorités chinoises craignent qu'une vente ne fasse "apparaître" ByteDance et la Chine comme "faibles"

Trump publie deux décrets visant à interdire les transactions américaines avec TikTok et WeChat dans les 45 jours, évoquant le motif de la sécurité nationale

Microsoft confirme l'existence de pourparlers pour le rachat de TikTok USA, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande et entend conclure un accord d'ici le 15 septembre

La vente potentielle des activités américaines de TikTok pourrait nécessiter l'aval de Pékin, suite à une mise à jour des règles chinoises en matière d'exportation

L'Inde bannit plus de 100 applications développées par des entreprises chinoises parmi lesquelles PUBG et WeChat, après avoir banni TikTok et 58 autres applications chinoises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/09/2020 à 14:17
Je comprend pas pourquoi il persiste à montrer patte blanche... C'est pas la sécurité le problème c'est que les usa ne supporte pas d'être second...
4  0 
Avatar de Karshick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 11:57
TikTok, Huawei, Taiwan...

Les relations entre Chine et USA commencent a devenir vraiment tendu. Entre Taiwan qui fait des exercices militaires conjoint avec les USA et la Chine qui fait des simulation d'invasion du territoire Taiwanais, ca risque de partir en vrille bientôt entre les deux.
4  0 
Avatar de ARKHN3B
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 14:26
Nous défendrons nos droits jusqu'au bout. Pour le bien de TikTok et des autres entreprises chinoises [...]
Je me demande si chacun à le possibilité de défendre ses droits chez eux ? Encore faut-il pouvoir définir la notion de "chez eux" (cf. https://www.organiser.org/Encyc/2020...@@IDTH_650.jpg) #Hong Kong #Tibet #Etc.

Le gouvernement américain demande que ByteDance se retire complètement de l'opération de TikTok et remette son contrôle sur TikTok à une entité américaine. C'est de l'intimidation brutale. Il s'agit d'un vol des réalisations de l'entreprise chinoise sous couvert de sécurité. C'est une subversion flagrante de l'éthique des affaires internationales
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.

TikTok a affirmé qu'une ordonnance de l'administration Trump violait son droit à une procédure régulière et à la liberté d'expression [...]
La Chine qui se plaint d'être la cible d'une violation de la liberté d'expression et du protectionnisme des États-Unis. On marche sur la tête

Je ne soutiens absolument pas Trump et la bande d'idiots qui le suit/l'accompagne. Mais ici, force est de constater que je soutiens clairement cette décision.
7  3 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 12:33
On peut dire bouffon ?
4  1 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:43
La Chine met surtout au jour une pratique américaine qui n'est pas nouvelle.
3  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/09/2020 à 21:35
Citation Envoyé par ARKHN3B Voir le message
On en parle des nombreuses entreprises chinoises qui copient, volent et répliquent les réalisations d'autres entreprises/personnes dans le monde ? Le plus souvent encore sous brevet... Et qui plus est avec un résultat et une qualité plus que médiocre. Ça pourrait faire l'objet d'un article complet avec la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des consommateurs... Mais là n'est pas le sujet.
.
un peu comme quand les usa espionnent, vole de l'info et la redonne à leurs entreprises? merci snowden, assange, manning
4  1 
Avatar de Coeur De Roses
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 10:00
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)


Aaaa, j'ignorais que Skype était une entreprise à la base et que Microsoft en avait pris possession.
1  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 13:59
Que pensez-vous de ces différentes mesures ?

Puisque le gouvernement US prend ce type de sanctions envers la Chine, pourquoi estiment-il que l'Europe ne devrait pas leurs en vouloir pour exactement les même faits ?

Chine / USA / Russie / Europe même combat.
Du coup j’estime que la politique du miroir devrait s'appliquer automatiquement et que l'on devrait imposer les mêmes sanctions aux boites US coupables (avéré et récidiviste qui plus est) des même faits.
1  0