IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Poutine renforce le contrôle d'Internet et signe une loi obligeant les géants étrangers des médias sociaux à établira des succursales
Sur le territoire russe

Le , par Nancy Rey

284PARTAGES

7  0 
Le président russe Vladimir Poutine a promulgué un projet de loi qui oblige les entreprises étrangères du secteur des technologies de l'information à créer des unités locales sous peine de sanctions, y compris une éventuelle interdiction, alors que Moscou continue de tenter de renforcer son contrôle sur le flux d'informations sur Internet. Le projet de loi, signé par M. Poutine le 1er juillet dernier et placé sur le site officiel d'information juridique, oblige les sociétés informatiques étrangères dont l'audience quotidienne est d'au moins 500 000 personnes à créer en Russie des succursales à part entière qui seraient « responsables des violations de la législation russe ». Selon la loi, les propriétaires de ces services Internet devront établir des entités juridiques dans le pays à partir du 1er janvier 2022.


Une nouvelle loi russe obligera les grandes entreprises de médias sociaux à ouvrir des bureaux en Russie si elles ne veulent pas s'exposer à des interdictions de publicité ou à d'autres sanctions. La loi a été signée par le président Vladimir Poutine hier et s'appliquera aux entreprises étrangères qui « exercent des activités sur Internet en Russie ». Les succursales établies devront « représenter pleinement les intérêts des sociétés mères » et assumer la responsabilité de toute violation de la législation russe par les géants de la technologie.

Que doivent faire Google, Facebook et Twitter maintenant ?

Les sociétés informatiques seront donc obligées de se conformer à la législation russe, conformément à la nouvelle loi. À ce titre, elles devront restreindre les informations qui enfreignent la loi en Russie. Elles devront également enregistrer un compte personnel sur le site officiel du Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias (Roskomnadzor) et établir un formulaire de communication avec les citoyens et les autorités russes.. Si elles ne le font pas, Moscou sera libre de bloquer totalement ou partiellement leurs services dans le pays comme mesure de dernier recours, indique le document.

Les entreprises qui seront soumises à la nouvelle législation sont celles qui diffusent des informations en langue russe (ou dans celles parlées par les peuples de Russie), qui font la promotion de publicités ciblant les citoyens russes ou qui « traitent des informations » provenant de ces derniers ; et celles qui reçoivent de l'argent de citoyens russes.

Le gouvernement russe a cherché à freiner l'influence de la Big Tech dans le pays. En 2019, il a introduit une loi qui obligeait les fabricants d'appareils à préinstaller des applications de fabrication russe sur les smartphones, les téléviseurs et les ordinateurs (Apple étant autorisé à montrer plutôt les applications aux utilisateurs pendant le processus de configuration). Une foule de grandes entreprises technologiques, dont Facebook et Google, font également l'objet d'accusations dans le pays pour n'avoir prétendument pas supprimé le contenu illégal de leurs services.

Les entreprises étrangères ayant des bureaux locaux donnent aux gouvernements plus de poids lorsqu'il s'agit de faire appliquer leurs règles et réglementations, alors qu'ils auraient autrement moins d'outils pour le faire. Par exemple, en mai, les bureaux indiens de Twitter ont été perquisitionnés par la police après que le réseau social a apposé le label "média manipulé" sur le tweet d'un politicien.

Selon les auteurs du projet de loi, la nouvelle mesure pourrait toucher non seulement les moteurs de recherche (Google, Bing) ou les services de médias et messageries populaires (Facebook, Instargam, Telegram, Twitter ou Gmail), mais même les sites d'achat en ligne tels qu'Amazon, Ikea et Iherb. Le président Poutine a déclaré mercredi, lors d'une séance de questions-réponses organisée par Direct Line, que Moscou ne prévoyait pas de bloquer les sites de médias sociaux populaires tels que Facebook, Twitter et TikTok. Il a toutefois déclaré qu'il était « problématique » que ces services « refusent de se conformer à nos exigences et aux lois russes ».

La nouvelle loi intervient alors qu'Internet gagne rapidement en influence en Russie, offrant un canal pour contester le discours du Kremlin et incitant Poutine à tourner son regard vers les entreprises de médias sociaux. En 2019, la Russie a adopté une loi sur l'Internet souverain qui donne aux responsables des pouvoirs étendus pour restreindre le trafic en ligne, jusqu'à isoler le pays des connexions Internet transfrontalières en cas d'urgence nationale. Moscou a averti à plusieurs reprises qu'elle était prête à utiliser la loi Internet souverain si les troubles prenaient une ampleur sérieuse.

En janvier et début février, des plateformes telles que Facebook, YouTube et TikTok ont joué un rôle majeur dans la promotion d'une série de rassemblements antigouvernementaux massifs à Moscou et ailleurs, et ont marqué le début d'une intensification des efforts visant à contrôler ce qui apparaît en ligne en Russie.

Source : Nouvelle loi russe

Et vous ?

Quel est votre sur le sujet ?

Voir aussi :

La Russie envisage de bloquer l'accès aux réseaux sociaux qui sont discriminatoires à l'égard des médias d'État, elle prolonge jusqu'au 15 mai le ralentissement punitif imposé à Twitter

La Russie entame une procédure contre Google pour violation de la loi sur les données personnelles, et attend les réponses de Facebook et Twitter sur une demande de localisation de données similaires

Le responsable sécurité de la Russie déclare que Moscou va coopérer avec les USA contre les pirates informatiques : objectif atteignable avec un peu de volonté des parties ? Utopie ?

Un tribunal russe inflige une amende à Google et Facebook pour ne pas avoir supprimé des contenus jugés illégaux par Moscou

Moscou va obliger les entreprises de l'Internet à stocker leurs données en Russie, une nouvelle loi adoptée par le pays

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ecasla
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2022 à 10:58
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Alors j'ai un avis un peu spécial. Comme je sens qu'il intéresse tout le monde je le laisse ici:

Les Russes et les Chinois c'est sûrement pas des cools, faut pas broncher trop fort dans ces pays la c'est clair. C'est pas la panacée des droits de l'homme.

Mais est ce que chez nous c'est si mieux que ça ? On est très clairement libre d'être con chez nous. Mais quand on aime le service public, la justice qui fonctionne, la démocratie efficace et le sentiment d'être dans un pays souverains... On s'y retrouve plus. La moindre réflexion censée est balayée par le flot de connerie qu'on nous balance à la gueule tout les jours dans un contexte de destruction du service public, de privatisation grossière et inefficace avec des élus que je considère plus comme des corsaires à la solde des américains pour désosser ce qui reste des belles démocraties sociales européennes.

Que les Russes et les Chinois veulent se déconnecter de l'internet américains je le comprends parfaitement. On coupe le mal à la racine, ces gros **** de méricains auront pas leurs données, les adolescents chinois et russes ne deviendront pas des gros abrutis occidentaux au cheveux violet ouin ouin (ils trouveront bien une autre connerie à faire cela dit).

L'internet mondial c'est celui des GAFAM en majeure partie, donc américains. A bien y réfléchir de toute façon plus on sanctionne et exclut ces pays la plus ils vont vivre sans nous regarder et par conséquent... s'émanciperont de la manière de voir atlantéiste et capitaliste et même si ces pays sont autoritaire je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est pour le mieux. Car il faut sortir de cette manière de vivre mortifère des réseaux sociaux, du tout tout de suite, des jeunes youtubeurs millionnaires parcequ'ils vendent des merdes à des gens sans futur dans un pays qui les considèrent comme des produits eux même. Et de couper court à l'espionnage industriel et politique massif auxquels se livre les américains sur tout ce qui possède une ip dans le monde. Alors la Russie et la Chine envisage aussi les gens commes des moyens certainement, mais je suis incapable de l'expliquer clairement mais moi si je pouvais plus me couper de "l'european way of life" je le ferais sans hésiter.

Un vrai pays souverain devrait faire ce que fait la Russie pour tout les domaines publics et sensibles. On devrait bien se garder de donner des leçons sur la relocalisation de leurs serveurs quand l'intégralité des mails des fonctionnaires de France et des OS installés sur leurs ordinateurs sont estampillés oncle Sam et qu'on pense naïvement qu'ils ne le mettent pas à profit.
Je pense que vous ne voyez pas l'impact d'une telle mesure.
Toute ma belle famille habite en Russie et depuis une semaine, l'ensemble des chaines de télé non contrôlées par le gouvernement ont été fermées. On parle des chaînes de diffusion de l'information étrangères mais aussi des chaines d'information indépendantes russes, des chaines de diffusions de sport (eurosport par ex.), des chaines de musique.

Je suis d'accord pour dire que nos démocraties ne sont pas des modèles idéals et qu'il y a des égarements (corruption, perte du partage des décisions, perte du débat, etc...) mais on est loin des dérives du modèle russe ou chinois.

Le pays se referme juste sur lui-même et je dois dire que je ne sais pas comment on va pouvoir communiquer avec ma belle-famille d'ici quelques semaines si cette information est vraie. Mais vu les dernières prises de décision, on part dans cette voie...
13  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/03/2022 à 8:50
Juste un truc.

A tout ceux qui défendent Poutine dans sa lutte contre l'information en disant que chez nous aussi, la liberté d'expression est bafouée, je ne dirais qu'une seule chose.

Si, effectivement, il faut se battre pour garder notre liberté d'expression qui sera toujours combattue par les pouvoirs en place, avant de comparer nos restrictions à celles des russes, pensez que si on était en Russie, le simple fait d'évoquer la liberté d'expression vous vaudrait le droit à la prison, sommairement, sans jugement équitable. Alors, merci de relativiser vos propos.

JS

PS : vous pouvez moinser.
9  2 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/03/2022 à 10:02
j'ai vu pendant des années des gens défiler contre le président en France, sans jamais que l'oppression sanguinaire se mette en place. Il y a eu des bavures policières, évitables (avec des doctrines policièes un peu plus adaptées), mais qui restaient des bavures. Pas des carnages systématiques.

La liste de journalistes, généraux, et autres opposants à Poutine, morts dans des circonstances troubles, est longue comme le bras.
8  2 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/03/2022 à 11:05
Ce sont les mêmes que ceux qui prétendent que la France (comme plein de pays du reste) est une dictature sous prétexte que le passe sanitaire est obligatoire.
Ceux là sont des imbéciles ou des menteurs.
Un séjour comparatif en Corée du nord leur ferait le plus grand bien. Un billet aller simple de préférence
10  4 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/06/2022 à 14:37
en fait ça me fait sourire

le gouvernement avec ses agences et les fives eyes font à peu près pour tout controller et cacher à la population... snowden va probablement mourir en prison... d'ailleurs il y a pas trop de soit disant démocratie qui ose défier les usa...
6  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 08/03/2022 à 20:10
La dictature c'est quand les gens veulent voter mais ne peuvent pas.
La démocratie c'est quand les gens peuvent voter mais ne veulent pas.
5  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/03/2022 à 13:51
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message

Qu'en pensez-vous ?
Pas certain que le seul blocage de Facebook et Instagram justifie "2692 %" d'augmentation... Est-ce que ce ne serait pas plutôt pour contourner les blocages des sociétés US qui suivent les sanctions de la Russie? (en gros sortir sur un nœud qui n'a pas une IP Russe).
5  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/07/2021 à 12:20
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
...
Comme dans tous les pays du monde.
4  0 
Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 02/07/2021 à 14:16
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
C'est pourtant simple, il y a la bonne et la mauvaise manifestation.
La mauvaise manifestation, tu protestes contre le gouvernement démocratiquement élu de ton pays. En Russie par exemple.
La bonne manifestation, tu protestes contre le gouvernement de ton pays, en France par exemple... mais c'est une bonne manifestation parce qu'officiellement on est en démocratie.
4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 11:43
95% des journalistes sont de gauche

Vous pensez probablement à ceux qui écrivent dans "Le Figaro", "Le point", "L'express", "Valeurs Actuelles", "National Hebdo" ou "L'expansion" sans doute.
ou bien à ceux qui interviennent sur LCI, TF1, M6 ou BFM TV

Tous de dangereux média connus pour leurs opinions Trotzkistes
4  0