IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un tribunal russe inflige une amende à Google et Facebook pour ne pas avoir supprimé des contenus jugés illégaux
Par Moscou

Le , par Nancy Rey

132PARTAGES

5  0 
Un tribunal russe a annoncé hier qu'il avait infligé une amende aux géants américains de la technologie Google et Facebook pour ne pas avoir supprimé des contenus jugés illégaux par Moscou. Ce qui constitue le dernier développement en date dans l'escalade du bras de fer entre la Russie et les grandes entreprises technologiques. Cette décision intervient peu après que Roskomnadzor, l'organisme russe de surveillance des médias, ait déclaré avoir donné 24 heures à Google pour supprimer les vidéos contenant de la drogue, de la violence et de l'extrémisme. La Russie a menacé de ralentir le trafic des vitesses d'accès à Internet pour les utilisateurs qui tentent d'accéder à Google sur son territoire.

D’après Reuters, Facebook a été condamné à une amende de 26 millions de roubles (environ 290 000 euros), sur la base de huit chefs d'accusation distincts, tandis que Google a été condamné à payer un total de 6 millions de roubles (environ 67 000 euros) pour trois infractions différentes (le tribunal lui a infligé trois amendes distinctes de 2 millions de roubles). Les deux sociétés se sont rendues coupables d'infractions administratives, a indiqué le tribunal du district de Tagansky de Moscou. Cette décision intervient peu après que Roskomnadzor, l'organisme russe de surveillance des médias, a déclaré avoir donné à Google 24 heures pour supprimer les vidéos contenant des drogues, de la violence et de l'extrémisme.


Dans une déclaration rapportée par TASS (Telegrafnoïe aguentstvo Sovietskovo Soïouza), une agence de presse publique russe, l'organisme de surveillance a déclaré que Google n'avait pas supprimé les liens vers des pages contenant des « informations interdites ». Roskomnadzor a déclaré avoir envoyé à Google plus de 26 000 avis de suppression de ce qu'il considère comme des « informations illégales ». Le régulateur a également déclaré que YouTube, qui appartient à Google, n'a pas supprimé environ 5 000 vidéos interdites. Parmi celles-ci, 3 500 comprendraient des appels à l'extrémisme.

Selon des documents judiciaires de Moscou, Google poursuivrait Roskomnadzor pour avoir exigé le retrait de contenus illicites. L'affaire concerne douze vidéos YouTube qui encouragent notamment les mineurs à participer à des manifestations non autorisées en janvier dernier, en soutien à Alexei Navalny, critique du Kremlin emprisonné. Navalny compte plus de 6,5 millions d'abonnés sur YouTube et publie régulièrement des vidéos sur la plateforme pour exprimer son opposition au président Vladimir Poutine et au gouvernement russe.

Ces amendes interviennent dans le cadre d'un conflit plus large entre Moscou et Google. Lundi, l'organisme russe de surveillance des communications a prévenu que Moscou pourrait éventuellement ralentir le trafic de la société dans le pays si celle-ci ne supprimait pas les contenus interdits. Les fournisseurs d'accès à Internet en Russie peuvent limiter ou bloquer le flux de données vers les sites web, ce qui ralentit les connexions lors de l'accès à certaines pages.

Dans son rapport de transparence, Google indique le nombre de demandes de suppression émanant du gouvernement qu'il reçoit sur des périodes de six mois. Les demandes vont des allégations de diffamation aux allégations selon lesquelles le contenu viole les lois locales interdisant les discours haineux ou le contenu pour adultes. Toutefois, les lois relatives à ces questions varient selon les pays et les régions et Google doit souvent attendre une décision de justice avant de pouvoir répondre à la demande.

En mars, la Russie a déclaré qu'elle allait ralentir la vitesse d'accès à l'Internet pour les utilisateurs qui tentent d'accéder à Twitter après avoir jugé que le géant des médias sociaux n'avait pas supprimé les contenus illégaux de sa plateforme. L'État a en effet fait usage de ces pouvoirs, pour restreindre l'accès à Twitter après que Roskomnadzor a déclaré qu'il n'avait pas réussi à supprimer environ 3 000 messages.

Google a déposé sa plainte le 23 avril, selon des documents de la Cour d'arbitrage de Moscou, mais elle n'a été acceptée que le 11 mai, après que certains problèmes administratifs ont été réglés. Une audience est prévue pour le 14 juillet.

Sources : Reuters, Tass, Rapport de transparence

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet?

Voir aussi :

La Russie envisage de bloquer l'accès aux réseaux sociaux qui sont discriminatoires à l'égard des médias d'État, elle prolonge jusqu'au 15 mai le ralentissement punitif imposé à Twitter

La Russie est « prête » à se déconnecter de l'Internet mondial, selon l'ex-président Medvedev, même s'il n'y a pour l'instant aucune raison de le faire

La Russie teste avec succès son Internet souverain, une alternative nationale à l'Internet mondial, d'après une annonce de son gouvernement

La Russie prévoit d'infliger des amendes pour les citoyens qui utiliseront l'Internet StarLink d'Elon Musk*; la Russie planifie son propre Internet à partir du plan spatial, appelé "Sphère"

La Russie va se déconnecter d'Internet dans le cadre d'un test planifié, en vue des préparatifs contre une éventuelle guerre cybernétique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 02/07/2021 à 12:20
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
...
Comme dans tous les pays du monde.
4  0 
Avatar de esperanto
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/07/2021 à 14:16
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
C'est pourtant simple, il y a la bonne et la mauvaise manifestation.
La mauvaise manifestation, tu protestes contre le gouvernement démocratiquement élu de ton pays. En Russie par exemple.
La bonne manifestation, tu protestes contre le gouvernement de ton pays, en France par exemple... mais c'est une bonne manifestation parce qu'officiellement on est en démocratie.
4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 10:57
Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
seuleument, en occident, en france, les médias sont à la bottes du gouvernement et de l'ideologie dominante
donc il n'y a pas de grande difference avec la russie et la chine, c'est pareil !
C'est oublier un peu vite qu'en France, comme dans tous les pays démocratiques, il est possible d'émettre des opinions différentes de celles du pouvoir en place sans aller en prison ou se faire assassiner.

C'est oublier aussi que dans les démocraties, les majorités changent au gré des élections, contrairement aux dictatures ou démocratures citées.

La presse écrite notamment, mais pas seulement, propose un panel de titres dont l'orientation politique couvre tout le spectre de l'extrême gauche à l'extrême droite en passant par toutes les nuances de couleurs, c'est loin d'être la cas en Chine et en Russie.
4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 11:10
Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
faut que tu m'expliques comment on peut émettre une opinion quand un type est censuré de partout (TV, média sociaux...), quand il n'est invité nul part pour s'exprimer, quand un type se fait dézinguer de toute part (effet de meute médiatique)
faut que tu m'expliques cette belle démocratie ! je suis curieux
De qui s'agit il, soyons concrets, des faits ?

Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
certes je te l'accorde, il ne fini pas au fond de l'eau avec une pierre attaché !
Et ça vous amuse ... Curieux !
4  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 12:46
Les affirmations péremptoires sans preuve ni référence quelconque n'apportent rien au débat.

Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
de pleins de gens !
Donnez des exemples, avec des noms, des dates et des références étayant vos propos
Sans quoi il s'agit de simples rumeurs.

Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
depuis, 30 ans, les medias ont faire la purge des journalistes et autres qui sont plutôt de droite.
Des noms, des dates, des références ?

Les sarcasmes n'ont pas plus d'intérêt :
Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
AH AH AH AH AH


Ils sont symptomatiques de l'absence d'arguments étayés et vérifiés
Sauf erreur de ma part, TF1 reste le journal de loin le plus suivi en France, les sources en ce sens sont nombreuses
Par exemple ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Audien...fran%C3%A7aise
De plus, TF1 est un groupe qui possède de nombreuses autres chaînes de même coloration politique (difficile de les suspecter de gauchisme)
Il en va de même concernant le groupe Canal+ et le groupe M6

Citation Envoyé par krakatoa Voir le message
très bien d'avoir cité les 5%
t'as oublié France TV et France Inter, les plus écoutés !
C'est faux concernant France TV, voir plus haut.
Concernant la radio, France Inter est effectivement en tête des mesures d'audience, mais RTL la suit de très près et si on y ajoute les audiences des autres chaines généralistes RMC et Europe 1, elle est loin derrière.
cf. https://www.offremedia.com/audience-...as-progression
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/05/2021 à 11:45
Quel est votre avis sur le sujet?
C'est logique. Ils ne respectent pas la loi russe, ils sont condamnés. Le sujet n'est pas ici la légitimé de la loi russe, très discutable on est d'accord, elle est appliqué la-bas. Personne n'oblige Google et Facebook a travailler la-bas. De toute façon 300000 euros d'amende pour Facebook, c'est comme si on se prend un PV pour ne pas avoir traversé au passage protégé : c'est 5 euros.
3  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/07/2021 à 12:41
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Comme dans tous les pays du monde.
Oui mais ce qui est nouveau, c'est que ce sont les même entreprises qui disent ce qui est bon ou mauvais dans les différents pays du monde !
3  0 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 12:36
Citation Envoyé par Jbx 2.0b Voir le message
on peut supposer que les gens ont un libre arbitre
On peut tout supposer. Mais lorsque la Presse appartient à une poignée de milliardaires, le libre arbitre est en réalité bien limité.
L'élection de macron est une aberration complète dans l'histoire.
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 11:43
95% des journalistes sont de gauche

Vous pensez probablement à ceux qui écrivent dans "Le Figaro", "Le point", "L'express", "Valeurs Actuelles", "National Hebdo" ou "L'expansion" sans doute.
ou bien à ceux qui interviennent sur LCI, TF1, M6 ou BFM TV

Tous de dangereux média connus pour leurs opinions Trotzkistes
3  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 14:29
Il parle probablement de Eric Zemmour ou de Alain Soral, dangereux gauchistes systématiquement mis en avant par les médias. Ou alors d'Olivier Besancenot et Philippe Poutou, glorieux combattants de la vraie droite nationale qui nous défend de l'hydre gauchiasse, et absents des écrans médiatiques depuis si longtemps.

(je ne suis même pas sur d'être sarcastique)
3  0