Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Moscou va obliger les entreprises de l'Internet à stocker leurs données en Russie
Une nouvelle loi adoptée par le pays

Le , par Hinault Romaric

102PARTAGES

6  1 
Les services en ligne des grandes entreprises de l’internet comme Facebook, Google ou encore Microsoft pourraient être interdits sur le territoire russe, si celles-ci ne se plient pas à une nouvelle loi adoptée par le pays.

Vladimir Poutine, président de la Russie, a ratifié récemment une loi controversée qui oblige les entreprises de l’internet à stocker les données des utilisateurs sur des serveurs basés en Russie.

La loi avait été votée début juillet par la chambre basse du Parlement russe (la Douma) et entrera en vigueur dès le premier septembre 2016. Les réseaux sociaux, les services de messagerie, les moteurs de recherche, etc. ont donc deux ans pour se conformer à cette loi.

La liste des serveurs basés en Russie qui seront utilisés par ces entreprises devra être transmise aux autorités russes, selon cette loi. De plus, l’autorité de contrôle des médias, Roskomnadzor, aura le droit de restreindre sur ces sites l'accès aux informations qui violent les lois russes déjà en vigueur dans le champ des données personnelles.

Vadim Denguine, l'un des députés à l'origine du texte, avait justifié cette décision par le fait que « la majorité des Russes préfèrent que leurs données restent sur le territoire de la Russie ».

Mais, derrière ce geste, se cache le besoin de Moscou d’avoir une main mise sur les données des utilisateurs. Actuellement, la Russie ne peut pas accéder légalement aux données manipulées par les entreprises étrangères sans passer par une demande juridique susceptible de ne pas aboutir. Le gouvernement s’était vu refuser l’accès aux données des utilisateurs de Facebook et Twitter, qui sont activement utilisés par l’opposition russe.

Il s’agit donc pour la Russie de contourner cette mesure en obligeant le stockage des données des citoyens russes sur le territoire.

Il faut également noter qu’en avril, la Russie avait adopté une autre loi qui obligera à partir du 1er août, tout blogueur dont le site est consulté par plus de 3 000 visiteurs, à se plier aux mêmes exigences que les médias, très surveillés en Russie.

Source : annonce de la Douma

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 12:53
Citation Envoyé par valkirys Voir le message
Avec le patriot act, que les serveurs soient au USA ou non le gouvernement américain peut accéder aux données.
Non.
Le Patriot Act n'est valable que sur le sol Américain
Microsoft a remporté une victoire sur ce sujet il y a peu sur des données stockées en Irlande : http://www.developpez.net/forums/d1442206/club-professionnels-informatique/actualites/acces-aux-donnees-privees-microsoft-tient-tete-fbi/

Attention au ton de l'article partisan anti-russe
Les USA l'on fait et en abuse largement
Le Brésil l'envisage
L'UE l'a envisagé (c'est mis de côté pour le moment mais pas abandonné. Ca pourrait revenir dans le débat à tout moment)
10  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/07/2014 à 9:22
En gros, la Russie demande à la NSA de lui permettre d'accéder aux données qu'elles collectent parce qu'elles sont stockées sur le sol américain et que le Patriot Act lui permet de le faire. La NSA dit : Non, non pas touche, c'est nos données, c'est chez nous qu'elles sont !

Alors, comme la Russie veut faire comme les USA, avec la NSA (sauf qu'en Russie t'as pas besoin d'un Patriot Act, ils le font depuis 1917) ils font une loi contraignant les acteurs du secteur informatique à leur mettre les données de leur citoyens à disposition sur le territoire Russe.

Et certains trouvent cela mieux qu'aux USA ?
6  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/07/2014 à 13:15
Citation Envoyé par cocowin Voir le message
Comme certains l'ont dit plus haut : j'en pense que la vrai raison de tout ceci est d'avoir un contrôle total sur Internet. Les citoyens, entreprises et gouvernements étrangers n'auront pas accès au serveurs russes, et les citoyens et les entreprises russes n'auront pas accès aux serveurs étrangers, le gouvernement russes épiera tout ce qui se passe afin d'éviter un soulèvement politique, ils réduiront au maximum la liberté d'expression, le parti communiste prend le pouvoir, ...
La puissance de Big Brother c'est de rentrer dans le mental des gens, et de les manipuler des le plus jeune ages. Les méthodes Russes que l'ont peut qualifier de peu orthodoxe ( un comble ) c'est ferme ta geule ou je te la casse. Les méthodes occidentales c'est cause toujours t'es qu'un sale [GROS MECHANT PAS BEAU]. A toi de voir qui se rapproche le plus de big brother.
Citation Envoyé par cocowin Voir le message
En tout cas, moi, après avoir vu cette new, désormais j'aurai un regard différent sur ce pays.
Je vois pas ce que cette news apporte de plus sur les méchants russes que la plupart des news guerre froide
6  0 
Avatar de mmw01
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 12:55
comme le dit matpush cette article nous oriente sur la voie de la condamnation de la Russie. bien sur ils peuvent vouloir avoir accès aux données de leur ressortissants mais après avoir lu l'article (d'avant hier je crois) qui traite du souhait de la Russie de réduire sa dependance des géants de l'IT americains, on peut comprendre le fond de leur pensée.
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 25/07/2014 à 9:37
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message

Et certains trouvent cela mieux qu'aux USA ?

Après cela ne m'étonne pas que certains défendent la Russie ou pensent qu'on la diabolise, y'en a bien qui defendent la NSA et trouvent que Snowden est un traître...

Dans les deux cas, c'est la même merde, y'en a pas un pire que l'autre...

Sinon pour réveiller quand même un peu ceux qui s'offusquent sur ce qu'on insinue sur la Russie dans cette news, si le gouvernement Russe à racheter VKontakt, c'est pas pour éviter l'espionnage de sa population par la NSA via Facebook, c'est surtout pour espionner et contrôler directement elle-même ce que dit sa population. Si les Russes ont un droit de paroles limités, avec des lois plutôt strict pour poster un blog, avec des comptes à rendre à partir d'un certain nombre de vues, etc etc c'est surtout pour museler l'opposition et les gens mécontents, rien à voir avec la NSA....
5  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 11:39
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Mais, derrière ce geste, se cache le besoin de Moscou d’avoir une main mise sur les données des utilisateurs. Actuellement, la Russie ne peut pas accéder légalement aux données manipulées par les entreprises étrangères sans passer par une demande juridique susceptible de ne pas aboutir. Le gouvernement s’était vu refuser l’accès aux données des utilisateurs de Facebook et Twitter, qui sont activement utilisés par l’opposition russe.
Les russes n'y vont pas à moitié c'est sure, mais bon refuser de livrer les données demandées légalement c'est donner de bonnes raisons au gouvernement/parlement russe de faire ce genre de chose.

Après le brésil veut faire pareil...
4  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 12:17
Citation Envoyé par matpush Voir le message
La tournure de la phrase donne une impression de diabolisation de la Russie. Jusqu'à maintenant, c'est plutôt de l'autre côté de l’Atlantique que cette pratique est courante. Moi je pense qu'ils veulent mettre leurs données à l'abri.
Impression confirmé car personne ne parle du bresil de cette façon.

Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
Et pourquoi les entreprises comme Google, Microsoft et autres ne mettraient pas leurs serveurs en territoire neutre ? (exit USA, Russie, Chine etc)
Avec le patriot act, que les serveurs soient au USA ou non le gouvernement américain peut accéder aux données.
7  3 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/07/2014 à 9:41
Citation Envoyé par valkirys Voir le message
Pourquoi mieux? C'est différent ça change
L'impression que l'espionnage par la NSA était "le mal absolu", un retour de l'inquisition version US, et que Poutine veut protéger ses concitoyens du Satan américain. Oui, c'est certainement comme cela que Poutine présente la chose, mais de là à le croire, et à penser que Poutine a de saines intentions quand les USA ne sont que des méchants. Je rigole?

Et je ne vois pas ce que ça change. Et, si tu demandes aux citoyens russes ce qu'ils en pensent, je ne suis pas sûr que l'idée que leurs données soient stockées et accessibles par le pouvoir en place leur fasse plaisir...
4  0 
Avatar de clairetj
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 11:47
Citation Envoyé par valkirys Voir le message
Les russes n'y vont pas à moitié c'est sure, mais bon refuser de livrer les données demandées légalement c'est donner de bonnes raisons au gouvernement/parlement russe de faire ce genre de chose.

Après le brésil veut faire pareil...
Ba rien ne les empêchent de demander les données légalement (par la voie d'une demande juridique) sauf que, comme dit dans la news, la demande n'est pas à 100% sur d'être validée (il suffit que la raison de la demande ne plaise pas trop ou autre) et c'est ça leur problème: c'est de ne pas être dans la situation "je veux donc j'obtiens" (légalement ou pas d'ailleurs)
3  0 
Avatar de matpush
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/07/2014 à 11:49
Mais, derrière ce geste, se cache le besoin de Moscou d’avoir une main mise sur les données des utilisateurs. Actuellement, la Russie ne peut pas accéder légalement aux données manipulées par les entreprises étrangères sans passer par une demande juridique susceptible de ne pas aboutir. Le gouvernement s’était vu refuser l’accès aux données des utilisateurs de Facebook et Twitter, qui sont activement utilisés par l’opposition russe.
La tournure de la phrase donne une impression de diabolisation de la Russie. Jusqu'à maintenant, c'est plutôt de l'autre côté de l’Atlantique que cette pratique est courante. Moi je pense qu'ils veulent mettre leurs données à l'abri.
8  5