IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Que se passe-t-il si vous essayez de pirater des films sur le service Starlink d'Elon Musk ?
Vous recevrez un avertissement et votre abonnement pourrait être résilié

Le , par Stan Adkens

360PARTAGES

14  0 
Starlink est le programme de SpaceX projetant de fournir une connexion Internet à haut débit depuis l’espace aux habitants dans les endroits les plus reculés de la Terre. En octobre, SpaceX a lancé une bêta publique aux États-Unis et plusieurs utilisateurs testent le service en ce moment. Starlink mettra en garde les utilisateurs contre le téléchargement de torrents ou de contenus protégés par le droit d'auteur, et un abonné de Starlink aux États-Unis, connu sous le nom d'utilisateur "substrate-97" sur un réseau social, l’a récemment appris. En effet, il a indiqué qu'il téléchargeait du contenu piraté sans VPN pour voir ce qui se passerait, et il a reçu un avertissement de la société dont il a publié une capture d'écran.

Si vous essayez de pirater ouvertement des films sur le service Internet par satellite Starlink de SpaceX, préparez-vous à recevoir un avertissement de la société vous demandant d'arrêter. L’abonné de Starlink, qui a tenté l’expérience, était curieux de savoir si SpaceX appliquait sa politique contre le téléchargement de contenu protégé par le droit d'auteur. Il s'avère que c'est le cas. Voici, ci-dessous, l'avertissement contre le piratage que l’abonné substrate-97 a reçu de SpaceX.


Dans un avis à l’abonnée, Stralink écrit : « Nous devons insister pour que vous et/ou les autres personnes utilisant votre service Starlink s'abstiennent de télécharger illégalement du contenu protégé par des droits d'auteur. Le téléchargement de matériel protégé par le droit d'auteur sans licence peut entraîner la suspension ou la résiliation de votre service, et vous exposer à des poursuites judiciaires de la part du propriétaire du contenu ».

Substrate-97, qui est basé aux États-Unis, a déclaré dans son post qu'il faisait délibérément du torrent sur Starlink pour voir ce qui se passerait. Un téléchargement de fichier pour une "émission de CBS" a fini par déclencher l'avertissement. « Je le fais depuis que j'ai Starlink, donc depuis deux mois », a ajouté substrate-97. « C'est plutôt discret, cependant. J'ai finalement téléchargé quelque chose d'une entreprise Fortune 500 et ma supposition était que c'était spécifiquement cela ».

Le fil de discussion a attiré des utilisateurs de différentes parties du monde qui se demandaient si la politique de Starlink serait différente d'un pays à l'autre. Un utilisateur qui se fait appeler Nydilien a écrit pour demander si la politique sera appliquée en Suisse, où il n'y a pas de telle restriction. « La politique de Starlink diffère-t-elle d'un pays à l'autre ? J'espère que nous n'aurons pas cette restriction ici en Suisse, où le téléchargement/piratage gratuit de matériel protégé par le droit d'auteur est légal ».

En revanche, un utilisateur canadien a fait remarquer que les utilisateurs peuvent être poursuivis en justice pour avoir téléchargé du contenu piraté. « Au Canada, il y a des entreprises qui poursuivent carrément quiconque a une adresse IP dont elles peuvent obtenir l'adresse. C'est insensé. Il y a tellement de parents qui paient 1 500 dollars pour un téléchargement », a noté l’utilisateur connu sous le nom de Tartooth.

On peut lire dans la section "Violation de la propriété intellectuelle d’un tiers" de la "Politique d'utilisation acceptable de Starlink" de Starlink ceci :

SpaceX respecte les droits de propriété intellectuelle des tiers. Vous ne pouvez stocker aucun matériel ou utiliser les Services ou le Kit Starlink d'une manière qui constitue une violation des droits de propriété intellectuelle de tiers, y compris, par exemple, en vertu de la loi sur les droits d'auteur. Conformément à la Section 512 du Digital Millennium Copyright Act, SpaceX a pour politique de résilier le compte des contrevenants répétés aux droits d'auteur dans des circonstances appropriées. En outre, SpaceX se réserve expressément le droit de suspendre, de résilier ou de prendre d'autres mesures provisoires concernant les Services si, selon son seul jugement, SpaceX estime que les circonstances relatives à une violation des droits de propriété intellectuelle d'un tiers justifient une telle action.

Le réseau à large bande Starlink d'Elon Musk, qui fonctionnera grâce à des satellites orbitaux, devrait commencer à offrir ses services en Inde en 2022, une fois qu'il aura franchi les obstacles réglementaires en cours. En Inde, la loi sur le droit d'auteur prévoit des règles similaires en matière de piratage. Les contrevenants s'exposent à une peine de prison de trois ans et à une amende pouvant aller jusqu'à 3 millions de roupies (environ 40 841 de dollars US) pour avoir visionné, téléchargé, exposé ou dupliqué un contenu illicite.


L'avis révèle également que Starlink essaie d'arrêter le piratage comme les autres fournisseurs d'accès à Internet au sol : si le FAI apprend que vous téléchargez un film piraté, il peut automatiquement envoyer un avertissement à l'abonné fautif. Cela peut se produire si le détenteur des droits d'auteur suit les téléchargements de torrents pour un fichier de film. Le détenteur des droits d'auteur peut fournir au fournisseur d'accès une liste d'adresses IP associées au fichier de film piraté, en lui demandant de prendre des mesures.

Pourtant, il n'est pas vraiment difficile de masquer sa véritable adresse IP. Bien que le piratage n’est pas recommandé, il est bien connu que vous pouvez empêcher un fournisseur d'accès à large bande d'enregistrer votre trafic Internet en utilisant un VPN, qui peut chiffrer la connexion. Un VPN peut également modifier l'adresse IP de votre ordinateur. Par conséquent, un utilisateur de Starlink peut toujours théoriquement pirater du contenu sur le service, à condition de ne pas le faire ouvertement.

« C'est honnêtement hilarant. C'est comme si un professeur voyait un enfant tricher pendant un test et disait "Allez mon pote, tu dois mieux tricher que ça" », a commenté un autre utilisateur connu sur le pseudo Neocactus.

Si Starlink exploite plus de 1 300 satellites en orbite, l'Internet lui-même provient de stations terrestres connectées à des réseaux locaux en fibre optique.

Elon Musk a indiqué que Starlink offrira une vitesse allant jusqu'à 300 Mbps et sera également mobile, ce qui sera particulièrement utile aux utilisateurs disposant de zones de réseau réduites. Actuellement, Starlink accepte les précommandes sur son site Web moyennant un dépôt remboursable de 99 dollars. Cependant, il ne garantit pas les services à ses utilisateurs. Pour l'instant, le PDG de SpaceX Elon Musk a déclaré que Starlink a reçu plus d'un demi-million de précommandes dans le monde entier, et qu'il ne prévoyait aucun problème technique pour répondre à la demande.

« La seule limite est la forte densité d'utilisateurs dans les zones urbaines », a tweeté Elon Musk, en réponse à un post d'un journaliste de CNBC qui affirmait que les dépôts de 99 dollars demandés par SpaceX pour le service étaient entièrement remboursables et ne garantissaient pas le service. SpaceX n'a pas fixé de date pour le lancement du service Starlink.

Hors des États-Unis, SpaceX a reçu au début de l'année l'autorisation de l'autorité britannique de régulation des communications (Ofcom) pour déployer et commercialiser Starlink dans le pays. L'entreprise a alors envoyé des kits Starlink aux personnes retenues pour participer au test bêta public. Des utilisateurs des zones rurales qui participent au test bêta ont déclaré fin février avoir atteint des vitesses de navigation et de téléchargement « incroyables » avec le service Internet par satellite d'Elon Musk.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Au Royaume-Uni, des habitants de zones rurales déclarent que Starlink d'Elon Musk offre un haut débit "incroyable", le service est disponible dans le pays depuis le début de l'année
SpaceX prévoit un service téléphonique Starlink, une batterie de secours, et un accès pour les gens à faible revenu, ainsi que « les applications vocales autonomes dans le réseau Starlink »
Le service Internet par satellite Starlink d'Elon Musk a été approuvé au Royaume-Uni, et les utilisateurs reçoivent déjà leurs kits bêta
Le service Internet par satellite Starlink obtient 500 000 précommandes, et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande selon Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 11:03
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Techniquement, c'est pire que ça, La HADOPI ne surveille pas les téléchargements. Ce sont les ayants droits qui le font. Ils scrutent les réseau P2P, récupérent les IP trouvées, isolent les françaises et demandent à la HADOPI de poursuivre. La HADOPI demande alors aux FAI qui avait telle IP à telle heure et poursuit le malheureux.

Ce qui mène à un truc débile : seules les mégas sociétés de prod peuvent se permettre cette veille du réseau, alors que ce sont celles qui souffrent le moins du téléchargement vu qu'elles sont déjà rentables sans. Les petits producteurs et petits artistes, eux, sont protégés légalement avec cette solution, mais pas du tout protégés en réalité.

Même si c'était les FAI qui eussent surveillé le réseau, Je pense qu'on ne serait pas passé à côté d'une Haute Autorité pour harmoniser et contrôler tout ça, ne serai-ce que pour fournir un cas de recours et aux particuliers, et aux ayants droits...
Le bilan de la HADOPI est catastrophique ! 82 millions d'euros investis pour 87 000 euros d'amendes ! Tout ça pour que quelques multinationales qui font tout pour ne pas payer leurs impôts s'en mettent toujours plus dans les fouilles au détriment total des artistes et des intermittents.
Bref, une loi exemple de la bêtise du néo-libéralisme qui prend l'argent des contribuables pour toujours plus de bénéfices des sociétés privées qui ne respectent pas les lois !

M. Macron, vous cherchez à faire des économies ? Supprimez la HADOPI, ça sera toujours ça de gagner !
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 16:51
Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
Quite a subventionner pour quoi ne pas subventionner un operateur local afin de déployer la fibre?
L'idéal serait que ce soit un opérateur public, pour garder la maîtrise des infra-structures. Mais, chut, j'ai employé un mot honnis "public", dans la société Néo-Libérale c'est un mot interdit. Il faut donner de l'argent public à des sociétés privées (à fond perdu) plutôt que d'investir dans ce qui pourrait être rentable pour la société (et vendre ce qui est à l'État et qui rapporte)
4  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 10:00
Citation Envoyé par ManOfStyle Voir le message
Il y a que les citadins pour croire que la fibre est la solution et est obligatoirement évidente.
je suis à la campagne et je crois que la fibre est la solution et devrais etre obligatoire sur 100% du territoire !

je me plains pas car il y'a 2ans orange à mis un dslam à 5km de chez moi, je suis à 20mbits au lieu de 1mbits youhou ! donc y'a pire que moi.
mais clairement je rêve d'avoir la fibre, les offres par satellite ne m'intéresse pas.
l'offre par satellite en vrai c'est bien pour les nomades, je vivrais dans un camping car ou je serais forain, l'offre m'intéresserais.

parce que a ce tarif je crois pas que cela va intéressé les pays pauvres, ou alors on peut imaginer des villages isolées payer 1 seul abonnement, mais je crois pas qu'un berger du zoulou peut se payer 100€ d'internet/mois déja que beaucoup de Français ne peuvent pas se le permettre.

dommage que l'offre ne marche pas sur smartphone, je pense que ca intéresserais des millions de personne un "smartphone satellite". Les offres actuel c'est des vieux et gros téléphones utile uniquement pour prévenir les secours ou recevoir la météo, en payant 5€ le sms
fini les forfait limité à l'étranger, fini les zones blanche des qu'on quitte les villes, que l'on soit en trek au tibet, en secours humanitaire dans un village au fin fond de l'Afrique, paumé dans l'Amazonie ou en antarctique on pourras contacter ces proches. Ce serait plutot cool.
Dommage qu'il faille une grosse parabole de 60cm

si la parabole pouvais etre miniaturisé dans une antenne de smartphone, beaucoup de personne qui voyage souvent serait intéressé je pense.
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/05/2021 à 15:11
Sauf que le déploiement de la fibre est plus compliqué que le bon vieux fil de cuivre, je serais très surpris que l'on soit au niveau d'ici cinq ans et même dix.
3  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 14:17
Il y a quand même une question que je me pose a propos de starlink. C'est quel quantité d'utilisateur le service va-t-il supporter? 12.000 satelite ça peux paraitre beaucoup, mais si il y a 12.000.000 d'utilisateur cela fait déjà 1000 utilisateurs pour chaque satelitte. Quid de 120.000.000 d'utilisateur ou même plus? Est-ce qu'un seul satelite disposera de la capacité nécéssaire pour fournir un service a tant d'utilisateur simultané?

Si non je trouve ça un peux bête de subventionner starlink... Quite a subventionner pour quoi ne pas subventionner un operateur local afin de déployer la fibre?

EDIT: après une rapide recherche j'ai trouvé ceci: https://www.lightreading.com/4g3gwif.../d/d-id/764159

L'analyse part du principe que chaque satelitte a une capacité de 20 gbps, soit 200 utilisateur disposant de 100 mbps chaqu'un.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/05/2021 à 9:35
Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
ou alors tu es sacrément aigri
Exactement ! Il y a le mot "numérique" qui sonne très bien, et ça me saoul d'entendre parler de "digital" en permanence.
Il y a des gens qui ne supportent plus d'entendre parler d'intelligence artificielle ou d'algorithme en permanence, et ben moi c'est le mot "digital" qui m'énerve.

Enormément de mots ont plusieurs définitions qui n'ont rien à voir, donc ça pourrait ne pas m'embêter qu'une définition de "digital" soit "numérique".
Tout a commencé avec le mot "lampe", une fois que tu sais que l'ampoule n'est qu'une partie de la lampe et qu'il faut dire "lampe incandescente", "lampe fluorescente", etc, chaque fois que t'entends quelqu'un parler d'ampoule tu le reprends "ce n'est pas une ampoule c'est une lampe". Ça donne l'impression que tu connais le sujet, parce que t'utilise le vrai jargon, alors que pour tous les autres sujets de conversation t'utilise le mauvais jargon. Et ça me fait marrer d'être précis sur un un seul truc. Parce que c'est nul en fait, c'est pas cohérent du tout.

=======
Bref, est-ce que tous les FAI étasuniens surveillent les téléchargements ou c'est juste Starlink ?
En France les ayants droits auraient pu mettre la pression sur les FAI au lieu de pousser le gouvernement à créé Hadopi. (je ne sais pas lequel est le pire)
Dans tous les cas, il suffit d'utiliser un VPN et c'est bon

Aujourd'hui des gros films sortent directement sur des plateformes comme Netflix, Amazon Prime, Disney +, etc.
Avant les films avaient une sortie cinéma, et plus tard il y avait une sortie DVD ou Blu-ray avec des bonus.
L'offre illégale était donc moins bien, parce que l'écran et le son sont meilleur au cinéma, maintenant l'offre illégale peut être meilleure que l'offre légale. Si tu télécharges un blu-ray t'auras une meilleure qualité que si tu regardes le film sur Netflix.
Donc les ayants droits pourraient réactiver la guerre contre le P2P.
3  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 9:20
Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
Si par fracture digital tu comprends fracture du doigt c'est que tu es clairement concerné par la fracture digital
Que comprendre avec "empreinte digitale" du coup ?

Pour moi digital n'est pas un terme technique mais purement marketing, et je n'aime pas l'idée que les publicitaires influent notre société au point de changer le sens des mots.
Ceci dit, cela en dit long sur notre époque.
3  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 10:20
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne crois pas que ce soit ça, c'est juste que les informaticiens lisent de la documentation en anglais, et pour faire plus simple ils utilisent les mots anglais en Français.
Je suis d'accord avec tes exemples ci-dessous car ils sont 100% technique. par contre, "Digitalisez votre entreprises" "Rentrez dans un monde digital" etc. etc. Ce sont uniquement des sloggan marketing, et même si les techos se simplifient la vie avec des anglicismes, ils savent faire la part des choses.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne pose problème que quand le mot anglais existe en Français et veut dire autre chose. Le terme technique ça doit être "faux-ami". (C'est comme avec le délire crypted/uncrypted et chiffré/déchiffré, en Français il existe le mot "décrypter" et là ça fout le bordel, décrypter ne veut pas dire déchiffrer ça veut dire "déchiffrer sans connaitre la clé".)
Trés bon exemple du danger des faux amis. Et "crypter", c'est finalement faire un hachage.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Du coup on fait des verbes avec n'importe quoi, c'est rigolo, par exemple il y en a qui disent "j'ai fais un commit" et parfois ça tourne en "j'ai commité".
Il est même possible de conjuguer "downloader" et "uploader" ("téléchargement ascendant" ça sonne mal)
Officiellement, uploader, c'est "téléverser" il me semble. Et je trouve que cela sonne plutôt bien justement ^^ Même si le sens du flux est inversé...
"Télécharger" indique avec "charger" qu'on soulève un truc, donc vers le haut, donc plutôt "upload", alors que téléverser, intuitivement on sens que ça va vers le bas, donc "download"... Un raté du côté des académicien bien dommageable !
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2021 à 11:46
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Nous partageons le même avis, même si je pense que protéger les ayants droits est important, HADOPI est sans doute la pire façon se s'y prendre.
Je ne suis pas sûr que ce soit les "ayants-droits" qu'il faille protéger du piratage, mais les artistes que l'on devrait protéger contre ces sociétés d'exploitation (c'est le terme, et il est plutôt approprié en fait) qui ne sont que des vampires et des pompes à fric.
2  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/05/2021 à 22:57
Si vous êtes intéressé par l'offre Starlink, elle vous coûtera 99 euros par mois. S'ajoutent à la facture 499 euros pour recevoir le matériel indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble et 59 euros pour la livraison

Elon Musk propose tout d'abord une offre en « édition limitée » : seulement quelques utilisateurs vont pouvoir souscrire dans un premier temps. Au fur et à mesure des lancements spatiaux, de plus en plus de français pourront profiter de cette offre.
Nul doute qu'à ces tarifs là, il n'y aura que très peu de candidats.
2  0