IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla : les écrans tactiles rappelés étaient censés être construits pour ne durer que 5 à 6 ans,
Et non pendant toute la durée de vie d'un véhicule

Le , par Stan Adkens

295PARTAGES

7  0 
Suite à la pression des régulateurs américains, Tesla rappelle près de 135 000 de ses voitures électriques, dont la Tesla Model S de 2012-2018 et la Tesla Model X de 2016-2018, pour un problème avec leurs écrans tactiles centraux qui pourrait entraîner la perte de l'affichage de la caméra de recul et d'autres fonctions. Mais dans une lettre à l'Administration nationale de la sécurité routière rendue publique mardi, le constructeur de véhicules automobiles d’Elon Musk a affirmé que ses écrans ne tombaient pas en panne prématurément - ils ont juste été conçus de cette façon.

L'Office of Defects Investigation (ODI) de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) avait précédemment identifié un problème avec l'écran tactile de 17 pouces (également connu sous le nom d'unité de contrôle des médias) que Tesla utilise sur ces deux modèles de véhicules et a émis une demande de rappel officielle le mois dernier. Parce que Tesla a décidé de mettre le bouton de dégivrage et d'autres commandes de climatisation sur l'écran, plutôt que d'utiliser des boutons physiques, une panne d'écran tombe dans le domaine de la sécurité.


D'autres fonctions d'infodivertissement telles que l'audio, la navigation ou la connectivité téléphonique, qui sont également incluses dans l’utilisation de l’écran, ne sont pas considérées comme un problème de sécurité critique méritant un rappel. Dans une lettre officielle adressée par l'agence gouvernementale à Tesla en janvier, la NHTSA a identifié la source du problème comme étant le processeur NVIDIA Tegra 3 de l'écran tactile et sa puce mémoire flash eMMC intégrée de 8 Go. Lorsque la puce atteint une "usure à vie", elle ne peut plus maintenir l'intégrité du système de fichiers, ce qui entraîne une défaillance des fonctions de l'écran tactile, selon l'avis de rappel de l’agence.

Les véhicules plus récents doivent également se conformer à une exigence fédérale aux États-Unis pour les systèmes de caméra de recul qui a commencé à être mise en place progressivement le 1er mai 2016, avec une conformité de 100 % requise à partir du 1er mai 2018. Dans sa demande initiale de rappel, la NHTSA a également souligné que la défaillance de l'écran pouvait affecter le système d'aide à la conduite Autopilot, ainsi que la fonctionnalité des clignotants en raison de la perte partielle des carillons audio.

Dans une lettre envoyée à la NHTSA à la fin du mois dernier, en réponse à la demande de rappel de l'agence, le chef juridique de Tesla, Al Prescott, s'est opposé à la définition de "défaut" donnée par le régulateur à la panne, arguant que les dispositifs de mémoire eMMC en question n'ont été construits que pour durer cinq à six ans. Il a déclaré que la durée de vie est la norme pour les systèmes d'infodivertissement dans l'industrie.

« Alors que le taux d'usure est fortement influencé par l'utilisation active du système d'affichage central, encore plus lorsque le véhicule est en marche ou en charge, étant donné une utilisation quotidienne moyenne raisonnable de 1,4 cycle, la durée de vie prévue serait de 5 à 6 ans », a déclaré Prescott dans sa lettre. « La mémoire flash eMMC ... est intrinsèquement sujette à l'usure, a une durée de vie limitée (comme le reconnaît la NHTSA elle-même), et peut avoir besoin d'être remplacée pendant la durée de vie utile du véhicule ».

Prescott a poursuivi en affirmant qu'il serait déraisonnable pour les autorités fédérales de s'attendre à ce que les pièces électroniques fonctionnent correctement pendant toute la durée de vie d'un véhicule, étant donné que « les composants électroniques sont de plus en plus complexes alors que, dans le même temps, la durée de vie utile prévue des véhicules a considérablement augmenté ». « Il est économiquement, sinon technologiquement, impossible de s'attendre à ce que ces composants puissent ou doivent être conçus pour durer toute la vie utile du véhicule », a déclaré Prescott.

Les déclarations de Prescott impliquent que Tesla ne s'attend pas à ce que ses écrans tactiles durent toute la durée de vie des voitures dans lesquelles ils sont installés. Une étude d’IHS Markit de 2020 a estimé l'âge moyen d'une voiture sur les routes américaines à 11,9 ans, et le rappel actuel inclut certaines voitures datant de l'année 2012, ce qui signifie qu'elles ont moins de 10 ans. Le vice-président du service juridique de Tesla a ajouté que « la NHTSA n'a présenté aucune preuve suggérant que la durée de vie prévue est en dehors des normes de l'industrie et que le dispositif de mémoire flash eMMC lui-même n'est pas conforme à cette estimation de la durée de vie moyenne ».

Des fonctions des véhicules Tesla de plus en plus centrées sur l’écran central

Les Tesla sont uniques en ce sens que presque toutes leurs fonctions de base - de la climatisation aux moteurs, en passant par les sièges et les freins - sont gérées par un système informatique. C'est utile pour Tesla, car elle peut diffuser en direct des mises à jour logicielles qui modifient de manière significative le comportement de la voiture, ce qu'aucun autre constructeur automobile ne peut faire actuellement. Mais cela signifie aussi qu'en cas de panne de l'ordinateur ou de l'écran, de nombreuses fonctions cruciales peuvent l'accompagner.

Pour remédier au problème, Tesla remplacera la carte "VCM daughterboard" par un contrôleur eMMC "amélioré". Le rappel devrait commencer le 31 mars, et Tesla informera les clients de la date à laquelle ils devront se rendre dans un centre de service pour faire effectuer les travaux gratuitement.

Pendant que Tesla se base davantage sur son approche centrée sur l'écran tactile, d'autres constructeurs automobiles semblent suivre son exemple, avec Mercedes-Benz qui a récemment dévoilé un écran de 56 pouces, baptisé Hyperscreen, qui s'étend sur le tableau de bord.

Tesla a dévoilé en janvier des versions mises à jour de ses Model S et X, et les surprises n'ont pas manqué. Les véhicules revus ont toujours de grands écrans tactiles centraux (maintenant en orientation paysage, plutôt que l'ancien écran en orientation portrait), mais Tesla est allé encore plus loin avec un nouveau volant, dont le design ressemble plus à celui d'un avion qu'à un volant traditionnel, et qui est totalement dépourvu de tiges des clignotants et des sélecteurs de vitesse.

En réponse à une question sur Twitter, Elon Musk, PDG de Tesla, a donné en fin janvier quelques indices sur la façon dont les nouvelles commandes des Model S et X mis à jour fonctionneront. Il a déclaré que la voiture est capable de prévoir ce qu'il faut faire en fonction du contexte, ainsi que des données de navigation et de la détection des obstacles qui l'entourent.


Il semble également que les clignotants peuvent être sélectionnés à l'aide de la boule de commande gauche sur le volant. Vous remarquerez les signaux des flèches gauche et droite directement à côté.

Dans un deuxième tweet le même jour, Musk a dit qu'une fois que vous vous êtes habitué au nouveau système, il « devient très ennuyeux » de revenir aux commandes traditionnelles. Il reste à voir si le système sera sans défaut, même si vous ne voulez vraiment pas compter immédiatement dessus étant donné les antécédents de Tesla en matière de systèmes automatisés. Mais il est probable qu'il y aura aussi un certain niveau d'apprentissage machine, il est donc possible que le système s'améliore avec le temps.

Le nouveau système de contrôle est une nouvelle étape sur la voie de la conduite entièrement autonome des voitures Tesla promise par le constructeur de véhicules électriques. Tesla devrait également inclure des commandes de secours, laissant au conducteur le temps et le soin d'utiliser l'écran tactile pour sélectionner une option de conduite, ainsi que les commandes sur le volant pour les clignotants.

Source : Lettre de Tesla

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Les écrans tactiles des véhicules rappelés ne devraient durer que cinq à six ans, selon Tesla. Quels commentaires en faites-vous ?
Les Model S et X mises à jour devineront simplement la direction que le conducteur veut prendre en fonction des données des capteurs et des cartes de navigation, a déclaré Musk. Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Elon Musk révèle que la nouvelle Tesla Model S peut jouer aux jeux Cyberpunk 2077 et The Witcher 3, les mises à jour apportent également d'autres modifications extérieures et intérieures
Les États-Unis demandent à Tesla de rappeler 158 000 véhicules pour cause de panne d'écran tactile, le défaut de sécurité concerne les anciens véhicules Models S et X
Des chercheurs découvrent qu'ils peuvent arrêter un Tesla en faisant clignoter des images fantômes d'un panneau d'arrêt pendant moins d'une demi-seconde, sur un panneau d'affichage connecté à Internet
Tesla pourrait procéder à une plus large diffusion de la version bêta du mode Full Self-Driving dans deux semaines. Certains conducteurs avaient été impressionnés par cette mise à jour

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/02/2021 à 22:19
En gros, c'est une grosse erreur cet énorme écran qui centralise trop de choses ?
2  0