IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis demandent à Tesla de rappeler 158 000 véhicules pour cause de panne d'écran tactile,
Le défaut de sécurité concerne les anciens véhicules Models S et X

Le , par Stan Adkens

75PARTAGES

4  0 
Les autorités américaines de sécurité automobile ont demandé à Tesla de rappeler 158 000 véhicules en raison de défaillances des unités de contrôle des médias (MCU) qui entraînent l'arrêt de fonctionnement des écrans tactiles. C’est suite à une enquête de plusieurs mois menée par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) que l'agence a adressé une lettre officielle à la société, disant qu'elle avait provisoirement conclu que les anciens véhicules Model S et X « contiennent un défaut lié à la sécurité des véhicules automobiles ».

La défaillance est causée lorsque la mémoire flash utilisée dans ces véhicules atteint sa capacité maximale, ont conclu les enquêteurs. La seule solution est de remplacer la pièce physique du matériel. Les véhicules concernés sont les berlines Model S construites entre 2012 et 2018, ainsi que les SUV Model X construits entre 2016 et 2018. Tesla n'a pas encore réagi à la lettre de la NHTSA, mais la société doit répondre à l’agence avant le 27 janvier. Si elle n'est pas d'accord, elle doit fournir à l'agence « une explication complète de sa décision ».


Toutefois, la société a fourni des informations à la NHTSA, qui figurent dans le rapport. Tesla a confirmé à la NHTSA que toutes les unités tomberont inévitablement en panne étant donné la capacité de stockage limitée du dispositif de mémoire. Tesla a fourni son propre modèle statistique montrant le nombre de réparations hebdomadaires prévues des MCU entre 2020 et 2028. Le constructeur automobile a estimé que les taux de remplacement des MCU défaillants atteindront leur maximum au début de 2022 et diminueront progressivement jusqu'à ce que le renouvellement des pièces soit (presque) complet en 2028, selon le rapport.

Les véhicules Tesla en question sont équipés d'un processeur NVIDIA Tegra 3 avec un dispositif de mémoire flash eMMC NAND de 8 Go intégré. Une partie de cette capacité de stockage de 8 Go est utilisée à chaque démarrage du véhicule. Le matériel de la cellule eMMC NAND tombe en panne lorsque la capacité de stockage est atteinte, ce qui entraîne une défaillance du MCU, a déclaré l'agence.

La durée de vie du dispositif de mémoire flash eMMC NAND est basée sur le nombre de cycles de programmation/effacement (cycles P/E), après quoi la MCU tombe en panne à cause de l'usure de la mémoire. Les enquêteurs ont déterminé que la durée de vie prévue pour le dispositif de mémoire flash eMMC NAND de 8 Go est d'environ 3 000 cycles d'effacement de programme, après quoi le dispositif de mémoire flash eMMC NAND serait entièrement consommé et ne serait plus opérationnel. Avec un taux d'utilisation quotidien de 1,4 par bloc, l'accumulation de 3 000 cycles P/E ne prendrait que 5 à 6 ans, a déclaré l'agence.

L'agence a officiellement demandé à Tesla de lancer un rappel afin d'informer tous les propriétaires, acheteurs et concessionnaires des véhicules concernés de ce défaut de sécurité et d'y remédier. Selon CNBC, un rappel de 158 000 véhicules représenterait environ 10 % de la production de Tesla sur toute sa durée de vie jusqu'à la fin de 2020. Tesla a produit son millionième véhicule électrique en mars 2020, a déclaré le PDG Elon Musk sur un tweet à l'époque, et au cours des trois derniers trimestres de 2020, la société a produit plus de 400 000 véhicules supplémentaires.

Les propriétaires des véhicules Tesla concernés se sont précédemment plaints que l'écran de leur unité de contrôle des médias s'éteignait parfois, en partie ou en totalité. En novembre, selon Reuters, la NHTSA a déclaré avoir examiné 12 523 réclamations et plaintes sur cette question, ce qui toucherait environ 8 % des véhicules sous enquête. Selon de nombreuses plaintes, Tesla exige que les propriétaires paient pour remplacer l'appareil une fois la garantie expirée, a rapporté Reuters.

Cependant, dans les e-mails des clients de Tesla obtenus par CNBC en novembre, la société a déclaré qu’il réparerait les voitures Model S et Model X pour les propriétaires qui rencontrent actuellement ces problèmes, dans le cadre d’une garantie étendue assortie de certaines conditions. La société a promis qu’elle rembourserait pour les réparations si les propriétaires devaient auparavant payer de leur poche pour résoudre un problème lié à ce défaut.

La défaillance de l'unité de contrôle des médias pourrait augmenter le risque d'accident

Il est inhabituel pour l'agence fédérale de demander officiellement un rappel. Les constructeurs automobiles acceptent généralement de leur plein gré un rappel si les autorités de régulation le demandent dans le cadre de leurs discussions. L'agence a déclaré avoir demandé le rappel après avoir examiné « la présentation du briefing technique de Tesla ... et évalué les affirmations de Tesla ».

Dans la lettre, envoyée au vice-président du service juridique de Tesla, Al Prescott, l'autorité fédérale de sécurité automobile a écrit que les problèmes de MCU de Tesla pourraient augmenter le risque d'accident des conducteurs.

En effet, les véhicules Tesla qui perdent l'utilisation de l'écran tactile peuvent voir leur système d’assistance au conducteur Autopilot et la fonctionnalité des clignotants affectés en raison de la perte potentielle des carillons audibles - qui sont utilisés entre autres pour alerter les conducteurs lorsque le système Autopilot du véhicule est engagé -, de la détection du conducteur et des alertes associées à ces fonctions du véhicule, a déclaré la NHTSA. Elle a ajouté que la perte des alertes liées à des systèmes comme l’Autopilot « augmente le risque d'accident parce que les conducteurs peuvent ne pas être conscients des dysfonctionnements du système ».

La NHTSA a déclaré que d'autres constructeurs automobiles ont procédé à de nombreux rappels pour des problèmes de sécurité similaires, y compris une liste détaillée des rappels antérieurs. L'agence a déclaré que les défaillances des écrans tactiles posent des problèmes de sécurité importants, notamment la perte des images des caméras de recul. Elle a noté neuf rappels antérieurs par d'autres constructeurs automobiles pour des problèmes similaires.

Les défaillances des écrans tactiles font que les conducteurs ne peuvent pas utiliser les systèmes de désembuage et de dégivrage du pare-brise qui « peuvent diminuer la visibilité du conducteur par mauvais temps, ce qui augmente le risque d'accident ».

Les taux de défaillance des unités de contrôle des médias ont atteint 17 % dans les anciens véhicules Tesla Model S (fabriqués entre 2012 et 2015) et jusqu'à 4 % pour les voitures fabriquées par Tesla entre 2016 et 2018, selon la lettre. Et les défaillances des MCU devraient augmenter à mesure que les voitures vieillissent et restent en service, a déclaré la NHTSA, citant les projections de Tesla.

La NHTSA a noté que « Tesla a mis en œuvre plusieurs mises à jour en direct pour tenter d'atténuer certains des problèmes ... mais estime provisoirement que ces mises à jour sont insuffisantes sur le plan de la procédure et du fond ». Elle a noté qu'en vertu de la loi, « les fabricants de véhicules sont tenus d'effectuer des rappels pour remédier aux défauts liés à la sécurité ».

« Tesla fournit aux propriétaires éligibles qui subissent un dysfonctionnement des réparations gratuites de cette pièce dans n’importe quel centre de service Tesla pendant 8 ans / 100 000 miles (environ 160 934 km) à compter de la date de livraison initiale. Si vous ne rencontrez pas de dysfonctionnement, il n’est pas nécessaire de prendre des mesures », a écrit Tesla à ces clients en novembre.

Les rapports sur les défaillances soudaines des MCU sont un sujet de discussion depuis des années dans les forums Tesla. Selon un commentateur, « Il semble que ce rappel n'aurait pas un impact beaucoup plus important que le programme de garantie qu'ils ont mis en place. J'espère qu'ils les rappelleront, mais ce serait bien de pouvoir remplacer nos écrans avant qu'ils ne tombent en panne plutôt qu'après ». Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : Lettre de la NHTSA

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
« Tesla a confirmé que toutes les unités tomberont inévitablement en panne étant donné la capacité de stockage limitée du dispositif de mémoire ». Quels commentaires en faites-vous ?
Pensez-vous aussi que la garantie proposée par Tesla est préférable au rappel des véhicules défaillants ?

Voir aussi :

Tesla va limiter les capacités du logiciel de la Tesla Model 3 d'entrée de gamme, dans une mise à jour prochaine
Vulnérabilité de Tesla Model 3 : désactivation des notifications du pilote automatique, des commandes de vitesse, des contrôles de la climatisation et plus encore, mais la faille a été corrigée
Tesla a subi une panne complète de son réseau qui a rendu son application mobile inutilisable, mettant ses fonctions de connectivité hors service, mais la connectivité semble être rétablie
Tesla peut détecter les piratages du marché des pièces de rechange pour déjouer le paywall des performances de ses véhicules, mais un nouveau dispositif permet de combattre la détection

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/01/2021 à 16:06
Tesla a fait de gros progrès coté qualité...mais c'est pas encore ça.
0  0