IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla pourrait procéder à une plus large diffusion de la version bêta du mode Full Self-Driving dans deux semaines.
Certains conducteurs avaient été impressionnés par cette mise à jour

Le , par Stéphane le calme

606PARTAGES

9  0 
En septembre, lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de Tesla Motors et de l'événement Battery Day 2020, le PDG Elon Musk a annoncé que le constructeur d'automobiles électriques s'apprêtait à publier une version bêta privée de la « version entièrement autonome » de son logiciel d'aide à la conduite Autopilot dans les mois à venir.

« C'est un peu difficile pour les gens de juger des progrès d'Autopilot », a déclaré Musk à une foule d'actionnaires présents à l'événement, chacun respectant les mesures barrières en restant dans sa propre Tesla. « Je conduis une version alpha de pointe d'Autopilot, donc j'ai en quelque sorte un aperçu de ce qui se passe ».

Musk a poursuivi en expliquant comment les ingénieurs de Tesla ont récemment dû réviser des parties majeures du pilote automatique, y compris en repensant la façon dont le système voit le monde.

« Nous avons dû effectuer une réécriture fondamentale de l'ensemble de la pile logicielle Autopilot… Nous étiquetons maintenant la vidéo 3D, ce qui est très différent de notre procédé précédent qui consistait à étiqueter des images 2D uniques », a expliqué Musk, faisant référence à la façon dont le logiciel Autopilot comprend des objets qu'il voit avec ses huit caméras et comment il doit réagir. « Nous étiquetons maintenant des segments vidéo entiers issus simultanément de toutes les caméras. La sophistication du réseau neuronal de la voiture et la logique globale de la voiture sont considérablement améliorées ».

Musk a laissé entendre que les conducteurs pourraient bientôt avoir la chance de découvrir cette version plus sophistiquée d’AutoPilot : « Je pense que nous allons, espérons-le, publier une version bêta privée d'Autopilot - la version entièrement autonome d’Autopilot – probablement dans un mois. A ce moment la, les gens comprendront vraiment l'ampleur du changement », a déclaré Musk. « C'est profond. Vous verrez à quoi ça ressemble, c'est incroyable ».

Les participants ont montré leur approbation à la promesse de Musk en donnant plusieurs coups de klaxon depuis leurs barrières improvisées de sécurité.

Le 8 octobre, Musk a déclaré que la dernière version de la FSD de la technologie Autopilot serait capable de « conduire sans intervention. La version bêta limitée sera disponible dans quelques semaines ». Quatre jours plus tard, Musk a annoncé que la version limitée de la suite FSD serait disponible le 20 octobre. Tesla a tenu parole, et certains pilotes chanceux ont reçu la capacité le jour convenu.

Tesla a donc envoyé la première mise à jour de la version bêta de son logiciel Full Self-Driving (FSB) ou conduite autonome intégrale à un groupe de clients sélectionnés le 20 octobre, selon son PDG Elon Musk. « Nous commençons très lentement et très prudemment parce que le monde est très complexe et désordonné », a déclaré Elon Musk en parlant du lancement de la version bêta de la suite FSD à un groupe restreint de personnes. « Nous l'avons mise en ligne hier soir, et nous verrons ensuite comment ça se passe, puis nous la diffuserons probablement à un plus grand nombre de personnes ce week-end ou au début de la semaine prochaine. Puis nous l'augmenterons progressivement jusqu'à ce que nous ayons, nous l'espérons, une large diffusion d'ici la fin de l'année ».


La construction prudente de la fonctionnalité de conduite autonome s'appuie sur le réseau neuronal de Tesla pour améliorer ses performances. « Bien sûr, plus le système collecte de données, plus il devient robuste », a déclaré Musk. « C'est un peu comme "Comment Google, en tant que moteur de recherche, s'améliore-t-il ?" C'est parce que les gens le programment en lui posant des questions tout le temps et en cliquant sur des liens particuliers ».

Dans un tweet publié vendredi, Elon Musk a déclaré qu'il y aurait probablement un déploiement plus large de la nouvelle mise à jour du logiciel « Full Self Driving » dans deux semaines.


Précédemment, Musk a décrit une version "Full Self-Driving" de l’Autopilot comme permettant à la voiture de se rendre du domicile de quelqu'un à son travail sans intervention du conducteur. Cependant, les conducteurs devront toujours être prêts à prendre le contrôle si la voiture rencontre un problème. Certains experts ont contesté la façon dont le PDG de Tesla parle de ces fonctionnalités par le passé, arguant qu'il brouille les pistes en vendant trop cher les capacités d'une voiture Tesla.

L’Autopilot peut centrer une Tesla dans une voie, même dans les courbes, et ajuster la vitesse de la voiture en fonction du véhicule qui la précède. La fonction "Navigate on Autopilot" peut suggérer - et effectuer - des changements de voie pour contourner les véhicules plus lents, et diriger une Tesla vers les échangeurs et les sorties d'autoroute. Une autre fonction permet de ralentir une Tesla jusqu'à ce qu'elle s'arrête aux feux de circulation et aux panneaux d'arrêt. La société n'a pas encore autorisé ses clients à ne pas contrôler le véhicule à vitesse moyenne, où ils sont plus susceptibles de rencontrer des feux de circulation, des intersections et d'autres difficultés.

L’Autopilot ne peut pas effectuer certaines de ces tâches si les repères de voie d'une route sont effacés ou manquants. Le conducteur doit également avoir une main sur le volant à tout moment, sinon le pilote automatique émet une série d'avertissements avant de se désengager complètement. Mais lorsque ces fonctions marchent de concert, on peut avoir l'impression que la voiture se conduit toute seule, mais le conducteur reste responsable en cas d'erreur ou d'accident. Rappelons qu’il y a eu un certain nombre d'accidents mortels impliquant des véhicules Tesla dont l’Autopilot était enclenché.

Les estimations de Musk pour le déploiement de la gamme FSD en fin d'année s’alignent avec son calendrier de mise en place de la flotte de robotaxis de Tesla. Le service de covoiturage nécessiterait une suite de FSD à intervention zéro qui pourrait fonctionner sans chauffeur. Pour que la flotte de robotaxis puisse prendre forme d'ici 2021, la FSD devrait être achevée au préalable.

Source : Elon Musk

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Un grand pas vers la conduite entièrement autonome ?

Voir aussi :

Elon Musk : les voitures Tesla entièrement autonomes sont maintenant « très proches », et l'autonomie de niveau 5 pourrait être soumise à une approbation réglementaire cette année
L'Autopilot de Tesla détectera les feux verts et les panneaux de limitation de vitesse, puis permettra bien d'autres choses grâce à une nouvelle mise à jour du logiciel
La nouvelle mise à jour de l'Autopilot de Tesla gère désormais les feux de circulation et les panneaux d'arrêt, l'entreprise rappelle néanmoins que cela n'empêche pas de rester attentif
Elon Musk promet un Tesla vraiment autonome d'ici la fin de 2020, capable de vous emmener partout où vous voulez pendant que vous faites la sieste

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/12/2020 à 13:37
Tesla, c'est quand-même la seule marque à ce jour qui désactive des options à distance sur les voitures vendues d'occasion. Bientôt, si t'as pas souscrit le bon abonnement, ta voiture refusera de démarrer. Ce futur ne me fait pas du tout rêver.
6  1 
Avatar de Florent Miles
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/12/2020 à 15:56
Je ne sais pas à qui Tesla ressemble.
À Apple qui t'appate, te rend dépendant de son produit et prenant soin de te faire croire que tu as le meilleur produit tout en te faisant payer le prix fort, ou
À Boeing qui te vend des features qui a la base devaient être gratuites
5  1 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/07/2021 à 11:59
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Je vais répondre sous la forme d'une question:

Si vous aviez fait les erreurs listées ci-dessous lors de votre examen de conduite, pensez-vous que vous auriez eu votre permis de conduire? Si non, pourquoi l'accorder à un robot qui les ferait alors qu'il est encore moins à même de pouvoir réagir à des situations imprévues?

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
  • la voiture traverse la ville et ne reconnaît pas les jardinières dans la rue et manque de les heurter ;
  • la voiture ne reconnaît pas le monorail au milieu de la rue et se dirige vers lui ;
  • la voiture traverse une voie de bus au lieu de rester sur la voie de droite ;
  • la voiture ne reconnaît pas une rue à sens unique et le panneau de sens unique dans la rue, et elle roule en sens interdit ;
  • la voiture ne peut pas décider de la voie à utiliser pour tourner à droite dans la rue suivante. Il continue à changer de voie ;
  • la voiture décide trop tard de prendre la bonne voie ;
  • la voiture décide d'emprunter une voie, puis se rend compte qu'elle doit emprunter l'autre voie, mais c'est trop tard ;
  • la voiture doit tourner à gauche et décide de changer de voie avant ;
  • la voiture tourne à gauche, mais s'engage sur une voie sur laquelle elle n'est pas censée être ;
  • la voiture doit traverser plusieurs voies pour tourner à gauche et il semble qu'avant de pouvoir traverser toutes les voies, elle doive se rapprocher du carrefour ;
  • la voiture voit un double stop alors qu'il n'y en a qu'un seul.

4  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/12/2020 à 11:47
Donc quand tu achètes la voiture, faut en plus payer pour avoir la fonctionnalité intéressante...
4  1 
Avatar de PomFritz
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/03/2021 à 12:53
Full Self-Driving, voyage vers Mars, cours de bourse, décidément cette boîte c'est du rêve à tous les étages C'est quand même chiant que la réalité vienne contrecarrer un si parfait buisness-plan!
3  0 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/03/2021 à 12:57
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
tout cela sans aucune intervention du conducteur, qui, selon Honda, peut « regarder la télévision / DVD sur l'écran de navigation
C'est justement parce qu'il y a des discours à la c... comme celui là que les gens arrêtent de faire attention dans ces voitures "autonomes" et se plantent...

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Les conducteurs clients devraient-ils figurer parmi ceux qui testent les mises à jour qui ne sont pas encore bien mises au point ? Dans quelle mesure ?
Que les conducteurs clients testent, c'est une chose. Après tout, s'ils ont envie de se foutre en l'air, tant pis pour eux. Ce qui me dérange profondemment c'est qu'ils vont "tester" ça au milieu des autres usagers, qui n'ont rien demandé, eux.

Mais c'est comme pour Starlink, Musk s'approprie tout ce qu'il y a autour de lui sans demander leur avis aux autres. Je rejoins Anselme45 sur le fait qu'il y a une différence entre innover et faire n'importe quoi avec la vie des gens.
4  1 
Avatar de 4sStylZ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 17:56
J'ai du mal à comprendre l'attaque.

Tesla ne vend pas l'autopilot comme une voiture 100% autonome mais simplement une assistance qui est « statistiquetement » plus fiable qu'un humain lambda.

En émettant ce « disclaimer » alors c'est pas la faute de Tesla, mais celle du du mec qui devait garder les mains sur le volant. À quel moment Tesla pousse à « la fraude systématique » ?
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/03/2021 à 11:19
Qu'en pensez-vous ?
Qu'à force de jouer avec la ligne, Musk va finir par se retrouver engluer dans des procédures judiciaires à la mode américaine avec des milliers de plaintes de clients qui vont lui coller aux fesses et qui lui coûteront une fortune.

Etre innovant est une chose, jouer avec la vie des autres (on ne parle pas ici d'un logiciel qui bourre l'imprimante du bureau suite à un bug) en est une autre!
3  1 
Avatar de scandinave
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/07/2021 à 9:35
Ce jeu de dupe. Il n'y a aucun intérêt à acheter un "système autonome" où il faut rester autant vigilant et attentif que sur une voiture classique. Donc de deux choses l'une :

  • Soit les acheteurs ce sont laissés embobiné par le marketing tesla.
  • Soit les acheteurs en sont pleinement conscient et sont prêt à prendre le risque.


Dans les deux cas, cette technologie ne devrait même pas avoir le droit d'exister à l'heure actuel. Ce que fait tesla, ce n'est ni plus ni moins que des tests en grandeur nature, en prenant les gens pour des cobayes pour entrainer son IA. Si cela ne concernait que les utilisateurs de tesla, à la limite, je m'en ficherai. Mais lors d'un accident, c'est pas forcement la conducteur de la tesla qui va avoir le plus mal.
2  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 20:06
Alors moi je suis peut-être Bac -10 comme disent mes amis, mais moi je comprends bien le problème.

D'une part, c'est pas parce que Tesla a écrit telle ou telle phrase magique dans son contrat de licence que cela le déresponsabilise totalement. Cela serait un peu trop facile, d'autant plus que Tesla et ce qui lui fait office de patron communique beaucoup sur Twitter, notamment sur la valeur supposée de l'option, évaluée par leur super génie à 100 000$.

Ensuite, faire un système de conduite automatiquement strictement basée sur des caméras en excluant tout autre type de système, et je pense notamment à de bêtes radars, c'est d'une absurdité totale. Une caméra peut être aveuglée par une lumière soudaine, le bruit électronique de nuit peut également jouer, et enfin, les algos d'I.A. ne peuvent pas garantir d'identifier tout et n'importe quoi. Alors qu'un radar, il détecte un obstacle, et on évite de rentrer dans un obstacle. Ici, pas besoin d'I.A., pas de risque d'éblouissement, pas de bruit électronique pour le faire fonctionner. Mais c'est trop simple pour l'égo de Musk.

Enfin, on ne peut pas prétendre qu'un système d'assistance à la conduite, nécessitant néanmoins une intervention humaine, est plus fiable qu'une conduite humaine seule. En effet, si le système d'assistance est "presque" autonome, l'humain derrière son volant n'a pas grand chose à faire. Son attention va donc se réduire, c'est automatique. Le temps qu'arrive à grande vitesse l'obstacle, l'humain, endormi par le système presque automatique, n'aura pas le temps de réaction nécessaire pour freiner si le système lui-même a décidé de ne pas freiner.

Soit on fait un système parfaitement autonome, soit on fait un système qui ne l'est pas, et qui nécessite donc d'être piloté. Peut-être d'une manière simple, genre on appuie sur un bouton pour doubler, pour changer de file, pour aller à gauche ou à droite, etc. Bref, un pilotage manuel, assisté par ordinateur. Et non pas un pilotage automatique assisté par humain, parce que c'est ce que c'est Tesla, et c'est juste aberrant.

Elon Musk, en taule, avant qu'il ne tue d'autres gens.
5  3