Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La nouvelle mise à jour de l'Autopilot de Tesla gère désormais les feux de circulation et les panneaux d'arrêt,
L'entreprise rappelle néanmoins que cela n'empêche pas de rester attentif

Le , par Bill Fassinou

394PARTAGES

5  0 
Tesla continue de peaufiner ces voitures électriques et a récemment apporté de nouvelles fonctionnalités à son logiciel Autopilot. La société a ajouté une nouvelle fonctionnalité très attendue pour le contrôle des feux de circulation et des panneaux d'arrêt. Cette fonction est en version bêta et était disponible pour une poignée de personnes seulement, mais le constructeur automobile a commencé à la déployer pour l'ensemble de sa flotte aux États-Unis dans le cadre d’une nouvelle mise à jour logicielle, la mise à jour 2020.12.6.

Selon les explications données par l’entreprise, le contrôle des feux de circulation et des panneaux d'arrêt a été conçu pour reconnaître et répondre aux feux de circulation et aux panneaux d'arrêt, en ralentissant votre voiture progressivement jusqu'à l'arrêt lorsqu'il utilise le régulateur de vitesse Traffic-Aware ou l'Autosteer. Cette fonction ralentira la voiture pour tous les feux de circulation détectés, y compris les feux verts, les feux jaunes clignotants et les feux rouges. L’entreprise a indiqué qu’avec le temps, la fonctionnalité sera plus précise.

En outre, à l'approche d'une intersection, votre voiture indiquera son intention de ralentir par une notification, de ralentir et de s'arrêter à la ligne rouge indiquée sur la visualisation de conduite. Si vous voulez continuer et franchir la ligne d’arrêt, vous devez alors appuyer une fois sur le sélecteur de vitesse ou bien appuyer brièvement sur la pédale d'accélérateur pour confirmer que vous pouvez continuer en toute sécurité. Toutefois, Tesla a rappelé que la fonctionnalité n’est pas entièrement bouclée, et que même si elle l’était, cela ne vous empêche pas de rester attentif.


« Comme pour toutes les fonctions du logiciel Autopilot, vous devez continuer à être attentif et être prêt à prendre des mesures immédiates, y compris le freinage, car cette fonction peut ne pas s'arrêter pour tous les contrôles de la circulation. Cette fonction sera prudente, ralentira souvent au début et ne tentera pas de tourner aux intersections. Au fil du temps, comme nous l'apprenons de la flotte, la fonctionnalité se contrôlera plus naturellement », a expliqué Tesla. Certains utilisateurs l’ont déjà testé, dont le youtuber DirtyTesla et ont donné leur avis.

Selon lui, le système fonctionnait dans diverses conditions de route, mais aussi que le véhicule s'est arrêté inopinément sous un pont lorsque le dispositif était activé. Pour activer la fonctionnalité, mettez votre voiture dans PARK et appuyez sur Contrôles > Pilote automatique > Contrôle des feux de circulation et des panneaux d'arrêt (Bêta). Par ailleurs, Elon Musk a également annoncé dans un tweet récent qu’un mode complémentaire au “Full Self-Driving” dénommé “Reverse Summon” suivra prochainement.

Il permettra aux voitures Tesla d’aller se garer en toute autonomie dans un parking. Avant ça, « Smart Summon », une fonctionnalité déployée en octobre dernier, permet déjà à une automobile garée dans un parking de rejoindre son propriétaire sans aucune intervention humaine, et ce grâce à la puce GPS intégrée dans le smartphone de l’usager. Musk avait conseillé d’utiliser cette fonctionnalité uniquement dans un garage privé, mais il y en a qui n’ont pas suivi cette recommandation. Plusieurs rapports ont été publiés par la suite et ont fait état de plusieurs collisions.

Plusieurs utilisateurs victimes de collisions ont publié des extraits de vidéos montrant leurs mésaventures sur Twitter. « Smart Summon est conçu pour permettre à votre voiture de se rendre jusqu'à vous (en utilisant le GPS de votre téléphone comme destination cible) ou à un endroit de votre choix, en manœuvrant autour et en s'arrêtant pour les objets si nécessaire. Tout comme Summon, Smart Summon n'est destiné qu'à être utilisé dans les parkings privés et les entrées de garage », a déclaré Tesla à propos de Smart Summon.

« Vous êtes toujours responsable de votre voiture et vous devez la surveiller ainsi que son environnement à certains moments dans votre champ de vision, car il se peut qu'elle ne détecte pas tous les obstacles. Faites particulièrement attention aux gens qui se déplacent vite, aux vélos et aux voitures », a ajouté l’entreprise.

Source : Electrek

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Elon Musk promet un Tesla vraiment autonome d'ici la fin de 2020 capable de vous emmener partout où vous voulez pendant que vous faites la sieste

Un dirigeant de Volkswagen affirme que les voitures autonomes de niveau 5 (conduite entièrement autonome) n'arriveront peut-être jamais. Toutefois, le niveau 4 lui semble réalisable

Les gens rapportent des collisions avec la fonction Smart Summon de Tesla activée, après la sortie généralisée de la version 10 de son logiciel Autopilot le jeudi dernier

Tesla lance la plus grande mise à jour connue à ce jour de son logiciel Autopilot. La version 10.0 inclut Spotify, Netflix, YouTube et plus encore

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !