IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Il n'est pas trop tôt pour commencer à penser à la prochaine pandémie », prévient Bill Gates,
Qui propose trois innovations qui aideront le monde à anticiper la prochaine pandémie

Le , par Nancy Rey

525PARTAGES

9  2 
Dans leur dernière lettre annuelle publiée mercredi et intitulée "The Year Global Health Went Local", Bill et Mélanie Gates ont déclaré, par l'intermédiaire de leur organisation non gouvernementale, que les innovations visant à lutter contre la pandémie mortelle auraient bientôt un impact positif. La lettre fait état des projets de financement auxquels Bill Gates participe, de la manière dont le magnat des affaires et son épouse aimeraient que la crise mondiale actuelle soit traitée. Bill Gates prévient aussi qu’ « il n'est pas trop tôt pour commencer à penser à la prochaine pandémie » et propose quelques innovations qui aideront à l’anticiper.


Bien que la pandémie de Covid-19 fasse toujours rage, le philanthrope milliardaire a des idées sur la manière dont le monde peut mieux faire face à la prochaine pandémie. « La menace de la prochaine pandémie pèsera toujours sur nos têtes, à moins que le monde ne prenne des mesures pour la prévenir. Pour éviter que les difficultés de cette dernière année ne se reproduisent, la préparation à la pandémie doit être prise aussi sérieusement que nous prenons la menace de guerre », a-t-il déclaré.

Gates, dont la fondation a engagé 1,75 milliard de dollars dans la lutte contre la maladie du corona virus à ce jour, a écrit que le monde doit dépenser des dizaines de milliards de dollars chaque année pour la préparation à la pandémie. « Je pense que c'est la meilleure et la plus rentable des polices d'assurance que le monde pourrait acheter », a-t-il déclaré. Voici les stratégies qui, selon Bill Gates, permettront de faire face aux futures épidémies.

Des "méga-tests" et des traitements plus rapides

Au début de la pandémie, les États-Unis étaient à la traîne par rapport à de nombreux pays en termes de capacité de tests de diagnostic. « D'ici la prochaine pandémie, j'espère que nous disposerons de ce que j'appelle des plateformes de méga-diagnostic, qui pourraient tester jusqu'à 20 % de la population mondiale chaque semaine », a écrit Gates.

En plus des tests, Bill Gates a mis en avant des traitements thérapeutiques prometteurs, tels que les anticorps monoclonaux, qui se sont avérés efficaces pour réduire le risque de décès et d'hospitalisation dû à la Covid-19. Selon la Food and Drug Administration, les anticorps monoclonaux sont des molécules produites en laboratoire qui imitent la capacité du système immunitaire à combattre les antigènes nocifs tels que les virus.

Le succès des vaccins à ARN. Ils "transforment essentiellement votre corps en sa propre unité de fabrication de vaccins", a écrit M. Gates dans un article de blog d'avril 2020. Et les vaccins à ARN sont plus polyvalents et peuvent être fabriqués plus facilement et plus rapidement que les vaccins classiques. L'efficacité des vaccins à ARN ne fera qu'augmenter : « Je prédis que les vaccins à ARN deviendront plus rapides à développer, plus faciles à mettre à l'échelle et plus stables à stocker au cours des cinq à dix prochaines années. Ce serait une énorme avancée, tant pour les futures pandémies que pour d'autres défis sanitaires mondiaux », a déclaré Gates dans sa lettre.

Les "pompiers pandémiques" qui repèrent les foyers

Début décembre, Bill Gates a déclaré qu'il fallait une équipe de 3000 experts en maladies infectieuses dont le travail consiste à repérer et à traiter rapidement une pandémie lorsqu'elle se déclare. « Considérez ce corps comme une brigade de pompiers spécialisés dans les pandémies. Tout comme les pompiers, ce sont des professionnels parfaitement formés qui sont prêts à répondre à d'éventuelles crises au pied levé… Lorsqu'ils ne répondent pas activement à une épidémie, ils gardent leurs compétences à jour en travaillant sur des maladies comme la malaria et la polio  », a écrit Gates dans sa lettre. Il devrait également y avoir un « système d'alerte mondial » à grande échelle que les professionnels de la santé peuvent utiliser pour enregistrer les données des patients, identifier les tendances et finalement détecter une pandémie plus rapidement, a-t-il ajouté.

Jeux de germes et simulations

Afin de rester préparé, Bill Gates a proposé des « jeux de germes » mondiaux, qui sont « des simulations organisées et sophistiquées permettant aux experts de s'entraîner, d'analyser et d'améliorer leur réponse aux épidémies, tout comme les jeux de guerre permettent aux militaires de se préparer à une guerre réelle », a déclaré Gates. Avant la pandémie, les États-Unis n'avaient pas une grande expérience de la gestion des épidémies respiratoires, ce qui est l'une des raisons pour lesquelles la réponse du pays a été retardée et fragmentée. Des simulations pourraient aider à former et à préparer les groupes d'experts en maladies infectieuses. « La rapidité est importante dans une pandémie. Plus vite vous agissez, plus vite vous stoppez la croissance exponentielle du virus », a déclaré Gates.

« Nous espérons que l'expérience que nous avons tous vécue au cours de l'année écoulée conduira à un changement à long terme dans la façon dont les gens pensent à la santé mondiale et aidera les habitants des pays riches à voir que les investissements dans la santé mondiale profitent non seulement aux pays à faible revenu, mais à tout le monde… Au cours de l'année dernière, une menace globale a touché presque chaque personne sur la planète. D'ici l'année prochaine, nous espérons qu'une réponse concrète et efficace à la Covid-19 aura également touché le monde entier », conclut la lettre.

Source : GatesNotes

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous de ces mots de Bill Gates ?
Que pensez-vous des différentes recommandations de Bill Gates ?

Voir aussi :

Face à la progression du coronavirus aux États-Unis, Bill Gates appelle à un arrêt national des activités, estimant que c'est le passage obligé pour éviter un désastre

Bill Gates : la pandémie de coronavirus reçoit « l'attention totale » de la Fondation Gates, mais les autres travaux de santé publique pourraient en souffrir

Face à la progression du coronavirus aux États-Unis, Bill Gates appelle à un arrêt national des activités, estimant que c'est le passage obligé pour éviter un désastre

COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/01/2021 à 13:57
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
il peut se charger de les financer lui même...
Il finance déjà l'OMS (premier contributeur non étatique).
Quand il est question de vacciner des millions de personnes il est toujours là, c'est sa passion. Il voudrait vacciner la terre entière.

Bill Gates va financer les développements de sept vaccins
Bill Gates compte bien, lui aussi, apporter son aide dans la lutte contre le Covid-19. Le milliardaire a annoncé, la semaine dernière, dans l'émission The Daily Show with Trevor Noah, qu'il allait financer les développements de sept vaccins, simultanément, rapporte The Next Web. Et pour cela, le co-fondateur de Microsoft dépensera sans compter. "Notre argent peut accélérer les choses. Même si nous finirons par en choisir au plus deux, nous allons financer des usines pour les sept, juste pour ne pas perdre de temps", a-t-il déclaré.
Vaccin anti-Covid : la Fondation Gates injecte 250 millions de dollars supplémentaires
La Fondation Bill et Melinda Gates a annoncé qu'elle allait injecter 250 millions de dollars (206 millions d'euros) supplémentaires dans la campagne internationale pour combattre la pandémie de coronavirus. Une partie de ces fonds sera consacrée à la distribution de vaccins dans des régions d'Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.
Grâce à la défiscalisation il arrive à gagner de l'argent en faisant dans l'humanitaire.
9  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/01/2021 à 8:51
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Au début de la pandémie, les États-Unis étaient à la traîne par rapport à de nombreux pays en termes de capacité de tests de diagnostic. « D'ici la prochaine pandémie, j'espère que nous disposerons de ce que j'appelle des plateformes de méga-diagnostic, qui pourraient tester jusqu'à 20 % de la population mondiale chaque semaine », a écrit Gates.
Il est sérieux quand il parle de tester 20% de la population mondiale en 1 semaine ?
Ça fait beaucoup de tests à réaliser. (+ de 1,5 milliards de personnes)

Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
En plus des tests, Bill Gates a mis en avant des traitements thérapeutiques prometteurs, tels que les anticorps monoclonaux, qui se sont avérés efficaces pour réduire le risque de décès et d'hospitalisation dû à la Covid-19. Selon la Food and Drug Administration, les anticorps monoclonaux sont des molécules produites en laboratoire qui imitent la capacité du système immunitaire à combattre les antigènes nocifs tels que les virus.
Ce ne serait pas plus simple de prendre des compléments alimentaires pour renforcer notre système immunitaire ?
Les gens sont carencés, parce qu'il est difficile de récupérer tous les micronutriments, les vitamines, les minéraux uniquement via son alimentation.
Par exemple :
67% de la population serait en carence en vitamine D

Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Le succès des vaccins à ARN. Ils "transforment essentiellement votre corps en sa propre unité de fabrication de vaccins", a écrit M. Gates dans un article de blog d'avril 2020. Et les vaccins à ARN sont plus polyvalents et peuvent être fabriqués plus facilement et plus rapidement que les vaccins classiques. L'efficacité des vaccins à ARN ne fera qu'augmenter : « Je prédis que les vaccins à ARN deviendront plus rapides à développer, plus faciles à mettre à l'échelle et plus stables à stocker au cours des cinq à dix prochaines années. Ce serait une énorme avancée, tant pour les futures pandémies que pour d'autres défis sanitaires mondiaux », a déclaré Gates dans sa lettre.
On ne connait pas les effets à long terme de ce type de vaccin, si ça se trouve ça réduit la fertilité (ou quelque chose comme ça) et on est pas prêt de le savoir…

====
Des leçons ont été apprises, maintenant on sait que quand une épidémie éclate dans un pays, il faut fermer les frontières, tester massivement, isoler, tracer, traiter les malades, porter des masques dans les transports en commun, etc.

Il faut contrôler ce qui rentre dans le pays, alors qu'au début 2020 il n'y avait aucun contrôle dans les aéroports en France. Chaque jour plusieurs avions en provenance de Chine atterrissaient.
Ce serait pas mal d'empêcher un maximum de personnes porteuses de la maladie d'entrer dans le pays.
6  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 01/02/2021 à 17:18
Citation Envoyé par skaarj Voir le message
Il faut que je vous retrouve l'interview où, Bill Gates, avec un petit sourire en coin des lèvres dit au journaliste qui l'interview que ses enfants sont en bonne santé et qu'ils n'ont pas besoin de vaccination...
...
Après je peux me tromper. Mais un type qui est aussi obsédé de vacciner la population mondiale, c'est louche...
Oui, je veux bien la vidéo, merci.
Je n'aime pas du tout Bill Gates mais accuser des gens de choses fausses, c'est justement la meilleure façon de les renforcer.
3  0 
Avatar de ParseCoder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/01/2021 à 11:09
Eh ben! Il est optimiste lui!
2  0 
Avatar de cdubet
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/02/2021 à 20:32
Une pandemie qui ne tue quasiment personne (environ 1% des gens et en plus deja tres age et/ou en mauvaise santé) ?
La peste en 1720 a Marsielle a eliminé 50 % de la population ...
Donc le COVID c est du pipi de chat comme la grippe de hong kong (https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_de_Hong_Kong) ou a l epoque on a pas tout arrêté (bon c est sur que les boomers a l epoque etaient jeune et risquaient rien)

Pour en revenir a l idee de Gates:
- l humanité a toujours survécu aux epidemies meme au moyen age avec aucun moyen -> aucun risque de disparition de l espece humaine
- actuellement le probleme est plus la surpopuplation que la sous population
- meme si on fait ce qu il preconise, comment etre pret a detecter/soigner quelque chose de completement inattendu ? (par ex pour le covid on a besoin de masque/respirateur, mais le prochain virus sera peut etre de type ebola donc ca sert a rien d avoir des stocks de masques et respirateurs)
- ne vaut il pas mieux utiliser les ressources gachées a preparer une espece de ligne maginot sanitaire a autre chose ? par ex investir dans la science ou l education
2  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/01/2021 à 10:08
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
« Nous espérons que l'expérience que nous avons tous vécue au cours de l'année écoulée
C'est le bon mot en anglais, et comme en français il peut signifier quelque chose que l'on subit ou que l'on provoque.
De quoi alimenter certaines théories en cours! Franchement quand on sait que l'on est le sujet de débats plus ou moins farfelues, ne peut il pas faire plus attention à ces mots? Ou bien c'est déjà le cas . On vie une époque épique comme dirait l'autre !
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/02/2021 à 9:48
Citation Envoyé par skaarj Voir le message
"Une personne malade le plus longtemps est plus rentable aux labos qu'une personne en bonne santé"
Ouais l'industrie pharmaceutique a plus intérêt à maintenir les gens malade qu'à les guérir. (ça rapporte plus)
Elle a trouvé encore mieux, elle fait croire aux gens en pleine santé qu'ils sont malades. Comme ça ils vont consommer des médicaments toute leur vie.

Aux USA il y a, par exemple, des histoires de "ADHD" (Trouble du déficit de l'attention) et on donne des amphétamines (Adderall, Ritalin) aux enfants.
Alors que parfois ils n'ont pas vraiment de trouble du neurodéveloppement.

Le scandale des opiacés à éclaté récemment.
L'industrie pharmaceutique a corrompu des médecins pour qu'ils prescrivent des antidouleurs extrêmement addictif.
L'incroyable corruption du commerce légal des opiacés aux États-Unis
Crise des opiacés : un fabricant condamné à de la prison, une première aux Etats-Unis

Dans une conférence TED, Bill Gates dit que grâce à la vaccination on va pouvoir diminuer la population mondiale (officiellement ça veut dire que grâce à la vaccination la mortalité infantile va diminuer et les africains arrêteront de faire 12 enfants).
Bill Gates a-t-il dit que les vaccins sont « l’une des clés de la réduction des niveaux de population » ?
Selon lui, et il a développé ce raisonnement à plusieurs reprises, M. Gates estime que la réduction de la mortalité infantile par le développement de la vaccination peut freiner la croissance démographique dans le monde. Il considère que ce progrès conduira, à terme, les parents à concevoir moins d’enfants, s’ils savent qu’ils vivront longtemps et en pleine santé. A terme, cela réduirait donc l’accroissement de la population mondiale.
Non, Bill Gates n'a pas admis que «les vaccins sont faits pour dépeupler la terre» (lien signalé sur facebook)
«Fait surprenant mais crucial, nous avons appris que la baisse du nombre de morts réduit en réalité la croissance démographique. Le graphique 3 montre le lien fort entre le taux de mortalité infantile et le taux de fertilité. […] En fait les parents choisissent d’avoir assez d’enfants pour s’assurer une chance que plusieurs survivront pour les soutenir quand ils vieilliront. Comme le nombre d’enfants qui survivent jusqu’à l’âge adulte augmente, les parents peuvent atteindre ce but sans avoir autant d’enfants», explique-t-il. Il n'admet donc aucunement que les vaccins vont «dépeupler la terre».
Dans les pays riches les gens ont des problèmes de fertilité, dans les pays pauvres ils n'ont pas ce problème.
1  0 
Avatar de Taillise
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/02/2021 à 18:45
Je suis un peu étonné de toutes les mauvaises intentions dont on afflige Bill Gates. Il est traditionnel chez les milliardaires américains de consacrer une partie de leur fortune à des activités caritatives, Bill Gates ne fait pas exception même s'il veut imposer par ce canal sa vision du monde et s'il aborde des sujets en dehors de sa zone de compétence. Je comprends que le côté gourou agace et suscite la méfiance, mais ses arguments sont plausibles. On sait que la natalité est liée au niveau de vie en tant que tel et aussi malheureusement aux conséquences sanitaires du mode de vie (baisse de fertilité liée aux perturbateurs endocriniens, pesticides, obésité etc)

Ensuite un ARN, qui induit par sa lecture la production d'une protéine de virus ou une partie de cette protéine, provoque une réaction immunitaire contre cet élément reconnu comme étranger. C'est un phénomène de défense naturel de l'organisme dirigé contre toutes sortes d'antigènes et il n'y a effectivement pas lieu de penser que ça puisse interférer avec la reproduction humaine. c'est un raisonnement a priori, en première analyse, qui n'exclut pas de le vérifier dans les phases tardives de validation d'un vaccin. Jeter le doute sur un effet reproductif sans information tangible, c'est déjà du complotisme.

les anticorps monoclonaux utilisés contre la covid sont un remède: ils saturent les sites externes qui permettent au virus de se fixer sur les récepteurs des cellules de la sphère ORL. Il y a aussi des projets de "nanobodies", des fragments composés de peptides complémentaires comme les anticorps de la protéine spike externe du virus. On est toujours dans le remède. La vitamine D ne fait que renforcer le terrain et la résilience du terrain immunitaire. Plus que des compléments alimentaires, il vaudrait mieux que les gens prennent l'air et le soleil pour fabriquer leur vitamine D et mangent un peu plus de sardines. Les surdosages de vitamine D peuvent être redoutables.
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/01/2021 à 9:19
Ca se sent tellement qu'il cherche a faire son business la dessus...
9  9 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 01/02/2021 à 9:25
Citation Envoyé par skaarj Voir le message
Posez-vous la question pourquoi ce type est partout lorsqu'il s'agit de vacciner le plus grand nombre, mais quand il s'agit de lui ou de ses proches, non.
https://diasporaechos.fr/lancien-med...ciner-enfants/
C'est bizarre parce que sur ce lien, ils disent le contraire : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle...puce-micropuce
0  0