IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bitcoin : les mineurs de la région nordique bénéficient d'une énergie bon marché,
Offrant des alternatives aux endroits traditionnels comme la Chine et le Kazakhstan

Le , par Bruno

432PARTAGES

10  0 
La région nordique ou « pays nordiques » constitue une région d’Europe du Nord regroupant le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède ainsi que leurs États associés, Åland pour la Finlande, Groenland et îles Féroé pour le Danemark. Grâce à la chute des prix de l'électricité, cette région serait redevenue un endroit lucratif pour l'exploitation des cryptomonnaies à l’instar du bitcoin. L’énergie électrique étant un objet de fantasmes prisée par les investisseurs dans ce domaine.


Un temps très humide et des températures assez basses ont fait monter les réservoirs hydroélectriques de la région nordique à leur plus haut niveau depuis plus de 20 ans, conférant ainsi à la région une grande capacité de production électrique. Il en résulte des prix de l'électricité au plus bas dans cette région. Cette année, les prix moyens pratiqués dans la région représentent environ un tiers de ceux pratiqués en Allemagne, le plus grand marché de l'électricité en Europe.

Impact de l'énergie électrique sur le bitcoin

Le bitcoin qui est une monnaie virtuelle dans le sens où ce dernier est caractérisé par une absence de support physique est en réalité une suite de chiffres stockés sur un ordinateur sous la forme de chaînes de blocs fondé sur la technologie Blockchain. Les personnes qui fabriquent ces cryptomonnaies sont généralement appelées des mineurs.

Les transactions sont effectuées sur un réseau d’ordinateurs appelés nœuds. Ces ordinateurs sont dotés de logiciels sollicitant des processeurs et des cartes graphiques nécessitant une puissance de calcul relativement importante et pouvant générer de nouvelles unités de la cryptomonnaie.

Les monnaies sont générées dans des centrales informatiques géantes qui traitent des algorithmes complexes. La puissance de calcul à alimenter devenant de plus en plus élevée. Elle nécessite donc plus de ressources énergétiques. Ce qui fait de l'énergie électrique l'une des principales ressources pour la création des bitcoins.

La Norvège : modèle de transition énergétique ?

Notons que parmi les 30 pays membres de l'Agence internationale de l'énergie, la Norvège est le pays ayant appliqué l'année dernière les prix les plus bas en matière d’électricité auprès des entreprises industrielles. Elle a également appliqué les tarifs les plus bas dans l'Union européenne au cours du premier semestre de cette année, battant par la même occasion l'Islande, un autre centre de fabrication de cryptomonnaies.


Lors d’une de ses sorties, Tor Reier Lilleholt, responsable de l'analyse chez le consultant norvégien Wattsight AS a déclaré, « ces tarifs sont parmi les plus bas du monde si l'on ne tient pas compte des frais et des taxes ». « On assiste aujourd’hui à un mouvement stratégique très important de l'exploitation minière du bitcoin de la Chine vers les pays occidentaux comme la Suède, car les investisseurs désirent plus de stabilité et de sécurité », a déclaré Philip Salter, directeur des opérations de Genesis Mining Ltd. « C'est l'un des développements les plus importants à surveiller dans l'exploitation minière de bitcoins », a-t-il ajouté. La dynamique actuelle du marché offre aux mineurs des alternatives aux endroits traditionnels pour la création de bitcoins, comme la Chine, le Kazakhstan et le Canada.

Le principal avantage environnemental de l'implantation de l'exploitation minière dans la région nordique est que l'électricité est presque exempte de carbone, grâce à l'énergie hydraulique, nucléaire et éolienne. Les autorités norvégiennes ont l’habitude de présenter le pays comme pionnier de l’écologie et comme un exemple à suivre en termes de courage politique et de volontarisme écologique. La volonté affichée est d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette possibilité de créer des bitcoins ailleurs qu’en Chine ?
Pensez-vous que la Norvège est un modèle en matière d’énergie ?

Voir aussi :

La baisse du prix du bitcoin oblige les mineurs à quitter le réseau, une bonne nouvelle pour l'écologie et le climat ?

Le Bitcoin émet autant de carbone qu'un petit pays, à quoi doit-on s'attendre dans les prochaines années ?

Réchauffement climatique : le Bitcoin pourrait nous conduire au chaos dans 20 ans en augmentant la température globale au-delà de la limite critique

Les crypto-mineurs ont encore dominé le classement des malwares ayant eu le plus d'impact dans l'édition de janvier du Global Threat Index

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/01/2021 à 10:01
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Le principal avantage environnemental de l'implantation de l'exploitation minière dans la région nordique est que l'électricité est presque exempte de carbone, grâce à l'énergie hydraulique, nucléaire et éolienne.
Ah ouais apparemment ça ne rigole pas l'énergie hydraulique en Norvège :
Énergie en Norvège
L'électricité norvégienne est presque uniquement produite par ses barrages hydroélectriques (93,4 % en 2019) ; le pays se classe au 7e rang mondial des producteurs d'hydroélectricité en 2018 et au premier rang en Europe, avec 3,2 % de la production hydroélectrique mondiale et 26 % de celle de l'Union européenne. La production éolienne progresse rapidement : en 2019, elle contribue pour 4,1 % à la production d'électricité du pays.

La consommation d'énergie primaire en Norvège est 2,8 fois supérieure à la moyenne mondiale et supérieure de 46 % à celle de la France, et la consommation d'électricité y est 7,4 fois plus élevée que la moyenne mondiale ; cela s'explique par la présence d'industrie électro-intensives telles que les usines d'aluminium, attirées par la disponibilité d'électricité à bas coût. La part de l'industrie dans la consommation d'électricité atteint 40,6 % en 2018 contre 18,1 % en France.

Les émissions de CO2 liées à l'énergie en Norvège étaient en 2018 supérieures de 53 % à la moyenne mondiale et de 5 % à la moyenne européenne ; 51 % de ces émissions provenaient du pétrole et 36 % du gaz ; les secteurs émetteurs étaient surtout le transport (35 %) et l'industrie des hydrocarbures (35 %).
Les norvégiens ont de la chance de payer leur électricité pas très cher, en France c'est n'importe le prix du kWh est abusé. En tarif de base c'est dans les 0.1557 € le kWh TTC et en heure creuse / heure pleine c'est 0.1798€ et 0.1344€.
En France environ 72% de l'électricité vient du nucléaire, donc on ne devrait pas payer le kWh aussi cher !
Le mix électrique en France : le bilan
Le mix français, en 2017 se composait principalement d’énergie nucléaire, et à plus faible part d’énergies renouvelables puis d’énergies thermiques. En 2018, au sein du mix électrique, la part du nucléaire est restée très stable par rapport à 2016 et 2017, atteignant 71,7% contre 71,7% également en 2017 et 72,3% en 2016.
===
Un autre avantage de miner de la cryptomonnaie en Norvège c'est que parfois il suffit d'ouvrir la fenêtre pour refroidir toute la salle.

Ce qui me fait rigoler avec ce type d'article ce sont les réactions d'écologistes scandalisés parce qu'on utilise de l'électricité pour miner de la cryptomonnaie. (j'espère qu'il y en aura )

Citation Envoyé par JefGDev Voir le message
Je n'attends qu'une chose : qu'un nouveau gros scandale sur le bitcoin et les arnaques associées le réduise à néant.
Le bitcoin n'est qu'une cryptomonnaie parmi tant d'autres.
Si il s'effondrait ça ne changerait peut-être rien à la situation.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/01/2021 à 10:40
Citation Envoyé par JefGDev Voir le message
ça dépend... si on inclut le coût du démantellement des centrales
Si on prend ça en compte l'énergie la plus cher et la plus sale est l'énergie éolienne.
Une centrale nucléaire peut tourner pendant plus de 40 ans, pendant ce temps là elle va en produire du kWh. (à mon avis le bilan du cycle de vie d'une centrale nucléaire est pas mal)
Dans le futur il y aura peut-être des centrales à fusion nucléaire, elles produiront plus et seront encore plus propre.
0  0 
Avatar de JefGDev
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/01/2021 à 9:23
"Notons que parmi les 30 pays membres de l'Agence internationale de l'énergie, la Norvège est le pays ayant appliqué l'année dernière les prix les plus bas en matière d’électricité auprès des entreprises industrielles. Elle a également appliqué les tarifs les plus bas dans l'Union européenne au cours du premier semestre de cette année, battant par la même occasion l'Islande, un autre centre de fabrication de cryptomonnaies."

La phrase n'est pas très claire, il faut rappeler que la Norvège ne fait pas partie de l'UE. Elle est un membre "associé" en tant que membre de l'Association européenne de libre-échange (AELE).

Pour le fond de l'article, comment dire... qui se sent concerné ? Je n'attends qu'une chose : qu'un nouveau gros scandale sur le bitcoin et les arnaques associées le réduise à néant.
0  1 
Avatar de JefGDev
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/01/2021 à 10:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ah ouais apparemment ça ne rigole pas l'énergie hydraulique en Norvège :
Énergie en Norvège

Les norvégiens ont de la chance de payer leur électricité pas très cher, en France c'est n'importe le prix du kWh est abusé. En tarif de base c'est dans les 0.1557 € le kWh TTC et en heure creuse / heure pleine c'est 0.1798€ et 0.1344€.
En France environ 72% de l'électricité vient du nucléaire, donc on ne devrait pas payer le kWh aussi cher !
Le mix électrique en France : le bilan
ça dépend... si on inclut le coût du démantellement des centrales nucléaires dans le prix du kw/h, il faudrait payer bien plus cher... Demande aux bretons de Brennilis, ça doit faire 35 ans qu'on tente de la démanteler sans succès. Chaque centrale est un futur patch sans avenir dans le paysage, et un danger si on prend en compte le fait qu'elles contiennent des matériaux fissiles sans grande surveillance.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le bitcoin n'est qu'une cryptomonnaie parmi tant d'autres.
Si il s'effondrait ça en changerait peut-être rien à la situation.
Peut être pas, mais c'est la plus médiatisée et celle qui attire le plus d'investisseurs. S'ils sont tous ruinés, ça les calmera pour longtemps, ainsi que tous ceux qui allaient passer le pas.
0  1