IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les conditions générales d'utilisation de 13 applications les plus populaires prendraient 17 heures pour toutes les lire
Rapporte Thinkmoney après avoir analysé ces conditions

Le , par Olivier Famien

204PARTAGES

16  0 
Selon Statista, plus 1,96 million d’applications sont disponibles sur l’App Store. Et sur le Play Store, ce sont plus de 2,87 applications qui sont prêtes à l’emploi. Quel que soit donc le domaine, les utilisateurs y trouveront forcément des applications mobiles qui répondront à leurs besoins. Cependant, pour pouvoir utiliser ces applications, il faut au préalable valider les termes et conditions générales d’utilisation (CGU) après les avoir installées. Thinkmoney, un fournisseur de services bancaires basés à Londres s’est penché sur les termes et conditions d’utilisation de 13 applications mondialement connues et qui sont Microsoft Teams, Kandy Crush, TikTok, Twitter, WhatsApp, Slack, Facebook, Messenger, Zoom, Gmail, YouTube, Instagram et Google Meet.

Après avoir examiné ces applications, Tkinkmoney note que leurs conditions générales d’utilisation sont assez volumineuses. L’application ayant des CGU les moins volumineuses est Google Meet avec 4 ;717 mots. Celle ayant des CGU les plus verbeuses est Microsoft Teams avec 18 282 mots.


Après avoir additionné le nombre de mots inclus dans les CGU de ces 13 applications populaires, Thinkmoney est parvenu à un total de 128 415 mots. Quand on sait que le dictionnaire le Trésor de la langue française possède environ 100 ;000 mots, si vous avez téléchargé toutes ces applications, c’est comme si devriez lire tous les mots de ce dictionnaire et bien plus encore avant d’utiliser ces applications. Si l’on admet qu’en moyenne il faut 1 minute pour lire 125 mots, cela signifie qu’il faudrait 17 heures à un utilisateur pour lire toutes les politiques de confidentialité et les conditions générales d’utilisation de ces 13 applications.

Selon Thinkmoney, la politique de confidentialité et les conditions de King — l’éditeur de Kandy Crush — sont plus longues que celles de toutes les applications de médias sociaux analysées avec 14 189 mots — presque la moitié de la taille moyenne d’un roman. Leur politique détaille les informations sur la façon dont ils partagent certaines informations personnelles jusqu’à ce que vous vous désinscriviez. De toutes les applications de médias sociaux analysées, la politique de données et les conditions de service de TikTok sont les plus longues. Totalisant 11 698 mots, il faudrait 1 heure et 33 minutes pour lire les informations importantes avant de télécharger l’application. C’est comme si vous devriez regarder 370 vidéos dont la durée moyenne est de 15,6 secondes. Si par contre ce sont les applications de l’entreprise Facebook qui vous intéressent, notamment Facebook, Messenger et Instagram, il va falloir se préparer à lire 24 003 qui représentent la somme des mots des CGU de ces trois applications.

En général, les politiques de confidentialité et les conditions générales d’utilisation expliquent de manière détaillée les fonctionnalités du produit ou du service, les conformités, les droits que vous accordez à l’application (et bien évidemment l’entreprise éditrice), les clauses sur la propriété intellectuelle, les interdictions et les conditions de résiliation, etc. Le problème est que ces CGU sont tellement longs et complexes que les utilisateurs les valident généralement sans vraiment les lire. Selon une enquête menée par l’Union européenne dénommée « ;Étude sur les attitudes des consommateurs envers les termes et conditions (CGU) ;», entre 90 et 95 % des utilisateurs acceptent les termes et conditions générales d’utilisation de manière aveugle. Ces chiffres tombent à 77,9 % lorsque le défilement des CGU est l’option par défaut, car dans ce cas, les utilisateurs déclarent au moins parcourir de manière verticale les CGU, mais sans vraiment les lire.

Alors que les entreprises se défendent en expliquant que si les CGU sont assez verbeuses, c’est pour ne pas occulter certaines informations qui seraient préjudiciables aux utilisateurs, ces derniers pour leur part rétorquent que c’est le contraire. Pour certains utilisateurs, ces CGU longues comme le bras ne serviraient qu’à cacher certaines conditions dans le fouillis d’informations de sorte que l’utilisateur ne puisse pas prendre connaissance de certaines conditions qui lui seraient préjudiciables. Et pour ceux qui ont le courage pour lire ces CGU, se taper plus d’une heure de lecture sur des thèmes incompréhensibles est définitivement la chose qu’ils ne souhaiteraient pas faire avant d’accéder à l’application qu’ils viennent de télécharger. Cependant, des entreprises soulignent que même si ces CGU étaient réduites à leur plus petite expression avec des explications assez simplifiées, les utilisateurs trouveraient toujours le moyen de ne pas les lire.

Source : Thinkmoney

Et vous ?

Lisez-vous les CGU avant d’utiliser de nouvelles applications ;? Si non, pourquoi ;?

Selon vous, quelles solutions les entreprises pourraient-elles mettre en œuvre pour faciliter et amener les utilisateurs à lire les CGU avant d’utiliser leurs produits ou services ;?
Voir aussi

Antitrust : l’UE pourrait infliger des sanctions à Facebook si ses conditions d’utilisation ne sont pas mises à jour, selon des sources européennes
La plupart des termes et conditions d’utilisation des sites sont incompréhensibles pour des adultes, d’après une étude
Bruxelles fait pression sur Facebook, Google et Twitter pour modifier leurs conditions d’utilisation pour respecter le droit du consommateur de l’UE

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 9:37
17 heures pour les lire mais combien pour les comprendre...
7  0 
Avatar de gros_rougeot
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 9:03
La question suivante est : "quel pourcentage d'utilisateurs lit ces conditions générales ?".

La réponse sera quasi nulle. Encore un exemple de réglementation à côté de la plaque et contournée.
Réglementation absurde comme celle qui nous fait accepter l'utilisation des cookies "..." parce qu'on ne peut pas passer notre temps à gérer le paramétrage (volontairement laborieux) de confidentialité de tous les sites qu'on visite.

Nous ne sommes pas moins fliqués qu'avant mais on se coltine les messages "la préservation de votre vie privé nous préoccupe".
6  0 
Avatar de emilie77
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/11/2020 à 21:13
Imagine, tu montes sur un bus et tu ne paye pas le ticket mais tu dois laisser tout tes infos:
- ou tu vas
- a faire quoi
- avec qui
- comment tu t'es habillée
- si tu recois un appel qui c'est et qu'est ce que tu dis
- parfois quand tu dois sortir tu es obbligé a regarder 30 sec de pub
- etc..
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 8:42
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Lisez-vous les CGU avant d’utiliser de nouvelles applications ;? Si non, pourquoi ;?
Non car c'est trop long et trop pénible (c'est du jargon juridique).

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Selon vous, quelles solutions les entreprises pourraient-elles mettre en œuvre pour faciliter et amener les utilisateurs à lire les CGU avant d’utiliser leurs produits ou services ;?
Ils devraient faire un effort de miniaturisation, les points intéressants devraient tenir sur une page au format A4.
Peut-être qu'il faudrait mettre en place des pictogrammes ^^
Là il n'y a pas des histoires de 140 paragraphes :
4  0 
Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2020 à 11:19
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ils devraient faire un effort de miniaturisation, les points intéressants devraient tenir sur une page au format A4.
Peut-être qu'il faudrait mettre en place des pictogrammes ^^
Ahah j'aime beaucoup l'idée. Si c'était accompagné d'un résumé accessible au commun des mortels sans occulter les points importants, ça serait top.

Pour le coup ça serait marrant d'adapter l'idée des pictogrammes au hardware.
J'imagine déjà les pictogrammes d'un iphone...
1  0 
Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2020 à 12:45
Ben pour le coup, ce paragraphe la est assez courant, même dans les licences etc.
Rien de bien terrible à résumer en une phrase.
Quand je parle de faire un résumé/TLDR, ce n'est pas pour supprimer le contenu des CGU ensuite, plus pour permettre d'avoir une idée d'ensemble sans avoir à tout lire.
Ça ferait un bon complément aux pictogrammes justement.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/12/2020 à 12:02
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Si c'était accompagné d'un résumé accessible au commun des mortels sans occulter les points importants, ça serait top.
Ouais mais ça ne doit pas être possible.
Si on regarde des conditions d'utilisation au pif (https://twitter.com/fr/tos) on voit que ce n'est pas évident de réduire le texte :
5. Avertissements et Limitation de Responsabilité
Les Services vous sont fournis « EN L’ÉTAT »
Si vous résidez en dehors de l’Union européenne, des États de l’AELE ou du Royaume-Uni, y compris si vous résidez aux États-Unis, vous convenez que votre accès aux Services ou à tout Contenu ainsi que leur utilisation sont à vos propres risques et périls. Vous comprenez et convenez que les Services vous sont fournis « EN L’ÉTAT » et « SELON LES DISPONIBILITÉS ». Les « Entités Twitter » désignent Twitter, ses sociétés parentes, filiales, sociétés associées, responsables, administrateurs, employés, agents, représentants, partenaires et donneurs de licence. Sans limiter la portée de ce qui précède et dans toute la mesure autorisée par la loi applicable, LES ENTITÉS TWITTER DÉCLINENT TOUTE GARANTIE OU CONDITION, EXPRESSE OU IMPLICITE, EN CE QUI CONCERNE LA QUALITÉ MARCHANDE, L’ADÉQUATION À UN USAGE SPÉCIFIQUE ET LA NON-VIOLATION DE DROITS DE TIERS. Les Entités Twitter ne sauraient garantir ou faire valoir, et déclinent toute responsabilité et obligation en ce qui concerne : (i) l’exhaustivité, l’exactitude, la disponibilité, le caractère opportun, la sécurité ou la fiabilité des Services ou de quelque Contenu que ce soit ; (ii) tout dommage subi par votre système informatique, toute perte de données ou tout autre dommage découlant de votre accès aux Services ou à tout Contenu et de leur utilisation ; (iii) la suppression de tout Contenu ou toutes autres communications conservées par les Services ou l’incapacité à les stocker ou à les transmettre ; et (iv) l’adéquation des Services à vos besoins ou leur disponibilité ininterrompue, sécurisée et sans erreur. Aucun avis ni information, sous forme orale ou écrite, obtenu de la part des Entités Twitter ou par l’intermédiaire des Services, ne saurait créer une quelconque garantie ou affirmation ne figurant pas expressément aux présentes.
Il faut que ce soit précis, que les listes soit exhaustives, qu'il n'y ait jamais moyen d'interpréter différemment, etc.
Si je devais écrire des conditions d'utilisation je pense que je tomberais dans une profonde dépression, c'est juste l'enfer.
Après si il y avait moyen de mettre les 2, 3 points qui intéressent les gens en avant, ce serait cool. Peut-être qu'il pourrait y avoir une version mini et une version intégrale.
0  0