Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google met un terme à ses extensions payantes sur le Chrome Web Store,
Quelques mois après avoir décidé d'une suspension de ces extensions

Le , par Axel Lecomte

122PARTAGES

4  0 
C'est désormais officiel, Google a annoncé que les extensions Chrome payantes proposées sur Chrome Web Store ont été désactivées. Cela veut dire qu’elles ne seront plus accessibles sur la plateforme de paiement Chrome Web Store.

Tout a commencé au début de l'année 2020, lorsque la firme a temporairement suspendu les extensions payantes pour lutter contre les transactions frauduleuses dues à des extensions malveillantes. En juin 2020, elle avait pris la décision de supprimer plus de 70 extensions malveillantes qui avaient été téléchargées 32 millions de fois. Et cette fois, c'est pour une autre décision radicale que Google vient d'annoncer concernant ses extensions payantes.

« Le système de paiement du Chrome Web Store est désormais obsolète et sera fermé au cours des prochains mois. Il existe de nombreuses autres façons de monétiser vos extensions, et si vous utilisez actuellement les paiements du Chrome Web Store, vous devrez migrer vers l'un d'entre eux », a annoncé Google dans un billet de blog.

Cette annonce ne surprend donc pas la plupart des utilisateurs étant donné qu'elle confirme ces récents événements. Il semble que le géant de la Silicon Valley veut mettre un terme aux activités entachées à la suite d'une explosion de fraudes.

« Le Web a fait du chemin dans les 11 ans qui ont suivi le lancement du Chrome Web Store. À l'époque, nous souhaitions donner aux développeurs des moyens de monétiser leurs articles du Web Store. Mais entre temps, l'écosystème a crû et les développeurs disposent aujourd'hui de nombreuses options de gestion des paiements », peut-on lire dans les colonnes du blog.

Qu'en est-il des développeurs ?

Quelles seront donc les conséquences de cette décision pour les développeurs d'extensions ? Les développeurs qui utilisent les paiements du Chrome Web Store comme moyen de facturation de leur extension ou de leurs achats via l'application ont intérêt à migrer rapidement vers un autre processeur de paiement. Et ceux qui se servent de l'API de licence pour connaître les personnes qui ont payé devront également trouver un autre moyen de suivre les licences d'utilisation.

En revanche, cette décision n’a pas de réel impact pour les développeurs n'utilisant pas les paiements du Chrome Web Store pour la monétisation de leur extension.

Les développeurs ne peuvent donc plus, depuis le mois de mars, soumettre de nouvelles extensions payantes. Si cela était temporaire au départ, cette décision va finalement être durable. Selon le calendrier dévoilé par Google, elle se prépare à faire disparaître progressivement sa solution dans les mois à venir. Par conséquent, depuis le lundi 21 septembre, le géant de la Silicon Valley interdit aux développeurs de recourir à son système de paiement pour les nouvelles extensions. En outre, la possibilité de tester gratuitement une extension payante ne sera plus disponible à partir du 1er décembre 2020. À compter du 1er février 2021, tous les paiements ne seront plus acceptés, cependant le système va continuer à reconnaître la présence d'une licence dans le cas des utilisateurs qui ont déjà payé pour une prolongation.


Ce n’est pas la première fois que Google a pris des mesures comme celle-ci afin d’encadrer l’activité des extensions. Par exemple, en avril, la société a adopté de nouvelles règles dans le but d'empêcher les développeurs de manipuler les avis pour faire apparaître leurs extensions dans les résultats de recherche. De même que pour prévenir les extensions qui font l'objet de notifications abusives, ou les éditeurs ayant publié de nombreuses extensions à peu près similaires, de rester sur le Chrome Web Store.

Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Apple propose aux développeurs un outil pour faciliter le portage d'extension Chrome et Firefox vers Safari 14, dans Xcode 12 bêta
La moitié de toutes les extensions de Chrome ont moins de 16 installations, 87% de toutes les extensions Chrome ont moins de 1000 installations
L'extension Chrome Shitcoin Wallet, qui propose aux utilisateurs de gérer leur portefeuille Ethereum, surprise en train d'injecter du code JavaScript pour voler les mots de passe et clés privées
Extensions Chrome : Google a commencé les tests de Manifest V3 dans la version Canary de son navigateur, les développeurs sont invités à consulter le guide de migration
Google annonce les dates de fin de support des Chrome Apps sur Windows, macOS, Linux et Chrome OS, en raison de leur faible popularité sur ces systèmes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !