Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TikTok va poursuivre l'administration Trump et se prépare à contester dès lundi le décret du président Donald Trump
Qui interdit ses transactions avec les États-Unis

Le , par Nancy Rey

267PARTAGES

5  0 
Le 6 août dernier, le président américain Donald Trump a publié des décrets visant à interdire les transactions américaines avec WeChat, l'application de messagerie appartenant à Tencent Holdings, et ByteDance, propriétaire de TikTok, dans les 45 jours, décrivant les entreprises chinoises comme des menaces pour la sécurité nationale.

Selon Reuters, TikTok prévoit de faire valoir que le fait que le décret s'appuie sur l'International Emergency Economic Powers Act le prive d'une procédure régulière. Le média social devrait également contester sa classification par la Maison Blanche comme menace pour la sécurité nationale. Cette contestation intervient alors que la société poursuit ses discussions avec des sociétés comme Microsoft sur la vente de ses activités aux États-Unis.

Si TikTok est surtout connu pour ses courtes vidéos de danse, qui prennent souvent une tournure virale au milieu des adolescents, les responsables américains ont exprimé leur inquiétude quant au fait que les informations sur les utilisateurs pourraient être transmises au gouvernement communiste chinois. Trump affirme qu'il existe des « preuves crédibles » que TikTok représente une menace pour la sécurité, ce que l'entreprise nie catégoriquement, qualifiant cette affirmation de « rumeurs et de désinformation ». TikTok a déclaré qu'il n'avait jamais fourni de données d'utilisateurs à la Chine et qu'il ne le ferait pas, même si on le lui demandait.


Il n'a pas été immédiatement possible de savoir quel tribunal TikTok prévoit de saisir pour intenter son procès. L'entreprise avait précédemment déclaré qu'elle étudiait ses options juridiques, et ses employés préparaient également leur propre procès.

Selon CNBC, TikTok s'efforce actuellement de garantir que ses employés continuent à être payés même si elle est interdite aux États-Unis. Un porte-parole a également confirmé samedi à CNBC que l'entreprise prépare une contestation contre Trump. « Même si nous ne sommes pas du tout d'accord avec les préoccupations de l'administration, depuis près d'un an, nous avons cherché à nous engager de bonne foi pour apporter une solution constructive », a déclaré le porte-parole.

« Nous avons plutôt constaté un manque de procédure régulière, car l'administration n'a pas prêté attention aux faits et a essayé de s'immiscer dans les négociations entre entreprises privées. Pour garantir que l'État de droit prévaut et que notre entreprise et nos utilisateurs sont traités équitablement, nous n'avons pas d'autre choix que de contester le décret par le biais du système judiciaire », a-t-il ajouté.

Trump a également publié un autre décret relatif à l'application mobile le 14 août, qui donnait à ByteDance 90 jours pour se défaire des activités américaines de TikTok. ByteDance a progressé dans ses discussions avec des acquéreurs potentiels, dont Microsoft Corp et Oracle. Certains des investisseurs américains de ByteDance pourraient également se joindre à l'offre gagnante. Trump a déclaré qu'il soutiendrait les efforts de Microsoft pour racheter les activités américaines de TikTok si le gouvernement américain obtenait une partie substantielle des recettes.

La contestation juridique de TikTok ne protégerait pas ByteDance de l'obligation de céder l'application aux États-Unis. En effet, elle ne concerne pas l'ordonnance du 14 août sur la vente de TikTok, qui n'est pas soumise à un contrôle judiciaire. Cependant, cette décision montre que ByteDance cherche à déployer toutes les munitions légales à sa disposition pour empêcher que les négociations sur la vente de TikTok ne se transforment en vente au rabais. L'administration Trump a intensifié ses efforts pour débarrasser les réseaux numériques américains de ce qu'elle considère comme des applications chinoises « non fiables ».

Au-delà de TikTok, Trump a également émis une ordonnance qui interdirait les transactions avec WeChat de Tencent Holding. Samedi, certains utilisateurs de WeChat basés aux États-Unis ont annoncé qu'ils poursuivaient également Trump dans le but de bloquer un décret qui, selon eux, interdirait effectivement l'accès aux États-Unis à l'application de messagerie chinoise très populaire.

La plainte, déposée vendredi à San Francisco, est portée par l'Alliance américaine des utilisateurs de WeChat, une organisation à but non lucratif, et par plusieurs personnes qui disent compter sur l'application pour leur travail, leur culte et pour rester en contact avec leurs proches en Chine. Les plaignants ont déclaré qu'ils n'étaient pas affiliés à WeChat, ni à sa société mère, Tencent Holdings.

Dans le cadre de ce procès, ils ont demandé à un juge de la Cour fédérale d'empêcher l'application du décret de Trump, affirmant qu'il violerait la liberté d'expression, le libre exercice de la religion et d'autres droits constitutionnels de ses utilisateurs américains. « Nous pensons qu'il est dans l'intérêt du premier amendement de fournir un accès continu à cette application et à ses fonctionnalités à la communauté sino-américaine », a déclaré samedi Michael Bien, l'un des avocats des plaignants.

TikTok compte désormais plus de 100 millions d'utilisateurs mensuels aux États-Unis et a été téléchargé 2 milliards de fois dans le monde. WeChat, qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs, est moins connu que TikTok par les Américains qui n'ont pas de connexion avec la Chine. La société de recherche mobile Sensor Tower estime à environ 19 millions le nombre de téléchargements de l'application aux États-Unis.

Sources : CNBC, Reuters (1,2)

Et vous ?

Quel est votre avis sur ce conflit ?
Que pensez-vous de l'avenir de TikTok aux États-Unis ?

Voir aussi :

TikTok s'apprête à poursuivre l'administration Trump suite à la publication par cette dernière de deux décrets l'interdisant aux USA. L'appli entend évoquer l'anti-constitutionnalité de la mesure

ByteDance propose de céder TikTok US suite aux menaces de Donald Trump d'interdire l'application aux États-Unis, l’avenir de TikTok est de plus en plus incertain dans le pays

TikTok a secrètement recueilli les données des utilisateurs pendant 18 mois, en se servant d'un moyen interdit par Google

TikTok, une application de partage de vidéos courtes, est accusée d'avoir secrètement recueilli des données d'utilisateurs, et de les avoir envoyé à la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:46
Oh merde... Pour une fois que je suis d'accord avec les chinois...
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 9:44
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)
5  0 
Avatar de ormond94470
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/09/2020 à 14:17
Je comprend pas pourquoi il persiste à montrer patte blanche... C'est pas la sécurité le problème c'est que les usa ne supporte pas d'être second...
4  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 12:33
On peut dire bouffon ?
4  1 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2020 à 9:43
La Chine met surtout au jour une pratique américaine qui n'est pas nouvelle.
3  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 9:08
D’autre part, il y en a qui pense que les efforts de l’administration Trump pour forcer la vente des activités américaines de TikTok à une entreprise nationale mettent à mal la liberté sur Internet.
Que penser de la censure ouverte et revendiquée par la Chine : Internet limité (Firewall national), fermetures arbitraires de sites, propagande d'Etat, censure, et je ne parle même pas des emprisonnements ou "disparitions" d'opposants ou journalistes.
Cela n'empêche pas de toujours rester vigilant sur le comportement du gouvernement US envers Internet, mais il y a un gouffre avec les pratiques de la Chine.
2  0 
Avatar de Coeur De Roses
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 10:00
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
J'adore les interventions de Fleur Anémique !!!!

Microsoft n'a fait que transformer Skype en une grosse merde dont le bulletin de décès finira par arriver au profit de Teams ! (qui n'est pas mieux par certains aspects)


Aaaa, j'ignorais que Skype était une entreprise à la base et que Microsoft en avait pris possession.
1  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 13:59
Que pensez-vous de ces différentes mesures ?

Puisque le gouvernement US prend ce type de sanctions envers la Chine, pourquoi estiment-il que l'Europe ne devrait pas leurs en vouloir pour exactement les même faits ?

Chine / USA / Russie / Europe même combat.
Du coup j’estime que la politique du miroir devrait s'appliquer automatiquement et que l'on devrait imposer les mêmes sanctions aux boites US coupables (avéré et récidiviste qui plus est) des même faits.
1  0 
Avatar de foxzoolm
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 20:46
Ma 1ere réaction était de me dire : logique... oracle etait deja ridicule avec java..
mais bon apres reflection je me suis dit que j'abuse de traiter tiktok avec tant de dédain....
dans les 2 cas c'est pour les gosses et les ados..
sinon pour etre encore plus ridicule oracle pourrait aussi s'investir dans python mais je pense qu'ils leurs reste un peu de dignité...
0  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 6:06
Le gouvernement américain montre ainsi qu'il aurait bien voulu que TikTok soit racheté par Microsoft. En plus, Microsoft transforme en or tout ce qu'il achète, regardez Skype. La confiance numérique envers ce logiciel est nettement plus importante, avec le passage d'un bancal peer to peer sans contrôle vers un système centralisé et contrôlé par un serveur américain, et la suppression régulière de fonctions enchante particulièrement les utilisateurs, car cela les aide à se concentrer sur l'essentiel.
1  1