Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : le contrôle renforcé de l'âge des internautes pour l'accès aux sites pornographiques en bonne voie pour devenir obligatoire
Le gouvernement écarte FranceConnect pour la mise en œuvre

Le , par Patrick Ruiz

201PARTAGES

10  0 
C’est une annonce qu’a passée le secrétaire d’État chargé du Numérique – Cédric O – lors de la présentation du dernier rapport du Conseil national du numérique sur l’épineuse question d’identité numérique en France : le gouvernement écarte la piste FranceConnect pour l’implémentation du contrôle renforcé de l’âge des internautes pour l’accès aux sites pornographiques.


Cette prise de position tombe au moment où la loi relative à l’introduction de cette mesure de contrôle est en passe d’adoption. À date, le texte existe en deux versions (celles de l’Assemblée nationale et du Sénat) qui doivent faire l’objet d’harmonisation en commission paritaire mixte. La promulgation et la publication au Journal officiel devraient suivre de façon logique. C’est dans la mise en œuvre que le flou demeure puisque la proposition de loi ne tranche pas sur la question. En effet, il est simplement fait mention de la piste FranceConnect (un portail d’accès aux différents services publics grâce à un identifiant et à un mot de passe) au sein dudit document, ce, sans plus. Inutile désormais de s’attarder sur cette voie puisqu’elle est mise de côté de façon officielle. Reste donc la possibilité de faire reposer la mise en œuvre sur un contrôle autour du paiement par carte bancaire. C’est une autre approche qu’a pointée du doigt la proposition de loi en cours d’adoption.

L’industrie pornographique n’est pas en reste puisqu’elle propose des solutions à cette équation de contrôle renforcé de l’âge des internautes pour l’accès aux sites X. AgeID – une interface entre l’identité et le contenu pornographique – est l’une de celles-ci. Les autorités allemandes en charge de questions similaires s’appuient sur cette dernière depuis quelques années déjà et seraient satisfaites si l’on en croit ses créateurs.



Avant la France, le Royaume-Uni a tablé sur cette question de contrôle renforcé de l’âge des internautes désireux d’accéder aux sites pornographiques. L’abandon du projet de loi y relatif au Royaume-Uni est révélateur des raisons pour lesquelles la loi en cours d’adoption en France pourrait s’avérer inefficace dans le cadre de son implémentation. En effet, la seule existence de la solution VPN est un gros frein à la mise en œuvre de cette mesure de contrôle de l’âge. Elle permet à des mineurs en quête de contenus pornographiques d’y accéder. Les adultes désireux de garder la main sur leur identité en ligne peuvent également y avoir recours. En sus, l’implémentation d’une telle mesure apparaît liberticide quand on sait que de nombreux sites pourraient ne pas s’aligner sur les exigences des autorités françaises, privant ainsi des adultes de contenus auxquels ils peuvent accéder du fait de leur âge.

Et vous ?

Ce projet de loi peut-il vraiment lutter contre l'exposition des enfants au contenu pornographique ?
Que pensez-vous de la mise à l’écart de FranceConnect comme approche de mise en œuvre ?
Quelles formules proposez-vous pour son implémentation ?
La meilleure protection des mineurs contre de tels fléaux ne passe-t-elle pas par l’éducation ?

Voir aussi :

Caroline du Sud : un projet de loi veut bloquer les contenus obscènes affichés sur les appareils connectés à internet par l'intégration d'un filtre
L'État devrait-il fermer les sites pornographiques ? Oui, selon une proposition de loi relative à la lutte contre les violences faites aux femmes
Pornographie : le gouvernement entend exiger des filtres pour empêcher les enfants d'y accéder, mais est-il vraiment possible de les mettre en place ?
Royaume-Uni : la loi sur la vérification de l'âge des utilisateurs de sites pornos est retardée d'au moins 6 mois pour des raisons administratives

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/06/2020 à 20:15
Bonsoir,

Ce projet de loi peut-il vraiment lutter contre l'exposition des enfants au contenu pornographique ?
Non . Passer par un VPN est de niveau CM2 ...

Que pensez-vous de la mise à l’écart de FranceConnect comme approche de mise en œuvre ?
C'est tant mieux, car un site dédié au service publique n'a pas à faire fichage. Encore moins prendre le risque qu'un petit malin réussisse à repomper les données d'ou elles viennent (Sécu, impôt, la poste, MSA ...)

Quelles formules proposez-vous pour son implémentation ?
A moins d'un identifiant mondial pour chaque humain ... chose qui n'existe pas. Chaque site va dans la juridiction qui lui est le plus favorable.

La meilleure protection des mineurs contre de tels fléaux ne passe-t-elle pas par l’éducation ?
Une éducation qui casse les taboux. Etre plus dans une optique "on casse les codes et barrières" avec le jeune. Au lieu d'une éducation en mode "bien pensant" ... Les jeunes n'ont plus de taboux.
3  0 
Avatar de Lightning88
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/06/2020 à 15:34
Bonjour à tous,

Ce projet de loi peut-il vraiment lutter contre l'exposition des enfants au contenu pornographique ?
C'est le genre de loi complément débile qui m'énerve. Je m'explique, si un enfant veux vraiment accéder à ce genre de contenu, il mettra moins d'une heure à trouver une solution la première fois, et même pas une minute pour les autres fois. Je trouve ça aberrant que le gouvernement s'occupe de l'éducation des gamins, qui rappelons le, doit être fait par les parents!

De plus, c'est obliger les webmasters à rajouter des couches supplémentaire sous peine de se faire taper sur les doigts :
- Obligation d'afficher un texte sur les cookies avec possibilité aux internautes de choisir quel cookie utiliser. (Ca devrait être posé d'office sur le navigateur et non sur les sites)
- Mise en place RGPD, protection spéciale, demande des informations personnel, suppression des données si besoin (C'est cool comme loi, mais moins cool quand on donne que 6 mois pour l’exécuter surtout pour les petites structures qui ont quand même pas mal de client).

Bref, a force, on nois les webmasters sous des obligations sous peines qu'il se fassent taper dessus avec amende à la clef. Ça donne pas vraiment envie de se lancer dans ce domaine.

Que pensez-vous de la mise à l’écart de FranceConnect comme approche de mise en œuvre ?
Je connaissais pas FranceConnect, mais vu que c'est un service fourni par l'état, je ne suis pas prêt de l'utiliser!

Quelles formules proposez-vous pour son implémentation ?
Aucune! Le gouvernement n'a pas à s'occuper de ça! C'est aux parents de le faire.
Si, peut-être une chose, fournir un service qui aide les parents à sécuriser leurs internet, et à sensibiliser leurs enfants face à tous ça!
Rappelons que le sexe, ils le découvrirons tous un jours ou l'autre. Et il faut arrêter de tout censurer pour soit disant protéger les enfants.
Si un jour, un enfant qui tombe sur ce genre de contenu sans avoir été informé, prend pour argent comptant ce qu'il voit et risque de le réitéré plus tard sans avoir compris que c'est de la fiction. Hors si on les éduques correctement là dessus, il comprendra que c'est de la fiction, et risque moins de faire n'importe quoi plus tard avec son / sa conjoint(e).

Après, par défaut une vidéo mainstream de porno ne devrait même pas être diffusée gratuitement.
Merci l'Amérique et la DMCA, loi qui date de 1998 (si je ne dis pas de bêtise) qui dis que tant que personne ne réagi, tu peux diffuser gratuitement (mais à la moindre demande, tu arrête de diffuser), voir l'interview d'Ovidie qui en parle ici : https://youtu.be/IkXt-sfkuMA?t=206. Alors ça facilite l'accès a du porno, car p***hub, youp*** et j'en passe, ont commencer grâce à ça mais en plus ça fait du mal aux productions et à l'industrie du sexe. Après tu as les vidéos amateurs qui décident ou non de faire payer et la tu ne peux pas dire grand chose car ils sont libre de ne pas faire payer leurs propres vidéos.

Après, des personnes comme Ovidie ou encore Nikita Bellucci, des actrices pornographique (je le rappelle), se battent pour mettre en place un moyen plus fiable de détecter la majorité des personnes, dont la demande du numéro de carte bleu. Mais personnellement, il n'y a pas de moyen fiable, et je pense que l'éducation des enfants reste encore le moyen le plus sûr éviter les dérapages.

La meilleure protection des mineurs contre de tels fléaux ne passe-t-elle pas par l’éducation ?
J'ai répondu plus haut!

Voilà, ce n'est que mon avis. En vous souhaitant une bonne journée à tous.

P.S: Pardon si il y a des fautes. Rédiger à la va vite!
3  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/06/2020 à 13:45
Citation Envoyé par L33tige Voir le message
Il faut parler du porno dans ces cours, expliquer en quoi c'est différent de la réalité, comment se comporter avec son/sa partenaire, la course à la performance, pas juste "mété 1 kapot é sé fini".
Et surtout des TP. Des CM sans TP ça vaut rien.
2  0 
Avatar de L33tige
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/06/2020 à 13:39
J'allais dire, commencez déjà par faire une éducation sexuelle correcte ou bien n'en faite pas du tout. Quand j'étais au collège on à fait quelques cours d'ES comme beaucoup j'imagine, mais franchement les gens qu'on avait en face c'est à se demander s'ils avaient déjà vus autre chose que leur propre appareil génital, et le niveau des question des élèves, bah niveau collège quoi, mais en même temps c'est hyppocrite de vouloir empêcher les jeunes de se toucher la nouille devant du porno classique quand tellement de trucs dans notre société sont sexualisés, le soucis ici c'est le type de porno qu'ils regardent est vraiment pas terrible question image de la femme ET de l'homme...

Il faut parler du porno dans ces cours, expliquer en quoi c'est différent de la réalité, comment se comporter avec son/sa partenaire, la course à la performance, pas juste "mété 1 kapot é sé fini".

A la rigueur faites du porno éducatif, ça me dérangerait pas que mes impôts servent à tourner des trucs comme ça.
1  0 
Avatar de L33tige
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/06/2020 à 14:03
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Et surtout des TP. Des CM sans TP ça vaut rien.
Exactem...

Wait what ?
0  0