Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel perd l'ingénieur en microprocesseur Jim Keller, architecte principal de la microarchitecture AMD K8,
Qui va rester consultant jusqu'à la fin de l'année

Le , par Stéphane le calme

240PARTAGES

10  0 
C’est dans un billet de blog qu’est parvenu la nouvelle : « Aujourd'hui, Intel a annoncé que Jim Keller avait démissionné à compter du 11 juin 2020, pour des raisons personnelles. Intel apprécie le travail de M. Keller au cours des deux dernières années pendant lesquelles il a contribué à faire progresser le leadership des produits Intel et Intel lui souhaite, à lui et à sa famille, le meilleur pour l’avenir. Intel est cependant heureux d'annoncer que M. Keller a accepté de servir de consultant pendant six mois pour aider à la transition ».

Son parcours professionnel ainsi que les projets sur lesquels il a travaillé sont intéressants. Jim Keller a travaillé au DEC jusqu'en 1998, où il a participé à la conception des processeurs Alpha 21164 et 21264. En 1998, il a rejoint AMD, où il a travaillé au lancement du processeur AMD Athlon (K7) et a été l'architecte principal de la microarchitecture AMD K8, qui comprenait également la conception du jeu d'instructions x86-64 et de l'interconnexion HyperTransport principalement utilisée pour les communications multiprocesseurs.

En 1999, il a quitté AMD pour travailler chez SiByte afin de concevoir des processeurs basés sur MIPS pour des interfaces réseau à 1 Go/s et d'autres appareils. En novembre 2000, SiByte a été acquis par Broadcom, où il a continué comme architecte en chef jusqu'en 2004.

En 2004, il est devenu vice-président de l'ingénierie chez P.A. Semi, une entreprise spécialisée dans les processeurs mobiles basse consommation. Début 2008, Keller est allé travailler chez Apple. P.A. Semi a été acquis par Apple peu de temps après, évènement qui a permis à Keller de retrouver son ancienne équipe de P.A. Semi. La « nouvelle » équipe a travaillé à la conception des processeurs mobiles sur puce Apple A4 et A5. Ces processeurs ont été utilisés dans plusieurs produits Apple, notamment l'iPhone 4, 4S, iPad et iPad 2.

En août 2012, Jim Keller est retourné chez AMD, où sa tâche principale était de diriger le développement d'une nouvelle génération de microarchitectures x86-64 et ARM appelées Zen et K12. Après des années d'incapacité à concurrencer Intel sur le marché des processeurs haut de gamme, la nouvelle génération de processeurs Zen avait pour objectif de restaurer la position d'AMD sur le marché des processeurs x86-64 haut de gamme. Le 18 septembre 2015, Keller a quitté AMD pour poursuivre d'autres opportunités, mettant fin à son emploi de trois ans chez AMD.

En janvier 2016, Keller a rejoint Tesla, Inc. en tant que vice-président de la division Autopilot Hardware Engineering.

Il a fallu attendre avril 2018 pour qu’il rejoigne les rangs d’Intel.


Jim Keller

Avec le départ de Keller, Intel a effectué un certain nombre d’ajustements dans sa division TSCG, toujours dirigé par Venkata (Murthy) Renduchintala. L’entreprise avance que « Intel dispose d'une équipe de leaders techniques très expérimentée au sein de son groupe Technologie, architecture des systèmes et clients (TSCG) sous la direction du Dr Venkata (Murthy) Renduchintala, président de groupe du TSCG et directeur de l'ingénierie ».

Dans le cadre de cette transition, les changements de leadership suivants seront apportés, avec effet immédiat:
  • Sundari Mitra, l'ancien CEO et fondateur de NetSpeed Systems et l'actuel chef du Configurable Intellectual Property and Chassis Group d'Intel, dirigera l’IP Engineering Group axé sur le développement de de produits IP.
  • Gene Scuteri, présenté comme « un chef de file accompli de l'ingénierie dans l'industrie des semi-conducteurs », dirigera le groupe d'ingénierie des réseaux Xeon et des réseaux.
  • Daaman Hejmadi retournera à la tête du groupe d'ingénierie client axé sur l'exécution de systèmes sur puce (SoC) et la conception de produits de client, d'appareil et de chipset de nouvelle génération. Hejmadi a plus de deux décennies d'expérience dans la direction d'équipes fournissant des SoC avancés à l'intérieur et à l'extérieur d'Intel.
  • Navid Shahriari, un leader expérimenté d'Intel, continuera de diriger le groupe de fabrication et d'ingénierie produits, qui se concentre sur la fourniture de suites de tests de pré-production et de capacités de débogage des composants.

« Jim Keller est une rock star et Intel perd un grand architecte », a commenté l'analyste principal de Moor Insights Patrick Moorhead. « Historiquement, Keller est parti après un jalon spécifique comme il l'a fait chez Apple, Tesla et AMD. Je n'ai aucune idée des raisons personnelles expliquant son départ , mais j'espère qu'il va bien. Concernant Intel, c’est un endroit avec des ressources conséquentes où les architectes veulent travailler ».

En somme, le départ de Jim Keller n'était pas prévu, Intel avance des raisons personnelles. Si la prise d'effet est immédiate, l'ingénieur restera consultant externe pendant six mois (donc jusqu'à la fin de l'année). Une manière d'assurer la passation avec la nouvelle organisation. Bien qu’Intel perd un atout très important, il serait intéressant de voir si ses travaux auront la même portée que les précédents et s’il poursuivra sa carrière dans l’une de ses anciennes boîtes ou chez un autre acteur du marché.

Source : Intel

Voir aussi :

Apple prévoit d'annoncer à la WWDC prochaine le passage de l'utilisation de processeurs Intel à ses propres puces basées sur ARM, les premiers Mac sans Intel seraient prévus pour 2021
Le Japon s'apprête à construire le supercalculateur le plus puissant au monde avec des puces « faites maison » qui pourraient rendre NVIDIA, Intel et AMD obsolètes sur le marché HPC
Pour la première fois en 15 ans, Linus Torvalds abandonne Intel et se tourne vers AMD sur son PC. Sur l'AMD Threadripper 3970x il a observé des tests allmodconfig trois fois plus rapides
« Les mauvaises entreprises sont détruites par les crises, les grandes entreprises sont améliorées par elles », a déclaré Bob Swan, PDG d'Intel à propos des résultats financiers d'Intel au 1T20

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Riuzaki
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/06/2020 à 18:53
Citation Envoyé par calvaire
j'ai vu la news passé il y'a quelques jours déjà, franchement c'est pas un problème c'est juste un salarié. Qui peut franchement croire que sans lui Intel peut plus rien faire ? c'est juste un type embauché dans une équipe composé d'autres ingénieurs aussi brillant que lui. Il est surement très compétent je dis pas le contraire mais son départ n'affecte/n'affectera pas la roadmap d'intel.
Moi je suis très inquiet de leurs incapacité a passé le cap du 14nm mais il n'y a aucun rapport avec le travail de Jim Keller.
Dans ma carrière j'ai jamais vu un (gros) projet ou tout reposait sur 1 salarié... ou alors c'était un petit projet solo ou en très petite équipe mais loin d’être vitale pour l'entreprise
Ce genre de projet repose sur des centaines de personnes, mais justement vu la taille du projet il faut au moins une personne/un petit groupe de personnes responsables de l'objectif global. Et comme tu le dis, Intel semble avoir du mal à atteindre ses objectifs. Jim Keller, vu son CV, doit certes avoir les compétences techniques mais surtout une vision intéressante de la gestion/réalisation de ce genre de projets qui permet de faire avancer les choses. Ou alors il est tellement sympa que tout le monde bosse à 500%, qui sait ? En tout cas Intel a besoin de ce genre de personne en ce moment, leurs équipes doivent être un peu démotivées par la remontée d'AMD ou l'arrivée de nouveaux concurrents. C'est un peu cliché, mais si tu prends Albert Einstein : il y a des milliers de scientifiques qui ont fait des expériences et poursuivi ses théories et qui ne valent pas moins que lui, mais l'idée de départ semble bien être du génie ^^
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/06/2020 à 8:45
Citation Envoyé par Riuzaki Voir le message
En tout cas Intel a besoin de ce genre de personne en ce moment, leurs équipes doivent être un peu démotivées par la remontée d'AMD ou l'arrivée de nouveaux concurrents.
Non mais là c'est bon Intel a conçu une feuille de route qui va jusqu'en 2029. Maintenant Intel est hyper motivé pour concevoir des processeurs qui vont répondre à l'offre d'AMD.
Là c'est de la saine concurrence. Il y a AMD qui arrive et qui propose des processeurs plus puissants et moins cher et ça réveil Intel.
Intel va graver en 7nm et cherche même à faire du 5 nm.
0  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/06/2020 à 16:40
j'ai vu la news passé il y'a quelques jours déjà, franchement c'est pas un problème c'est juste un salarié. Qui peut franchement croire que sans lui Intel peut plus rien faire ? c'est juste un type embauché dans une équipe composé d'autres ingénieurs aussi brillant que lui. Il est surement très compétent je dis pas le contraire mais son départ n'affecte/n'affectera pas la roadmap d'intel.
Moi je suis très inquiet de leurs incapacité a passé le cap du 14nm mais il n'y a aucun rapport avec le travail de Jim Keller.
Dans ma carrière j'ai jamais vu un (gros) projet ou tout reposait sur 1 salarié... ou alors c'était un petit projet solo ou en très petite équipe mais loin d’être vitale pour l'entreprise
1  2