Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Covid-19 : Les ventes de smartphones en déclin de 20 % au premier trimestre selon Gartner
Huawei observe sa première baisse de ventes mais conserve la seconde place du classement

Le , par Stéphane le calme

352PARTAGES

6  0 
Les ventes mondiales de smartphones ont diminué de 20,2 % au premier trimestre de 2020, selon les chiffres partagés par Gartner. Les mesures de confinement déployées à l’échelle mondiale, combinées à l'incertitude économique provoquée par la pandémie de COVID-19, ont conduit à l'effondrement de la demande de smartphones à mesure que les consommateurs ont cessé de dépenser pour des produits non essentiels au cours du premier trimestre.

« La pandémie de coronavirus a provoqué le pire déclin du marché mondial des smartphones », a déclaré Anshul Gupta, analyste principal de recherche chez Gartner. « La plupart des principaux fabricants chinois et Apple ont été gravement touchés par les fermetures temporaires de leurs usines en Chine et la réduction des dépenses de consommation en raison de la mise en place d’un confinement à l'échelle du monde. »

Samsung, Huawei et Oppo ont enregistré les pires performances des cinq principaux fournisseurs de smartphones

Tous les cinq principaux fournisseurs de smartphones ont enregistré une baisse au premier trimestre 2020, à l'exception de Xiaomi. Les fortes ventes d'appareils Redmi sur les marchés internationaux et la concentration agressive sur les canaux en ligne ont conduit Xiaomi à réaliser des ventes meilleures que prévu.


Bien que les ventes de smartphones de Samsung aient baissé de 22,7 % au premier trimestre 2020, la société a toujours conservé la première place avec 18,5 % de part de marché. Le fabricant sud-coréen conserve donc plus de 18 % de part de marché, grâce notamment à sa stratégie logistique développée depuis quelques années qui l'a rendu moins dépendant aux fournisseurs chinois, mais subit de plein fouet les différentes mesures prises pour contrer le coronavirus : « COVID-19 a eu un impact négatif sur les ventes de smartphones de Samsung au cours du trimestre. Cependant, la baisse aurait pu être bien pire », a déclaré Gupta. « Sa présence limitée en Chine et l'emplacement de ses installations de fabrication en dehors de la Chine ont empêché une chute plus prononcée. »

Huawei a enregistré la pire performance parmi les cinq principaux fournisseurs mondiaux de smartphones au premier trimestre 2020. Les ventes de smartphones ont chuté à 42,5 millions d'unités, soit une baisse de 27,3 % d'une année sur l'autre. Malgré sa toute première baisse des ventes de smartphones, Huawei a conservé la position de numéro 2 avec 14,2 % de part de marché.

« Huawei aura une année difficile », a déclaré Gupta. « Il a développé l'écosystème Huawei Mobile Service (HMS), mais avec le manque d'applications Google populaires et de Google Play Store, il est peu probable que Huawei attire de nouveaux acheteurs de smartphones sur les marchés internationaux ».

Bien qu'Apple ne soit pas aussi dépendante de la Chine que Huawei, Oppo ou Vivo, elle a été confrontée à des contraintes d'approvisionnement et à des fermetures de magasins qui ont eu un impact négatif sur les ventes d'iPhone au premier trimestre 2020. Cependant, l'impact de la pandémie a été moins important que pour le numéro deux mondial des vendeurs. Les ventes d'iPhone d'Apple ont diminué de 8,2 %, totalisant 41 millions d'unités au premier trimestre 2020.

« Apple a bien démarré l'année grâce à sa nouvelle gamme de produits qui a connu une forte dynamique à l'échelle mondiale. Si COVID-19 ne s'était pas produit, le vendeur aurait probablement vu ses ventes d'iPhone atteindre un niveau record au cours du trimestre. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la baisse des dépenses de consommation ont mis un terme à cette tendance positive en février », a déclaré Annette Zimmermann, vice-présidente de la recherche chez Gartner. « La capacité d'Apple à servir ses clients via ses boutiques en ligne et le retour de sa production à des niveaux presque normaux à la fin du mois de mars ont aidé à retrouver une partie de l'élan positif initial. »

Les ventes de smartphones d'Oppo ont chuté de 19,1 % au premier trimestre de 2020. La distribution hors ligne d'Oppo, qui est l'une de ses forces, a souffert du fait que le travail à domicile a contraint les consommateurs et les entreprises à acheter des produits en ligne. Pour accroître ses ventes et sa part de marché, il est primordial qu'Oppo renforce son canal en ligne.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de cette situation ?
Les mesures américaines qui privent Huawei des services Google sur ses futures smartphones sont-elles une opportunité pour Apple de reprendre la seconde place ? Dans quelle mesure ?
Qu'est-ce qui pourrait, selon vous, expliquer le fait que Xiaomi n'ait pas enregistré une baisse des ventes malgré le contexte actuel ?

Voir aussi :

Les mesures de confinement liées au Covid-19 n'ébranlent pas le marché des smartphones au premier trimestre 2020 dans la zone EMEA, selon l'IDC
Le coronavirus provoque la plus grande contraction du marché du smartphone au 2T20 qui tombe en dessous des 300 millions de dispositifs, une première depuis 2014
Face aux critiques, l'Allemagne adopte la recherche décentralisée de contacts préconisée par Google et Apple sur smartphones, et tourne le dos à l'approche centralisée pour un meilleur déconfinement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !