Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei se constitue un stock d'importantes puces américaines, pouvant tenir jusqu'à deux ans,
Dans le but de protéger ses opérations des répressions de Washington

Le , par Jonathan

274PARTAGES

3  0 
Depuis quelques années déjà, la société Huawei fait l’objet de soupçons de la part du gouvernement américain. Le géant chinois est soupçonné d’être un espion pour le compte du gouvernement chinois, ce qui lui a valu de nombreuses sanctions de la part du gouvernement US. Les récentes sanctions du gouvernement américain ont coupé l'approvisionnement en puces de Huawei, mais il semble que la société se soit déjà préparée.

En effet, certaines sources ont révélé que le géant chinois a accumulé un stock de puces américaines pouvant tenir jusqu’à deux ans dans le but de protéger ses opérations des répressions de Washington. Ce stock aurait commencé à être constitué à la fin de l’année 2018, peu après l’arrestation de sa directrice financière. Ce stock est constitué principalement des processeurs centraux fabriqués par Intel pour être utilisés dans les serveurs, ainsi que des puces programmables de son homologue Xilinx.


Il faut préciser que ces processeurs sont apparemment les composants les plus essentiels que Huawei utilise pour ses stations de base et ses activités cloud émergentes. Pour ce qui est des puces programmables de Xilinx, une source de niveau exécutif chez un fournisseur de Huawei a déclaré : « Les puces programmables de Xilinx sont trop difficiles à remplacer pour le moment. Même le concepteur de puces HiSilicon de Huawei ne peut pas concevoir des puces qui peuvent pleinement concurrencer les offres de Xilinx ». On peut donc comprendre que la société en ait également constitué un stock important.

Les sources révèlent aussi que Huawei a également constitué son inventaire des mémoires flash DRAM et NAND de Samsung, SK Hynix, Micron et Kioxia depuis l'année dernière. Tout ceci pourrait révéler que la société se prépare à une bataille d'usure contre le gouvernement américain. Seulement, certains analystes ont affirmé que la dépendance aux puces stockées pourrait finir par entraver la compétitivité de l'entreprise et ceci se comprend parfaitement. Dans deux ans, les concurrents auront des puces plus rapides que celles dont dispose Huawei dans son inventaire. Il serait donc peut-être plus judicieux pour la société de songer à une meilleure stratégie sur le long terme.

Source : Nikkei

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quelle stratégie proposeriez-vous à Huawei ?

Voir aussi :

Huawei serait-il en train de prendre l'avantage sur le bras de fer l'opposant aux États-Unis ? Les Américains ne parviennent pas à pousser la Grande-Bretagne et l'Allemagne à bannir l'entreprise
Huawei signe un accord avec TomTom pour utiliser son service de cartographie dans ses smartphones, le Chinois réduit encore plus sa dépendance aux entreprises US
Huawei devrait connaître une baisse de 20 % sur ses ventes de téléphones en 2020, causée en partie par l'absence d'applications Google dans ses téléphones

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !