Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Bitcoin a passé son troisième halving
Une mauvaise nouvelle pour les mineurs, mais une bonne nouvelle pour le reste du monde

Le , par Axel Lecomte

237PARTAGES

6  0 
Le troisième Halving du Bitcoin a eu lieu le 11 mai. Il consiste à diviser par deux la rémunération des mineurs, tous les 210 000 blocs minés, soit environ tous les quatre ans, d’après un calendrier établi par Satoshi Nakamoto, fondateur du Bitcoin il y a près de 12 ans. Cette somme passe ainsi de 12,5 BTC (110 700 euros) à 6,25 BTC (55 000 euros).


Ce phénomène a été attendu depuis plusieurs mois par la communauté Bitcoin, suite à une forte augmentation du taux de hashage, qui permet de mesurer la puissance d’un ordinateur. Si les mineurs voient leur rémunération divisée par deux, ce troisième Halving est bien bénéfique pour le reste de la communauté. En effet, cette forte baisse va obliger les mineurs à ne pas investir dans de nouveaux équipements dans les mois à venir, entraînant ainsi une baisse de la consommation d’énergie du réseau sur cette période. Ils pourraient même ne plus utiliser les matériels les moins efficaces et rentables.

Le Bitcoin s’appuie sur des ordinateurs dits « miniers », qui valident les blocs de transactions en se faisant concurrence pour résoudre des énigmes mathématiques toutes les 10 minutes. Ces machines vont ainsi effectuer de millions de milliards de calculs de hachage chaque seconde. Le premier qui a réussi à résoudre l’énigme et à valider la transaction est ensuite récompensé par de nouveaux bitcoins (les 6,25 BTC) ainsi que tous les frais de transaction inclus dans les transactions individuelles. Actuellement, les frais de transaction valent beaucoup moins que la valeur du bloc de récompense, à 0,6 BTC par bloc en moyenne.

En outre, la baisse de l’utilisation de ces ordinateurs sera bénéfique pour l’environnement, car le réseau bitcoin consomme beaucoup d’énergie et émet autant de carbone qu'un petit pays. D’après le site Web Digiconomist, le réseau consomme entre 50 et 70 Twh par an, soit plus d’énergie que tous les habitants de Suisse. Toutefois, la diminution ne sera pas rapide dans le cas où le prix du Bitcoin reste à peu près au même niveau.

« Les mineurs sont désormais moins incités à exploiter le Bitcoin et ils passeront probablement à des cryptocurrencies plus rentables. À court terme, il y aura donc une pression sur le Bitcoin », estime Edward Moya, analyste chez OANDA à New York.

Les effets de ce troisième Halving ont suscité de nombreuses interrogations. Après le premier Halving, le prix du Bitcoin a connu une hausse de 10 000 % de fin 2012 à 2014. Une hausse d’environ 2 500 % a ensuite été enregistrée de la mi-2016, après le second Halving, à décembre 2017, où le prix a atteint un niveau record de 17 000 euros.

« À plus long terme, vous allez probablement voir les prix augmenter. Avec toutes les mesures de relance budgétaire et monétaire qui sont injectées dans l'économie mondiale, on constate un regain d'intérêt de la part des opérateurs institutionnels qui cherchent des alternatives aux devises modernes garanties par les gouvernements », explique Edward Moya.

Pour sa part, Scott Freeman, co-fondateur et partenaire de la société de cryptographie JST Capital, affirme que la volatilité devrait s’atténuer par rapport aux records précédemment atteints, suite au troisième Halving. « Étant donné que le Halving s’est produit sans aucune interruption des marchés de la cryptographie, nous nous attendons à une croissance continue des écosystèmes de la cryptographie, en particulier avec l’intérêt accru récent des investisseurs institutionnels et la poursuite des achats par les investisseurs de détail », explique-t-il.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le Bitcoin émet autant de carbone qu'un petit pays, à quoi doit-on s'attendre dans les prochaines années ?
La majorité du marché de bitcoin est une tromperie, 95 % du volume des échanges de cette monnaie étant truqué, selon une nouvelle étude
La baisse du prix du bitcoin oblige les mineurs à quitter le réseau, une bonne nouvelle pour l'écologie et le climat ?
Le bitcoin est le meilleur investissement de ces dix dernières années, selon un rapport de Bank of America
Islande : 600 ordinateurs de minage de bitcoins ont été dérobés, dans une série de cambriolages survenus en décembre et janvier

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de arnofly
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/05/2020 à 9:17
Le Bitcoin et toutes les cryptomonnaies sont une abomination ! Dans un mode où l'être humain prend conscience que les ressources de la planète ne sont pas inépuisables, que l'on est face à des enjeux écologiques majeurs, je suis scandalisé qu'un truc pareil puise exister !

A mes yeux, miner revient juste à cramer de l'ectricité en grande quantité pour rien du tout. C'est juste du gâchis.
Miner devrait est interdit et si ça pouvait ruiner quelques mineurs, ça serait encore mieux. Et pour revenir à des problèmes plus terre à terre, à cause des cryptomonnaies, les consommateurs payent leur cartes graphiques plus cher. Que ces mineurs aillent au diable, faut avoir aucun scrupule pour se lancer dans ce genre d'activité.

Et je tiens à préciser que je ne suis pas "écolo". Pour moi l'écologie ne devrait pas être un parti politique, c'est juste du bon sens.

J'aimais bien quand même qu'on m'explique en quoi la cryptomonaies est utile, à par pour créer une monnaie concurrente à celle des états, ce qui est totalement illusoire d'après moi.
5  1 
Avatar de pemmore
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/05/2020 à 0:03
Puis je n'y ai plus pensé, je suis passé à d'autres sujets plus passionnants.
Comme les états font de la fausse monnaie pourquoi pas les particuliers?,bof!
Bien sur en énergie ça coûte mais combien il faut pour un kilo d'or?
surement plus.
bien sur il faudrait disposer de panneaux solaires, d'éoliennes ou de moulins à eau voire d'une mini centrale à bois pour disposer d'une énergie gratuite.
Par contre le budget cartes graphiques pour miner.c'est chaud
J'imagine bien l'hélico des keufs qui repère un pavillon avec la caméra thermique.
«Bonjour gendarmerie nationale c'est pour votre culture de cannabis!
-passez votre chemin, brigadier, ici pas de pétards ici c'est fausse monnaie!»
1  0