Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un ex-ingénieur de Microsoft est reconnu coupable du vol de plus de 10 millions de dollars en cryptomonnaie
Et risque jusqu'à vingt ans de prison

Le , par Axel Lecomte

412PARTAGES

10  0 
Le 25 février, le procureur américain pour le district ouest de Washington Brian T. Moran a déclaré que Volodymyr Kvashuk, un citoyen ukrainien de 25 ans, a été reconnu coupable par un jury du tribunal de Seattle de plusieurs délits fédéraux liés à un plan de fraude visant Microsoft, lui permettant de voler plus de 10 millions de dollars en cryptomonnaie. Dans le détail, Kvashuk fait l'objet de 18 chefs d'inculpation : six pour blanchiment d'argent, cinq pour fraude électronique, deux pour vol d'identité aggravé, deux pour fausses déclarations de revenus, un pour fraude de courrier, un pour fraude permettant d'accéder à un appareil et un autre pour l'accès à un ordinateur protégé pour procéder à une fraude. Il risque alors jusqu'à vingt ans de prison.

L'ingénieur de 25 ans avait intégré Microsoft en août 2016 comme prestataire, puis est devenu employé avant son licenciement en juin 2018.


Volodymyr Kvashuk, source : LinkedIn

Au moment des faits, Kvashuk était testeur pour la plateforme de vente en détail en ligne de Microsoft. Il a ainsi profité de son accès privilégié pour voler la « valeur stockée de la monnaie », qu'il a revendu sur internet.

D’abord, il a commencé à voler des petites sommes en utilisant son propre compte. Mais au fil du temps, il a utilisé des comptes d'essai associés à d'autres employés pour détourner les sommes numériques. Et pour effacer les traces permettant de remonter jusqu'à lui, il a utilisé un service de "mixage" de bitcoins avant de transférer les fonds vers son compte bancaire.

Sept mois après le début de son activité frauduleuse, Volodymyr Kvashuk a pu transférer environ 2,8 millions de dollars de bitcoins sur ses comptes bancaires. Ensuite, il a indiqué dans de faux formulaires de déclaration d'impôts que le montant déposé provenait d'un parent en guise de cadeau.

Plus tard, l'argent qu'il a récolté aurait servi à acheter une maison d'une valeur de 1,6 million de dollars et une Tesla de 160 000 dollars.

Seulement voilà, l'histoire a changé quand la fraude a été découverte. Il a rapidement été licencié puis visé par une plainte.

Lors du procès, il avait affirmé pour sa défense qu'il travaillait sur un projet spécial pour Microsoft et n'avait pas l'intention de frauder la société. Pour le procureur adjoint des États-Unis Michael Dion, tout cela n'est que mensonge.

De son côté, Ryan L. Korner, agent spécial responsable de l'IRS-CI, l'agence fédérale chargée d'enquêter sur des affaires similaires, déclare : « en plus de voler Microsoft, Volodymyr Kvashuk a également volé le gouvernement en dissimulant ses revenus frauduleux et en remplissant de fausses déclarations fiscales. Le plan de Kvashuk a été contrecarré par le travail acharné de l'unité des cyber-crimes de l'IRS-CI. Les criminels qui pensent pouvoir éviter d'être détectés en utilisant la cryptoconnaissance et le blanchiment par le biais de mélangeurs sont mis en garde... vous serez pris et vous serez tenus pour responsables ».

Source : Département de la justice des États-Unis

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le ministère US de la Justice a arrêté trois opérateurs du service de prêt BitConnect, qui auraient récolté l'équivalent de 722 millions de dollars en cryptomonnaie grâce à une pyramide de Ponzi
La majorité du marché des bitcoins est une tromperie, 95 % du volume des échanges de cette monnaie étant truqué, selon une nouvelle étude
Les pirates ont volé plus de 40 millions de dollars en Bitcoin chez Binance, au cours d'une cyberattaque qui a permis le retrait de 7000 BTC
Cryptomonnaies : Trump s'en prend au bitcoin et à la Libra de Facebook, et exige qu'ils soient soumis à la réglementation bancaire
Le PDG de JPMorgan qui affirmait que les cryptomonnaies c'est du vent et une fraude dit maintenant regretter ses propos

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !