Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cryptomonnaies : Trump s'en prend au Bitcoin et à la Libra de Facebook,
Et exige qu'ils soient soumis à la réglementation bancaire

Le , par Bruno

404PARTAGES

9  0 
Contrairement à Donald TRUMP, Facebook et certaines de ses sociétés partenaires pensent que le monde a vraiment besoin d'une autre cryptomonnaie, et que son lancement est le meilleur moyen d'utiliser les vastes talents à leur disposition. Afin de concrétiser ce projet, Facebook a mobilisé le soutien financier d’environ 28 sociétés des secteurs de la finance, du commerce électronique, des technologies et des télécommunications autour du consortium, appelée Libra Association .

Parmi ses membres, nous pouvons citer : les géants des cartes de crédit Visa, Inc. et Mastercard, Inc. la société de paiement numérique PayPal Holdings, Inc. et Uber Technologies, Inc. Aucune banque ne fait actuellement partie du groupe. Selon un rapport, l'argent collecté par les membres du consortium aidera à financer le lancement de la monnaie. Ce qui ne semble pas être du goût de Donald Trump qui s'en est pris ce jeudi à Facebook et d’autres cryptomonnaies en demandant aux entreprises de rechercher une charte bancaire et de se soumettre à la réglementation américaine et mondiale si elles souhaitaient « devenir une banque ».


« Si Facebook et d'autres entreprises veulent devenir une banque, elles doivent rechercher une nouvelle charte bancaire et être soumises à toutes les réglementations bancaires, à l'instar des autres banques, nationales et internationales », a écrit Trump sur Twitter. « Je ne suis pas un fan du Bitcoin et d'autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l'argent, et dont la valeur est très volatile et basée sur de l'air », a-t-il ajouté.

En lançant ce projet, Facebook souhaiterait que les utilisateurs de sa plate-forme puissent effectuer des transactions financières via la monnaie numérique, appelée Libra, et pourront également l’utiliser pour effectuer des achats sur Facebook et plus largement sur Internet. L'entreprise a annoncé le mois dernier qu'elle lancerait sa cryptomonnaie mondiale en 2020. Aucune banque ne fait actuellement partie du groupe.
Les commentaires de Trump interviennent un jour après que le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, ait déclaré aux législateurs que le plan de Facebook visant à créer une monnaie numérique appelée Libra ne pourrait pas aller de l'avant s'il ne répondait pas aux préoccupations concernant la confidentialité, le blanchiment d'argent, la protection des consommateurs et la stabilité financière.

M. Powell a déclaré que la Fed avait mis en place un groupe de travail pour suivre le projet et qu'elle assurait la coordination avec les banques centrales d'autres pays, dont plusieurs ont également exprimé leurs préoccupations concernant le projet de monnaie numérique de Facebook.

Le Financial Stability Oversight Council des États-Unis, un groupe de régulateurs chargé d'identifier les risques pour le système financier, devrait également procéder à un examen. Facebook, la Maison-Blanche et le département du Trésor n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. Une porte-parole de la Réserve fédérale a refusé de commenter.

La décision de Facebook de lancer une cryptomonnaie à ce stade peut sembler étrange. Bien que l'intérêt pour Bitcoin BTC la pièce de monnaie numérique la plus connue et les autres jetons numériques ait été intense en 2017, entraînant une flambée des prix des jetons. La Libra a une longueur d'avance sur les autres offres de pièces de monnaie, puisque Facebook peut puiser dans son énorme base d'utilisateurs composée de milliards de comptes. Cependant, les défis réglementaires aux États-Unis et dans d'autres parties du monde demeurent un obstacle important, et l'utilisation de la cryptomonnaie pour le blanchiment de capitaux et le financement d'organisations terroristes sont des préoccupations importantes.


La série de tweets sur la cryptomonnaie de Trump fait également suite à un événement à la Maison-Blanche où le président a critiqué les grandes entreprises de technologie qui, selon lui, traitaient injustement les voix conservatrices. Cette critique n’est pas passée dans les oreilles de sourdes. Puisqu’elle a immédiatement reçu une réponse de l’Internet Association (IA), un groupe professionnel représentant d'importantes entreprises de haute technologie telles que Facebook, Twitter et Google, a déclaré : « Les sociétés Internet ne font preuve d'aucun parti-pris contre une idéologie politique et les voix conservatrices, en particulier, ont utilisé les médias sociaux avec un grand effet ».


Source : Reuters

Et vous ?

Faites-vous confiance à Facebook ou à Donald Trump ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Facebook aurait menti à propos de Libra ? Un expert de la blockchain en est convaincu, car c'est une cryptomonnaie centralisée dédiée aux plus riches

Le président de la FED appelle Facebook à suspendre le projet Libra, jusqu'à ce que les inquiétudes des régulateurs du marché financier se dissipent

La cryptomonnaie de Facebook, une opportunité de 19 milliards de dollars de revenus, et une nouvelle affaire autre que la publicité, selon Barclays

La France va demander à l'UE d'adopter son règlement sur la cryptomonnaie, qui permet aux émetteurs et traders de faire une demande de certification

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de jc_granit
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/07/2019 à 9:52
Il suffisait d'appelé la monnaie "AmericaFirstCoin" et il n'y aurait pas eu de problème
5  0 
Avatar de deltree
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/07/2019 à 12:05
Sans être de lavis de Trump, je trouve que le bitcoin est devenu franchement malsain. Au début je n'en pensait que du bien c'était l'esprit communautaire et le peer to peer.
Maintenant avec les ferme de Bitcoin, c'est devenu uniquement un objet de spéculation pas toujours très moral, chaque fois qu'on en entend parler c'est pour savoir combien ça peut rapporter, pas ce que ça peut apporter à la communauté, on est -très- loin de l'esprit opensource.
3  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 14:21
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le made in France c'est du luxe
Non.

La France produit du luxe, mais pas que. Tout comme l'Allemagne, tiens...
2  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 9:06
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si il y a des gros frais de douane, l'entreprise aura moins d’intérêt à produire à l'étranger, si c'est plus rentable de produire en France tu ne vas pas te faire chier à délocaliser l'entreprise.
Ou alors elle ira produire à l'étranger, pour vendre à d'autres pays que la France si les frais de douanes sont trop importants, si cela lui rapporte plus.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Le monde entier à testé le mondialisme pendant des décennies, maintenant qu'on sait que ça ne fonctionne pas, il faut penser à une solution d'avenir et pour moi le futur c'est le protectionnisme, au bout d'un moment il faut aller de l'avant.
Si tu avais un peu plus de culture, tu saurais que les méfaits du protectionnisme sont dénoncés par des économistes depuis les années 1776 (puis 1840).

Il y avait déjà du protectionnisme bien avant de faire du libre-échange, d'ailleurs on se rappellera les grandes heures du protectionnisme sous Napoléon, qui avait paupérisé encore plus le continent entier...

Clairement le protectionnisme c'est une solution d'avenir...

Et non le libre-échange ce n'est pas bon que pour la Chine ou l'Inde, il ne faut pas voir que l'aspect travail, ce que tu oublies c'est que cela permet à tous les français d'avoir la majorité de leurs produits beaucoup moins cher que si tout était produit en France.

Tu t'en fou peut-être car peut-être que tu gagnes très bien ta vie, mais je peux t'assurer que pour des millions de français, tout payer moins cher, c'est plus un bon point qu'un mauvais, malgré les défauts qu'il y a à côté.

On a testé le protectionnisme pendant des dizaines d'années aussi (voir plus) et si on est passé au libre-échange, c'est justement car le protectionnisme ne fonctionnait pas.

La solution d'avenir ce n'est pas le protectionnisme, ce n'est pas le libre-échange, c'est trouver une nouvelle façon de faire.
1  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 12:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Le problème c'est que c'est l'UE qui défini les prix.
Les agriculteurs ne sont généralement pas libre d'imposer leur prix.

De toute façon ya toujours des paysans dans un pays pauvre de l'UE qui peut produire pour moins cher, l'UE maintient tout le monde au minimum.
Le problème c'est le libre échange au sein de l'UE, les Français ne peuvent pas combattre face aux Bulgare ou je sais pas quoi...
Ah c'est de nouveau la faute à l'UE ? C'est déjà fini l'exemple de libre-échange avec le Brésil ?

Je croyais que le libre-échange profitait surtout à la Chine et l'Inde, tu as mis 3h à te rendre compte que ces pays ne faisaient pas parti de l'UE ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Bon maintenant je rage-quit, défendez le libre-échange si vous voulez, j'en ai rien à foutre.
Tu me diras où j'ai défendu le libre-échange ?

Je te dis juste que le protectionnisme ne fonctionne pas non plus, et qu'il n'y a pas que des mauvais côtés dans le libre-échange.

Mais si 2 messages avant, je te dis que la solution, ce n'est ni l'un ni l'autre, je ne vois pas en quoi c'est défendre un des deux ?

Je ne défend pas le libre-échange, tu rage-quit car t'as 0 argument et que tu racontes nimp comme d'hab, et tu fuis comme à chaque fois qu'on te mets ton nez dans ton caca.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Heureusement il y a des gouvernements qui commencent à comprendre.
Comme ? Les USA ? Et leur situation économique qui va tellement mieux qu'ils sont obligés de se lancer dans une guerre économique avec la Chine ? Ce qui a des répercutions pour les clients du monde entier... Effectivement ça fait envie.
1  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 15:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le made in France c'est du luxe donc ils accepteront de payer plus cher. De toute façon on ne doit pas exporter des masses en Chine (on est pas l'Allemagne).
Trump peut taxer le Cognac autant qu'il veut ça se vendra toujours (bon peut-être un peu moins quand la taxe est très élevé).

Selon le type de produit c'est rien du tout.
Genre un yaourt ça passe très bien 3 semaines après. (l'aspect est un peu moins bien, mais le gout n'est pas altéré)

Plein de taxes ont été augmenté ou créé par LREM.
En huit mois, le président Macron a créé huit nouveaux impôts et taxes

L'augmentation de taxe qui fait le plus chier c'est sur le diesel...
L'écologie est un excellent prétexte pour créer des taxes, t'as maison est mal isolé ? On va créer une taxe à te faire payer, ça t'apprendra.

Bon alors en effet il y a beaucoup trop de ministres, de sénateurs, de députés, ils coûtent tous beaucoup trop cher et ne sont pas très utile.
Ça pourrait être optimisé.
On a plus besoin d'infirmières que de députés. (en plus ce sont des régimes spéciaux avec des retraites qui s'accumulent ou des conneries dans le genre...)

Le député Jean-Luc Reitzer veut une augmentation pour "lutter contre les tentations"
Sauf que ça ne fonctionne pas du tout comme ça, plus t'as d'argent plus tu truandes.

Le Sénat vote une hausse de 10 % de l’enveloppe pour les collaborateurs parlementaires
Cabinet ministériel: quand les rémunérations s'envolent

Les pays comptant le plus de fonctionnaires
En France ya dans les 89 fonctionnaires pour 1000 habitants, en Allemagne ça doit être dans les 55.

Le problème c'est que la classe moyenne a toute la charge et le gouvernement continu de faire de la merde.

C'est très simple :
- quand le chômage est élevé tu acceptes un salaire bas et des mauvaises conditions de travail parce tu n'as pas le choix
- quand le chômage est faible, les salaires augmentent parce que le patron ne veut pas que t'ailles trouver mieux ailleurs
Le chômage est un outils pour maintenir tout le monde au minimum.
Bon sinon ya moyen de quitter son pays (comme ont fait les jeunes italiens et espagnoles).
Européennes 2019 - En Espagne, la fuite des cerveaux mine l’économie
Un nouveau phénomène en Italie : l’émigration des jeunes diplômés

Aujourd'hui les entreprises veulent des prestataires qui sont au Maroc parce que c'est moins cher.

Quand le chômage est en dessous de 2% on dit que c'est le plein emploi, c'est un peu un abus de langage.
En tout cas si dans ta zone t'as 25 offres d'emplois qui correspondent à ton profil, tu peux faire le difficile.
Si en revanche il y a une seule, tu ne peux pas faire le difficile (c'est ça ou le RSA).

Il y a quand même des histoires de Politique agricole commune : "À l'origine, elle est fondée principalement sur des mesures de contrôle des prix".
La France ne peut pas rivaliser avec des pays comme la Bulgarie, la Hongrie, ou je ne sais pas quoi.
Là-bas les salaires sont plus faibles.

Oui clairement, les fraises espagnoles devraient coûter plus cher que les fraises françaises en France !
En Espagne ça pousse sous des serres, dans de la laine de roche, avec des engrais synthétique, et ils exploitent des marocaines en plus !
Qu'est-ce que c'est ces fraises géantes pleine d'eau et qui ont pas de gout alors que ce n'est pas la saison ?!

Personnellement je pense que l'objectif de l'UE c'est de tuer les pays européens.
Tu as rien compris de l'effet de l'augmentation des taxes douanières mais ce n'est pas grave.

Alors déjà, je sais pour le yaourt et non, ça concernait le la viande et du poisson mais pas grave.

On sait tous pour la taxe carbone et ça a donné les gilets jaunes (du moins, l'origine du mouvement) donc rien d'étonnant à ce que cette taxe soit impopulaire. Dans cette histoire, on a surtout assisté à la mauvaise foi de l'État français qui a, pendant des années, fait pression sur les constructeurs automobiles français pour faire des voitures au diesel car, vois tu, il fallait liquider le stock vu qu'on carburait au nucléaire. Les problèmes de santé de ce moyen de transport sont connus depuis les années 60 mais c'est pas grave, l'État a réussi à faire taire ceux qui savaient et basta. Bref, je divague. Maintenant, si tu fais pas de gros trajets, le diesel te sert rien fondamentalement.

Macron est pas le 1er à rajouter des taxes donc bon ...

Les sénateurs & cie sont nécessaires mais ils ne devraient ni gagner autant, ni avoir une retraite à vie pour une tache qui est fondamentalement "un service rendu" à la Nation et non une manière de faire carrière. Il est normal d'avoir une compensation mais pas avec ce genre de somme. La question des ministères est surtout là sur le fait qu'il faut encore supprimer des postes car ils sont trop nombreux dans certains cas, c'est pas moi qui le dit mais la cours des comptes (les mecs indépendants qui pondent des rapports régulièrement pour aider l'État à faire des réductions de dépense et mieux dépenser NOTRE argent).

On sait très bien que la fonction publique est en crise. En revanche, il faut rappeler que selon la loi, c'est un statut provisoire. Personnellement, je suis pour le fait qu'on supprime certaines choses mais tout ce qui est la santé, l'éducation, l'armée, la sécurité, l'énergie et les transports doivent rester sous l'égide de l'État pour éviter les dérives (j'en ai peut être oublié, je m'en excuse). Le reste, poubelle. Le réel autre problème, c'est que l'administration n'a pas besoin d'autant de personnes compte tenu qu'on est dans l'ère du numérique. Quand je vois les délais pour la CAF dans certaines régions / départements, non mais sérieux, ils sont encore au papier ? Juste numériser certains services feraient qu'on aurai moins de personnel et donc moins de dépense. L'État en est conscient et tente depuis des années de régler la chose mais hélas, les grands cadres veulent pas perdre non plus leurs privilèges car moins d'argent = moins de privilèges.

C'est un peu comme la question des hauts fonctionnaires : ils sont formés par l'État, ils servent l'État mais se barrent dans le privé dès que possible pour certains et ils finissent dans les grandes entreprises du CAC40, eux, on devrait les attraper et les poursuivre parce que ce n'est pas normal. Ils pillent, volent et appauvrissent l'État sans vergogne. Supprimer l'ENA est une mesure démago, il faut encadrer ces personnes dans une réforme qui leur impose un service minimum au sein de l'État sous peine de prendre une pénalité (c'est à dire payer une somme suffisamment élever pour les dissuader) en plus de leur interdire l'accès au privé pendant pas mal d'années.

Pour le chômage, je ne sais pas. Je ne perçois que difficilement les réalités socio-économiques, je suis dans un secteur qui clairement est privilégié et j'en suis conscient. Nous n'avons pas tous les mêmes "avantages", malheureusement.

Je suis au courant pour les prestataires, mon entreprise fait ça (Maroc, youpi) à défaut de payer le salaire d'un français avec les compétences rechercher mais qui coûte un bras (développeur front Angular 2 ans d'expérience minimum en région parisienne mais ils veulent pas sortir l'argent qui va avec vu que ça fait genre 3 mois peut être que l'annonce est en ligne mais ils ont eu que deux ou trois postulants qui n'ont pas été retenu).

Il y a la politique agricole européenne mais je pense qu'elle est plutôt dans l'idée qu'on doit maîtriser la production sur le continent pour pas crever la dalle, je suis puis dire. A cela s'ajoute les aides que l'UE donne aux agriculteurs mais on l'oublie.

L'objectif de l'UE, ou du moins depuis quelques années, est de formé une seule unité rassemblant les États qui l'a compose et ainsi avoir un point réel et sérieux sur la scène mondiale tout en garantissant ce que tout État doit faire (en gros, un super état fédéral) mais bon, avec les démago et les idiots, ça va pas marcher avant un moment (oui, les idiots qui pigent rien au monde d'aujourd'hui et oui, je suis méchant, ça sert à rien de mettre un pouce rouge pour ça).

Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Non.

La France produit du luxe, mais pas que. Tout comme l'Allemagne, tiens...
De mémoire, l'Allemagne exporte beaucoup de pièces mécaniques aussi mais pas que (dieu merci). La France a une aura de "luxe" parce qu'on est le pays de la bonne nourriture mais aussi de la haute couture, manque de bol c'est pas ça qui gonfle les caisses de l'État.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais bon ok...
En attendant je trouve que le protectionnisme est un cercle vertueux.
Le principe c'est que les français achètent des produits français pour donner du travail à des français.

Parce que quand on achète du made in China, ou des fruits espagnols, on ne donne pas de travail à des français.
Maintenant toutes les grandes entreprises se retrouvent basés aux USA et toutes les usines sont en Chine... (l'Allemagne exporte des machines outils et des voitures mais ça ne va pas durer éternellement, les machines chinoises vont dépasser les allemandes)

Le libre échange c'est un peu acheter un produit qui va faire 4000 km alors que quelqu'un le produit juste à côté de chez nous...
Le protectionnisme, c'est le cancer de l'économie moderne. On a essayé (pas que sous Napoléon) et ça a donné des choses désastreuses. Il faut arrêter avec cet argument démago.

Stop la démagogie, ce n'est pas en faisant du protectionnisme que tu vas avoir des emplois car il faudrait déjà des sociétés qui recrutent en masse dans notre pays sauf que c'est pas en ayant de tels mesures que tu vas régler cela et ce n'est pas à l'État de pourvoir à cela (faire des emplois en plus de ceux déjà émis par celui-ci pour faire marcher les services publics).

Le libre échange, quoi qu'on en dise, a permis certains progrès et l'accès à des choses qu'on aurai pas forcément sans. Maintenant, oui, c'est pas le truc de ouf, comme le capitalisme mais ça reste quand même une bonne idée. Rien n'est blanc, rien n'est noir, parfois il faut aussi admettre le gris.
1  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 15:53
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais bon ok...
En attendant je trouve que le protectionnisme est un cercle vertueux.
Le principe c'est que les français achètent des produits français pour donner du travail à des français.
Le fait que les français fasse de la préférence national, c'est avant tout un choix de consommation, encore faut-il en avoir les moyens financiers et surtout, pour de nombreux produits, encore faudrait-il qu'il reste une production en France.

Et pour la Xème fois, faire du protectionnisme ne fera pas revenir les entreprises en France.

Faut arrêter de vouloir débattre / argumenter avec des notions que tu ne comprends pas.

D'ailleurs concernant le "luxe", c'est très très loin d'être les principaux produits qu'on exporte, tu le saurais si tu avais fait une simple recherche Google avant de venir écrire n'importe quoi.

Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
Les sénateurs & cie sont nécessaires mais ils ne devraient ni gagner autant, ni avoir une retraite à vie pour une tache qui est fondamentalement "un service rendu" à la Nation et non une manière de faire carrière. Il est normal d'avoir une compensation mais pas avec ce genre de somme.
Juste la dessus, concernant les retraites :

le problème n'est pas de toucher une retraite à vie, car au final, toi aussi tu touche une retraite à vie. Le problème était qu'ils n'avaient besoin que de cotiser 22 ans au lieu de 40+ pour les autres régimes. Et je dis bien "était", car ce n'est plus le cas depuis plusieurs années :

Ce régime particulier autorise le sénateur à effectuer une double cotisation pendant 15 ans puis à hauteur de 1,5 fois dans les 5 années qui suivent. Dans ce cas, il accède au taux plein après seulement 22 années et demie de dotation, contre 40 années pour les fonctionnaires.
Remarque : ce dispositif a été supprimé le 15 décembre 2010 par le Bureau du Sénat pour se conformer à la loi du 9 novembre 2010 concernant la réforme des retraites.
La durée de cotisation est fixée à 41 ans et 3 mois à compter du 1er janvier 2013 pour atteindre 41 ans et 6 mois à partir du 1er janvier 2015
https://www.retraite.com/retraite-pa...-du-senat.html

Mais bon, admettons, ils ne font pas un métier, mais ils rendent service à la nation. Le mec qui est sénateur presque toute sa vie, et qui n'a pas forcément cotisé à d'autres régimes, une fois arrivé l'âge de la retraite, tu fais quoi ? Tu le laisse crever de faim sans rien lui verser car il a "rendu service à la nation" au lieu d'aller faire "un vrai travail" ? Drôle de façon de le remercier de servir la nation...

Les mecs cotisent pour leur retraite (avec des conditions pratiquement identique aux autres régimes maintenant), ils ont droit à une retraite comme tous ceux qui cotisent non ?

Après concernant le salaire, c'est toujours l'éternel débat. Tu dis toi-même qu'ils servent la nation (théoriquement ), alors qu'ils pourraient aller faire une carrière plus lucrative dans le privé, ce "sacrifice" mérite quelque chose non ? Et encore, même avec leur salaire actuel, certains arrivent à demander plus dans le but d'éviter que leurs collègues ne se servent dans la caisse, alors baisser leurs salaires, ils ne faut pas y penser, en tous cas pas tant que la justice sera aussi laxiste avec les élus et autres puissants car cela risque d'en pousser un paquet à faire des bêtises...
1  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 16:29
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ce n'est pas ça le protectionnisme.
Le protectionnisme c'est : Je produis des salades, donc je vais déjà manger mes salades avant d'en importer. (comme en Suisse)
Ou pas.

Le protectionnisme, comme l'indique notre ami (enfin je devrais dire "mon", car tu ne dois pas le fréquenter souvent) le dictionnaire, c'est le fait de protéger l'économie de ton pays par le biais de frais douanier (mesure tarifaire), ou via des quotas, des normes, etc. (mesures non-tarifaire).

Il n'est dit nul part que tu dois favoriser la consommation du produit produit chez toi avant. D'ailleurs tu apprendras peut-être que l'on peut faire du protectionnisme "agressif" en allant fausser les marchés extérieurs pour, à l'inverse, obliger les autres à acheter chez toi.

Ce qu'a fait la Suisse, c'est une façon parmi d'autres de faire, ce n'est pas LA définition du protectionnisme hein.

Sachant quand dans la majorité des cas, faire du protectionnisme, c'est financer l'enrichissement d'une minorité, aux frais des contribuables, la plupart du temps, cela va toujours contre l'intérêt général des citoyens, même si on nous le vend en nous disant le contraire, mais quand on nous le vend, c'est parce que les dirigeants nous font l'honneur de nous inclure, nous le peuple, dans une même entité qu'eux et les producteurs, pour nous donner l'impression qu'on fait parti de ceux qui se font avoir, et qu'on appuie leurs mesures. Mais au final, une fois les mesures passées, alors oui le producteur est sauvé, il gagne à nouveau pleins de sous, et à côté de ça, tout le reste du pays paie son produit plus cher... Et pour le coup, l'intérêt général il en prend un coup dans l'aile...

Sans même parler du fait que si tu fais du protectionnisme, tu vas fragiliser l'économie de l'autre pays (qui fera moins d'exportations). Chacun sa merde me diras-tu ? Bah oui sauf que le pays étranger qui fait moins d'exportations, du coup, il a moins d'argent pour importer tes produits.

Donc en plus de faire payer plus cher à tous les citoyens, tu peux faire perdre de l'argent à tes entreprises nationales qui vendent d'autres produits qui n'ont rien à voir. Effectivement, ça donne envie.
1  1 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 16:53
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une chose qui est certaine c'est que le libre échange profite à celui qui exploite le plus les travailleurs et l'environnement.
Et le protectionnisme ne profite qu'à l'Etat et à ses quelques potes lobbyistes qui l'ont poussé au cul pour gagner plus.

Je te rassure dans les deux cas, c'est le peuple qui trinque hein.

Soit dit en passant, tu peux faire tout le protectionnisme que tu veux, cela n'empêchera pas tes entreprises nationales d'aller produire à l'étranger si c'est vraiment moins cher, et se taper les frais de douanes si elles sont toujours gagnantes, et/ou de ne plus rien te vendre et seulement produire pour les autres pays si elles le souhaitent.

Faut que tu comprennes que, on n'est plus dans les années 40/60 en sortie de guerre, et cela fait déjà plusieurs dizaines d'années que l'appât du gain à surpassé n'importe quel sentiment d'appartenance nationale chez de nombreuses entreprises.

Si le mec peut se faire 10 fois plus d'argent en allant produire à l'étranger, ça passera largement devant le fait de fabriquer à tout prix en France pour filer du boulot à des français.

Après on peut s'en foutre, ou trouver cela désolant ou ce que l'ont veut, cela ne change rien au fait que tout ce côté nationaliste / protectionniste n'est présent surtout que chez une partie des classes pauvres (car elles se retrouvent sans boulot et sans le sou à gober le bullshit de certains), mais le PDG de la multinationale X qui vend dans 50 pays différents il s'en tamponne, au pire si les ventes baissent en France, il ira attaquer d'autres marchés.

Déjà si ces entreprises se souciaient vraiment de la France et des français, elles ne feraient pas d'évasion ou de fraude fiscale et paieraient leurs impôts plein pot. :p

Ah et je te le dis tout de suite, tu peux faire du protectionnisme sur la viande et tous les fruits et légumes que tu veux pour sauver les agriculteurs français, c'est pas ça qui fera revenir toutes les industries chez nous et qui refilera du boulot à 10 millions de personnes hein. C'est pas une solution magique.
1  1 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 18:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Bon après des pays empêchent le Venezuela de récupérer son argent.
LA BANQUE D’ANGLETERRE REFUSE DE RESTITUER 14 TONNES D’OR AU VENEZUELA
Si le Venezuela ne subissait pas un embargo à cause des USA, la situation serait bien meilleure.

La monnaie Vénézuélienne a été attaqué par des forces étrangères, le bitcoin est plus difficile à attaquer.
Au Venezuela l'électricité est gratuite alors les gens peuvent miner tranquillement ^^

Moi je parlais du Royaume-Uni je ne sais pas comment ça fonctionne ailleurs.

Il faut quand même être con et signifier qu'on ne souhaite pas qu'elle se répande.
Je suis contre la disparition de la monnaie physique, parce qu'après si t'es bannis des banques tu ne peux plus rien faire.

Les sondages disent qu'il a 97% de chance de perde

C'est plutôt les médias qui lui tapent dessus...

Hein ?
Ça n'a aucun lien avec Trump.

Ce n'est pas ça le protectionnisme.
Le protectionnisme c'est : Je produis des salades, donc je vais déjà manger mes salades avant d'en importer. (comme en Suisse)

Protectionnisme : l'exemple de la Suisse

En France on a une logique "c'est trop cher de produire ici, alors on va tous produire à l'étranger", même l'informatique est touché, il y a de plus en plus de développeurs qui sont au Maroc.
Une monnaie nationale est plus fiable qu'une monnaie non soumis à un état vis à vis de sa valeur, point barre. Le Bitcoin & cie = la bourse. C'est pas la peine d'aller plus loin, c'est un fait (une monnaie nationale est certes soumis aux marchés mais elle pas perdre toute sa valeur en une nuit, du moins c'est extrêmement rare là où la bourse c'est quitte ou double).

Oui oui, on sait tous ce qui se passe avec le Venezuela, tout le monde ou presque veut la peau du pays parce que son dirigeant semble pas légitime, bref. Le problème du Venezuela est pas du qu'à ça, ils ont pas su préparer le terrain en cas de coup dur malgré une économie rentière (vive le pétrole). Du coup, quand ils ont eu des soucis, c'était la galère. L'origine du problème se trouve avec le cours du pétrole depuis le pétrole de schiste que les USA exploitent sans vergogne et qui ennuie les pays de l'OPEP en plus de la Russie.

Et bien, je ne suis pas le seul à être "con" comme tu dis. Je ne fais pas confiance dans une monnaie difficile à échanger (c'est un fait), sans compter le fait qu'elle n'a pas de valeur fixe et garantie, donc si les gens prudents sont "cons", je sais plus quoi dire.

Si tu es bannis des banques, c'est que tu as eu un gros problème de solvabilité et si tu as de l'argent en masse en liquide, j'avoue ne pas trop comprendre comment tu as pu être non solvable, à moins que tu sois lier à des histoires douteuses et donc, probablement interdit par la loi (j'attends un cas inverse pour démontrer que j'ai tord pour le coup, je dis ça vis à vis de ce que je sais et je ne suis pas expert sur la question de la solvabilité).

Je parle de l'opinion publique aux USA, beaucoup de gens font défiance face aux médias et ça se comprend.

Si, Trump est confronté à des problèmes socio-économiques mais s'en fiche. C'est vrai que laisser la situation dans laquelle le pays est depuis des années alors que le Président (ou toute personne à la tête de l'État) est garant de la sécurité et de l'ordre publique (entre autres, il y a plein d'autres choses mais je les ai pas en tête là) et il a l'obligation de se bouger les fesses (comme nous et les banlieux dites de "non droit" qui sont laissés à l'abandon, c'est une exemple) et non laisser des cowboys tirer sur tout ce qui bouge.

Je connais très bien le principe du protectionnisme, ne me prend pas pour un idiot. Je veux dire par là que ça ne marche pas ce genre de chose ou dans une extrême limite. Va changer le changement de consommation brutalement des gens et tu vas voir ce que ça va donner. De plus, le protectionnisme est difficilement applicable avec l'UE car se serai un non sens (et par pitié, en a déjà bien assez comme ça). Il faut arrêter avec les délires démago à la con.

Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
Ou pas.
Le protectionnisme, comme l'indique notre ami (enfin je devrais dire "mon", car tu ne dois pas le fréquenter souvent) le dictionnaire, c'est le fait de protéger l'économie de ton pays par le biais de frais douanier (mesure tarifaire), ou via des quotas, des normes, etc. (mesures non-tarifaire).

Il n'est dit nul part que tu dois favoriser la consommation du produit produit chez toi avant. D'ailleurs tu apprendras peut-être que l'on peut faire du protectionnisme "agressif" en allant fausser les marchés extérieurs pour, à l'inverse, obliger les autres à acheter chez toi.

Ce qu'a fait la Suisse, c'est une façon parmi d'autres de faire, ce n'est pas LA définition du protectionnisme hein.

Sachant quand dans la majorité des cas, faire du protectionnisme, c'est financer l'enrichissement d'une minorité, aux frais des contribuables, la plupart du temps, cela va toujours contre l'intérêt général des citoyens, même si on nous le vend en nous disant le contraire, mais quand on nous le vend, c'est parce que les dirigeants nous font l'honneur de nous inclure, nous le peuple, dans une même entité qu'eux et les producteurs, pour nous donner l'impression qu'on fait parti de ceux qui se font avoir, et qu'on appuie leurs mesures. Mais au final, une fois les mesures passées, alors oui le producteur est sauvé, il gagne à nouveau pleins de sous, et à côté de ça, tout le reste du pays paie son produit plus cher... Et pour le coup, l'intérêt général il en prend un coup dans l'aile...

Sans même parler du fait que si tu fais du protectionnisme, tu vas fragiliser l'économie de l'autre pays (qui fera moins d'exportations). Chacun sa merde me diras-tu ? Bah oui sauf que le pays étranger qui fait moins d'exportations, du coup, il a moins d'argent pour importer tes produits.

Donc en plus de faire payer plus cher à tous les citoyens, tu peux faire perdre de l'argent à tes entreprises nationales qui vendent d'autres produits qui n'ont rien à voir. Effectivement, ça donne envie.
Merci, cela semble plus clair ainsi.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une chose qui est certaine c'est que le libre échange profite à celui qui exploite le plus les travailleurs et l'environnement.
Si tu peux employer des enfants à 1$ la journée et que tu peux polluer autant que tu veux, tu vas être super compétitif, le monde entier va venir construire des usines chez toi.
C'est vrai qu'aller au Nigeria extraire de l'uranium dans le sable, c'est aussi une belle chose quand on utilise la population locale pour ça et pas les métropolitains, comme ça c'est les premiers qui ont les problèmes de santé et pas les seconds. On est vraiment immoral ! Bref.

La France comme tous les pays du Sud n'intéressent plus trop pour les usines, je t'en donne la raison : ça coûte un bras. Pourquoi ? Parce qu'on a des normes pour nous protéger, on a des droits pour nous protéger. Je t'en donne pour 1000 : les entreprises aiment pas ça (normal, ça augmente les coûts). Du coup, je suis pas inquiet pour le fait qu'on va nous polluer, en revanche on doit faire des efforts dans les pays qui ont nos usines mais ça, c'est pas la politique qui réglera ça mais faire imposer une moralité mais c'est un autre débat.

C'est hors propos vis à vis de l'article et de ce qui a été dit au passage.

Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
Et le protectionnisme ne profite qu'à l'Etat et à ses quelques potes lobbyistes qui l'ont poussé au cul pour gagner plus.

Je te rassure dans les deux cas, c'est le peuple qui trinque hein.

Soit dit en passant, tu peux faire tout le protectionnisme que tu veux, cela n'empêchera pas tes entreprises nationales d'aller produire à l'étranger si c'est vraiment moins cher, et se taper les frais de douanes si elles sont toujours gagnantes, et/ou de ne plus rien te vendre et seulement produire pour les autres pays si elles le souhaitent.

Faut que tu comprennes que, on n'est plus dans les années 40/60 en sortie de guerre, et cela fait déjà plusieurs dizaines d'années que l'appât du gain à surpassé n'importe quel sentiment d'appartenance nationale chez de nombreuses entreprises.

Si le mec peut se faire 10 fois plus d'argent en allant produire à l'étranger, ça passera largement devant le fait de fabriquer à tout prix en France pour filer du boulot à des français.

Après on peut s'en foutre, ou trouver cela désolant ou ce que l'ont veut, cela ne change rien au fait que tout ce côté nationaliste / protectionniste n'est présent surtout que chez une partie des classes pauvres (car elles se retrouvent sans boulot et sans le sou à gober le bullshit de certains), mais le PDG de la multinationale X qui vend dans 50 pays différents il s'en tamponne, au pire si les ventes baissent en France, il ira attaquer d'autres marchés.

Déjà si ces entreprises se souciaient vraiment de la France et des français, elles ne feraient pas d'évasion ou de fraude fiscale et paieraient leurs impôts plein pot. :p

Ah et je te le dis tout de suite, tu peux faire du protectionnisme sur la viande et tous les fruits et légumes que tu veux pour sauver les agriculteurs français, c'est pas ça qui fera revenir toutes les industries chez nous et qui refilera du boulot à 10 millions de personnes hein. C'est pas une solution magique.
Tu as tout dit, merci.
0  0