Facebook aurait menti à propos de Libra ? Un expert de la blockchain en est convaincu
Car c'est une cryptomonnaie centralisée dédiée aux plus riches

447PARTAGES

11  0 
Facebook a lancé officiellement Libra, une cryptomonnaie qui devrait à terme permettre à ses deux milliards d’utilisateurs d’acheter des biens ou d’envoyer de l’argent aussi facilement qu’un message instantané. Libra doit introduire un nouveau moyen de paiement en dehors des circuits bancaires traditionnels et se veut la pierre angulaire d’un tout nouvel écosystème financier sans la barrière des différentes devises. Le livre blanc de Libra a ​​été publié en prévision du lancement officiel (en 2020) de la cryptomonnaie et Facebook a mis en place une nouvelle filiale qui devra fournir les différents services financiers associés à Libra ainsi que le porte-monnaie numérique qui devra gérer sa monnaie virtuelle : tous les deux sont baptisés Calibra. L’entreprise a précisé n’être encore qu’au début du processus de développement de Calibra. Aussi, en cours de route, le réseau social va consulter un large éventail d’experts afin de s’assurer de pouvoir fournir un produit sûr, protégeant la vie privée et facile à utiliser pour tous.

Libra est le couronnement d’un projet que le géant des réseaux sociaux a démarré en mai 2018 avec la nomination de David Marcus, ancien responsable de Messenger et du groupe PayPal, à la tête de sa nouvelle division blockchain. Ce projet a par la suite pris une nouvelle envergure après l’annonce de l’acquisition en février 2019 du spécialiste de la blockchain Chainspace, une startup londonienne, par l’entreprise de Zuckerberg. Moins de six mois après le rachat de Chainspace, Facebook a publié son plan détaillé pour la Libra, mais son produit fait déjà l’objet de vives critiques sur la toile. Libra a été décrite sur Twitter par des experts du milieu tels que Peter Todd, un consultant en cryptographie appliquée, comme un projet présenté de manière trompeuse.


La technologie blockchain sur laquelle s’appuie Libra est un maillon essentiel de l’univers de toutes les monnaies cryptographiques. Elle peut être assimilée à un pipeline numérique au sein duquel les cryptomonnaies et les autres actifs cryptographiques sont échangés. Elle est dite décentralisée, car les transactions qui y ont cours sont traitées et vérifiées par un essaim d’ordinateurs indépendants plutôt que par un centre unique tel qu’une banque centrale. Cette décentralisation rend le système moins vulnérable aux actes de piratages ou aux tentatives de blocage, mais elle induit une pénalité de temps : la blockchain du Bitcoin, par exemple, ne peut traiter que sept transactions par seconde, tandis que celle d’Ethereum gère environ le double. À titre de comparaison, le réseau de paiement centralisé Visa atteint facilement les 24 000 transactions par seconde.

Chainspace était sur le point de surmonter ce problème en exploitant le « sharding », une technique exploitant un réseau de blockchains interconnectés, et un système de vérification des transactions, appelé Blockmania, qui en théorie pouvait traiter jusqu’à 400 000 transactions par seconde. La même société est à l’origine de Coconut, un protocole de confidentialité censé considérablement améliorer la confidentialité des utilisateurs de la blockchain. Aujourd’hui, certaines technologies de Chainspace sont déjà exploitées par d’autres entreprises. Nym Technologies, par exemple, s’appuie sur Coconut pour créer un « réseau mixte » - sorte une plateforme alimentée par une blockchain pour les paiements, la messagerie et la navigation Web anonymes en monnaie cryptographique. Le projet de Nym est né de Panoramix, une initiative de l’Union européenne lancée en 2015, visant à développer une alternative à Tor, le navigateur Internet axé sur la vie privée. Il faut en outre souligner que le projet de recherche open source que poursuivait Chainspace a été financée en partie par Decode, une initiative de l’UE visant à accroître le contrôle des citoyens européens sur leurs données personnelles.

En dépit de tout cet arsenal à sa disposition, il semblerait que Facebook n’ait pas jugé utile d’intégrer les technologies innovantes de Chainspace à Libra. Dans le Livre blanc présenté par la firme de Menlo Park où il est précisé qu’« Il n’y a pas de concept de bloc de transactions dans l’historique du registre », Blockmania aurait seulement été mentionné de manière furtive dans un rapport qui traite du protocole de consensus de Libra, baptisé HotStuff. Le document ferait également mention du sharding, mais en tant qu’implémentation future plutôt que comme une fonctionnalité présente.


Signalons que les transactions de Libra seront traitées par un groupe de validateurs qui ne comprend à l'heure actuelle que des membres de l’Association Libra incluant d’importantes sociétés telles que Facebook, Uber et eBay. Mais pour être admis en tant que « validateur », il faudra être une grande entreprise figurant dans la liste Fortune 500 et acheter des Libra Investment Tokens, des jetons spéciaux différents des libras échangés par les internautes lambda. Chaque 10 millions de dollars investis donne droit à 1 vote à la société qui achète ces jetons spéciaux, jusqu’à atteindre un plafond maximum de 1 % de tous les votes du conseil. Cette entreprise obtient aussi le droit d’opérer un nœud validateur, même si elle n’est pas obligée de le faire. Les opérations de validation seront dès lors strictement réservée aux plus riches, ici de grandes entreprises triées sur le volet. Ce mode de validation est une variante dite « permissionnée » du proof-of-stake : le delegated proof-of-stake (DPoS).

L’ambition affichée par le groupe de Zuckerberg est d’ouvrir progressivement l’adhésion au groupe des validateurs au cours les cinq prochaines années, jusqu’à ce que le réseau de validateurs englobe tous ceux qui détiennent une certaine quantité de Libra. Ensuite, les gros investisseurs en Libra normale devraient être progressivement autorisés à opérer leurs propres nœuds validateurs, comme sur la plupart des cryptomonnaies. Une hypothèse optimiste est que les outils de protection de la vie privée et de décentralisation de Chainspace pourraient être introduits à ce stade. Cependant, rien ne garantit que cela se produira un jour ou que Facebook respectera son délai de cinq ans pour mettre en œuvre sa décentralisation.

À l’instar de la blockchain d'IOTA qui mettait en avant une alternative singulière nommée Tangle, Libra n’est pas la première monnaie virtuelle à jouer la carte de l’originalité. Elle permet l’intégration de contrats intelligents et fonctionne avec un registre « jetable ». Et comme l’a rappelé Facebook, ce rapport précoce a été publié « pour avoir des retours de la communauté sur le design initial, les plans pour faire évoluer le système, et les défis de recherche encore non résolus discutés dans la proposition ». En s’attaquant ainsi au domaine des cryptomonnaies, la firme de Menlo Park s’est lancé un défi immense, tant elle fait elle-même l’objet d’une grave crise de confiance après une série de scandales autour de sa gestion des données personnelles. Y parviendra-t-elle avec Libra ?

Source : Wired, Twitter, Livre Blanc Libra (PDF), Libra 1,

Et vous ?

Quel est votre avis sur les initiatives de Facebook en général et Libra en particulier ?
Pensez-vous que les accusations portées contre Libra par Peter Todd sont fondées ?

Voir aussi

Le Bitcoin est toujours loin d'être utilisé principalement pour les achats de tous les jours, parviendra-t-il à devenir une alternative à la monnaie ?
Inde : un projet de loi propose une peine de 10 ans de prison pour tout utilisateur de cryptomonnaie, alors que le pays veut lancer sa cryptomonnaie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 9:41
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Crois-tu que demain les narco-trafficants et les marchants d'armes vont se faire payer en BitCoin ou en roubles ?
Ils passent par le dollar, mais après ils peuvent acheter des choses plus safe, comme de l'or ou de l'immobilier.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Mais fait comme tu veux. Si les ploucs et le quart monde veulent acheter du FaceCoin pour se faire rincer et devenir des esclaves intégral, qu'ils viennent en reparler dans 5 ou 10 ans
Je n'ai pas dis que Libra c'était bien, j'ai dis que je n'avais pas confiance dans les assurances vie.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Personnellement je n'ai jamais eu de soucis avec les assurances-vie, juste avec les taux, finit le 8%.
Ouais les taux négatifs commencent à arriver.
Assurance vie : bientôt des rendements négatifs ?

Moi si je n'aime pas les assurances vie c'est surtout pour ça :
Assurance-vie : 50.000 adhérents de l'Afer récupèrent 12 millions
Certaines banques ont l'intention de garder l'argent.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
En quoi itunes est un meilleur investissement qu'une assurance-vie ?
Je n'ai pas dis que c'était intéressant d'investir dans itunes, j'ai dis que c'était inintéressant d’investir dans une assurance vie.
Vous pouvez investir dans l'immobilier, parce que même si c'est une bulle et que les prix sont beaucoup trop gros et finiront par baisser violemment, au moins c'est physique, ça ne peut pas perdre 100% de sa valeur (alors que ça peut très bien arriver au dollar et à l'euro).
Sinon il y a les métaux précieux, comme l'or, qui garderont toujours de la valeur. Tout le monde a confiance dans l'or.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Mais soyons sérieux, pour l'instant les américains et allemands mettent leur pantins au pouvoir, et tout le monde met son argent à l'abri de la FED qui est la seule banque centrale avec des taux positifs.
Ouais ils ont bien bricolé pour que seule la FED ait un taux positif.
Mais le dollar peut quand même se casser la gueule.
Si la Chine le voulait elle pourrait faire tomber le dollar, elle possède beaucoup de bons du trésor, elle pourrait tout vendre d'un coup.
Mais ça ne risque pas d'arriver puisque la Chine a besoin des USA.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Quel rapport ?
Au bout d'un moment on peut commencer à se dire "Y'en a marre de vos billets de Monopoly que vous imprimez à l'infini".
C'est comme le dollar du Zimbabwe.

Il ne faut pas se dire que le dollar est une valeur sur et qu'il ne peut rien lui arriver, on sait jamais...

Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
Je dirais qu'une nouvelle crise économique aura lieu, pas que celle qu'on connaît s'aggravera.
Ouais, peu importe...
En attendant ça finira par craquer et ce sera bien pire que 1907 ou 1929.

Il y a plein de banques à 2 doigts de la faillite comme la Deutsche Bank, qui est en train de créer une bad bank pour améliorer son bilan.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Donald Trump qui partage le point de vue des « cryptosceptiques » a écrit sur son compte Twitter : « Si Facebook et d’autres entreprises veulent devenir une banque, elles doivent rechercher une nouvelle charte bancaire et être soumises à toutes les réglementations bancaires, comme les autres banques, nationales et internationales. Je ne suis pas un fan du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l’argent, et dont la valeur est très volatile et basée sur de l’air ».
Selon comment on regarde le dollar est basé sur de l'air depuis 1971.


Mais en fait le dollar est basé sur l'armée américaine, si on refuse d'utiliser le dollar c'est la guerre, et comme les USA ont de très très loin le plus gros budget militaire (en même temps ils peuvent créer de la monnaie à l'infini).
6  2 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 8:41
j'avais oublié un détail : si VISA, Mastercard et Payapl sont de la partie ce n'est par altruisme, je parie qu'ils sont prêts à fournir très rapidement des terminaux de paiements compatibles LIBRA en complément des paiements sur mobile.
Bref, ça va être un véritable hold-up.
Comme la valeur des monnaies n'est basée que sur de l'air (dixit Trump), que ce soit cella-là ou une autre... mais autant qu'elle soit américaine.
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 16:05
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Purée il faut sacrément être naïf pour dire ça !
Pas naïf mais réaliste. Bien sur théoriquement toute les monnaies peuvent s'effondrer, mais aucune des condition préalable n'est actuellement présente.
Comme tu le dit les taux sont même négatif, tout l'inverse d'un scénario d'inflation. Aucun économiste sérieux ne croit à une hyper-inflation en Europe ou aux USA. En fait il redoutent plutôt même une déflation.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais les taux négatifs ça n'a aucun sens, donc ok on évite l’hyperinflation, mais c'est quand même pas top...
Ça n'est pas la logique a laquelle nous étions habitués ces dernières années, mais ça n'a pas aucun sens. C'est un paiement contre un dépôt sur.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Trop de blanche à billet ça fini toujours très mal.
Sans l'hyperinflation dans les années 20 le NSDAP n'aurait jamais pris le pouvoir en 1933...
Encore une fois l'hyper inflation c'est un cas particulier qui n'arrive pas sans raison, actuellement, on en est à des années lumières. Et on a quand même eu une décennie entière d'inflation à 10% en France et on a pas eu de despote au pouvoir pour autant.
5  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2019 à 11:02
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
D’après ce dernier, « Libra soulève de nombreuses et sérieuses préoccupations en ce qui concerne la protection de la vie privée, le blanchiment d’argent, la protection des consommateurs et la stabilité financière » et ces inquiétudes doivent être traitées « en profondeur et publiquement avant d’aller de l’avant ».
Confier son portefeuille à une société privée dont une des particularités est de pouvoir révoquer votre compte instantanément, sans préavis, et où que vous soyez dans le monde, il faut être timbré. Surtout qu'elle ne s'en prive pas. Pourquoi ne pas investir tous ses actifs dans de la musique itunes ? pourquoi ne pas investir dans les emprunts russes ?
Que se passe-t'il pour vos héritiers en cas de décès ? si votre pc crame ? si Facebook est démantelé ?

Cette monnaie de singe au nom mal choisi ne restera qu'une monnaie dématérialisée de jeu vidéo.
4  0 
Avatar de jpiotrowski
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/07/2019 à 21:25
Facebook ne se transforme-t'elle pas en institution bancaire en voulant créer "Libra" et s'arrogeant au final le droit de "battre monnaie" ?
Autre aspect, FaceBook fait partie des GAFAM dont le principale caractéristique financière est de ne pas payer d'impôts ou alors de manière très symbolique : personne ne trouve à redire à utiliser leur moyen de paiement ? Pendant que nous nous payons taxes et impôts sans possibilité d'y échapper ? (ou alors, faut assumer quand on se fait prendre).
Dernier aspect : quand votre compte FaceBook se fait pirater, quid de votre compte "Libra" ? Ou quand votre compte est bloqué par un algorithme IA ? Ou si votre pays de résidence décide de bloquer FaceBook ?
Bref, s'improviser comme une Banque Centrale, est-ce sérieux ?
Les aspects techniques sont de peu d'intérêt dans ce genre d'affaire. Tout est politique, là !
Au final, quel est votre degré de confiance envers cette multinationale qui ne rend compte à personne d'autre que ses actionnaires ? Même devant le Congrès US, MZ était bien droit dans ses bottes, et n'a eu qu'une petite tape sur les doigts malgré la gravité de ses manquements.
4  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 19:09
Ces hommes politiques sont désespérants !

Comme si FB avait besoin de l'autorisation de Bruno Le Maire pour démarrer. Non, mais sans blague ! Au lieu de préparer le terrain à un probable rouleau compresseur, il va essayer de le freiner par tous les moyens à sa disposition.
Hé, ho, en face c'est plus de 2 milliards d'êtres-humains de toute nationalité qui vont potentiellement s'en servir alors regardez les autres cryptomonnaies, étudiez comment elles ont démarré, comment elles ont prospéré et extrapolez. Purée derrière c'est FB, VISA, Mastercard, PayPal, excusez du peu, ça doit représenter au bas mot 90% des paiements dans le monde, ce n'est pas une paille mais un baobab.

Tous ces mecs ont intérêt à se réveiller car ils vont finir par louper le train et après je ne vous dis pas la galère que ça va être pour le rattraper.

Le monde change ; des intérêts privés sont en train de supplanter les banques centrales et les banques tout court. Le monde selon papa, ça va partir dans les livres d'histoire.
Anticipez dans votre vie pour une fois.
4  7 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 9:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En revanche le dollar n'est pas stable du tout, il a perdu environ 90% de sa valeur depuis 1971. (le gars qui a vendu de l'or en échange de dollar en 1970 doit être un peu dégoutté)
.
Encore une fois tu choisis de jolis graphiques et essaye de les faire coller à ton propos sans t'attarder sur le fond. L'or n'est plus la référence sur le marché monétaire depuis les années 70 donc oui le cours a changé mais ce que tu vois surtout une hausse du court de l'or et pas une baisse générale du dollar qui est resté à relativement stable par rapport aux autres monnaies ainsi qu'aux biens de consommation classique.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
De plus en plus de gens perdent confiance dans le dollar et c'est logique, la planche à billet virtuelle tourne à l'infini.
Si certains pays voudraient se passer du dollar, c'est surtout pour échapper à la domination des USA qui utilise sa monnaie comme arme politique. Mais si le dollar reste dominant, c'est justement, parce qu'on lui fait énormément confiance.
4  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 12:02
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est une question de point de vue...
Pour moi l'or c'est stable, avec une once d'or t'achètes une vache que tu sois en 1915 ou en 2015.
Si on compare ce qu'on peut acheter avec 1 dollar en 1970 et en 2000 on va voir une différence.

Bon après on peut dire qu'il y a une petite inflation de 4,2% qui fait que $100 en 1970 équivaut à $610.14 en 2014.

Le dollar risque quand même de s’effondrer un de c4...
Et toutes les banques vont mal, la Deutsche Banque est proche de la faillite, alors que tous les stress test lui donnaient une bonne note (les stress tests c'est un peu l'école des fans).

Tout le monde devrait perdre confiance dans le dollar, parce qu'ok c'est soutenu par l'armée américaine et si tu refuses le dollar tu te fais assassiner, mais ça reste une monnaie basé sur rien, sans aucune garantie.
Perso je préférerais une monnaie basée sur du concret.
L'or est "stable", dans le sens où il prend constamment de la valeur (sauf si une grosse quantité est mis sur le marché et du coup, l'offre augmente de nouveau, bref) à moins qu'on ai un gros gisement. La problématique étant que si le projet de la prospection spatiale marche bien (les premières sondes devraient être lancées d'ici peu), on va se retrouver avec de l'or à la pelle potentiellement donc je ne suis pas sûr que l'or soit une si bonne garantie sur le long terme ...

Si tu veux remonter plus loin, prends la valeur du dollar au début du XXe siècle et actuellement, cela n'a rien à voir. La dévaluation monétaire, tout ça tout ça (cf. les Titans Américains aussi).

Le dollar, tant que les USA auront la dominance militaire et technologique, sera toujours la monnaie de référence (il faudrait que le pays se prenne une grosse gifle par un État (ou une coalition) pour que cela change. La Chine et la Russie vident leur stock de dollars de façon brutale parce qu'ils veulent de l'or et uniquement ça. Les USA pour l'heure ne disent pas grand chose mais s'ils y parviennent et s'ils arrivent à convaincre d'autres États dans cette voie, on pourrai avoir un nouveau un monde bipolarisé mais économiquement. En espérant que l'UE fasse le bon choix, cette fois.

Des rumeurs indiquent qu'en effet, le coup d'envoie de la prochaine crise sera lancée par la Deutsche Bank qui a des problèmes de dette : ils ont essayé de planquer les emprunts pourris mais bon, quand tu es pas solvable et que tes copains le savent, ça le fait pas. De plus, les banques européennes sont dans une "merde noire" car elles ont des dettes toxiques à tout va et la BCE le fait, d'où le fait que le taux n'augmente pas car si elle le fait, les banques sont insolvables et ne pourront pas la solvabilité de leurs clients (on en parle des comptes qui ont plus de 100k et qui ne sont pas utilisable en cas de crise monétaire en France ?) parce que bon, on va pas se mentir, les banques ont pas assez d'argent pour garantir à tout un chacun de récupérer leur du (tout du moins en Europe, je ne sais pas pour les USA). De plus, depuis des années, la valeur boursière des banques européennes se pètent la tronche alors que les banques américaines, depuis la fin de la crise des subprimes ne fait qu'augmenter. Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que les banquiers n'arrivent pas à expliquer leur système (j'entends cela de façon globale).

Le dollar est basé sur, je suppose, le stock en or des USA, et de mémoire ils ont une des plus grosses réserves au monde (en dehors de l'armée) ? On peut refuser le dollar, mais il ne faut pas s'étonner si le FMI casse les pieds ou qu'on a pas notre mot à dire à l'ONU ou même à OMC. Les USA ont main mise sur les grandes organisations du monde et c'est à cause de ça que le dollar est autant utilisé (sans compter l'extension du droit fédéral américain par le billet de la monnaie et c'est là le plus gros souci).

Hélas, on ne peut pas baser une monnaie sur du concret et l'a compris assez tôt : le métal est une ressource limitée, l'immobilier est fiable dans une certaine limite (cf. les subprimes). Bref, c'est compliqué.

Citation Envoyé par Itachiaurion Voir le message
Ou alors Trump sonne la fin de la récré et comme lorsque les entreprises américaine ont cessé de commercer avec une certaine entreprise de technologie chinoise, FaceBook fera machine arrière comme il y a quelque mois. Peut être que le contexte est différents (investissement déjà réaliser etc.) mais quand le gouvernement américains met vraiment la pression et gonfle les muscles les gafam's courbe l'échine. On est quand même dans le cadre ou une entreprise de puissance quasiment étatique peut crée une monnaie puissante, l'un des bastions du pouvoir régalien. Si ça c'est pas une atteinte a la "sécurité national" US (et d'autre pays au passage) qu'est ce qui ne l'est pas? Effectivement Bruno le maire c'est pas la même mayonnaise, il ne peut pas exercer autant de pression seul dans son coin. L'UE je dis pas, mais la France toute seule ça me semble tendu, après techniquement une loi pourrais régler le problème d'un point de vue théorique.
De toute façon, si la FED s'y oppose, FaceBook & cie ne pourront rien faire.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 12:09
Citation Envoyé par peterdan Voir le message
---
En fait l'utilisation du dollard comme monnaie internationale date des accords de Bretton Woods en avril 1943 https://fr.wikipedia.org/wiki/John_M..._Bretton_Woods .Keynes négociait pour l'Angleterre, mais comme les Etats-Unis était la puissance qui avait fait basculer la guerre, ce sont ses intérêts qui ont été pris en compte. Et nous vivons depuis 1943 avec ce système qui permet aux U$ de faire la pluie et le beau temps sur cette chère planète.
En effet, mais il faut voir que en 1943 le cours du dollar était encore indexé sur l'or, donc au final l'impact restait limité. C'est depuis 71 que les USA ont stoppé les accords de Breton Woodset que le dollar suis le cour du marché.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est une question de point de vue...
Pour moi l'or c'est stable, avec une once d'or t'achètes une vache que tu sois en 1915 ou en 2015.
Si on compare ce qu'on peut acheter avec 1 dollar en 1970 et en 2000 on va voir une différence.
Justement non, tu n’achètes pas le même nombres de vaches avec la même quantité d'or en 1915 ou en 2015. Le cours de l'or comme celui de la vache varie en fonction de l'offre et de la demande.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tout le monde devrait perdre confiance dans le dollar, parce qu'ok c'est soutenu par l'armée américaine et si tu refuses le dollar tu te fais assassiner, mais ça reste une monnaie basé sur rien, sans aucune garantie.
Perso je préférerais une monnaie basée sur du concret.
Je veux bien mais il y a quoi de plus stable pour le remplacer ? Je suis preneur d'alternatives mais les cryptomonnaies n'en sont clairement pas une bonne !
4  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/07/2019 à 17:01
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Non le dollar n'est absolument pas indexé sur le pétrole.
Essaie de vendre un baril de pétrole avec autre chose que du dollar et t'auras la 1ère division de marines au cul assez rapidement.

Je pense que c'est ce qu'il voulait dire. Le pétrole est le domino maitre. Son prix et sa disponibilité sont les déterminants principaux de la santé de l'économie mondiale. Rien d'autre ne compte vraiment. De plus l'usage du dollar américain dans une transaction fait passer cette transaction sous la coupe du droit américain (extraterritorialité du droit US).

Donc de fait ça rend le dollar extrêmement solide, parce qu'il est couplé au pétrole et que si tu veux découpler le pétrole du dollar tu rejoins l'axe du mal pédo-islamo-nazi-terroriste ipso facto.
4  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web