Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google met fin aux abonnements pour les répliques de magazines imprimés dans Google Actualités
L'application Play Magazines a été lancée pour la première fois en 2012

Le , par Stéphane le calme

205PARTAGES

4  0 
C'est le début de l'année et Google a déjà décidé de tuer un de ces produits : les répliques de magazines imprimés dans Google Actualités. Il s'agissait essentiellement de fichiers PDF qui conservaient la mise en forme et la mise en page d'origine et l'expérience de lecture d'un magazine physique, mais sur un téléphone, une tablette ou un ordinateur.

Google a envoyé un courriel aux abonnés actuels pour les informer du changement, avec effet immédiat. L'e-mail suggère aux abonnés de se réinscrire de manière indépendante à chaque magazine et de se rendre sur les sites Web de chacun de leurs abonnements actifs. Bien sûr, tous les magazines ne sont pas disponibles dans des abonnements uniquement numériques et n'offre pas nécessairement une réplique numérique en dehors des collaborations avec des magasins en ligne comme le Google Play Store et Apple App Store. Les personnes ayant souscrit au service ont été informées par courriel en ces termes :

« Objet: À tous les abonnés payants

«  Salut,

«  Cette notification est destinée à vous informer que nous supprimons les répliques d'impression de magazines dans Google Actualités.

«  Cela signifie que vous ne pourrez pas acheter de nouveaux numéros de revues imprimées ni renouveler votre abonnement via Google Actualités. Cependant, vous continuerez d'avoir accès à tous ceux auxquels vous vous êtes déjà abonné dans l'application Google Actualités, dans l'onglet Suivant ou Favoris, selon la version de votre application. Pour continuer à lire les derniers articles, nous vous encourageons à rechercher cette publication dans Google Actualités ou à visiter le site Web de la publication:

«  [liste des abonnements]

«  Votre dernier paiement pour vos abonnements vous sera remboursé. La plupart des remboursements sont effectués dans les 30 jours ouvrables. Le temps nécessaire pour que le remboursement apparaisse dépend de la façon dont vous avez payé. Si votre remboursement prend plus de temps que prévu, vous pouvez vérifier l'état du remboursement dans votre compte Google Payments. Si vous n'avez pas reçu votre remboursement après avoir examiné les délais respectifs dans les ressources ci-dessus, veuillez nous contacter et nous examinerons cela pour vous.

«  Nous nous excusons si cela cause des inconvénients. Merci pour votre soutien.

«  Équipe Google Actualités ».


Google a lancé son application Play Magazines pour la première fois en 2012, qui a ensuite été intégrée à Kiosque, avant d'être transférée dans Google Actualités. L'idée des répliques de magazines était de donner aux éditeurs le contrôle sur la façon dont leurs articles étaient présentés et consultés en ligne, tout en conservant l'apparence de l'impression.

Il faut également tenir compte du fait que les éditeurs pensaient qu'avec les tablettes, en particulier l'iPad d'Apple, ils allaient pouvoir sauver les « médias traditionnels » et obliger les gens à relire les magazines et les journaux. Comme nous pouvons le lire sur cette colonne du New York Times datant de 2010 :

« Presque toutes les sociétés de médias se sont plantées à l'ère d'Internet, car elles ont partagé leur contenu imprimé et vidéo sur le Web et ont regardé les clients payants s'éloigner en conséquence.

« Les gens qui ont vu la tablette disent qu'Apple la commercialisera non seulement comme un moyen de lire des actualités, des livres et d'autres documents, mais aussi comme un moyen pour les entreprises de facturer tout ce contenu. En associant son célèbre logiciel et ses conceptions élancées au système de paiement iTunes, Apple pourrait aider à créer un moyen pour les sociétés de médias de modifier l'économie et les attitudes des consommateurs à l'ère numérique[...]

« Avec la nouvelle tablette, les sociétés de médias pourraient se soumettre à des restrictions de prix similaires et sacrifier leur relation directe avec les clients au profit d'Apple ».

Mais alors que la tablette d'Apple est devenue une destination populaire pour les magazines numériques, moins de 200 ont déjà participé au programme de magazines de Google, selon la société. Le produit était disponible sur l'application Google Actualités pour Android et également sur desktop via Google Actualités (les utilisateurs iOS ne pouvaient pas s'abonner directement, mais ils pouvaient lire le contenu acheté ailleurs sur leurs iPad et iPhone.)

Sa disparition (pour ceux qui connaissaient ce produit) n'est probablement pas une grande surprise ; la section magazine n'a pas été visible dans le Play Store depuis environ un an. Les abonnés peuvent continuer d'accéder aux magazines précédemment achetés via l'application Google Actualités, mais ils ne pourront pas disposer de nouveaux abonnements. Même Apple a abandonné sa boutique de magazines numériques, l'application Kiosque, en 2015 et a finalement ressuscité sa plateforme de magazines numériques dans le cadre d'Apple News Plus. La plupart des magazines sur iOS sont désormais accessibles via des applications individuelles, plutôt que via un référentiel central.

Source : New York Times, AP

Et vous ?

Utilisez-vous ce format particulier pour lire vos magazines ou une mise en forme et une mise en page PDF classiques feraient l'affaire ?
Apporte-t-il une plus-value ?
Comment préférez-vous lire vos magazines (format papier, ePub, PDF, doc, etc.) ?

Voir aussi :

Alphabet (Google) annonce qu'il va mettre fin cette année au « Double Irlandais », sa technique d'optimisation fiscale qui lui a permis d'économiser des dizaines de milliards d'euros en impôts
ProtonMail lance en early beta ProtonCalendar, un calendrier chiffré de bout en bout, et affirme son intention d'offrir des alternatives axées sur la confidentialité aux principaux produits Google
Google dispose des droits de propriétés intellectuelles sur les travaux faits par ses employés durant leur temps libre, selon un de ses anciens employés qui brandit la politique de PI interne
Google Assistant : le mode interprète débarque sur les smartphones Android et iOS compatibles, permettant de traduire en temps réel des conversations dans 44 langues
Google écope d'une amende de 150 millions d'euros en France pour abus de position dominante, suite aux enquêtes menées par l'Autorité française de la concurrence

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !