Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le cofondateur de Wikipédia lance la déclaration d'indépendance du numérique :
Arrêtez de vous faire avoir par les géants d'Internet !

Le , par Christian Olivier

161PARTAGES

9  0 
Le cofondateur de Wikipédia, Larry Sanger, milite pour la décentralisation d’Internet afin de garantir la liberté de la toile et d’éviter qu’elle ne soit contrôlée par des entreprises. Selon lui, les internautes disposeraient de « ;droits numériques inaliénables ;» qui sont listés dans un document semblable à la Déclaration d’Indépendance des États-Unis et publié sur son site Web. Signalons au passage qu’il a publié sa « ;déclaration des droits des internautes ;» à la fin du mois de juin, quelques jours avant la journée de célébration de l’indépendance des États-Unis.

Larry Sanger encourage également le boycott des médias sociaux qui ne respectent pas « ;les libertés de parole, confidentialité et sécurité ;» des utilisateurs de cet espace. Il exhorte les personnes qui ont les compétences nécessaires à « ;coder, concevoir et participer à des réseaux nouveaux et meilleurs ;», tout en invitant le grand public à « ;éviter les réseaux anciens, manipulateurs et bientôt obsolètes ;» — faisant apparemment référence aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Il a même appelé à une « ;grève des médias sociaux ;» pendant deux jours (du 4 au 5 juillet), une action symbolique au travers de laquelle les personnes impliquées manifesteraient leur soutien à son initiative en publiant sur leur compte qu’elles sont « ;en grève ;».


Sanger indique que les droits des utilisateurs d’Internet sont, depuis trop longtemps déjà, bafoués sans aucun scrupule par une mafia incluant les géants du numérique qui exploitent l’humanité à leur profit. Il estime qu’Internet devrait à l’avenir reposer sur le chiffrement de bout en bout, de solides garanties en matière de confidentialité, des normes et protocoles techniques universels ainsi que le contrôle exclusif par les utilisateurs des données personnelles et de tout contenu publié sur Internet.

Il faut rappeler que la Fondation Wikimédia, l’entité qui accompagne les projets liés à Wikipédia, a été éclaboussée par des scandales (en France et aux États-Unis notamment), que certains ont associés à une « ;crise constitutionnelle ;». Ces scandales auraient été marqués par l’exclusion d’adhérents, des licenciements, des accusations de népotisme, de harcèlement et de formes subtiles de propagandes, des coupes budgétaires ainsi que des départs volontaires d’administrateurs.

On ignore combien de personnes ont finalement répondu à l’appel du cofondateur de Wikipédia, mais on sait qu’un sondage a été lancé sur la page Twitter de Sanger pour évaluer le nombre de personnes sensibilisées (1500 votants à l’heure où cet article est rédigé).

Source : Larry Sanger, Twitter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous de cette initiative de Larry Sanger ?

Voir aussi

La Chine a maintenant bloqué toutes les éditions linguistiques de l'encyclopédie libre Wikipédia après la version chinoise inaccessible depuis 2016
Wikipédia Italie ferme son service pour dénoncer la réforme sur le droit d'auteur en Europe dont l'adoption pourrait être accélérée le 5 juillet
Le Venezuela aurait bloqué Wikipedia suite à « l'éviction » de Maduro d'un article, au profit du leader de l'opposition Guaidó, d'après NetBlocks

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 23:04
Internet est un outil décentralisé par nature... mais son usage actuel, par la masse (les Michu), est très fortement centralisé. On est plus proche du "Minitel 2.0" comme l'évoque Benjamin Bayart, que d'une réelle décentralisation. Il te suffit de comparer si tes outils quotidiens ont des authentification avec vérification partagé, plutôt qu'une simple interrogation au serveur d'autorité (genre la différence de fonctionnement entre quelques moteurs : Google et YaCy, ou encore SyncNet).

explication du fonctionnement de SyncNet :
Le concept est simple… Vous entrez une clé secrète BTSync dans la barre d’adresse, et SyncNet récupère le contenu du site associé et le stocke sur votre disque dur. Ensuite, les prochains utilisateurs à vouloir accéder au site récupéreront les fichiers à partir de votre ordinateur ou d’autres disséminés dans le monde.
...plus il y a de personnes qui l’utiliseront, plus les temps de chargement seront rapides. Et bien sûr, cela ne permet d’afficher que des sites statiques (puisque les fichiers sont synchronisés avec BTSync).
...grâce à ce système, toute censure devient impossible (du moins en théorie).
L’intégration manquante pour le moment est celle de Colored Coins qui va servir à faire correspondre des adresses sous forme de hash avec de vraies URL (et attribuer la propriété des sites). Lorsque ceci sera intégré, on pourra imaginer que quelqu’un réalise en 1 clic sur son ordinateur une copie de developpez.net (par exemple), en le mettant immédiatement disponible via BTSync sous la forme de fichiers statiques et accessibles via l’URL developpez.net entrée directement dans SyncNet.
Pour le moment, SyncNet est un outil indépendant (extérieur, non intégré dans une API), mais son concepteur parle déjà d’en faire un plugin pour Chrome et Firefox ce qui permettra de naviguer facilement de l’un à l’autre moyen de surfer.
5  0 
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 22:21
milite pour la décentralisation d’Internet
Bah c'est le cas non ? A ce que je sache, n'importe qui peut avoir son propre serveur et mettre son site en accès libre sur internet. Ce sont les pays après qui peuvent avoir recoure à diverses méthodes pour empêcher l'accès au site mais en général rien d'insurmontable (vous avez entendu parlez de NordVPN, vous pouvez avec -75% en utilisant le code promo 'TheLastShot', [...]).
1  1 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web