UK : dès le 15 juillet, les sites pornographiques seront obligés de procéder à une vérification de l'âge,
Sous peine d'être bloqués par les FAI

Le , par Stéphane le calme

192PARTAGES

19  0 
L'interdiction du Royaume-Uni concernant l'accès des mineurs à la pornographie entrera en vigueur le 15 juillet, a annoncé mercredi le gouvernement.

« Il est actuellement beaucoup trop facile pour les enfants d’avoir accès au contenu pour adultes en ligne », a déclaré la ministre du numérique, Margot James. « Nous voulons que le Royaume-Uni soit le lieu le plus sûr au monde en ligne, et ces nouvelles lois nous aideront à atteindre cet objectif ».

Pour pallier le problème de la facilité de consommer du média pour adulte en ligne, le gouvernement a mis en œuvre les dispositions du projet de loi sur l'économie numérique adopté par le Parlement britannique en 2017. En vertu de la loi, les sites pornographiques commerciaux seront tenus de vérifier qu'un utilisateur britannique a plus de 18 ans avant de lui permettre d'accéder à du matériel pornographique. Les censeurs britanniques auront également le pouvoir d'interdire la pornographie en ligne « extrême », qui comprend certains types de contenu sexuel violent ainsi que du contenu impliquant des actes sexuels avec des cadavres ou des animaux.

Le système sera supervisé par le British Board of Film Classification, l'organisation quasi privée qui attribue des cotes officielles aux films britanniques. Dans sa déclaration annonçant les nouvelles règles, l’organe a fait valoir que l’accès facile des jeunes à la pornographie en ligne « change la façon dont les jeunes comprennent les relations saines, le sexe et le consentement ». Selon le groupe, 88% des parents britanniques ayant des enfants âgés de 7 à 17 ans sont favorables aux restrictions d'âge pour la pornographie.


Plutôt que d’imposer une forme spécifique de vérification de l’âge, le BBFC propose des directives générales et permet aux sites de choisir des options qui répondent aux critères. Les approches les plus courantes vont probablement impliquer de demander à l'utilisateur un numéro de carte de crédit ou des informations provenant d'un identifiant délivré par le gouvernement. Les sites peuvent également proposer des méthodes pour développer la vérification de l'âge à l'aide d'un smartphone.

Il faut préciser que le projet de loi sur l'économie numérique n'inclut pas de règles relatives à la protection de la vie privée visant à garantir que les sites pornographiques n'abusent pas des informations fournies par les utilisateurs qui fournissent des systèmes de vérification selon l'âge. Cependant, les sites seraient régis par le règlement général de l'UE sur la protection des données, offrant certaines garanties contre l'utilisation abusive des données.

Les sites qui ne déploient pas des mécanismes de vérification d'âge seront bloqués par les FAI britanniques

Le gouvernement a confirmé que le système britannique de vérification de l'âge pour la pornographie en ligne deviendrait obligatoire le 15 juillet. À partir de cette date, les fournisseurs commerciaux de pornographie en ligne seront tenus de procéder à de « robustes » vérifications de l'âge des utilisateurs, afin d'empêcher les enfants d'accéder à du contenu pour adultes.

Cette ordonnance s'applique aux sites pornographiques du monde entier. Les sites qui ne respectent pas les règles seront placés sur une liste noire officielle des sites pornographiques non conformes. Les FAI britanniques devront alors bloquer l'accès à ces sites et les responsables du traitement des paiements devront leur refuser les services de paiement.


Reste à savoir quelle sera l'efficacité de la loi. La loi ne s'applique qu'aux sites dont l'activité principale consiste à distribuer de la pornographie à des fins commerciales. Les sites de médias sociaux classiques avec un contenu pornographique important, tels que Twitter, ne seront pas tenus de vérifier l'âge de leurs utilisateurs. Cela pourrait signifier qu'il est encore assez facile pour les mineurs de trouver du contenu pornographique en ligne.

Et puis, il y a les nombreuses façons dont les adolescents pourraient trouver pour échapper aux filtres. Les réseaux privés virtuels peuvent masquer le véritable emplacement d'un utilisateur, amenant ainsi les sites à supposer qu'aucune vérification de l'âge n'est requise. Et restreindre l'accès des adolescents aux fournisseurs de pornographie commerciale pourrait les pousser vers le monde du piratage en ligne, où ils peuvent obtenir des vidéos porno à partir de sites de casiers ou de réseaux de partage de fichiers.

Will Gardner, directeur général de Childnet, a déclaré : « Nous espérons que l'introduction de cette vérification de l'âge aidera à protéger les enfants, en empêchant les jeunes de rencontrer accidentellement de la pornographie en ligne, tout en apportant les mêmes protections utiliser hors ligne pour protéger les enfants des biens ou des services soumis à des restrictions d'âge ».

Certains militants ont critiqué l’efficacité potentielle des lois. Le gouvernement a été contraint d'exempter de l'interdiction les grands sites de médias sociaux, craignant qu'une mise en œuvre stricte n'entraîne le blocage de sites tels que Twitter, Imgur et Tumblr pour le contenu destiné aux adultes.

De plus, certains craignent que les lois ne conduisent à la création d’une base de données des téléspectateurs britanniques, ce qui poserait un problème de confidentialité si jamais elle venait à fuiter.


Malheureusement, le ministère du DCMS (Numérique, de la Culture, des Médias et des Sports) a annoncé la nouvelle dans un courrier électronique révélant les coordonnées de près de 300 destinataires. Ironiquement, DCMS était également responsable de la mise en œuvre du RGPD au Royaume-Uni, qui impose de lourdes pénalités financières pour les violations qui exposent des données personnelles.

Jim Killock, directeur exécutif d'Open Rights Group, a déclaré : « Le gouvernement doit obliger les entreprises à appliquer les normes de confidentialité. L’idée qu’elles sont “facultatives” est dangereuse et irresponsable. Avoir une vérification de l’âge qui est bonne et d’autres systèmes qui sont mauvais est injuste et un paradis pour les escrocs - du fait du gouvernement lui-même ».

Il a ajouté: «Les fuites de données pourraient être désastreuses et ce sera la faute du gouvernement. Le gouvernement doit se structurer et légiférer en matière de protection de la vie privée avant que sa propre politique ne conduise à la destitution, à la destruction de carrières ou à la survenue de suicides ».

Les défenseurs de la loi ne contestent pas le fait que certains utilisateurs, y compris des mineurs, trouveront des moyens de contourner les nouveaux filtres. Mais ils font valoir que beaucoup d’autres n’auront pas l’inclination ou les connaissances techniques pour le faire, ce qui réduira considérablement le nombre de mineurs exposés à la pornographie (et d’adultes exposés à la pornographie "extrême".

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de cette mesure ? Est-elle, selon vous, efficace/adaptée à l'ère numérique ?
La France gagnerait-elle à s'inspirer d'elle ?
Est-elle susceptible de booster les activités des VPN ?

Voir aussi :

UK : Facebook ne doit pas se considérer comme étant un « gangster numérique » qui est au-dessus des lois, les législateurs envisagent de le superviser
UK : pas moins de 14 postes de police utilisent un logiciel de prédiction de la criminalité, d'après un rapport de Liberty Human Rights
UK : la police veut utiliser l'IA pour empêcher les crimes violents avant qu'ils ne se produisent, comme dans le film Minority Report

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pierre.E
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 13:42
c 'est le role des parents de contrôler ce que font leurs enfants
l 'état n'a pas à se substituer aux parents
9  1 
Avatar de strato35
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 13:57
Alala .. c'est encore une fois la faute aux fournisseur de services qui mettent ce contenu accessible sur internet et non aux parent qui ne savent pas éduquer ou bien configurer le contrôle parental...
Ils veulent du contrôle stricte et puis après ça va râler car les parents n'arrivent plus à y accéder ...

Si ils veulent pas que leurs gosses aillent se pougner tous les soirs ils ont qu'à arrêter de leurs fournir des téléphones, tablettes etc.. dès le berceau et puis voila quoi. On récolte ce que l'on sème ...
7  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 14:47
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Nous voulons que le Royaume-Uni soit le lieu le plus sûr au monde en ligne, et ces nouvelles lois nous aideront à atteindre cet objectif ».
C'est sûr que le fait que des jeunes mineurs regardent du porn en ligne est une tragédie.
En revanche, qu'un millier jeunes filles de 14 ans se fassent violer, avec la complicité des services sociaux, de la police, et de quelques juges, là, pas de problèmes. Un gang bang avec des menaces de morts sur la famille, heureusement que cela ne se passe qu'en vrai, vous imaginez ce que cela serait si cela se passait en ligne ?

Heureusement qu'ils ont aussi une police pour vérifier les tweets, vous n'imaginez pas les horreurs que certaines personnes peuvent écrire.
Puis bon, faut bien que la police serve, que voulez-vous qu'ils fassent d'autre ? Aller vérifier une maison suite à des appels de voisins et de familles inquiets d'un potentiel suicide ? Tant qu'il ne stream pas son suicide, quel mal cela peut-il bien faire ?

Qu'ils commencent déjà à être le lieu le plus sûr au monde dans les rues, avant de s'intéresser à Internet…

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les approches les plus courantes vont probablement impliquer de demander à l'utilisateur un numéro de carte de crédit ou des informations provenant d'un identifiant délivré par le gouvernement. Les sites peuvent également proposer des méthodes pour développer la vérification de l'âge à l'aide d'un smartphone.
Oui, parce que j'ai vraiment envie qu'on sache quels types de porno j'aime regarder.
Tiens, pourquoi ne pas utiliser la webcam pour vérifier que la personne a bien le bon âge tant qu'on y est ?
Après tout, il est facile d'emprunter le porte-feuille de ses parents pour récupérer le numéro de la carte de crédit.

Ils ne veulent pas aussi une option pour qu'on puisse partager sur FB ce que l'on visionne ?
Après tout, même si je suis majeur, il faudrait quand même que mes parents et mon employeur puissent s'assurer que je regarde du porn bien catholique (ou en l’occurrence plutôt protestant).

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il faut préciser que le projet de loi sur l'économie numérique n'inclut pas de règles relatives à la protection de la vie privée visant à garantir que les sites pornographiques n'abusent pas des informations fournies par les utilisateurs qui fournissent des systèmes de vérification selon l'âge. Cependant, les sites seraient régis par le règlement général de l'UE sur la protection des données, offrant certaines garanties contre l'utilisation abusive des données.
Les UK veulent quitter l'UE…

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
De plus, certains craignent que les lois ne conduisent à la création d’une base de données des téléspectateurs britanniques, ce qui poserait un problème de confidentialité si jamais elle venait à fuiter.
Mais enfin, si vous n'avez rien à cacher…

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Mais ils font valoir que beaucoup d’autres n’auront pas l’inclination […]
Normal, ils ne font que regarder…

:patapé:

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
ou les connaissances techniques pour le faire, ce qui réduira considérablement le nombre de mineurs exposés à la pornographie (et d’adultes exposés à la pornographie "extrême".
On y croit, on y croit.
6  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 16:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Imaginez l'enfant qui a un PC connecte à la fibre, il peut ouvrir 25 onglets contenants des vidéos pornographiques en parallèles.
Heu… c'est quoi l'intérêt d'ouvrir 25 onglets en parallèle ?
Cela fait quelle différence qu'il ouvre une seule ou 25 onglets ?
6  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 16:28
Toi non mais Ryu2000 lui si
6  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 16:24
… tu ne regardes pas 25 vidéos en même temps, encore plus quand ils sont sur des onglets différents…
5  0 
Avatar de tatayo
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 18:15
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Après, on fait des découverte étonnante aussi la dessus. L'autre jour je cherchais des chose en lien avec la pêche en rivière. Le moteur de recherche a quand réussit a me coller deux trois images de cul.
La prochaine fois, demande lui "canne à pêche" plutôt que "gaule"...


Tatayo.
5  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 16:51
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le porno influe sur les pratiques des jeunes, avant les collégiennes demandaient au sexologue comment bien embrasser, ensuite comme faire une bonne fellation, aujourd'hui elles doivent avoir des questions sur la sodomie...
Oui c'est ça, et d'ailleurs le susdit sexologue ensuite propose des travaux pratiques, c'est bien connu.

Ryu2000 tu as déjà pensé à faire un One Man Show ? Moi je pense que tu as du talent c'est indéniable
5  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 16:24
Oui la on comprends que en vrai c'est du vécu
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 18:10
Google à changé, il est désormais capable d'optimiser son algo de recherches en fonction de qui lance la recherche.
Donc si toi tu passes habituellement des heures à rechercher des images de cul, et bien il va continuer à t'en fournir pour s'adapter au genre de choses que tu recherches le plus souvent
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web