Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple et Qualcomm abandonnent tous les recours en justice dans un arrangement surprise
Après une journée d'audience

Le , par Jonathan

294PARTAGES

6  0 
La bataille juridique qui oppose Apple à Qualcomm depuis plusieurs années s'est finalement achevée hier dans une salle d'audience à San Diego. Un jury composé de six hommes et trois femmes était en train d'entendre les plaidoyers préliminaires d'Apple et de Qualcomm lorsque la nouvelle d'un accord a été annoncée. Le procès qui avait débuté la veille s'est soldée par un arrangement surprise entre les 2 géants de la technologie, stipulant que Qualcomm fournira des pièces à Apple pour plusieurs années, ce qui signifie probablement que ses modems apparaîtront à nouveau dans l'iPhone.

L'accord inclut également le fait qu'Apple effectuera un paiement à Qualcomm pour un montant non divulgué en échange d’un contrat de licence de six ans comprenant une option d'extension de deux ans. La réconciliation de ces 2 entreprises n'arrange pas du tout les affaires d'Intel qui était devenu l'unique fournisseur de puces pour iPhone d'Apple depuis un an en raison du conflit qui s'intensifiait avec Qualcomm. D'ailleurs, quelques heures après l'annonce de cet arrangement entre Qualcomm et Apple, la société Intel a annoncé son intention de se retirer du marché des puces de modems.

Cet arrangement pourrait également avoir un impact sur la société chinoise Huawei Technologies Co Ltd, qui est également en conflit de licence avec Qualcomm. Les analystes estiment généralement que Huawei surveillait l'issue de l'affaire Apple pour évaluer sa position de négociation. Après l'annonce de cet accord, la valeur des actions de Qualcomm ont grimpé de plus de 20 % tandis que celle des actions d'Apple n'a que peu évolué.


Cet accord, qui visiblement est à l'avantage de Qualcomm, n'a pas été bien perçu par tout le monde et les critiques soutiennent qu'il s'agit d'un abus de la position dominante de Qualcomm sur le marché des puces sans fil. En signant cet accord, les deux sociétés ont peut-être voulu éviter de divulguer des secrets publiquement devant les tribunaux, car pendant que les dirigeants des deux sociétés se préparaient à témoigner, des rumeurs laissaient déjà entendre que de fracassantes révélations pourraient être faites.

Il faut peut-être rappeler que cette bataille juridique remonte à 2017, lorsque Apple a affirmé que Qualcomm facturait des frais déraisonnablement élevés pour des brevets essentiels et utilisait sa position de fournisseur dominant de modems pour smartphones pour exiger ces prix exorbitants. Ultérieurement, Qualcomm a poursuivi Apple pour violation de brevets devant des tribunaux du monde entier. Qualcomm a d'ailleurs obtenu une décision favorable d'un tribunal chinois en décembre 2018 et une interdiction à Apple de vendre des iPhones plus anciens en Allemagne au mois de janvier de cette année.

Cet accord met ainsi fin à tous les litiges en cours à travers le monde entre Qualcomm et Apple y compris avec les sous-traitants d'Apple. Qualcomm et Apple n'ont pas précisé quand leur nouvel accord d'approvisionnement entrerait en vigueur, mais il est presque certain que cela aiderait Qualcomm à retrouver la position prééminente qu’il occupait au début des années 2010, alors qu’il dominait la transition vers les réseaux mobiles 4G.

Source : Reuters, Apple

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Apple reconnu coupable de violation d'un brevet Qualcomm par un juge américain qui recommande l'interdiction d'importation de certains iPhones
Qualcomm refuserait de vendre des puces à Apple pour les derniers iPhone en raison des litiges liés aux brevets entre les deux sociétés
Qualcomm affirme qu'Apple lui doit déjà 7 milliards USD à cause du retard de paiement des redevances et que Cupertino essaye de le détruire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dikafrato
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 21:31
C'était le mort annoncé de Apple ce conflit. Maintenant Apple va pouvoir poursuivre sa lente agonie.
ET ce ne sera pas une grosse perte.
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/05/2019 à 2:53
l'abus de position dominante n'est reconnue que dans le cas d'offres payantes ? parce que google ça a beau être gratos pour le particulier c'est aussi un abus de position dominante
1  0 
Avatar de Thomasa21
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/04/2019 à 8:36
Enfin ce conflit prend fin. J'espère seulement que les 2 parties respecteront les termes de l'accord.
0  0 
Avatar de quicky2000
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 14:57
c est surtout Intel le gros perdant dans l histoire, resultats ils se retirent du marche des Modems 5G...
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web