Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ford, General Motors et Toyota vont former un consortium axé sur la sécurité des véhicules autonomes
Afin de dissiper les inquiétudes du Congrès US

Le , par Jonathan

192PARTAGES

12  0 
Mercredi dernier, les constructeurs automobiles Toyota Motor, General Motors et Ford ont décidé d'unir leurs forces pour élaborer des normes relatives au développement de voitures autonomes. Ces constructeurs vont collaborer avec SAE International, une association mondiale d’ingénieurs afin de mettre en place un nouveau consortium axé sur la sécurité des véhicules autonomes. Dans un communiqué publié mercredi dernier, SAE International a déclaré que le consortium AVSC (Automated Vehicle Safety Consortium) travaillerait pour faire avancer en toute sécurité les essais, le développement préconcurrentiel et le déploiement des véhicules autonomes.

Ces travaux accéléreront l’élaboration des normes de l’industrie pour les véhicules autonomes et s’harmoniseront avec les efforts d’autres consortiums et organismes de normalisation du monde entier. Edward Straub, directeur de l'automatisation pour SAE International et directeur exécutif du nouveau consortium, a déclaré que d'autres constructeurs automobiles et entreprises technologiques seraient les bienvenus dans le consortium, à condition qu'ils aient l'expérience nécessaire pour tester des voitures totalement autonomes.

L’annonce de ce nouveau partenariat pourrait être une réaction à l’incapacité du Congrès américain à adopter une législation qui permettrait aux constructeurs automobiles de vendre des milliers de véhicules autonomes dans un avenir proche. En effet, il faut rappeler qu'à la fin de sa dernière session, le Congrès américain n'avait pas approuvé un projet de loi pourtant bien défendu par le sénateur Gary Peters, qui aurait permis aux constructeurs automobiles de vendre chaque année plus de 80000 voitures autonomes.


Il n'est pas exclu que la non-adoption de ce projet de loi ait été motivée par les inquiétudes qui subsistent encore concernant ces voitures autonomes. On se souvient encore de l'incident survenu en mars de l'année dernière en Arizona, lorsque l'un des véhicules autonomes d'Uber a tué un piéton. Il faut également préciser qu'en matière de réglementation, il y a également une foule de questions qui restent encore sans réponse.

Cette collaboration entre ces entreprises dans le but d'établir des normes internationales de sécurité pour voitures autonomes, semble être une stratégie pour ces fabricants, qui leur permettra de convaincre le Congrès qu'il n'y aura plus de risque concernant ces voitures. Ainsi, lors d'une session future du Congrès, ces fabricants espèrent pouvoir faire adopter la législation relative à la conduite autonome étant donné que les inquiétudes en matière de sécurité auront été dissipées.

Source : Detroit News

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Des voitures autonomes de Waymo attaquées à coups de pierre en Arizona, les habitants estiment qu'elles sont une menace pour la sécurité routière
Les voitures autonomes de Waymo obéissent désormais aux commandes gestuelles exécutées par un agent de police à une intersection
Elon Musk a declaré que les voitures autonomes de Tesla rouleront probablement sans assistance humaine d'ici la fin de 2019

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !