Handle : le nouveau robot de Boston Dynamics qui saisit, déplace et empile des cartons
Dédié à l'automatisation du travail dans les entrepôts

Le , par Christian Olivier

206PARTAGES

11  0 
La robotisation n’est pas un phénomène nouveau dans l’industrie des procédés de fabrication, dans les chaines de fabrication des usines notamment. Les entrepôts constituent un espace privilégié pour la manipulation d’une grande quantité de produits qui diffèrent grandement de par leur nature, mais qui, une fois mis en carton, se présentent relativement sous une forme régulière. On pourrait donc supposer que les entrepôts représentent un environnement propice à la robotisation à très grande échelle de la chaine logistique.

Depuis son lancement, Boston Dynamics, une entreprise américaine spécialisée dans la robotique, a développé des robots aussi impressionnants qu’étranges. Cette filiale du géant Google a commencé à chercher des applications commerciales pour ses machines et a même déjà testé des robots pour la livraison de colis dans la ville de Boston aux États-Unis.

Boston Dynamics a récemment fait la démonstration des capacités de Handle, son nouveau robot mobile conçu pour la logistique. Handle peut manipuler des cartons, les déplacer d’un support à un autre ou les entreposer sur des palettes. Il opère de manière autonome grâce au système de vision embarqué dont il est équipé qui lui permet de localiser les palettes marquées, mais également de trouver, saisir, déplacer et classer des cartons d’un emplacement à un autre.


Les cartons utilisés dans la vidéo pèsent environ 5 kg, mais le robot est conçu pour manipuler des charges qui pèsent jusqu’à 15 kg. Cette version de Handle peut être utilisée avec des palettes de 1,2 m de long et pour empiler des cartons jusqu'à 1,7 m de hauteur. Il est facile de voir les applications de Handle dans l’automatisation du travail dans les entrepôts (ceux d’Amazon, par exemple) avec des flottes de robots autonomes qui se déplacent dans un hangar, saisissent des cartons et chargent ou déchargent des palettes.

L’avenir nous dira si le pari technologique de Boston Dynamics s’avèrera payant et si les robots de cette entreprise pourront un jour complètement remplacer les ouvriers humains dans des entrepôts.

Source : YouTube

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Boston Dynamics veut vendre ses chien-robots SpotMini aux ménages et aux entreprises le succès sera-t-il au rendez-vous ?
Boston Dynamics apporte une mise à jour majeure à son robot ATLAS qui fait de lui « l'un des humanoïdes les plus avancés à l'existence »
Boston Dynamics a commencé à tester ses robots pour la livraison de colis l'entreprise cherche des applications commerciales pour ses machines
Au cours d'une conférence, Boston Dynamics a présenté un petit extrait vidéo où son robot SpotMini danse sur un morceau de musique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/04/2019 à 15:14
La démo est intéressante, mais pour le cas de produit conditionné de manière identique (voir même des palettes entière), il existe déjà des automates qui font ça dans des entrepôts optimisé pour cette tache. Il t'enroule même le tout dans du plastique à la fin. Et pour le cas de commande avec des palettes de produits de poids et de taille qui varie j'ai du mal a le voir à l'oeuvre, je me plante peut être ceci dit. Du coup, je ne sais pas trop quoi en penser.
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/04/2019 à 17:15
Pour la distance de la présentation un humain irait plus vite que le robot.
Avatar de Galet
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/04/2019 à 18:49
La solution peut être intéressante pour gérer une grande diversité d'emplacements et de produits. Pour des applications à fort volume, les installations de palettisation déjà très standardisées, avec des robots industriels de moins en moins couteux sont plus performantes (en vitesse comme en charge). La qualité de le palette n'est pas non plus au top !
En tout cas, étonnante machine auto-équilibrée Jurassic park n'est pas bien loin....
Avatar de micka132
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/04/2019 à 19:36
Je vois pas bien l’intérêt d'avoir un bi-roue. On dirait plus une démo pour montrer l’équilibre de l'engin qu'une recherche d’efficacité.
Avatar de Kulvar
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/04/2019 à 12:00
Vivement que disparaissent ces emplois inhumains.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/04/2019 à 12:15
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Je vois pas bien l’intérêt d'avoir un bi-roue.
Ils n'ont pas du faire ça que pour se la péter, ça doit vraiment avoir de gros avantages.
Je pense que ça permet de faire des manœuvres plus extrêmes.
Avec 4 roues le robot n'aurait pas du tout cette forme. Avoir un contrepoids doit forcément avoir de l’intérêt (le robot prend moins de place et peut faire plus de choses).

Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
Vivement que disparaissent ces emplois inhumains.
Il vaut mieux faire ça que ne pas avoir de revenu...
Beaucoup de gens vont se retrouver sans travail. Survivre au RSA c'est pas top.

Et c'est pas plus inhumain que plein de jobs de bureau.
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/04/2019 à 12:35
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il vaut mieux faire ça que ne pas avoir de revenu...
Beaucoup de gens vont se retrouver sans travail. Survivre au RSA c'est pas top.

Et c'est pas plus inhumain que plein de jobs de bureau.
Je pense qu'il faisait de l'ironie en jouant sur le mot "inhumain" pour parler d'un emploi qui sera repris par des machines.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/04/2019 à 12:54
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Je pense qu'il faisait de l'ironie
Peut-être, je ne sais pas.
Mais il y a des gens qui tiennent sérieusement le discours "il faut libérer l'humain de ces tâches difficiles".
Parce qu'effectivement transporter des cartons toute la journée ça fini par ruiner la santé.

Le problème c'est qu'il faut un travail, pour avoir un revenu, pour essayer d'avoir un niveau de vie pas trop faible.
Ceux qui ont un prêt immobilier et des enfants ont une forte pression sur les épaules.

Les boulots sans formation sont souvent les plus difficile et les moins bien payer.
Travailler dans une grande surface ou une usine c'est de la torture. (bosser dans un bureau aussi, mais au moins t'es plus confortable)
Avatar de Coriolan
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 06/06/2019 à 21:05
Boston Dynamics s'apprête à lancer Spot, son premier robot commercial
l'entreprise réussira-t-elle à trouver des débouchés pour sa technologie ?

Pendant des années, les robots de Boston Dynamics ont hanté l’imagination de millions d’internautes y compris ceux qui ne sont pas vraiment amateurs de la robotique. Et pour cause, l’entreprise américaine a réussi à concevoir des machines incroyablement habiles et capables à réaliser différentes tâches. Elles peuvent sauter, courir, monter des escaliers et se relever et même faire le ménage.

En 2017, Boston Dynamics a entamé sérieusement la recherche d’applications commerciales pour ses robots. Pour ce faire, l’entreprise a commencé à tester son robot Spot pour la livraison de colis dans la ville de Boston. Ce robot quadrupède est le premier produit commercial de la société et devrait être proposé en vente très prochainement.

Bien qu’aucune date de lancement de la version commerciale de Spot n’a été annoncée, elle devrait être commercialisée avant la fin de cette année. Pour le moment, le robot continue d’être testé vigoureusement dans des environnements différents.


Si le robot Spot est une machine impressionnante technologiquement, incorporant de nombreux détecteurs et caméras, des jambes mécaniques et un bras attrapeur pour ouvrir les portes, il n’en demeure pas moins que sa raison d’être n’est pas encore claire, surtout en tant que produit commercial.

Ce manque de netteté, le PDG de Boston Dynamics Marc Raibert a tenté à l’éclaircir lors de la conférence inaugurale de Re:MARS tenue par Amazon sur la robotique, l’apprentissage machine, l’automatisation et l’espace. Devant une audience constituée d’ingénieurs, astronautes et Robert Downey Jr., M. Raibert a expliqué ce qu’il pense être le futur de son robot : le divertissement. À l'avenir, plusieurs joueurs pourraient se battre contre d'autres joueurs, a-t-il dit, comme un « jeu en réseau avec des acteurs physiques ». Dans une vidéo montrée au public, quatre des robots se sont battus sur une boule bleue dans une enceinte orange, avant de tomber au sol.


Souvent dans les vidéos de Boston Dynamics, les robots sont montrés comme étant autonomes et autocontrôlés. Mais en réalité, c’est loin d’être le cas. Les robots sont contrôlés par des employés humains via des tablettes de gaming modifiées. Ils peuvent résister aux coups de pied et garder leur équilibre sur les terrains difficiles, mais ils ne décident pas par eux-mêmes où marcher. Les robots peuvent être en mesure de naviguer seuls dans certains environnements, mais seulement si leur entourage est cartographié au préalable.

Et comme toute technologie encore dans l’état embryonnaire, des fois, les robots de Boston Dynamics peuvent mal fonctionner. Lors d’une démo sur scène, Deux Spots sortis pour le public ont été gardés loin l'un de l'autre. L’un d’eux s'est effondré sans explication, rabattant ses jambes et plongeant le nez au sol.

Selon Raibert, Boston Dynamics espère commencer à produire 1000 robots par an. En même temps, la concurrence dans ce domaine devrait s’intensifier et les progrès impressionnants ne manquent pas ces jours-ci. Il y a deux semaines, Ford a publié une vidéo d’un robot à deux pattes appelé Digit. Selon le constructeur américain, il serait capable de soulever 18 kg et fait partie des plans de Ford pour lancer des robotaxis. En Italie, des chercheurs ont dévoilé un petit robot quadrupède capable de tirer un avion de trois tonnes !

Mais le PDG de Boston Dynamics reste confiant, le point fort de ses robots est le fait qu’ils soient agiles et capables de mener une variété de tâches. Un robot Spot doté de caméras 3D peut par exemple identifier les risques et l’état d’avancement des travaux dans un site de construction. Le bras attrapeur du robot constitue aussi un atout du fait qu’il peut être personnalisé selon les besoins pour réaliser différentes tâches. C’est cette mobilité que Boston Dynamics compte avancer pour se différencier de la concurrence.

Les amateurs de la robotique sont convaincus que les robots seront bénéfiques pour l’humanité à long terme, il n’y a qu’à voir la vitesse effroyable d’innovation dans ce domaine. Mais à mesure qu’une entreprise comme Boston Dynamics tente de trouver un débouché commercial pour ses robots, il reste à voir si la société va en vendre assez d’exemplaires pour qu’ils puissent devenir économiquement viables et rentables. Il serait intéressant de savoir aussi pourquoi et si les entreprises seront tentées d’acquérir ses machines.

Si l’avenir s’annonce radieux pour la robotique avec l’accélération de l’innovation et l’intensification de la concurrence, certains craignent une amplification du phénomène de substitution à l'emploi humain, un phénomène bien réel. Là où ils sont utilisés, les robots tendent effectivement à se substituer à l'emploi humain. Un travail prospectif du Boston Consulting Group estime qu'entre 2015 et 2025 la part des robots pourrait encore quadrupler dans le marché du travail. Une autre étude de MIT signale en outre un effet secondaire déjà observé : une baisse des salaires liée à la robotisation ; chaque nouveau robot introduit sur le marché du travail pour 1000 travailleurs correspond en moyenne à 0,25 à 0,50 % de diminution du salaire moyen. L'étude du MIT s'est limitée aux robots strictement industriels, ne prenant pas en compte les distributeurs de billets, les voitures autonomes, robots ménagers, imprimantes 3D domestiques, IA, etc. ; ses résultats pourraient donc sous-estimer le poids total des emplois perdus.

Source : Quartz

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que les robots de Boston Dynamics auront rendez-vous avec le succès commercial ?
Quelles sont selon vous les applications potentielles d'un robot comme Spot ?
Pensez-vous que le succès de ces robots aura un impact sur l'emploi ?

Voir aussi

Boston Dynamics veut vendre ses chien-robots SpotMini aux ménages et aux entreprises le succès sera-t-il au rendez-vous ?
Boston Dynamics apporte une mise à jour majeure à son robot ATLAS qui fait de lui « l'un des humanoïdes les plus avancés à l'existence »
Au cours d'une conférence, Boston Dynamics a présenté un petit extrait vidéo où son robot SpotMini danse sur un morceau de musique
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2019 à 10:52
Au début un petit ou gros quelque-chose créa la nature
Puis l'homme créa la machine (et détruisis la nature rien ne se perd tout se transforme)
Mais il faisait parti de la nature donc il disparu. (ou se transforma en machine)
Vouloir échappé à la mort c'est mourir.
L' accepté c'est vivre en harmonie avec elle.

,Inspiré d'un témoignage de Pierre Rabhi lu hier soir
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web