Google dévoile enfin à la GDC, Stadia, son service de cloud gaming
Pour diffuser des jeux vidéo via Google Chrome, Chromecast et Google Pixel

Le , par Bill Fassinou

172PARTAGES

13  0 
On connaît désormais quel avenir Google prévoit pour les jeux vidéo. Après avoir nourri le suspense pendant des jours, Google a présenté ce matin Stadia, sa vision de l’avenir des jeux vidéo à la Game Developers Conference (GDC). Stadia est un service de streaming à partir du cloud qui vous donne un accès instantané à des jeux vidéo AAA sur tous les types de périphériques notamment les PC, les Chromebooks, les smartphones, les tablettes et les téléviseurs. Pourrait-on dire que Google annonce ainsi la fin de la console de jeux ? La semaine passée, dans un teaser, Google donnait un aperçu de son idée de comment se présentera les jeux vidéo du futur. S’agissait-il d’un jeu ou d’autre chose ? Beaucoup avaient donné leurs avis sur le sujet.

Cela dit, la vidéo ludique qu’avait partagée la firme ne montrait qu’un ensemble de couloirs situés dans divers domaines de la science-fiction, de la fantasy et des courses. En regardant le teaser, l’on pouvait être amené à dire que ces divers décors correspondaient certainement au thème d’un jeu.
Cependant, ce matin à San Francisco, lors de la GDC, Google a éclairé les esprits de tout le monde en présentant Stadia, son tout nouveau service de cloud gaming. Google Stadia, explique Sundar Pichai, PDG de Google, est une plateforme de streaming à l’endroit de tout le monde, sans aucune distinction du type de périphérique que vous utilisez. Stadia diffusera des jeux disponibles sur le cloud de Google à partir des navigateurs Chrome, Chromecast et Google Pixel.


La phase pilote de Stadia a été lancée par Google sous le nom de Project Stream en octobre 2018 et a pris fin en février de cette année. Il s’agissait d’un service de streaming de jeux vidéo via le navigateur Google Chrome. Sur ce service de cloud gaming, Google avait donné la possibilité à une poignée de testeurs de jouer gratuitement au jeu AAA “Assassin’s Creed Odyssey” développé par Ubisoft. Il faut noter qu’un jeu vidéo AAA (prononcé triple A) ou Triple-A est un terme de classification utilisé pour les jeux vidéo dotés des budgets de développement et de promotion les plus élevés ou ayant reçu de bonnes évaluations de la part de critiques professionnels. Les joueurs et la critique s'attendent à ce qu'un titre considéré comme étant de type AAA soit un jeu de grande qualité ou figure parmi les jeux les plus vendus de l'année.

Les services dits de cloud gaming commencent à peine à émerger, mais ils semblent peu à peu se positionner comme l’avenir des jeux vidéo et poussent les grandes entreprises comme Google et Microsoft à investir dans leurs mises en place et leurs développements. L'idée pour promouvoir ces services est qu'au lieu de faire dépenser les gamers pour du matériel de jeu coûteux, on pourrait miser sur le streaming qui, lorsqu'il est effectué correctement, ne nécessite pas d'avoir de matériel très performant, puisque les calculs sont gérés sur le cloud. On peut donc jouer des jeux exigeants sur du matériel acceptable.

Stadia est compatible avec la plupart des claviers et périphériques d’entrée standard, mais Google a préféré ajouter sa touche personnelle. À part le fait que vous pouvez jouer sur n’importe quel périphérique, Google, pour améliorer votre expérience de jeu, a prévu un joystick (contrôleur ou manette) qui vous connectera à ses serveurs de jeux via Wi-fi afin d’identifier l’écran sur lequel vous avez lancé le jeu. Il possède également des fonctionnalités de partage et d’assistance audio. En effet, en plus de la gamme d'entrées standard, le joystick comporte également deux boutons uniques. Le premier, vous permet de capturer et de partager un jeu ou de l'enregistrer sur YouTube. Le second est un bouton de Google Assistant qui vous permet d'accéder au microphone intégré du contrôleur pour obtenir des conseils de Google Assistant sur le jeu auquel vous jouez.

En plus de cela, le contrôleur, avec les informations de votre écran, va permettre de résoudre les problèmes de latence et du déplacement d’un jeu d’un écran à un autre. L’autre information qu’il faut connaître est que Google entend utiliser YouTube pour amplifier son service de cloud gaming Stadia. Toujours avec la fonctionnalité de capture et de partage sur YouTube, vous pouvez afficher un extrait d’un jeu d’un créateur tiers et vous verrez afficher en bas un bouton “Play now” ou “Lire maintenant”. Ce bouton vous permettra de démarrer le jeu instantanément via Stadia. Pour l’heure, la date officielle de sortie est encore inconnue, mais Google prévoit de lancer Stadia un peu plus tard cette année dans les pays tels que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et quelques autres pays d’Europe. De plus pour son lancement, l’un des premiers jeux sera Doom Eternal. Le jeu supportera la résolution 4K, le HDR et tournera à 60 ips.

Source : Google

Et vous ?

Les fournisseurs de jeux vont-ils adopter cette vision futuriste de Google ?
Si oui, à quel prix Google livrera-t-il un jeu sur sa plateforme à l’avenir, selon vous ?
Seront-ils disponibles via un abonnement ou un achat de jeu standard comme d’habitude ?
Si les concepteurs de jeux vidéo se lancent dans l’adoption du cloud gaming, quel avenir réserve-t-on à la console ?

Voir aussi

Dans une bande-annonce de la prochaine Game Developers Conference, Google présente sa vision de l'avenir des jeux vidéo, le cloud gaming

Google lance en bêta-test son service de streaming de jeux vidéo via Chrome Project Stream va inaugurer le jeu Assassin's Creed Odyssey d'Ubisoft

Project xCloud : Microsoft présente sa plateforme de jeu en streaming à la demande qui vous permettra de jouer « sur tout appareil de votre choix »

L'avenir de la console de jeu vidéo est-il menacé ? Oui, selon le PDG d'Ubisoft, qui estime que la prochaine génération de console sera la dernière

Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n'en vendre que 4 copies, le marché du jeu vidéo indépendant est-il en crise ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dgamax
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 9:30
Belle annonce hier après avec ce genre de service ce qu'il me fait peur, c'est qu'on ne pourra plus avoir de mod comme on le connait aujourd'hui.
Ils peuvent très bien penser à un app store du jeux vidéo pour modder les jeux qui le proposeront mais bon, plus moyen de trifouiller dans les fichiers des jeux avec cette solution.

Dans leur démo, on voyait une partie sur smartphone, puis le testeur a switch en quelques secondes sur son PC, puis télé, et c'est l'un des avantage qui me fait aller vers le cloud gaming, c'est exactement ma façon de jouer aujourd'hui grâce à Shadow pour streamer mes jeux PC sur ma télé, PC portable et mon smartphone et pareil avec le remote play de Sony pour streamer ma PS4 sur mon smartphone et PC en plus de la télé, c'est un confort très agréable mais contrairement au service de Google, ou Geforce now, avec Shadow j'ai un Windows complet, je peux installer ce que je veux et même faire de la bureautique avec, et pour le remote play ma PS4 est chez moi.

Quelques avantages sympa :
Aujourd'hui, tu as souvent des MAJ à faire même au lancement du jeu, là on aura un "instant access"
Le stream connect, split/multi screen c'est très intéressant.
La 4k HDR à 60 FPS au lancement, très bon point.
La compatibilité avec des services de streaming en direct sans impacter les perf.
Le crowd play qui permet de rejoindre un streamer via un bouton sur son live.

A voir comment ça va évoluer.
Avatar de codec_abc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 10:19
60 FPS max...

En plus quid de l'input lag avec cette solution? A mon avis, la plupart des connections ne seront pas suffisantes pour jouer dans de bonnes conditions.
Avatar de darklinux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 10:34
J ' attend de voir au-delà du tarif , car la bande passante va être monstrueuse , sans compter la consommation électrique du bouzin ... je suis très sceptique sur l ' effet démo
Avatar de Dgamax
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 10:40
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
60 FPS max...

En plus quid de l'input lag avec cette solution? A mon avis, la plupart des connections ne seront pas suffisantes pour jouer dans de bonnes conditions.
On peut espérer que le 144 FPS arrive prochainement, mais du 60 FPS pour de la 4K est déjà un très bon point et en effet, il faudra un bon débit en plus d'avoir une connexion stable et une bonne latence.

L'input lag tu ne le vois pas, c'est comme quand tu fais une partie FPS en 6ms et en 20ms, ou quand tu joues avec une manette sans fil, la différence n'est pas visible à l'oeil nu.
D'ailleurs quand tu vas dans les locaux de Shadow, ils ont un PC local et une shadow box pour que tu puisses comparer, les box sont cachée et chaque semaine ça change, tu dois deviner lequel des 2 PC tourne sur Shadow.

Si tu as un PC récent qui gère le H.265 (HEVC), avec une connexion de 15Mbps tu peux y jouer convenablement pour du 1080p à 60fps, tu peux même descendre à 5Mbps mais à éviter!
Si tu ne dispose pas de PC recent supportant le H.265, 20/30 Mbps suffise largement pour du 1080p à 60fps, pour de la 4k je n'en ai pas pour le moment donc pas pu essayer.
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 10:49
Au final ce n'est qu'un outil de gaming en streaming comme il en existe déjà. Par contre ce qui me parait bien plus significatif, c'est que seul Chrome est officiellement supporté !

On y est enfin, avec l'abandon de Microsoft, Google a enfin acté que ce sont eux les maitres de la technologie Web.

Citation Envoyé par darklinux Voir le message
J ' attend de voir au-delà du tarif , car la bande passante va être monstrueuse , sans compter la consommation électrique du bouzin ... je suis très sceptique sur l ' effet démo
Certes, cela peut entrainer une augmentation des transferts, mais il faut voir aussi que d'un autre coté, mutualiser les machines dans des datacenter optimisés peut permettre des économies par rapport au nombre de machines individuelles. Je serais curieux de connaitre le bilan final, pour savoir s'il est positif ou non.
Avatar de codec_abc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 11:31
Citation Envoyé par Dgamax Voir le message
L'input lag tu ne le vois pas, c'est comme quand tu fais une partie FPS en 6ms et en 20ms, ou quand tu joues avec une manette sans fil, la différence n'est pas visible à l'oeil nu.
Si c'est "visible" (je met entre guillemets car la latence ca ne se voit pas, ça se ressent) . J'ai testé en local chez moi avec un programme qui rajoute de la latence sur la souris. A 30ms de latence je fais la différence "à l’œil" (sur un écran 144 Hz). Ça c'est pour l'input lag, c'est à dire le delta de temps entre le moment ou tu fais physiquement une action et qu'il y a une répercussion à l'écran. L'humain y est assez sensible.

Après l'autre phénomène qui va se passer est le lag pour atteindre le serveur de jeu. La généralement on a de la réconciliation et de la compensation de lag mais c'est jamais gratuit en terme de feeling. Ca se ressent moins car généralement les conséquences sont indirects.

Le problème du cloud gaming c'est que les 2 latences s'ajoutent. Quand tu vas appuyer sur un bouton chez toi, la commande va être envoyé sur les serveurs de Google qui vont la traiter avec du retard pour ensuite l'envoyer à un autre serveur pour enfin être prise en compte.

Je te conseille la lecture du test qu'a fait Nofrag sur l'offre de cloud gaming de Shadow. Aussi, tu peux rajouter de la latence sur ta souris pour estimer ta sensibilité au phénomène avec ce programme.
Avatar de Cassoulatine
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 15:09
Les connexions internet ne font que progresser, et YouTube passe déjà très bien chez la plupart, donc techniquement ça va plutôt bien se passer.

Après cette techno a d'énormes avantages : pas de piratage des jeux (les licences des jeux sont gérées par Google), moins de piratage dans les jeux (les joueurs n'ont plus qu'un flux vidéo, plus de possibilité de wall hack etc), pas besoin de capacités graphiques énormes ni de stockage côté client, mutualisation de l'hardware, facilités de streaming (vu que le jeu est déjà chez google).

Donc je n'ai pas de doutes que cela marche.

Après le souci c'est que ça ne fait qu'affaiblir les joueurs (les "consommateurs") et centralise tout chez Google. Une fois que toute notre vie dépendra d'une poignée de boites mondiales géantes partageant toutes la même idéologie ... vaudra mieux pas être un dissident.

En parlant de ça, James Damore qui a fait remarquer poliment et avec données à l'appui que l'idéologie véhiculée en interne à Google était "disrespectueuse et rejetait quiconque en dehors de cette caisse de résonance" a été viré sur le champ.
Avatar de Dgamax
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 15:33
Oui j'avais déjà lu cet article mais il date de 2016, c'était les tout début, alors oui il y aura toujours plus de latence qu'un local, mais celle-ci a était optimisé afin de la réduire au maximum.

J'utilise mon shadow au quotidien pour du montage et du jeux et je constate réellement aucune latence pourtant je joue à des FPS/TPS.
Après je suis à Paris donc très près des DC de Blade
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 16:59
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
Les connexions internet ne font que progresser, et YouTube passe déjà très bien chez la plupart, donc techniquement ça va plutôt bien se passer.
Que Youtube passe déjà bien chez la plupart, certes, mais sous quelle résolution ?

Pas sûr que tout le monde puisse regarder du 1080p60 sans aucun soucis par exemple.

Aujourd'hui si on ne trouve pas ou peu de Streaming en 4K, c'est justement car les connexions internet ne suivent pas dans la plupart des cas.

Pour moi ces systèmes seraient viables, si tout le monde ou presque avait la fibre ou équivalent. Pour le mec au fin fond de la creuse, je ne suis pas certains que tout soit fluide sur le dernier jeu dernier cri avec tous les graphismes à fond, pour un rendu impec chez lui.

Et apparemment, j'ai lu sur certains test que cela changeait pas mal d'un jeu à l'autre, sur certains aucune différence avec un pc physique alors que le même utilisateur pouvait ressentir du lag à partir de la même machine physique sur laquelle recevoir le stream sur d'autres jeux. Les horaires doivent jouer aussi dans certains coins, suivant le monde sur la ligne.
Avatar de codec_abc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/03/2019 à 18:02
Citation Envoyé par Dgamax Voir le message
alors oui il y aura toujours plus de latence qu'un local, mais celle-ci a était optimisé afin de la réduire au maximum.
Comment tu optimise de la latence ? Car cela dépend principalement du réseau et donc hors de contrôle du fournisseur de service cloud. Quand on voit cette page on constate que pour pinger une capitale européenne voisine a environ 1000km il faut environ 20ms, ce qui se ressentirait en jeu (bien que faiblement). Donc si on veut moins de 10ms d'input lag (ce qui me semble la limite à ne pas dépasser pour ceux qui veulent du jeu compétitif) il faut faire un datacenter tous les 500km ou changer toute l'infrastructure réseau pour la rendre plus moderne et diminuer la latence. Le premier me parait difficilement réalisable et le deuxième se fera naturellement (et encore avec quelle efficacité) mais que sur le (très) long terme. Donc, cette offre n'est destinée qu'aux gens dans les grandes villes qui disposeront d'un "cloud" Google juste à coté. Bref, habitant dans une ville de 80k personnes je sens que le jour ou je vais pouvoir me passer d'un PC de jeu pour n'avoir plus qu'un terminal n'est pas encore pour la prochaine décennie.

Après pour ceux qui aiment les jeux mollassons avec de l'input lag, ça doit faire l'affaire mais me concernant je pourrai pas. Ceci dit il faut au moins avoir expérimenter une config fluide avec très peu de latence pour se rendre compte de la différence. Et donc, tous les joueurs qui n'ont joué que sur de vielles brouettes ne seront pas perturbés par cette offre. Donc j'imagine qu'elle doit pouvoir trouver un certain public.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web