IA : la Chine pourrait dépasser les USA avec de meilleurs articles de recherche en seulement 2 ans
Selon l'institut d'intelligence artificielle Allen

Le , par Jonathan

333PARTAGES

11  0 
Il n'est presque plus possible actuellement de parler de technologie de pointe sans penser à l'intelligence artificielle, cette technologie qui s'insinue de plus en plus dans notre quotidien. La course entre les différentes puissances mondiales pour dominer cette technologie a démarré depuis bien longtemps et d'ailleurs, ce sont la Chine et les États-Unis qui se bousculent pour la première place. Seulement, on a récemment appris que la Chine avait pris un peu d'avance sur les États-Unis dans cette course.

En effet, le gouvernement chinois s'est beaucoup impliqué dans le développement technologique à travers le lancement d'initiatives majeures visant à dominer ce secteur, ce qui a contribué aux avancées qu'on observe aujourd'hui dans le pays. D'ailleurs, des études antérieures ont montré que la Chine produisait déjà le plus grand nombre de documents de recherche mentionnant des termes relatifs à l'intelligence artificielle. Mais la technologie étant un domaine très vaste, il est assez difficile de pouvoir évaluer qualitativement les résultats de ces recherches, mais une organisation s'est proposé de relever ce défi.

Comment la Chine et les États-Unis partagent les 50 % des meilleurs articles sur l'IA au fil du temps

Il s'agit de l'institut américain dl'intelligence artificielle Allen (Ai2), qui est une organisation à but non-lucratif basée à Seattle, créée par le cofondateur de Microsoft, Paul Allen, qui se concentre sur la recherche fondamentale en matière d'intelligence artificielle. Cet institut a précédemment créé un outil appelé Semantic Scholar, qui utilise l'intelligence artificielle pour faciliter la recherche et l'analyse de documents de recherche scientifique publiés en ligne.

Grâce à cet outil, les chercheurs d'Ai2 ont passé en revue tous les articles de recherche sur l'IA en provenance de la Chine. Il est peut-être important de mentionner que ces articles ont été cités dans plusieurs autres travaux. Ils en sont donc arrivés à la conclusion selon laquelle, en matière d'articles de recherche les plus cités dans le monde, la Chine sera classée devant les États-Unis non seulement pour le compte de cette année, mais aussi pour les années à venir (2020 et même jusqu'en 2025).

Kai-Fu Lee, un investisseur chinois de premier plan dans l'IA, a déclaré qu'il est possible que l'étude ait un peu exagéré les choses. Il reconnaît qu'il y a bien une dynamique, mais il pense que l'horizon temporel est plus éloigné.

Des constatations comme celles-ci confirment en grande partie que la Chine est en voie d'atteindre son objectif d'acquérir une expertise équivalente à celles des États-Unis en matière d'intelligence artificielle d'ici 2020. L'administration Trump cherchant à réduire le financement scientifique américain, le fossé technologique entre les deux pays pourrait se creuser à un rythme accéléré. Il reste à voir si les États-Unis répondront avant de prendre du retard dans une course qui risque d’affecter presque tous les aspects de la vie pendant des années.

Source : MIT Technology Review

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
êtes-vous d'accord avec les conclusions de cette étude ?
Comment réagiront les États-Unis, si cette étude est dans le vrai ?

Voir aussi :

Rapport : La Chine devant les États-Unis dans la course pour la domination de l'IA, l'UE préoccupée par les conséquences non réglementées de l'IA
La Chine pourrait devenir le leadeur mondial de l'IA plus tôt que prévu en dépensant plus que les États-Unis en R&D sur l'IA cette année
Chine : les enfants les plus brillants du pays sont sélectionnés pour être formés pour le développement d'armes létales basées sur l'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web