Windows 10 19H1 Build 18342 s'accompagne d'une extension Chrome pour Timeline
Et l'accès aux fichiers Linux à partir de l'explorateur de fichiers

Le , par Stéphane le calme

181PARTAGES

11  0 
Amélioration de l’expérience de jeu dans Windows 10

L'un des points forts de Windows 10 Build 18334 est le fait que les Insiders ont eu la possibilité d'essayer State of Decay gratuitement. Dans cette nouvelle version, Microsoft demande aux utilisateurs de désinstaller et de réinstaller le jeu pour s'assurer que tout fonctionne encore, et demande également à toute personne ayant eu des problèmes avec le jeu de l'essayer simplement pour voir si ces problèmes ont maintenant été résolus.


Fichiers Linux à l'intérieur de l'explorateur de fichiers

Microsoft a ajouté la possibilité pour les utilisateurs d'accéder aux fichiers Linux dans une distribution WSL à partir de Windows. Ces fichiers sont accessibles via la ligne de commande. De plus, les applications Windows, telles que l'explorateur de fichiers, le VSCode, etc. peuvent interagir avec ces fichiers. Accédez à vos fichiers en accédant à \\ wsl $ \ <nom_tranet> ou consultez la liste des distributions en cours d’exécution en accédant à \\ wsl $.


Nouvelle extension Chrome pour Timeline

Microsoft a aussi annoncé une extension qui collecte les activités de votre navigateur Google Chrome et les ajoute à votre Timeline sous Windows. Vous pouvez maintenant télécharger la nouvelle extension Web Activity à partir du Chrome Web Store. Connectez-vous simplement à l'extension depuis votre navigateur Google Chrome avec votre compte Microsoft, visitez un site Chrome, puis regardez-le apparaître sur la timeline - et reprenez-le à l'endroit où vous l'avez laissé. Vos activités Chrome seront également synchronisées avec Timeline sur les appareils Android à l'aide de l'application Microsoft Launcher.

Modifications générales, améliorations et correctifs pour PC

  • Le nouveau paramètre de protection anti-sabotage de l'application de sécurité Windows protège votre appareil en empêchant les acteurs malveillants de modifier les paramètres de sécurité les plus importants. Le paramètre est maintenant activé par défaut pour les versions d'Insider Preview.
  • Nous avons résolu un problème empêchant Windows Sandbox de démarrer sur des versions localisées.
  • Nous avons effectué des travaux pour améliorer le rapport d’erreurs dans Windows Sandbox. Maintenant, la boîte de dialogue d'erreur inclut le code d'erreur et un lien vers le hub de commentaires.
  • Nous avons résolu le problème suivant: Windows Sandbox générait une erreur inattendue en raison de la référence à un fichier supprimé sous Windows.old.
  • Windows Sandbox capture désormais les raccourcis clavier en plein écran.
  • Windows Sandbox prend désormais en charge les fichiers de configuration! Ces fichiers permettent aux utilisateurs de configurer certains aspects du sandbox, tels que vGPU, la mise en réseau et les dossiers partagés. Un article de blog expliquant cette nouvelle fonctionnalité sera disponible ici.
  • Nous avons amélioré les capacités de l'interface de ligne de commande wsl.exe en ajoutant de nouvelles fonctionnalités telles que l'importation et l'exportation de distributions et la consolidation des fonctionnalités existantes à partir de wslconfig.exe, telles que la liste des distributions et la définition des valeurs par défaut.
  • Nous avons résolu le problème suivant: si la Loupe était activée et configurée en mode ancré, l'ordinateur se bloquait et se réinitialisait à la connexion, créant ainsi une boucle de démarrage.
  • Nous avons corrigé un problème empêchant la build de se connecter à WinRE avec un compte administrateur sur les deux dernières versions.
  • Nous avons résolu le problème suivant: si vous supprimiez les groupes du menu Démarrer Start dans le groupe épinglé, les applications pourraient finir par penser que leurs vignettes étaient toujours épinglées.
  • Nous avons corrigé un problème qui empêchait de réorganiser les dossiers épinglés dans la grille de vignettes du menu Démarrer.
  • Nous avons résolu le problème suivant: le texte expliquant la section Téléchargements de Storage Sense contenait des caractères inattendus.
  • Nous avons résolu le problème suivant: parfois, les paramètres de Windows plantaient lors de l'ouverture des «Paramètres d'affichage avancés» à partir des paramètres d'affichage.
  • Nous avons résolu le problème suivant: après avoir modifié le point de terminaison audio d’une application, celle-ci pourrait ne plus suivre les modifications du volume principal.
  • Nous avons corrigé un problème empêchant l’ajout d’un lecteur à la liste des dossiers à exclure lors de la configuration de la recherche avancée dans les paramètres.
  • Nous avons corrigé un problème lié à l'en-tête Settings de certaines tailles de fenêtre, dans laquelle les noms longs pouvaient être tronqués au milieu, au lieu d'être correctement encapsulés.
  • Nous avons corrigé un problème survenu avec la build précédente où un clic droit sur le bureau affichait un menu contextuel de couleur claire dans un thème sombre.
  • Nous avons corrigé un problème affectant la fiabilité de l'historique des panneaux et du presse-papiers Emoji.
  • Une autre solution a été trouvée pour traiter les rapports signalant que des périphériques sont bloqués avec le texte «Hibernation…» à l’écran à la reprise du mode Hibernation.
  • Nous avons corrigé un problème qui pouvait amener Windows à ouvrir une session et à oublier le dernier utilisateur connecté. À la place, il affiche l'invite de connexion de l'utilisateur par défaut dans la liste après avoir fermé l'écran verrouillé.
  • Nous avons corrigé un problème qui empêchait d'activer certaines des options de protection en temps réel de Malwarebytes Premium.
  • Nous avons corrigé un problème qui entraînait l’apparition de la barre de menus d’Internet Explorer, si elle était activée.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant CDPUserSVC à utiliser une quantité inattendue de ressources CPU pendant de longues périodes.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant un plantage fréquent de DWM pour certains Insiders dans la build précédente.
  • Nous avons résolu le problème suivant: certains jeux sont récemment passés à l'écran noir / ne répondaient pas si leur résolution était inférieure à 1920 * 1080 et si le jeu était en mode plein écran.
  • Nous avons corrigé un problème qui empêchait certains jeux de restituer les mises à jour de l'interface utilisateur (bloquées visuellement) après avoir utilisé Alt + Tab pour passer rapidement au jeu.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant un décalage vidéo et audio important lors de la projection de vidéos à partir de certains appareils sur des versions récentes.
  • Nous avons corrigé un problème en raison duquel plusieurs clics étaient nécessaires pour désactiver l'emplacement à partir du Centre de maintenance.
  • Nous avons corrigé un problème qui entraînait l'échec de l'insertion d'un seul caractère Unicode pour les IME, le clavier tactile et le panneau Emoji dans certains types de contrôles d'édition récemment.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant l'insertion de 4 et 6 dans les langues respectives des flèches gauche et droite du clavier tactile.
  • Nous avons résolu le problème suivant: les applications nouvellement installées pourraient ne pas apparaître dans les résultats de recherche.
  • Nous avons corrigé un problème qui entraînait la troncature du volet de recherche s'il était lancé après la rotation de l'orientation du périphérique horizontalement à verticalement.
  • Nous avons corrigé un problème d'impact majeur entraînant une diminution de la fiabilité du menu Démarrer dans les dernières builds.
  • Nous avons corrigé un problème récent dans lequel, si vous masquiez l'icône de recherche dans la barre des tâches, un certain nombre d'applications Win32 seraient mises à jour de manière inattendue lors de l'ouverture du menu Démarrer.
  • Nous avons corrigé un problème qui pouvait entraîner des scintillements inattendus si vous utilisiez un crayon ou une touche dans certaines applications win32 pour lancer une deuxième instance de l'application en mode tablette.
  • Avez-vous besoin de créer un fichier qui commence par un point? L’explorateur de fichiers vous permettra désormais de renommer un fichier en quelque chose comme «.gitignore». Auparavant, il existait une erreur indiquant que vous deviez fournir un nom.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant le blocage potentiel de l'Explorateur de fichiers lors d'une tentative de renommer, de supprimer ou de déplacer des fichiers MKV lors du vol précédent.
  • Nous avons corrigé un problème empêchant certains Insiders d'ouvrir Cortana en mode Tablette.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant le clignotement de la barre des tâches si un adaptateur secteur était connecté alors que le périphérique avait moins de 20% de batterie.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant la disparition de la barre des tâches pendant une seconde lors du renvoi de Start / Cortana / Search sur un moniteur secondaire.
  • Nous mettons à jour le nom du thème «Windows Light» pour qu’il devienne désormais «Windows (léger)».
  • Nous avons résolu le problème suivant: l’icône de Cortana sur les moniteurs secondaires ne mettrait pas à jour les couleurs après un basculement entre les thèmes clair et sombre.
  • Nous avons résolu le problème suivant: lorsqu’on utilisait un thème lumineux + de petites icônes + une orientation de barre des tâches verticale, le texte écrit dans la barre des tâches restait blanc et ne pouvait donc pas être lu.
  • Nous avons corrigé un problème qui pouvait empêcher les applications ouvertes de s'afficher dans la barre des tâches (mais d'être visibles dans Alt + Tab).
  • Nous avons corrigé un problème qui entraînait dans les gris une légère nuance inattendue de rose / violet sur certains appareils au cours des derniers vols.
  • Nous avons corrigé un problème qui pouvait entraîner le blocage de DWM après avoir activé le contraste élevé.
  • Nous avons résolu un problème dans les paramètres du curseur et du pointeur de Ease of Access: la taille et la couleur du pointeur de la souris sont désormais conservées lors de la mise à niveau. Il reste un problème avec le pointeur de la souris affichant la couleur blanche au lieu de la couleur sélectionnée après la déconnexion et la reconnexion.
  • Lorsque vous utilisez la loupe avec des pointeurs plus grands, le défilement est progressif lorsque les pointeurs changent de forme.
  • Nous avons corrigé un problème où le mode de navigation sur l'affichage Orbit ne pouvait pas être modifié.
  • Nous avons corrigé un problème qui entraînait une pause inattendue de Narrator lors de la lecture d'un fichier PDF.
  • Nous avons corrigé un problème empêchant les utilisateurs de rejoindre ou de basculer entre les sonneries Windows Insider.
  • Nous avons résolu le problème suivant: l'application Windows Security pouvait afficher un statut inconnu pour la zone de protection contre les virus et les menaces ou ne pas s'actualiser correctement.


Source : Microsoft

Voir aussi :

Windows 10 ne devrait jamais redémarrer votre PC sans votre permission, Microsoft devrait vous redonner le contrôle de votre appareil, selon une étude
Microsoft fait un grand pas vers le portage des jeux et de l'infrastructure Xbox sur Windows, avec son appli Microsoft Gaming Services pour Windows 10
La plupart des utilisateurs de Windows 10 n'ont toujours pas installé la mise à jour Windows 10 Octobre 2018, selon une analyse
Microsoft dévoile l'Azure Kinect, un nouveau périphérique qui tire parti du Cloud et de l'IA, zoom sur le successeur de la Kinect pour Windows

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Citrax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/02/2019 à 21:24
Que d'émotions à lire cette liste de problemes aberrante.

Enfin j'en ai tout autant que je ne signalerai pas à Microsoft par pitié.
Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/03/2019 à 16:02
Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
C'est quand même le pompon. C'est à priori un des plus grand éditeur logiciel du monde, mais à part faire des tableurs et des traitements de texte (de bon débogueurs itou), l'Operating System n'a jamais été leur fort. (je ne parle même pas d'Office dans le nuage, parce qu'il y a vraiment de quoi pleurer)
Dans la même veine, cette semaine, une news qui me parvient de chez un client ,un système SAP qui migre de version sur SAP HANA, je ne connaissais pas, enfin bref, les gus ont quand même été surpris quand on leur a annoncé qu'on ne pouvait pas reprendre leurs données, sauf à les voir altérées (les dates notamment) ... on vit une époque formidable
SAP trop mauvais. à la fin des années 90, j'ai migré de vieux logiciels sous DOS avec un convertisseur parallèle vers série. Branché au port parallèle, je mettais le vieux logiciel en mode "imprime toutes les données" puis je capturais le port série. Pour les dates, j'ajoutais 19 devant... Et donc SAP --> SAP ne sait plus faire.

Sinon, pour ce qui est à corriger dans w10 : le menu démarrer !
Avatar de tutosfaciles48
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/03/2019 à 0:11
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
SAP trop mauvais. à la fin des années 90, j'ai migré de vieux logiciels sous DOS avec un convertisseur parallèle vers série. Branché au port parallèle, je mettais le vieux logiciel en mode "imprime toutes les données" puis je capturais le port série. Pour les dates, j'ajoutais 19 devant... Et donc SAP --> SAP ne sait plus faire.

Sinon, pour ce qui est à corriger dans w10 : le menu démarrer !

  • Nous avons corrigé un problème d'impact majeur entraînant une diminution de la fiabilité du menu Démarrer dans les dernières builds.

Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 14/03/2019 à 12:01
Microsoft pourrait permettre aux utilisateurs de Windows 10 19H1 de suspendre l’installation automatique
Des mises à jour Windows pendant 35 jours

L’installation des mises à jour système de Windows 10 représente probablement à l’heure actuelle l’une des plus grandes préoccupations des utilisateurs du système d’exploitation le plus récent de la firme de Redmond. Cette préoccupation semble s’être renforcée au cours des derniers mois à cause de l’identification de multiples bogues ayant affecté les versions finales et révisées de Windows 10 October Update 2018 (alias Windows 101 ;809) que la plupart des gens évitent encore.

Cette situation a même poussé Microsoft à envisager la création d’un « ;tableau de bord de l’état des mises à jour de Windows ;» qui présentera aux administrateurs et aux utilisateurs finaux les différents bogues connus et répertoriés affectant Windows 10. Ce tableau devrait leur permettre d’identifier plus facilement des bogues, de trouver rapidement des solutions adéquates ou de déterminer quand Microsoft prévoit de les corriger.


Une récente étude a révélé que la manière dont les mises à jour des correctifs Windows Update de Windows 10 Home (Windows 10 Édition familiale) sont effectuées ou déployées s’avérait frustrante pour les utilisateurs. Elle remettait en cause l’approche unilatéraliste de Microsoft qui consiste à décider seul quand corriger les bogues ou les vulnérabilités et à quel moment fournir de nouvelles fonctionnalités, notamment parce que cela signifie que les utilisateurs perdent en partie le contrôle de leur PC.

D’après les auteurs de cette étude, Windows 10 Home ne fournirait pas d’informations suffisamment détaillées susceptibles d’aider l’utilisateur à décider de son propre chef du meilleur moment pour télécharger et/ou installer des correctifs ou redémarrer son système après l’installation des mises à jour de Windows 10 Home. Ils sont également parvenus à la conclusion que certains outils intégrés à Windows 10 Home étaient tout simplement inadéquats, en insistant sur le fait que les OS comme Windows 10 devraient obtenir l’autorisation explicite préalable de l’utilisateur avant de procéder ou planifier un redémarrage pour appliquer des correctifs Windows Update.

Mais le problème le plus grave relevé lors de cette enquête était lié au fait que Windows 10 Pro offre des contrôles beaucoup plus fins sur la gestion des correctifs comparé à Windows 10 Home. En bénéficier impose malheureusement à l’utilisateur de Windows 10 Home une mise à niveau vers l’édition Pro à 99 USD : la possibilité de retarder le déploiement d’un correctif de 30 jours sur Windows 10 Pro, par exemple, est un luxe que Microsoft n’a jusque-là jamais offert aux utilisateurs de Windows 10 Home.

Le geste de Microsoft pour les utilisateurs de Windows 10 Home

Le développement de Windows 10 v1903, la prochaine mise à jour majeure de l’OS le plus récent de Microsoft dont le déploiement est prévu pour le mois prochain est déjà probablement dans sa phase finale. Cette mise à jour qui succèdera à Windows 10 v1809 devrait introduire son lot de nouveautés et de nouvelles fonctionnalités, dont une en particulier qui a de fortes chances de passer inaperçue : Microsoft pourrait enfin permettre aux utilisateurs de Windows 10 Home de suspendre les mises à jour automatiques pour un maximum de 35 jours, au lieu de sept jours comme c’est actuellement le cas.


Ce changement a été remarqué pour la première fois par un testeur membre du programme Insider de Microsoft pour Windows, après qu’il ait installé la Build 18356 de la préversion de Windows 10 Home destinée aux Insiders sur sa machine. Ça signifie que les utilisateurs finaux qui, par souci de fiabilité, auraient des inquiétudes vis-à-vis des futures mises à jour majeures de Windows 10 pourront attendre un peu plus d’un mois avant de les installer.


Signalons au passage que la firme de Redmond a annoncé que Windows 10 va automatiquement supprimer toutes les mises à jour système problématiques récemment installées qui occasionnent des échecs de démarrage à cause d’incompatibilités ou de problèmes liés à l’usage de nouveaux logiciels. Ces mises à jour système de Windows 10 seront automatiquement supprimées, lorsque l’OS va détecter qu’il a récupéré après un échec de démarrage, mais seulement après toutes les autres tentatives de récupération automatique aient échoué.

L’entreprise a précisé que Windows 10 bloquera désormais les mises à jour problématiques pour les 30 prochains jours afin de « ;s’assurer que votre appareil peut démarrer et continuer à fonctionner comme prévu ;». Ce laps de temps permettra également à Microsoft et à ses partenaires d’enquêter sur les bogues signalés et de résoudre les problèmes éventuels. L’entreprise prévient néanmoins : « ;Après 30 jours, Windows essaiera à nouveau d’installer les mises à jour ;».

Si malgré tout vous estimez qu’une mise à jour système de Windows 10 n’est pas la cause de l’échec du démarrage et n’aurait pas dû être supprimée, vous pourrez toujours la réinstaller manuellement. Cependant, comme le souligne Microsoft, « ;si votre appareil ne démarre toujours pas correctement après l’installation automatique ou manuelle de ces mises à jour, Windows procèdera à nouveau à leur désinstallation ;».

Source : Twitter 1, Twitter 2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

La MàJ WSL dans Windows 10 build 1903 vous donne accès aux fichiers Linux depuis Windows, les outils en ligne de commande sont également améliorés
Windows 10 transmet à Microsoft l'historique d'activités de votre PC une fois connecté, même si vous lui dites de ne pas le faire
Les futures versions de Windows 10 vont réserver 7 Go de stockage, pour éviter l'échec des mises à jour volumineuse
Windows 10 19H1 version 18312 permet aux utilisateurs d'accéder à la fonctionnalité « stockage réservé » pour garantir le bon fonctionnement de l'OS
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/03/2019 à 13:50
Si une mise à jour fait en sorte que votre ordinateur ne démarre plus elle sera désinstallée puis réinstallée 30 jours après, sachant qu'elle sera à nouveau supprimée si elle refait la même chose et on repart pour 30 jours etc etc ou Windows la forcera peu importe le résultat et vous devrez faire avec (sauf si vous bidouillez un peu) ?

Dans tous les cas, les mises à jour sont toujours forcées même si un délai est ajouté, rien de nouveau.
Avatar de Steinvikel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/03/2019 à 14:24
Ce qu'ils indiquent de nouveau, c'est pas que la MAJ sera "forcé" à nouveau 30j plus tard, mais qu'ils se sont finalement résolu à implémenter une "désinstallation automatique" de leur solution ...preuve de la fiabilité de Windaube oups, Windows.
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 10:44
Microsoft promet qu’avec Windows 10 19H1 vous reprendrez le contrôle de votre PC et des mises à jour
Mais il faudra patienter jusqu’en mai

Microsoft vient de faire une annonce qui pourrait ravir les utilisateurs du système le plus récent de la firme de Redmond qui voudraient avoir plus de contrôle sur leur machine et estiment qu’ils n’ont pas forcément besoin d’une mise à jour de leur OS, parfois sujette à de nombreux bogues - comme ce fut avec Windows 101 ;809 lors de son lancement initial-, tous les six mois.


Microsoft a vraisemblablement décidé d’apporter d’importants changements au fonctionnement de son OS Windows en tant que service afin de redonner aux utilisateurs le contrôle de l’installation des mises à jour système sur leurs appareils. Pour ce faire, l’entreprise a prévenu qu’à partir de Windows 10 19H1 alias Windows 10 version 1903 - la mise à jour Windows 10 attendue non plus en avril, mais au courant du mois de mai 2019 - les utilisateurs de son OS ne seront plus obligés de télécharger et d’installer les nouvelles mises à jour de fonctionnalités dès qu’elles seront disponibles. Le report de la sortie de Windows 10 19H1, désormais appelé Windows 10 May 2019, est dû au choix de l’éditeur de l’OS de prolonger la phase test de cette nouvelle version dans le cadre de son programme Windows 10 Insider.

Microsoft a scindé Windows Update en deux. La première composante clé de Windows Update sera symbolisée par l’option « Rechercher les mises à jour » au niveau des réglages. Elle ciblera désormais la recherche de nouveaux correctifs de sécurité et de patchs mensuels. À cette première composante de Windows Update sera associée une seconde, bien distincte, qui sera chargée des mises à jour de fonctionnalités. Cette dernière permettra aux utilisateurs de n’importe quelle édition de Windows 10 (Home inclus) de télécharger et d’installer la mise à jour de fonctionnalités la plus récente disponible.


Signalons en outre que l’utilisateur ne sera plus obligé de lancer le processus de mise à jour système, dès lors qu’une nouvelle mise à jour de fonctionnalité viendrait à être disponible. L’utilisateur sera simplement averti qu’une nouvelle mise à jour de fonctionnalité est disponible de temps en temps, mais, à aucun moment, il ne sera contraint d’installer cette nouvelle mise à jour, du moins tant que la version de Windows 10 qu’il possède est toujours prise en charge.

Cette notion est essentielle, l’éditeur d’Office ayant précisé que les utilisateurs ne peuvent pas rester indéfiniment sur une ancienne version de Windows 10. La firme de Redmond averti qu’elle installera automatiquement la mise à jour de fonctionnalités la plus récente disponible lorsque la version de Windows 10 que vous utilisez arrivera à expiration et ne sera donc plus prise en charge.

Pour le grand public, une mise à jour des fonctionnalités serait prévue tous les 18 mois environ. En supposant par exemple que Microsoft publie deux mises à jour de fonctionnalités tous les six mois, les utilisateurs sous Windows 10 version 1809 peuvent choisir de ne pas installer les versions 1903, 1909 et 2003 qui suivront, en attenant que la version 1809 n’expire. Cependant, Microsoft installera automatiquement Windows 10 2009 après le délai imparti.

Il s’agit d’un changement sans précédent pour Microsoft à l’ère de « Windows en tant que service », Les utilisateurs pourront désormais ignorer plusieurs mises à jour de fonctionnalités successives s’ils le désirent. Signalons au passage que les correctifs de sécurité seront toujours téléchargés et installés automatiquement, mais vous pourrez toujours suspendre le déploiement des correctifs mensuels et des mises à jour de fonctionnalités pendant 35 jours au maximum, si nécessaire.

Microsoft a également confirmé la mise en place d’un « tableau de bord de l’état des mises à jour de Windows » qui présentera aux utilisateurs finaux et aux administrateurs les différents bogues connus et répertoriés affectant Windows 10. Il devrait leur permettre d’identifier plus facilement ces bogues, de trouver rapidement des solutions adéquates ou déterminer quand Microsoft prévoit de les corriger.

Grâce à ces mesures, la firme de Redmond entend redonner à l’utilisateur le contrôle de son PC, en lui permettant de choisir le moment où une mise à jour des fonctionnalités doit être installée sur son PC, au moins pendant 18 mois. Windows 10 ne devrait donc plus procéder au redémarrage forcé de votre PC, sauf si vous avez différé les mises à jour depuis très longtemps.

Source : Windows

Et vous ?

Que pensez-vous des changements initiés par Microsoft ?
Pensez-vous que Microsoft est sur la bonne voie ?
Quelle version de Windows 10 utilisez-vous ?
Avez-vous l'intention de migrer vers Windows 10 19H1 à sa sortie ?

Voir aussi

Microsoft publie Windows 10 19H1 Build 18290, avec des améliorations du menu Démarrer et la possibilité de voir quelle app se sert du microphone
Windows 10 Insider Preview Build 18309 s'accompagne d'une amélioration de Windows Sandbox pour mieux prendre en charge les écrans haute résolution
Windows 10 19H1 Build 18277 est maintenant disponible avec les améliorations apportées à Action Center ainsi qu'à Focus Assist
Les futures versions de Windows 10 vont réserver 7 Go de stockage, pour éviter l'échec des mises à jour volumineuse
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 12:46
ce que j'en pense ?

Rachat de virginité marketing :
à aucun moment, il ne sera contraint d’installer cette nouvelle mise à jour, du moins tant que la version de Windows 10 qu’il possède est toujours prise en charge.
Le processus de mise à jour forcée reste donc non désactivable, juste moins contraignant.

Mais c'est déjà moins pire.

Reste à pouvoir entièrement désactiver les mouchards la télémétrie
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 15:15
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Le processus de mise à jour forcée reste donc non désactivable, juste moins contraignant. Mais c'est déjà moins pire.
Même pas sûr, à cause du paragraphe que tu as mis en rouge: imagine un peu, si ta version actuelle n'est pas prise en charge ils pourraient forcer la mise à jour sans même prendre la peine de vérifier que ton "vieux" matériel est encore compatible...
Note qu'à contrario, si tu as un vieux téléphone Android, tu ne reçois certes plus les mises à jour mais jamais Google n'osera installer de force Android 8 sur une machine Android 2, ils vérifieront quand même que c'est compatible avant!

Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Reste à pouvoir entièrement désactiver les mouchards la télémétrie
Oui, encore quelques années d'effort (retirer les mouchards, permettre de revenir à l'ancien menu, arrêter les mises à jour forcées, etc.) et Windows 10 arrivera peut-être au niveau d'utilisabilité de Windows 7.
Avatar de i5evangelist
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/04/2019 à 15:41
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web