Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Edouard Philippe annonce avoir lancé une série d'expérimentations avec Facebook
Pour concevoir une loi qui régule les contenus des RS avant l'été

Le , par Stéphane le calme

459PARTAGES

17  0 
Pour la première édition de cette distinction, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) a examiné plus de 70 dossiers de candidature. Réservé aux jeunes de moins de 25 ans, la sélection a retenu des projets relevant d’une multitude de domaines : culturel, artistique, sportif ou numérique. Outre le prix Ilan Halimi, quatre autres distinctions ont également été décernées hier soir.

Le prix Ilan Halimi est nommé ainsi en souvenir de la mort de ce dernier, il y a 13 ans. En janvier 2006, un groupe surnommé le « gang des barbares » avait enlevé, séquestré et torturé le jeune homme de confession juive pendant trois semaines. Découvert le 13 février 2006 près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois, Ilan Halimi avait succombé à ses blessures peu de temps après son transfert à l’hôpital.

Edouard Philippe a décerné mardi soir, pour la première fois au niveau national, un prix Ilan Halimi contre l’antisémitisme, en présence de Ruth Halimi, la mère du défunt, et dans un sombre contexte. D’ailleurs, en préambule, Emilie Frèche a déclaré « Jamais je n’aurais imaginé remettre ce prix dans un tel contexte », faisant allusion aux « ignominies » survenues ces derniers jours : saccage des arbres plantés en mémoire d’Ilan Halimi à Sainte-Geneviève des Bois (Essonne); multiples tags antisémites à Paris, croix gammées sur une œuvre représentant Simone Veil, etc. Notons que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018

Des mesures pour mieux lutter, éduquer, protéger

Mis en œuvre dans le cadre du Plan national contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, la création du prix Ilan Halimi s’accompagne de nombreuses mesures de lutte contre la haine, l’intolérance et les violences liées à la religion ou à la couleur de peau.

Parmi elles :
  • Le lancement d’une initiative législative européenne pour imposer un retrait plus rapide des contenus illicites en ligne ;
  • La création d’une équipe nationale de réaction pour améliorer la réponse de l’institution scolaire et l’accompagnement des équipes éducatives face aux comportements racistes et antisémites ;
  • La création de deux bourses de thèse pour financer des travaux sur le racisme et l’antisémitisme ;
  • La mise en place d’un dispositif de pré-plainte en ligne pour les victimes de discriminations, d’actes racistes ou antisémites ;
  • L’expérimentation d'un réseau d'enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre la haine.



« Le racisme et l’antisémitisme ont tué en France ces dernières années », déclarait Édouard Philippe en mars dernier lors de la présentation de ce Plan national. « Pour le Gouvernement, la lutte contre ce fléau est un impératif moral et politique. Ce plan complète, renforce, prolonge les actions que nous menons dans les domaines de la lutte contre les discriminations et de la prévention de la radicalisation ».

Devant la tribune, il a avancé que

Citation Envoyé par Edouard Philippe
Je ne me départis pas de mon optimisme et de ma foi dans l'humanité, a entamé le premier ministre. Mais le boxeur que je suis sait dire quand il a pris un coup et quand il a pris un coup qui marque. Et, mesdames et messieurs, nous prenons des coups. Nous prenons des coups quand on vomit sur la mémoire d'Ilan Halimi. Nous prenons des coups quand sont tracées des croix gammées sur le visage de Simone Veil. Nous prenons des coups quand les agressions se multiplient contre les personnes et les biens à raison de ce qu'ils sont. Nous prenons des coups quand, reprenant l'idéologie et la phraséologie nazie, on trace à la peinture jaune sur des vitrines la mention ‘Juden'
Il a également profité de l’évènement pour annoncer une loi visant à réguler les contenus sur les réseaux sociaux avant l’été :

Citation Envoyé par Edouard Philippe
Nous avons lancé avec Facebook une expérimentation pour concevoir des règles de droit plus innovantes, plus adaptées afin de réguler le contenu sur les plateformes et les réseaux. La consultation régulière de ces réseaux nous montre que le travail est devant nous. Notre objectif c’est d’inscrire les mesures nécessaires dans un texte législatif qui sera présenté avant l’été et de faire en sorte de ne pas s’arrêter à la vieille classification des éditeurs pour pouvoir effectivement obtenir des résultats et de responsabiliser ceux qui n’ont pas le droit de dire qu’ils ne sont responsables de rien de ce qui est publié
«J'espère que des décisions adéquates vont être prises pour endiguer ce mal, a réagi Ruth Halimi. Je voudrais remercier ces jeunes qui sont le futur de la France et vont donner un espoir, parce que pour l'instant ce n'est pas très fort». La mère d'Ilan Halimi a toutefois tenu à remercier le premier ministre d'avoir fait de ce prix créé par Jérôme Guedj quatre ans plus tôt, un prix national.

Vers une dérive autoritaire ?

En 2015, la Quadrature du net avait publié un document sur les premiers signes qui doivent alerter sur les dérives autoritaires et qui a refait surface en décembre dernier suite à une interrogation de François Boulo, avocat et accessoirement Gilet Jaune : « On est dans une dérive autoritaire quasi fasciste. La question mérite sérieusement d'être posée : avons-nous encore le droit de manifester? Est ce que la liberté d'expression existe encore ? »

La Quadrature indiquait que les éléments suivants peuvent être le signe qu’une dérive autoritaire est en marche, précisant que plus ils sont nombreux, plus ils doivent alerter le citoyen.




En plus de ceux là, la Quadrature a ajouté la disparition du pluralisme des médias, l’action sur les conséquences plutôt que sur les causes ou la diffusion de l’idée qu’il n’existe pas d’alternative à la politique menée.

Sources : gouvernement, Quadrature du net, évènement en entier (Facebook)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?
La coopération avec Facebook vous semble-t-elle naturelle ou mal placée ?
D'autres acteurs auraient-ils gagné à collaborer avec le gouvernement ? Lesquels ?
Au vue de la loi européenne qui voudrait faire porter la responsabilité aux plateformes des contenus publiés par leurs utilisateurs, cette mesure vous semble-t-elle nécessaire ou superflue ?

Voir aussi :

France : Le fisc passe à l'intelligence artificielle pour traquer les fraudeurs et aider les contrôleurs dans leur travail
L'article 13 est presque terminé et va changer l'Internet tel que nous le connaissons, les négociateurs sont parvenus à un accord sur le fondement
Directive copyright : la mise en oeuvre de l'article 13 est financièrement impossible selon la CEO de YouTube
Directive copyright : la CEO de YouTube appelle les créateurs de vidéos à protester contre l'article 13 qui menacerait des milliers d'emplois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 9:55
Je pense que la quadrature du net est dans le vrai, et que ce gouvernement et tous ceux qui se revendiquent du néo-libéralisme, sont dans des dérives dictatoriales graves, qui ne pourront mener qu'à des guerres civiles meurtrières !
11  1 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 10:15
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message


Devant la tribune, il a avancé que

Je ne me départis pas de mon optimisme et de ma foi dans l'humanité, a entamé le premier ministre. Mais le boxeur que je suis sait dire quand il a pris un coup et quand il a pris un coup qui marque. Et, mesdames et messieurs, nous prenons des coups. Nous prenons des coups quand on vomit sur la mémoire d'Ilan Halimi. Nous prenons des coups quand sont tracées des croix gammées sur le visage de Simone Veil. Nous prenons des coups quand les agressions se multiplient contre les personnes et les biens à raison de ce qu'ils sont. Nous prenons des coups quand, reprenant l'idéologie et la phraséologie nazie, on trace à la peinture jaune sur des vitrines la mention ‘Juden'

En ce moment, les coups, c'est les citoyens qui manifestent qui se les prennent, et des vrais eux, pas au sens figuré, et cela ne le choque pas pour autant bizarrement, bien au contraire...

J'ai beau vomir sur toute forme de xénophobie, la priorité en ce moment, c'est de faire revenir "la paix" dans le pays, et arrêter de mutiler nos concitoyens, et pas aller remettre des prix dont pratiquement tout le monde ignore l'existence ou se fou de qui le reçoit.

Sinon, complètement d'accord avec la Quadrature du Net également.

Notons que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018
Vivement que Ryu vienne nous redire qu'il n'y a plus d'antisémitisme en France et que l'on s'acharne beaucoup plus sur les catholiques que sur les juifs...
8  2 
Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 14:03
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Des riches se font cambrioler, ils disent que c'est parce qu'ils sont juifs et paf ! ça fait une agression antisémite. (alors qu'ils ont été volé parce qu'ils étaient riche) ça fait des Chocapics !
Désolé, je n'ai pas pu me retenir.

5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 8:51
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
j'aimerais revenir sur la haine des musulmans qu'on les francais dont d'ailleurs j'en subie parfois sur ce site, si demain on pouvait interdire les discours haineux (haters certains dise) contre la parole d'Allah cela pourra apporter plus de respect de votre part envers ma communauté et une meilleur intégration de votre part a notre mode de vie
Je ne sais pas ce que tu entends par "discours haineux contre la parole d'Allah", mais si c'est la critique ou la caricature d'une religion, autant te dire que c'est ce qu'il y a de plus sain vis à vis d'une religion. Ensuite, sur le passage que j'ai mis en gras, je pense que tu te fourvoies gravement. Ce n'est pas les français qui doivent intégrer votre mode de vie, mais, aux étrangers souhaitant vivre en France qui doivent adapter leur mode de vie pour s'intégrer au mode de vie des français.

Et si tu détestes autant les français et la France, pourquoi y restes-tu, puisque ça à l'air si bien dans ton pays ?
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 11:00
On utilise encore de faux prétextes pour imposer une dérive autoritaire...

Citation Envoyé par Ecthelion2 Voir le message
Vivement que Ryu vienne nous redire qu'il n'y a plus d'antisémitisme en France et que l'on s'acharne beaucoup plus sur les catholiques que sur les juifs...
Alors déjà parfois il s'agit de fausses agressions antisémite, car il existe des juifs qui aiment bien être dans une position de victime.
Fausse agression antisémite: 6 mois avec sursis pour l'enseignant marseillais
Le professeur a pourtant maintenu devant les juges sa version des faits. En novembre, il avait abondamment relaté sa supposée agression devant les médias, aux côtés de responsables de la communauté juive marseillaise, n'hésitant pas à montrer son abdomen et ses avant-bras striés de blessures superficielles.


La police a pu reconstituer le scénario de la fausse agression antisémite du RER
Marie L. était toujours en garde à vue, mercredi soir, de même que son compagnon, François S., dont on ne sait pas encore jusqu'à quel point il a participé ou non au montage de l'affabulation sur la fausse agression antisémite de la ligne D du RER parisien. La jeune femme, âgée de 23 ans, devrait être présentée à un juge d'instruction, qui pourrait la mettre en examen pour «dénonciation de délits imaginaires». Un délit lui-même passible de six mois de prison.
Bon il y a cette histoire, mais c'est encore autre chose... (c'est parce que je n'arrive pas à retrouver la source du juif qui faisait des tags anti-juif pour pousser les juifs à partir vivre en Israël).
Marseille : l’auteur des tags «juifs» était lui-même juif et sans but politique

C'est du racisme de séparer la judéophobie des autres, personne ne devrait jamais dire "le racisme et l’antisémitisme", l'antisémitisme devrait être dans l'ensemble "racisme".
Il y a une hiérarchisation et c'est raciste !
Un tag anti-catholique ne fera bouger personne, un tag anti-musulman fera réagir un peu plus, un tag anti-juif sera sur toutes les chaînes et dans tous les journaux.

Tout le monde ne bénéficie pas du même traitement :
Elisabeth Badinter : "Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe"
- Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter de christianophobe => personne n'est choqué
- Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe => là ça pose un peu problème quand même et c'est normal
- Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter de judéophobe => là c'est impossible, personne ne dira jamais ça dans les médias, sinon sa carrière est foutue (il y a même un risque de finir en prison)

Bref le moindre fait divers qui touche un juif est classé dans la catégorie "antisémitisme", alors que parfois c'est juste une agression random, juif ou pas ça change souvent rien.
Des fois les médias s'emballent trop vite (mais se calme un peu après, quand la justice fait sont boulot) :
Agression antisémite d'un enfant à Sarcelles: "Ils lui ont fait un croche-patte et frappé au sol", décrit le maire
Val-d'Oise: Le caractère antisémite pas retenu après l'agression d'un jeune juif à la sortie d'une synagogue

Les médias et les politiciens en font clairement trop. Là il y a 2 tags et ça y est tout le système est en alerte maximale...
Alors que les tags ont pu être fait par n'importe qui, ça peut complètement être une attaque sous faux drapeau pour faire croire qu'il y a un antisémite en France qui a tagué des boites aux lettres et une vitrine...
Alors peut-être que c'est un judéophobe qui a fait ces tags, mais même si c'est le cas, la réponse est disproportionnée. (c'est peut-être juste qu'un connard avec une bombe de peinture, ça ne mérite pas la une de l'ensemble des médias)
Je crois que si quelqu'un fait un tag islamophobe sur la vitrine d'une boucherie halal ça n'aura pas la même couverture médiatique et politique.
C'est raciste de hiérarchisé les agressions selon la victime visé.

Quand un musulman se fait tuer par des juifs ça n'a pas l'impact de l'affaire Ilan Halimi.
Affaire Saïd Bourarach
L’affaire Saïd Bourarach, du nom de la victime, est une affaire criminelle dans laquelle le vigile d’un magasin de Bobigny, qui venait de subir une agression, est mort noyé dans le canal de l’Ourcq le mardi 30 mars 2010. Le fait que la victime soit d’origine marocaine et que les jeunes agresseurs soient de confession juive et soupçonnés
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Des mesures pour mieux lutter, éduquer, protéger
C'est toujours pareil => "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux".
Donc il faut être totalement contre le projet d'Edouard Philippe.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En 2015, la Quadrature du net avait publié un document sur les premiers signes qui doivent alerter sur les dérives autoritaires et qui a refait surface en décembre dernier suite à une interrogation de François Boulo, avocat et accessoirement Gilet Jaune : « On est dans une dérive autoritaire quasi fasciste. La question mérite sérieusement d'être posée : avons-nous encore le droit de manifester? Est ce que la liberté d'expression existe encore ? »
Les vrais "fascistes" sont au gouvernement et dans les médias.
Le gouvernement aimerait bien qu'il y ait à nouveau la Tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban, comme ça il trouverait que c'est justifié de surveiller beaucoup plus le peuple.
5  2 
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 19:04
Oui c'est pas du tout pour lutter contre les gilets jaunes...
Surtout que certain media ont completement menti sur le tag antisémite sur le resto... Il n'a pas été fait par les gilets jaune mais le soir d'avant, d'ailleur apparement la manif n'est même pas passé dans la rue du resto.
3  0 
Avatar de goldbergg
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 10:18
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message

Le racisme c'est le mépris, la haine de l'autre parce qu'il est différent par sa couleur de peau (ce que certains appellent à tort la "race".
A la base de racisme, c'est uniquement une histoire de hiérarchisation sans qu'il y est forcement une notion de haine ou de mépris.
"Je suis blanc, je me considère comme supérieur aux noir parce que patati et patata, mais je ne les déteste pas, ils font un superbe job dans mon champs de coton et je suis même en bon terme avec certain" => c'est du bon vieux racisme a l'ancienne.
A une époque pour beaucoup c'était naturelle de ce considérer supérieur, sans pour autant éprouver la moindre haine.
Et aujourd'hui certains font preuve de racisme sans s'en rendre compte alors qu'il se pense "anti-raciste".

Aujourd'hui dans la culture populaire est considéré comme raciste n'importe qu'elle forme de discrimination sur un groupe bien précis (couleur de peau, origine ethnique, religion, etc...)
On peut aussi parler de neo-racisme, mais on se contente de dire racisme tous court, car le racisme a l'ancienne n'est plus vraiment d'actualité dans sa définition. ("j'aime pas tous les noire, mais je ne me sens pas supérieur a eux" => dans la définition de base, c'est pas du racisme, je ne me sens pas supérieur) et que le problème est bien plus large qu'a l'époque.
Autant utiliser un terme que tous le monde connais et qui a un impact assez important des qu'on le prononce, que d'utilisé tout un tas de terme similaire que personne ne comprendras et qui aura donc très peux d'impacter des que le prononce.
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 13:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais Google me dit :
antisémitisme = Hostilité contre les Juifs ; racisme dirigé contre les Juifs.
Donc d'après lui l'antisémitisme c'est une forme de racisme.
Et depuis quand Google est l'Encyclopedia Universalis ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais il y en a probablement beaucoup plus qui étaient de fausses agressions qui ont compté comme vraies...
Comme le montrent tes 2 exemples, il y a des enquêtes afin de déterminer les causes des agressions (justement parce qu'il existe des mythomanes) et donc que les agressions comptabiliser ont subies une enquête et les résultats permettent de classer l'agression comme antisémite ou pas. Donc, il y a très peu de chances que ce que tu dit soit juste.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'était juste pour montrer à quel point c'est fréquent dans cette communauté.
Si je raisonne comme toi, ça fait 2 cas contre 541, c'est très peu !

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais quel est le rapport avec les Gilets Jaunes ?
Je ne peux que t'inviter à relire ce que j'ai écrit. C'est assez clair, je pense. (Les autres, avez-vous du mal à comprendre ce que j'ai voulu dire dans le passage cité par Ryu ?)
2  0 
Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 15:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça dépend des définitions...
Est-ce que la christianophobie, l'islamophobie font aussi parti de l'antisémitisme ou c'est que pour les juifs ?
Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans antisémitisme ??!!
2  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 9:03
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message

il a un besoin urgent de plus contrôle dans ce pays, certains ici s'insurge pour un salaire de 1000€ par mois, mais dans mon pays nous vivons humblement avec 200€/mois et nous vivons avec, nous ne gaspillons pas les ressources, ni la nourriture que dieu nous donnes, nous prenons soins des notres et de la nature
J'aime ces comparatifs qui ne riment à rien... Il ne faut pas comparer que les salaires mais aussi le coût de la vie.

Par exemple :

En moyenne, pour acheter un loyer mensuel pour un appartement en centre-ville en Algérie il en coûte 274.91 €. Ce prix étant une moyenne, il peut dégringoler jusqu'à 185.54 € et grimper jusqu'à 445.31 € selon la période et la ville. Ce prix pour un appartement 3 pièces en centre-ville en location est moins important que le prix pratiqué en France (de 77%).
https://www.combien-coute.net/locstu...entre/algerie/

445€ de loyer max, pour un 3 pièces en centre-ville d'Alger, c'est rien, perso je paie dans les 400€ pour un 2 pièces dans une ville de 6000 habitants en pleine campagne.

Un 3 pièces à paris, c'est plus de 1700€ de loyer, et en moyenne dans les 1040€ pour 30m² (et encore, cela date de 2017).

https://www.lesechos.fr/12/10/2017/l...-a-paris--.htm

Quant à la partie en gras :

Les grandes villes et particulièrement leurs espaces périphériques connaissent des croissances de plus en plus fortes présageant l’apparition d’un phénomène de « suburbanisation » (ce qui est déjà le cas pour la capitale Alger, par exemple), tandis que les villes moyennes (de 50 000 à 100 000 habitants), destination de substitution aux grandes villes, enregistrent une croissance accélérée et que les petites villes (de 20 000 et 50 000 habitants) continuent à attirer les populations des zones rurales et des agglomérations urbaines de petites tailles. Les perspectives de croissance des villes algériennes (et méditerranéennes) ne font que préfigurer une aggravation de problèmes actuels déjà inquiétants : une consommation foncière excessive (artificialisation des sols, perte irréversible de terres arables); une accélération de la dégradation du patrimoine bâti; une pollution des nappes phréatiques; une gestion des déchets inefficace; et des effets cumulatifs de tous ces facteurs sur les milieux et la santé des populations (Plan Bleu 2012).
https://ruralm.hypotheses.org/1415

Sachant que sans aller jusqu'à la révolution, l'Algérie a connu de nombreuses manifestations, même sous Bouteflika, on ne peut pas tellement dire que les algériens sont "contents" de leur sort.

Bref, paille / poutre / oeil.
2  0