La part de marché de Firefox augmente pour la deuxième fois consécutive en 2 mois
Le navigateur libre pourrait-il survivre auprès de Chrome ?

Le , par Coriolan

854PARTAGES

15  0 
En novembre dernier, Firefox est tombé en dessous des 9 % de parts de marché sur desktop, une situation qui a poussé certains à se demander si le navigateur avait encore une place auprès de Chrome et la panoplie de navigateurs basés sur Chromium. Depuis des années déjà, la part de marché de Firefox s’est érodée, désormais, le navigateur se place derrière Chrome et Internet Explorer.

Pour regagner la confiance des internautes, Firefox a tablé sur le Projet Quantum, un projet ayant eu pour but de proposer un tout nouveau Firefox performant et qui utilise moins de ressources. Immédiatement, la nouvelle version sortie en novembre 2017 a été acclamée par la presse spécialisée avec certains tests montrant que Firefox jouit désormais de la même performance que Chrome voire plus. En même temps, d’autres tests ont montré qu’il consomme 30 % moins de RAM que le navigateur de Google. Ces performances ont été rendues possibles grâce à un tout nouveau moteur de rendu, conçu pour tirer pleinement parti de la puissance de traitement dans les appareils modernes.

En dépit de ces efforts pour revitaliser son navigateur, Mozilla n’est pas parvenu à redresser la part de marché de son navigateur. En novembre, la chute brusque en dessous de 9 % suggérait que la situation allait encore empirer pour Firefox en 2019. Mais contre toute attente, la part de marché de Firefox a augmenté pour la deuxième fois consécutive en deux mois pour atteindre 9,9 % en janvier (selon Net Applications), permettant au passage au navigateur de retrouver son niveau de juin dernier.

Alors que la plupart des analystes s’attendaient à ce que Firefox tombe en dessous de 7 % avant août 2019, cette augmentation inattendue de la part de marché du navigateur durant deux mois consécutifs remet en cause cette prévision. Au niveau actuel, Firefox devrait être en mesure de maintenir une part de marché de 9 % durant cette année. Il n’est pas clair si Firefox va un jour arriver à regagner la seconde place du classement des navigateurs, comme à l’époque quand le navigateur contrôlait un quart de la part de marché mondiale, mais si le navigateur continue à attirer de nouveaux utilisateurs, cela voudrait dire que les efforts de Mozilla avec Quantum ont payé.

Pour son argument de vente, Firefox a longtemps misé sur la protection de la confidentialité pour séduire les utilisateurs. Mais désormais, Mozilla peut compter sur un changement de taille : la décision de Microsoft de baser Edge sur Chromium, une décision qui a envoyé des fracas dans toute l’industrie et à laquelle s’oppose même Mozilla. Manifestement, cela laisse Firefox comme l’un des derniers navigateurs non basés sur les technos de Google.

Pour information, Net Applications mesure les parts de marché en se basant sur les données collectées sur environ 160 millions de visiteurs uniques par mois en surveillant 40 000 sites. De ce fait, les stats de Net Applications représentent plus l’activité des utilisateurs.

Les autres navigateurs

Toujours selon Net Applications, Chrome continue de dominer sans merci le classement des navigateurs avec 67,3 % de part de marché en janvier, une augmentation d’un dixième de point de pourcentage par rapport au mois précédent. Il s'agit de la neuvième augmentation au cours des 12 mois précédents. Si Chrome maintient cette tendance, il devrait dépasser les 68 % en mars et 70 % en juillet.


Net Applications : Statistiques du mois de janvier 2019

Quant aux navigateurs de Microsoft, à savoir Internet Explorer et Edge, ils ont eux aussi connu une amélioration de leur part de marché pour atteindre une part combinée de12,6 %, soit une hausse d’environ deux dixièmes de point de pourcentage. Toutefois, cette augmentation est due uniquement à Edge, qui a ajouté en janvier un demi-point de pourcentage pour atteindre 4,6 % (soit 11 % des utilisateurs de Windows 10). Malgré cette montée, les utilisateurs de Windows 10 affichent toujours peu d’intérêt pour ce navigateur.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Microsoft a décidé de jeter l’éponge et baser son navigateur sur Chromium. À travers cette décision, la firme espère que son navigateur va survivre auprès de la domination de Chrome. Il reste à savoir si Microsoft va réussir cette transition vers Chromium à temps.

D’un autre côté, Microsoft peut se réjouir de voir qu’IE ne représente désormais que 7,9 % de part de marché, son plus bas score alors qu’il a dominé le classement mondial des navigateurs durant une certaine époque. Pour le moment, la firme de Redmond maintient le support de ce navigateur seulement pour des besoins de compatibilité des entreprises. Mais on devrait s’attendre à ce que IE soit définitivement lâché une fois qu’Edge passe complètement sous Chromium.

Quant à Safari, le navigateur d’Apple accapare 4 % de part de marché en janvier, son plus haut score depuis avril 2018, avec une hausse de trois dixièmes de point de pourcentage, malgré une part de marché stagnante de macOS, 37,8 % des utilisateurs de l’OS d’Apple utilisent Safari.

Chiffres de Developpez

Dans la communauté des développeurs et IT Pro developpez.com, Firefox a beaucoup plus de succès. Le navigateur de Mozilla, qui occupe la deuxième place, enregistre en effet une part de marché de 23,6 % au cours du mois de janvier 2019. Google Chrome reste le leader avec ses 56,37 %. Après Firefox viennent Internet Explorer (7,24 %), Edge (4,84 %) et Safari (5,07 %), Opera est également utilisé par 2,19 % des visiteurs. Vous pouvez le voir sur le graphique suivant basé sur les données de Google Analytics.


Developpez.com : parts de marché des principaux navigateurs web de bureau en janivier 2019, basées sur les données de Google Analytics

Source : Net Applications

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Utilisez-vous Firefox ? Partagez votre expérience avec ce navigateur !
Quelles sont, selon vous, les raisons de la déroute de Firefox lors des dernières années ?

Voir aussi

Après Google, Mozilla se prépare à apporter l'isolation de site à son navigateur Firefox avec son projet Fission
Firefox 66 va bloquer la lecture automatique des médias joués avec du son, une mesure jugée insuffisante par les internautes
Firefox 65 disponible avec le support du format WebP et du codec ouvert AV1 qui promet une meilleure compression vidéo que les concurrents

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/02/2019 à 9:55
Il faut aussi penser à tout ceux qui bloquent Google Analytics. Perso, je bloque, car j'envoie déjà bien assez de données à Google comme ça.
5  0 
Avatar de schmiddy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/02/2019 à 11:38
Si le succès d'un navigateur - et d'une manière plus large - d'une plateforme dans l'IT était simplement basé sur sa qualité, ça se saurait. La très grande majorité des utilisateurs n'a que faire d'une page qui se chargera moins vite sur Firefox que sur Chrome. La véritable raison de la baisse de parts de marché de Firefox par rapport à Chrome sur le desktop peut s'expliquer par des raisons simples et élementaires : le poids commercial de Google (publicité pour Chrome, intégration de Chrome à la galaxie de services Google, réputation de navigateur performant héritée d'une époque où en effet la différence était un peu plus importante que maintenant...) et la présence de Chrome directement sur Android, soit si je ne m'abuse (mes chiffres sont peut-être vieux ), 4 téléphones mobiles sur 5 dans le monde. Forcément, pour l'utilisateur lambda cela pose des repères.

Bref, ce n'est absolument pas une question de navigateur de qualité ou de respect de la vie privée qui ne concerne vraiment qu'une infime minorité d'utilisateurs au final (très bien représentée sur DVP car plus sensibles). C'est tout simplement une question de moyens et je pense que tout le monde est d'accord sur l'intérêt pour Google de mettre des montagnes de dollars pour promouvoir / développer / maintenir Chrome.
4  0 
Avatar de arnomedia
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/02/2019 à 18:19
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Tant qu'à avoir un clone mal fichu de Chrome, autant prendre l'original à la copie, voir même prendre Chromium si on a des inquiétudes pour sa vie privée. Navigateur open source lui aussi et qui ne sert pas à financer les frasques de la fondation Mozilla, comme d'acheter des duplex à Paris ou lancer un OS pour smartphones alors que ce marché est en pleine crise.

Autre exemple, imagine-t'on Apple mettre un menu "démarrer" dans son finder pour "faire un peu plus comme Windows et gagner des parts de marché" ? Bien sur que non.

Aujourd'hui même si Firefox était 10 fois meilleur techniquement que Chrome, il ne regagnerait aucune part de marché car il n'intéresse personne, et en fait il ne s'arrange pas: j'écris ce message depuis la version 65.0, pour tester, car comme beaucoup j'ai migré voila 1 an et demi vers Chromium. Et sans aucun regret.

La seule solution que je vois serait un nouveau cap pour la fondation. Donc le recrutement d'un homme à poigne, un Scott McNealy ou un Carlos Ghosn, pour redresser la situation. Ce qu'elle ne fera vraisemblablement pas car elle est surtout devenu une organisation politique militante et largement incompétente. Ce qui implique que cette fondation va mourir, rapidement espérons-le.
Ceci ne vous inquiétez pas pour votre vie privée, quand la fondation sera au bord du dépôt de bilan, ils vendront certainement votre profil firefox à Facebook ou autre, histoire de se verser un bonus exceptionel ou se préparer une retraite dorée.

Et soit ce navigateur va faire de même, soit il sera reprit par un groupe apolitique. Une tristre fin pour ce qui fut le 1er navigateur du monde, mais ce sont des choses qui arrivent quand on est publié par des idiots.
Certains choix stratégiques de Mozilla sont largement critiquables, de là à vouloir sa perte... Comme internaute, j'utilise toujours Firefox et quand je mets ma casquette de dev web, j'utilise encore Firefox (la dev édition) avec un profile utilisateur configuré pour cette activité. Les fois où j'utilise Chrome, je constate qu'il est rapide certes, mais la différence est à peine perceptible avec Firefox et encore... A utiliser, ou pire, quand je vais dans ses paramètres, je me dis surtout qu'il est vraiment mal foutu, que sa popularité est absolument injustifiée et que s'il ne s'installait pas comme un malware, sa part de marché ne serait pas aussi importante ! Faut pas utiliser les raccourcis clavier pour aimer Chrome...

Et j'ajoute que quand bien même Firefox serait moins bien que Chrome, j'estime qu'en tant que professionnel de l'informatique, mon devoir est à minima de ne pas offrir un boulevard à Google... Il est bien connu que le monopôle n'est jamais bon, je ne vois pas pourquoi ça serait différent en informatique. Google est bien trop puissant, trop pour que tout à chacun est a y gagner.
2  0 
Avatar de deathman8683
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/02/2019 à 19:29
Il ne faut pas oublier l'influence énorme des opt-out (la case "installer (de façon transparente) Google Chrome" cochée par défaut) présents lors de l'installation et de chaque mises à jour d'une très grande majorité de logiciels très usités et que l'utilisateur basique ne décoche pas toujours (il suffit d'oublier une fois puis de finir par s'en servir sans faire de différence).

A quand cet opt-out dans l'installeur de Firefox ?
2  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/02/2019 à 9:50
Bon , voila une bonne nouvelle , il est donc inutile à la Fondation Mozilla de ce précipité pour adopté V8
1  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/02/2019 à 22:09
Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
Il faudrait que les gens comprennent un jour que l'on peut modifier les chiffres autant qu'on le souhaite et qu'ils ne sont jamais représentatifs de quoi que ce soit pour ce genre de sujet et pour plein d'autres.
Le problème n'est pas les chiffres eux même, mais le fait qu'ils soient servi sans explications techniques de comment il sont récolté, et comment ils sont traités, pour en définitive, pouvoir statuer soit-même si oui ou non la méthode est crédible et pertinente.

--> quand Bison-futé nous annonce qu'il fera mauvais temps, tout le monde le croit... quand on explique qu'il a conclu ça parce que le ciel se couvre, il y a beaucoup moins de monde qui le croit.

NB: on peut faire dire ce que l'on veux aux chiffres, et ce même en science. Ce qui importe ce n'est pas les explications a posteriori, mais celles qui précèdent les chiffres.
1  0 
Avatar de tanaka59
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 8:59
La part de Firefox s'explique aussi pour les entreprises genre dans le e-commerce. Les employés travaillant dans des boites genre C-discount, Zalando, Hello Bank, Meetic ... sont tenus de ne pas fausser les stats du trafic des sites ... Donc Firefox avec Adblock et Ghostery pour bloquer les trackers c'est compréhensible .

Dans une boite web ou j'ai taffé ils se sont aperçut que les équipes web faussaient jusqu'à 5% du trafic web du site lors d'analyses et de débogages. Résultat Firefox avec Adblock et Ghostery pour empêcher Google analytics obligatoire pour tout le monde
1  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/02/2019 à 11:18
Mozilla na certes pas comme priorité absolue la protection de la vie privée, mais c'est tout de même un de ses axe majeur de développement non ? (1 axe sur 2, ou 1 sur 100, j'en sais rien, mais un axe principal quand même)

Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
Dans une boite web ou j'ai taffé ils se sont aperçut que les équipes web faussaient jusqu'à 5% du trafic web du site lors d'analyses et de débogages. Résultat Firefox avec Adblock et Ghostery pour empêcher Google analytics obligatoire pour tout le monde
uBlock Origin + uMatrix ne présent-il pas une meilleure solution, et de plus, plus fiable sur la pérennité, et la fiabilité des prétentions opératoires (licence GNU GPLv3) ?
1  0 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/02/2019 à 9:55
Citation Envoyé par weed Voir le message
Je pense le faire également mais avec uOrigin en bloquant quasiment tout à chaque fois.
Ne faudrait il pas parfois se faire comptabiliser et surtout si l'on a un OS autre que Windows et Mac .

Les stats permettent parfois à certains éditeurs, fabricants de matériels, de site de tirer des conclusions pour savoir s'il faut supporter tel ou tel outils/plateforme. On se cache, on est peu visible et on donne ainsi plus de poids pour Chrome/Chromium et Windows.

Je n'attends pas de réponse, je le fais certainement moi même dans mes réglages.

Etant donné la philosophie de Mozilla, je ne pense pas que cela soit une solution et je ne pense pas qu'ils souhaitent que nous fassions cela. Ils orientent Firefox vers un navigateur qui respecte la vie privée, de par ce fait, ils feront baisser les pourcentages par eux-mêmes au fil du temps (fictivement puisqu'ils bloqueront les trackers pour ceux qui n'ont pas compris). Ublock Origin ne peut pas bloquer les tracks comme ils sont implémentés aujourd'hui, si tu n'as pas d'autres extensions pour les bloquer tu es bien compté. Personnellement je vais juste continuer à leur faire des dons chaque année comme pour d'autres services open-source/libres et je vais me contenter d'utiliser leurs produits et de les aider autant que possible.

Il faudrait que les gens comprennent un jour que l'on peut modifier les chiffres autant qu'on le souhaite et qu'ils ne sont jamais représentatifs de quoi que ce soit pour ce genre de sujet et pour plein d'autres.
0  1 
Avatar de Tristan107
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/02/2019 à 7:49
Dans quelque temps, IE va être retiré (fin de support il y a déjà 4 ans), et Chromium (base de Chrome et future base de Edge) va être modifié (modification de l'API webRequest) pour invalider l'utilisation de certains adblockers comme ublock Origin.

Suite à tout cela, Firefox devrait repasser en tête des navigateurs.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web