Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le président Trump devrait bannir l'utilisation d'équipements de télécommunications chinois sur les réseaux américains
La semaine prochaine

Le , par Coriolan

312PARTAGES

14  0 
Le bras de fer entre les États-Unis et la Chine va continuer, et pour cause, le président américain Donald Trump devrait signer la semaine prochaine un décret qui interdirait l'utilisation d’équipements de télécommunications chinois dans les réseaux américains.

Selon trois sources citées par Politico, l’administration de Trump prévoit de publier cette directive avant le MWC à Barcelone, le plus grand salon de l'industrie de la téléphonie mobile qui aura lieu le 25 février. De cette façon, elle espère envoyer un signal fort de l’importance de la cybersécurité dans les futurs contrats de technologie haut de gamme.


Pour rappel, depuis des années, le gouvernement américain est entré en querelle avec des équipementiers chinois à l’image de ZTE et Huawei. En clair, les USA et ses alliés pensent que les équipements chinois en matière de réseau constituent une menace pour la sécurité informatique. Ils soupçonnent par exemple les équipements de Huawei d’intégrer des kill switches que même les procédures d’inspection les plus serrées pourraient manquer. Le géant chinois est soupçonné aussi d’utiliser des portes dérobées pour le siphonnage des données.

Ce qui inquiète encore plus les responsables américains, c’est le passage imminent à la 5G. Les entreprises de télécommunications du monde entier sont sur le point de déployer la prochaine génération de la technologie sans fil cellulaire. En plus d'accélérer les transferts de données, les réseaux 5G devraient favoriser le cloud computing, l'intégration et l'interopérabilité d'objets communicants et de smartgrids et autres réseaux dits intelligents, dans un environnement domotisé et une « ville intelligente ». Cela pourrait également développer l'imagerie 3D ou holographique, le datamining, la gestion du big data et du tout-internet « Internet of Everything » (expression évoquant un monde où tous les ordinateurs et périphériques pourraient communiquer entre eux). D'autres applications concernent les jeux interactifs et multijoueurs complexes, la traduction automatique et assistée instantanée… Cela augmentera considérablement le nombre d'appareils connectés et le chaos qui peut être causé si les réseaux qui les supportent sont piratés. Il augmentera également la quantité de données d'entreprise et d'autres données que les pirates informatiques peuvent cibler. Ce qui inquiète encore plus les Américains, c’est que les entreprises chinoises vont transférer des technologies vers des pays au mépris de l’embargo commercial imposé par les États-Unis.

Pour toutes ces raisons, les responsables américains veulent mettre l’accent sur la sécurité, selon une source proche de l’administration Trump. Les États-Unis ont déjà cité que le matériel des équipementiers réseau chinois pourrait octroyer au gouvernement chinois un accès aux réseaux américains.

Depuis 2012, le géant chinois Huawei avait été banni du marché américain en raison notamment de préoccupations liées à la sécurité. De leur côté, la Chine et Huawei rejettent toutes les allégations et assurent que le matériel de Huawei, numéro 1 mondial des équipements réseau, ne constitue aucune menace pour les autres pays. Ils estiment plutôt que les injonctions américaines sont dues aux craintes de la concurrence chinoise.

Plusieurs pays ont suivi l’exemple des États-Unis et ont décidé de bannir les équipements réseau de Huawei sur leur réseau 5G. En France, le gouvernement envisagerait de donner plus de pouvoir à l'ANSSI pour mieux contrôler Huawei sans déclarer ouvertement la guerre à la Chine.

À ce jour, aucun chercheur en sécurité n'a trouvé de portes dérobées dans les produits de Huawei, ce qui veut dire que les soupçons ne sont basés sur aucune preuve irréfutable. Mais cela ne changera pas l'opinion des États-Unis qui intensifient leurs efforts pour persuader leurs alliés de tenir Huawei à l'écart de tous leurs réseaux.

Malgré ces attaques, le vice-président de Huawei Ken Hu a informé en décembre dernier que la firme est toujours en bonne voie pour devenir le leader mondial de la technologie 5G. Hu s'est dit confiant que la technologie de l'entreprise est « nettement plus avancée » que celle de ses concurrents, ce qui lui procure un avantage concurrentiel indéniable pour attirer de nouveaux clients.

Source : cnbc - cnn

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous qu'il est juste de bannir l'usage d'équipements chinois sans la moindre preuve d'une menace tangible ?
Pensez-vous que les Etats-Unis agissent par la crainte de menaces de cybersécurité ? Ou bien par la peur de voir la Chine dominer le secteur clé des télécommunicaitons ?

Voir aussi

USA : un projet de loi prévoit d'interdire la vente de technologie aux entreprises chinoises qui commettent des vols de propriété intellectuelle
Voici 6 raisons pour lesquelles Huawei donne aux États-Unis et à ses alliés des cauchemars en matière de sécurité informatique
L'Europe doit se méfier de Huawei, dit un responsable technique européen après l'arrestation d'un dirigeant de Huawei dans le cadre d'une enquête

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de diabolos29
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/02/2019 à 17:15
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est dommage qu'on ne produise pas ce genre de matériel en France...
Le problème ne date pas d'aujourd'hui. Il y a un peu plus de quinze ans, un grand patron Français vantait les mérites d'une entreprise sans usine (je ne donne pas le nom, vous trouverez facilement). À l'époque, lui et pleins d'autres pensaient qu'il suffisait de concevoir en France et de faire fabriquer à bas coût ailleurs. L'entreprise "Fabless". Aujourd'hui, à part quelques niches ou des choses encore un peu stratégiques ici ou là, plus rien ou presque n'est fabriqué en France. Les pays où sont parties les fabrications sont montés en compétence et n'ont pas à rougir face à nous, bien au contraire. À présent, on est plus dépendants qu'autre chose ...

Tout le problème, c'est que là on parle d'investissements massifs sur du très très long terme et pas seulement quelques effets d'annonce à court ou moyen terme. Il faut bien ça pour reconstruire un outil industriel compétitif.
4  1 
Avatar de diabolos29
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/02/2019 à 21:41
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
Et vu qu'on est dans une dictature gauchiste qui vit taxe après taxe, loi après loi, personne ne prend ce genre de risque.
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire . Ce n'est de toute manière pas une question de position sur un échiquier politique.
3  0 
Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/02/2019 à 14:45
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Là la seule chose qu'on devrait regarder c'est le rapport qualité/prix.
Si les chinois peuvent installer le système 5G pour moins cher que les USA ont prend la Chine, sinon les USA.
En Suisse ils n'ont pas encore viré Huawei :
Huawei reste en course pour la couverture 5G de la Suisse
Tu sembles oublier qu'en Europe il y a encore des fournisseurs de telco: Ericsson en Suède est N° 2 mondial et Nokia qui ne l'oublions pas a racheté par OPE Alcatel-Lucent et qui avait déjà absorbé la division Telco de Siemens ( Siemens Network )
Donc, oui, il existe des solutions européennes pour la 5G et heureusement!!
3  0 
Avatar de devplanete
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/02/2019 à 10:18
C'est vrai qu'il est plus intéressant pour Trump de proposer les alternatives américaines comme Cisco tout en pourrissant la concurrence Chinoise ou d'ailleurs !!!!
Comme ça, c'est le US qui auront les kill switches à disposition
3  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/02/2019 à 11:13
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Pour rappel, depuis des années, le gouvernement américain est entré en querelle avec des équipementiers chinois à l’image de ZTE et Huawei. En clair, les USA et ses alliés pensent que les équipements chinois en matière de réseau constituent une menace pour la sécurité informatique. Ils soupçonnent par exemple les équipements de Huawei d’intégrer des kill switches que même les procédures d’inspection les plus serrées pourraient manquer. Le géant chinois est soupçonné aussi d’utiliser des portes dérobées pour le siphonnage des données.
Les équipementiers chinois sont un triple problème pour les USA :
- Le monde entier risque d'acheter du matériel chinois pour la 5G
- Les USA vont perdre un niveau de surveillance
- Les USA ont peur que les chinois se mettent à faire la même chose que les USA au niveau de la surveillance globale
Les USA veulent imposer leur produit et leur surveillance.

La France est soumise aux USA donc on va probablement suivre les recommandations de Trump comme un chien bien dressé.
Alors que nous ne sommes pas plus ennemi avec la Chine qu'avec les USA...
Nous n'avons pas les preuves que la Chine surveille, alors que nous avons les preuves que les USA surveillent.

C'est dommage qu'on ne produise pas ce genre de matériel en France...
3  1 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 10:06
ce qui veut dire que les soupçons ne sont basés sur aucune preuve irréfutable
Si on enlève le mot irréfutable, l’assertion reste encore parfaitement factuelle.
2  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/02/2019 à 10:39
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Je trouve ça cool que des entreprises chinoises commencent à écraser des entreprises US. (de toute façon pour l'Europe ça change que dalle)
Apple perd des places dans le marché des smartphones, c'est plutôt cool.
Cette histoire d'équipements de télécommunications c'est juste la guerre commerciale entre les USA et la Chine.
L'économie chinoise commence à dépasser l'économie US.
Les USA se défendent pour garder le leadership, mais je pense qu'il vont devoir gagner la prochaine guerre mondiale pour s'en sortir...
Ah donc la domination américaine c'est pas bien, mais si c'est les Chinois qui les écrase et dominent le monde, "c'est cool" ?

Tu devrais aussi t'inquiéter de la domination de Google, bien plus inquiétante que ce que peuvent produire leurs compatriotes d'Apple (puisque tu les cites) ou autres Amazon, chez les Américains.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 10:38
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Tu sembles oublier qu'en Europe il y a encore des fournisseurs de telco
Ah ben si on utilise Ericsson et Nokia pour les équipements 5G en France c'est très bien.
C'est beaucoup mieux que d'utiliser du matériel US.
0  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 11:11
la stupidité affronte le vice. Laissons-les s'écharper(et oui, ça serait bien d'avoir des solutions européennes - Ericsson et Nokia sont loin de couvrir tout ce qu'il faudrait couvrir).
0  0 
Avatar de Kapeutini
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/02/2019 à 15:52
J'aime pas le gouvernement Chinois à cause du génocide et l'extermination de la civilisation Tibétaine et la colonisaiton de son territoire.

Alors vas-y Trump et tant qu'à faire, les autres produits électroniques :-)
0  0