Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk rappelle qu'en rendant publics les brevets Tesla, il a œuvré pour le bien de la planète
Et l'essor du marché des véhicules électriques

Le , par Christian Olivier

357PARTAGES

13  0 
En accord avec une annonce faite en 2014 dans un billet de blog, le milliardaire excentrique Elon Musk a récemment réaffirmé la volonté de son groupe de lutter contre les changements climatiques et de vulgariser « ;les véhicules à énergie propre ;» en rappelant à l'industrie technologique qu'il a rendu publics les brevets Tesla relatifs à la conception des véhicules électriques de la marque depuis près de cinq ans déjà.


Dans ce billet, le patron de Tesla déclarait que son entreprise « ;a été créée pour accélérer l’avènement du transport durable. Si nous ouvrons la voie pour créer un véhicule électrique attrayant, mais que, par la suite, nous laissons derrière nous des mines sous forme de brevets, nous agissons à l’encontre de notre objectif initial ;». Il précisait par ailleurs que sa société « ;n’engagera aucune poursuite judiciaire contre quiconque veut utiliser notre technologie en toute bonne foi ;».

Cette initiative sortait de l’ordinaire dans l'industrie technologique puisque s’inscrivant dans un contexte hautement concurrentiel où la moindre idée, parfois le début du commencement d’une ébauche, tend à être systématiquement breveté, pour ne pas dire verrouillée, dans le but d’en tirer profit ultérieurement.

Tesla avait, certes, déposé des brevets pour protéger sa technologie contre les géants à l’échelle mondiale de l’industrie automobile, contre leurs immenses chaînes de production, ainsi que leurs réseaux de vente et de promotion, mais son patron s’était aperçu au travers de ce procédé que « ;rien n’était plus éloigné de la réalité ;».

Depuis cette annonce, Elon Musk ne cache plus son scepticisme à l’égard du système des brevets qui, d'après lui, ne servirait la plupart du temps qu’à « ;étouffer le progrès ;» et à enrichir les grandes entreprises et les avocats au détriment des vrais inventeurs. Si à l'époque, il estimait que la production de véhicules électriques de son entreprise était insuffisante pour faire face à la crise du carbone et à la véritable concurrence, à savoir les voitures à carburant fossile et leurs concepteurs, il se dit désormais « excité de voir tous les nouveaux véhicules électriques qui arrivent sur le marché » grâce aux changements judicieux qu'il a opérés en 2014 en rendant publics les brevets Tesla relatifs à la conception de véhicules électriques.


D'après Musk, le plus important à l'heure actuelle, c'est de permettre à d’autres entreprises de fabriquer plus facilement des voitures électriques afin d’accélérer la vulgarisation de ces produits, l’innovation et la recherche dans ce domaine. Rappelons que depuis 2014 le PDG de Tesla est convaincu que l’application de la philosophie de l’open source aux brevets détenus par Tesla et le recrutement des meilleurs ingénieurs du monde ;ne peuvent que renforcer la position de son groupe.

Source : India Times, Twitter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Partagez-vous le point de vue de Musk sur l’intérêt du système des brevets ?
Cette manœuvre pourrait-elle contribuer à l’essor plus rapide des voitures à énergie propre ?

Voir aussi

Le projet de tunnel du milliardaire de la tech Elon Musk est-il une vaste blague ? The Boring Company a inauguré son premier tunnel anti-bouchons
Vous serez en mesure de connecter votre cerveau aux ordinateurs dans 10 ans, estime le milliardaire de la Tech Elon Musk
Hyperloop d'Elon Musk est « une formidable escroquerie technico-intellectuelle » selon François Lacôte, expert français de l'industrie ferroviaire
Neuralink, le projet d'Elon Musk pour qu'un cerveau humain interagisse directement avec un PC et l'Homme fusionne avec l'IA, aberration ou fiction ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de captaindidou
Inactif https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 14:25
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message

Alors que si tout le monde copié tout le monde le monde avancerait encore plus vite c'est clairement un frein à l'innovation.
Tu ne crois pas que c'est plutôt le contraire ? Que si tout le monde a le droit de plagier gratuitement une innovation, l'inventeur qui a investi une somme conséquente d'argent, en tire un retour sur investissement bien inférieur à ses concurrents qui n'ont eu, eux qu'à cueillir le fruit de l'invention. Décourageant, non ?
3  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 17:09
Citation Envoyé par zero_divide Voir le message
Si le Français était plus intelligent, il saurait peut-être mieux réfléchir, et accessoirement mieux écrire…

Si l'homme, égaré, n'était pas aussi avare et orgueilleux, il se contenterait de peu, et l'argent circulerait…

Le monde ne se retrouverait pas dans une telle situation
Merci de mettre tout les Français dans le même panier, ça fait toujours plaisir de se prendre un taquet gratuitement.

Merci aussi de comprendre que l'Homme est composé d'une multitude de facette.
Donc non, l'Homme n'est pas avare et orgueilleux, sinon cela ferait bien longtemps que toute forme de civilisation aurait sombré.
De plus, si l'Homme se contentait de peu, l'argent n'existerait pas réellement, puisqu'il n'y aurait pas grand chose à acheter.
2  0 
Avatar de wolinn
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 12:22
Aucune petite structure n'est capable de produire une automobile à un prix acceptable par la classe moyenne. Ce sont les économies d'échelle qui permettent de fabriquer des automobiles à 10 ou 20000 Euros.
Si l'initiative de Musk permet l'apparition de nouveaux constructeurs, ceux-ci devront tout de suite être bien capitalisés pour grossir et abaisser leurs coûts de production en jouant sur les volumes.
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 14:24
L'intention parait louable, mais comme l’électricité aux USA, et dans la majorité des pays du monde, est produite à base d'énergie fossile, ça n'aide pas à lutter contre le changement climatique, au contraire. On ne fait que transférer la pollution du moteur vers la centrale électrique.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 17:21
Citation Envoyé par fab256 Voir le message
Si tout le monde copié tout le monde et vendais a bas prix, quelle entreprise risquerais de faire de la recherche?
Non mais là c'est un milliardaire qui publie quelque brevets...
Il n'est pas en train de rendre Open Source l'intégralité du travail de ses entreprises.

Partager quelque brevets ça ne change pas grand chose.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/02/2019 à 1:00
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non mais là c'est un milliardaire qui publie quelque brevets...
Il n'est pas en train de rendre Open Source l'intégralité du travail de ses entreprises.

Partager quelque brevets ça ne change pas grand chose.
Je suis d'accord avec toi, Tesla ne livrera pas tout ses secrets industriels. D'ailleurs il est question ici, si je comprends bien, de brevets déposés concernant du produit fini et non des chaînes d’approvisionnement ou de production. Musk aime les effets d'annonce et se dresse volontiers en parangon d'une nouvelle révolution industrielle.

Mais si Telsa est réellement assise sur des outils aussi performants et essentiels à l'industrie automobile que l’étaient GNU grep ou sed à la glorieuse époque des débuts alors Musk vise juste.

Musk n'est pas idiot et sais qu'une entreprise dont l'unique activité est (par exemple) la production de roulements à billes destinés à l'aérospatiale ou la F1 ne va lâcher ses brevets pour contribuer à la voiture "verte".

Mais il pose une question pertinente: A l’époque de la société de l'information, une boite spécialisée dans les roulements à billes de précision a elle vocation a survivre?

L'article cite le coût induit par les recours en justice, lors d'une violation de brevet. Mais quid, pour la boite de roulements à billes, des coûts en matière de cybersécurité ou d'assurances consacrés à la protection de secrets industriels? Quid des coûts d’ingénierie gâchés a réinventer l'eau chaude, dans le cas d'une boite concentrée avec œillères sur son cœur de métier? Dans quelle mesure ces coûts nuisent-ils aux budget recherche des entreprises?
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2019 à 2:27
c'est louables, mais d'un autre coté :
- les brevets dont ils parlent valent quelque chose pour les autres constructeurs ? pas sur.
- ne fait t'ils pas ça, car il commence a comprends que ces tesla's ne marcheront jamais comme ils le pense ? une manière de faire de la pub pour d’autres projets loufoque (cf son hyperloop) a venir...
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2019 à 2:31
Citation Envoyé par Placide Avorton Voir le message

Mais il pose une question pertinente: A l’époque de la société de l'information, une boite spécialisée dans les roulements à billes de précision a elle vocation a survivre?
les roulements a bille de précisions c'est utilisé partout. tu as donc ta réponse. tesla c'est utilisé par 300000 gus dans le monde, c'est lui qui est voué a disparaitre.
1  0 
Avatar de Pascaltech
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/02/2019 à 10:01
Dit autrement : "Tesla renonce à poursuivre quiconque utiliserait de bonne foi un brevet déposé par la société !" ce qui explique le buzz.

https://www.droit-technologie.org/ac...a-ses-brevets/

L'autre solution est de déposer, non un brevet, mais un certificat d'utilité, utilisable par quiconque. Cela se décide au dépôt. L'intérêt est d'empêcher quiconque de s'accaparer une innovation ; il faut être philanthrope pour faire cette démarche.
1  0 
Avatar de tmcuh
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 12:02
Il apparait souvent comme un mégalomane mais il est très sencé.
Tout le monde d'en bas critique le système de brevet et ceux d'en haut s'en protège.
Alors que si tout le monde copié tout le monde le monde avancerait encore plus vite c'est clairement un frein à l'innovation. Et de toute façon on se rend compte que même avec des copyright les chinois copie tout donc ça sert vraiment à rien !
Il y a un aspect quand même de la recherche. Où le temps de recherche, les milliards engendré doivent resté sous copyright, mais je dirais limité à partir du moment où la chose construite est remboursé 2-3x il doit tomber dans le domaine public, la société a engendré des bénéfices et continuera à le faire mais des génériques peuvent exister.
Quand à savoir si les grand groupes subsisterai à cette contrainte, j'en doute, et c'est temps mieux, on reviendrait à des plus petite structure, plus dynamique et plus spécifique pour le bien de tous.
1  1