Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Humour : Mark Zuckerberg affirme que « Facebook ne vend pas vos données personnelles »
Et il a peut-être raison quand on y réfléchit bien

Le , par Michael Guilloux

305PARTAGES

16  1 
« Vous n'êtes pas le produit », qui a déjà oublié ces propos de Facebook, juste après l'éclatement du scandale relatif à la collecte illicite de données de plus de 80 millions d'utilisateurs par la firme Cambridge Analytica ? Lesquelles données ont été utilisées à des fins de profilage et de communication stratégique dans le cadre de la campagne de Donald Trump. Facebook a tenu ces propos en avril 2018, ce qui a fait dans un premier temps penser à un poisson d'avril en retard. Mais ce n'était pas le cas, le numéro un des réseaux sociaux était vraiment sérieux dans ses propos.

Eh bien, après cet épisode, cette fois c'est le patron du réseau social bleu lui-même qui a décidé de clarifier les choses. À l'approche du 15e anniversaire du réseau social (le 4 février), Mark Zuckerberg a décidé de répondre aux critiques relatives aux pratiques de l'entreprise, à travers une tribune diffusée jeudi soir par le Wall Street Journal, Le Monde et d'autres médias européens.


« Ces derniers temps, beaucoup de questions ont émergé autour de notre modèle économique, c’est pourquoi je souhaite clarifier la manière dont nous fonctionnons », dit-il d'entrée de jeu. Mark Zuckerberg estime que « tout le monde doit pouvoir faire entendre sa voix et interagir », ce que permet de faire Facebook. Mais s'il faut servir tout le monde, il est nécessaire que le service soit accessible à tous. Et « la meilleure façon d’y parvenir, c’est d’offrir un service gratuit, et c’est ce que permet la publicité ».

Maintenant, comment fonctionne la publicité sur Facebook ? C'est ce qu'il explique dans la suite de sa tribune : « Les gens nous disent que s’ils doivent voir des publicités, celles-ci doivent être pertinentes pour eux. Pour cela, nous devons comprendre leurs centres d’intérêt. Nous créons donc des catégories – par exemple, « personne aimant le jardinage et vivant en Espagne » – à partir des pages qu’ils aiment ou encore des contenus sur lesquels ils cliquent... Puis nous facturons les annonceurs pour qu’ils puissent montrer leurs publicités à ces catégories de personnes », dit-il.

Cela dit, « nous ne vendons pas les données des gens, contrairement à ce qui est souvent rapporté », insiste Mark Zuckerkerg. Et quand on y réfléchit bien, il n'a pas tort. En effet, Facebook ne vend pas les données elles-mêmes aux annonceurs publicitaires ou autres tierces parties. Ce qu'il facture, c'est l'accès aux utilisateurs déjà classés en différents groupes grâce aux données personnelles collectées et détenues par le réseau social qui revendique plus de 2 milliards d'utilisateurs. Après tout, au sens strict du mot, « vendre » veut dire « céder » et Facebook ne cédera jamais ses données à d'autres entreprises : c'est son fonds de commerce. Ainsi, il ne fait que tirer profit des personnes personnelles, mais ne les vend pas. Vous pouvez donc pousser un ouf de soulagement.

Sources : Le Monde, Europe 1

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Êtes-vous d'accord ou pas avec Mark Zuckerberg quand il dit que Facebook ne vend pas les données personnelles des utilisateurs ?

Voir aussi

Après le congrès, c'est au tour de la FTC de lancer une enquête sur Facebook, sur la fuite massive de données utilisées pour un profilage
Facebook a permis aux géants de la tech d'accéder aux messages privés et listes d'amis, plus de 150 entreprises auraient bénéficié d'un accès intrusif
Un juge fédéral descelle une mine de documents internes de Facebook détaillant la façon dont il gagnait de l'argent sur les enfants, selon un rapport
Facebook pourrait être frappé par une « amende record » par la FTC, pour atteinte à la vie privée dans l'affaire Cambridge Analytica, selon un rapport
Facebook utiliserait les données personnelles des utilisateurs comme monnaie d'échange, pour accorder des privilèges spéciaux à certaines entreprises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/01/2019 à 15:31
On est déjà le 1er avril ?
5  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/01/2019 à 17:46
C'est pas faux, mais on reste tout de même le produit avec ce raisonnement.
3  0 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/01/2019 à 0:35
Fausse objection et solécisme. Il n'y a effectivemment pas de cession de données d'utilisateurs dans le cadre de la vente de campagne publicitaire, mais ça ne veut absolument pas dire que les données des utilisateurs ne sont pas exploitées lucrativement d’autres manières, au détriment de la confidentialité.
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/01/2019 à 22:35
Mark Zuckerberg affirme que « Facebook ne vend pas vos données personnelles »
Et mon poisson rouge est en réalité un piranha végane qui ne mange que des queues de cerise...
1  1 
Avatar de Buffet_froid
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 13:34
https://lexpansion.lexpress.fr/high-...e_2054122.html
0  0