Android : Google commence la transition vers les applications 64 bits en août
La firme prévoit de mettre fin au support du 32 bits en 2021

Le , par Michael Guilloux

219PARTAGES

13  0 
En juin 2017, Apple a décidé de tirer pour de bon un trait sur les applications 32 bits en ne supportant que les 64 bits sur l’ensemble de ses plateformes mobiles et desktop. Avant que l'année se termine, Google a choisi d'entamer lui aussi sa transition vers un monde 64 bits uniquement avec Android.

Il faut noter que les applications 64 bits sont déjà prises en charge depuis Android 5.0 Lollipop, mais les développeurs n'étaient pas dans l’obligation de créer des versions 64 bits de leurs applications. D’après Google, plus de 40 % des applications Android mises en ligne bénéficiaient déjà d'un support 64 bits, tout en conservant une compatibilité 32 bits.

Mais Google a décidé de faire du support de 64 bits une exigence pour les applications Android estimant que « le code 64 bits offre généralement de meilleures performances ». La firme de Mountain View a donc annoncé qu'à partir du mois d'août 2019, Google Play exigera que les nouvelles applications et mises à jour d'applications avec des bibliothèques natives fournissent des versions 64 bits en plus de leurs versions 32 bits. « Prévoyant que les futurs appareils Android prennent en charge le code 64 bits uniquement, Play Console va exiger que les nouvelles applications et mises à jour d'applications puissent fonctionner sur des appareils sans prise en charge 32 bits. Les applications qui incluent une bibliothèque 32 bits devront avoir une alternative 64 bits – soit dans le même fichier APK, soit dans l'un des nombreux fichiers APK publiés », expliquait Google, en précisant que « les applications qui n'incluent pas de code natif ne sont pas concernées ».

En annonçant cette mesure, Google voulait aussi laisser suffisamment de temps aux développeurs qui ne prennent pas encore en charge les 64 bits pour planifier leur transition. Mais une année entière s'est déjà écoulée depuis l'annonce de Google en décembre 2017. Le 15 janvier 2019, la firme a donc jugé bon de revenir sur ses plans, étant donné que la transition vers un monde Android 64 bits commencera cette année. Google demande notamment aux développeurs de se préparer à cette nouvelle exigence 64 bits.

Pour ces derniers, comme Google l'avait déjà expliqué il y a plus d'un an, la nouvelle exigence signifie qu'à partir du 1er août 2019, toutes les nouvelles applications et mises à jour d'applications qui incluent du code natif seront tenues de fournir des versions 64 bits en plus des versions 32 bits lors de leur publication sur Google Play. La boutique d'applications de Google va toutefois continuer d’accepter les mises à jour ciblant uniquement les appareils 32 bits pour les jeux existants qui utilisent Unity 5.6 ou une version antérieure jusqu’en août 2021.

À partir du 1er août 2021, Google Play va cesser de proposer des applications sans version 64 bits sur des appareils compatibles 64 bits, ce qui signifie qu'elles ne seront plus disponibles dans le Play Store sur ces appareils. Et cela inclura cette fois les jeux construits avec Unity 5.6 ou une version plus ancienne.

Google précise que cette exigence ne s'appliquera pas aux APK ou bundles d'applications ciblant explicitement Wear OS ou Android TV, qui sont des facteurs de forme qui ne prennent pas en charge le code 64 bits pour le moment. Elle ne s'appliquera pas non plus aux APK ou bundles d'applications qui ne sont pas distribués aux appareils fonctionnant sous Android 9 Pie ou une version ultérieure.

Bien sûr, Google va continuer à proposer des applications 32 bits sur les appareils 32 bits. Mais pour que ces applications puissent être proposées sur des appareils compatibles 64 bits, il faudrait qu'elles disposent d'une version 64 bits également. Le problème est que bientôt tous les nouveaux appareils seront compatibles 64 bits.


Pour Google, cette mesure est nécessaire pour tirer partir des possibilités offertes par les processeurs 64 bits. « Nous sommes enthousiasmés par l’avenir des processeurs 64 bits dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et le mobile immersif. La prise en charge des 64 bits prépare l'écosystème Android pour l'innovation rendue possible par les capacités de calcul avancées des périphériques 64 bits, ainsi que pour les futurs périphériques Android ne prenant en charge que le code 64 bits », explique Google. La firme a donc publié des instructions que les développeurs doivent suivre pour se préparer à la nouvelle exigence 64 bits.

Source : Google

Avez-vous déjà développé des versions 64 bits de vos applications Android ?
Pensez-vous, comme Apple, Google et d'autres éditeurs d'OS, que le 32 bits n'a plus de place dans le monde actuel ?

Voir aussi :

Lubuntu annonce l'abandon de la prise en charge du 32 bits dans les futures versions, l'équipe responsable de la version dérivée d'Ubuntu s'explique
Apple alerte les utilisateurs sur la fin prochaine de la prise en charge des applications 32 bits sur Mac et les invite à transiter vers 64 bits
NVIDIA met fin au support de ses pilotes graphiques sur les systèmes 32 bits et les anciens GPU basés sur l'architecture Fermi
Microsoft envisage d'apporter le support des applications 64 bits aux ordinateurs ARM en mai, un problème majeur serait résolu
Arch Linux annonce la fin du support de l'architecture 32 bits, un fork voit le jour pour continuer à offrir l'OS sur les PC 32 bits

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/01/2019 à 15:04
Qu'il nous dise que ca les gonfles de supporter le 32bits sur du hard 64bits je veux bien , mais que l'IA deviennent un argument ...
1  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/01/2019 à 11:42
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message
Obsolescence programmée.

La vrai raison est de purger les vieilles apps du store qui ne rapportent (presque) rien.

Et ça aide aussi la vente de tels (pixels).
ON parle quand même d'une minorité d'application. Les apps qui embarque du code natif c'est pas les plus courantes.
0  0 
Avatar de Cassoulatine
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 17/01/2019 à 21:58
Obsolescence programmée.
Rien ne les empêche de laisser le support du 32 bits. Play store indique déjà la compatibilité ou non des applications avec le tel. Laisser le 32 bits ne changerait rien, les nouveau tels seulement 64bits rejetteraient les apps seulement 32 bits, mais les vieux tels 32 bits eux auraient encore des apps.
La vrai raison est de purger les vieilles apps du store qui ne rapportent (presque) rien.
Et garder les devs Android tout prêt d'eux, quitte à forcer des mises à jour les cas échéants. Parce que plus les devs sont prêts d'eux, plus il y a de chances qu'ils utilisent leur services $$$.

Et ça aide aussi la vente de tels (pixels).
0  1 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web