Bitcoin a 10 ans : la crypto-monnaie conserve sa première place avec une capitalisation de 67 MMM$
Soit 51% du total de tous les crypto-actifs

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

13  0 
Selon la manière dont vous comptez sa naissance, le 3 janvier 2019 a marqué le 10e anniversaire de Bitcoin. Les premières lignes de code ont été affectées à la blockchain bitcoin le 3 janvier 2009, quelques mois après la publication du livre blanc original. Ces lignes de code, aussi appelées « bloc de genèse » ou Bloc 0, sont attribuées à la personne ou aux personnes connues sous le nom de Satoshi Nakamoto. Comme vous pouvez le voir, l’horodatage indique qu’il a été créé le 3 janvier 2009 à 19h15 et qu’il a été crédité de 50 BTC (ce qui représente 166 690 euros au prix actuel).


Le 12 janvier, Nakamoto a envoyé 10 bitcoins à Hal Finney, et une nouvelle contre-culture de la finance est née. À ce stade, la valeur du bitcoin était négligeable. Les utilisateurs se sont essentiellement donné mutuellement des bitcoins pour récompenser leurs bons commentaires sur les forums. La première « vraie » transaction a eu lieu le 22 mai 2010. Laszlo Hanyecz a acheté deux pizzas pour 10 000 bitcoins, soit environ 30 $. (Aux prix actuels, 10 000 bitcoins représenteraient 33,28 millions d’euros)

La première plateforme d'échange, feu Bitcoinmarket.com, commença à opérer en 2010. L'intérêt pour le Bitcoin décolla à partir du printemps 2011, lorsque ce dernier atteignit la parité avec le dollar.

L’ascension fulgurante

Au début de l’année 2017, cette monnaie cryptographique était cotée à 1 ;000 dollars. Quelques mois plus tard et plus précisément en mai 2017, la valeur de cette monnaie est passée à 2000 dollars. Dans le mois d'août, le cap des 4000 dollars fut franchi et en octobre, la monnaie virtuelle a atteint les 5000 puis 6000 dollars. Bien que l’indice de croissance du bitcoin par rapport à sa valeur d’origine fût déjà élevé, l’on était loin de se douter que les mois à venir allaient être encore plus intéressants pour cette monnaie. En novembre 2017, la valeur de la monnaie cryptographique a encore grimpé pour passer à 8000 dollars l’unité puis à 10 ;000 dollars. À la mi-décembre 2017, le cours du bitcoin a battu tous les records en atteignant la valeur de 20 ;000 dollars.

Cette croissance exceptionnelle de l’année 2017 a eu comme conséquence un attrait sur de nombreuses personnes qui ont parfois investi des ressources financières considérables dans l’optique de tirer également profit des gains que pourrait procurer cette monnaie. Il faut souligner que de nombreux projets ont fleuri dans cette même période avec comme arguments la possibilité d’investir dans ces projets basés sur la technologie Bitcoin pour récolter plus tard des bénéfices lorsque ces projets porteront leurs fruits.


Toutefois, l’ascension marquée du bitcoin en 2017 n’a pas pu s’étendre à l’année 2018 et en février 2018, c’est-à-dire 2 mois après avoir atteint le pic de 20 ;000 dollars, la valeur de la monnaie a commencé à montrer des signes d’essoufflement. De 20 ;000 dollars en décembre 2017, l’on est passé à 6 ;000 dollars en février 2018. Cette baisse de régime a continué au cours des mois qui ont suivi et fin novembre 2018 la valeur du bitcoin était négociée à environ 3850 dollars selon les données de CoinMarketCap, la plateforme de capitalisation boursière des monnaies cryptographiques.

Pour certaines personnes, Bitcoin, le système de paiement pair-à-pair, ressemble à une magnifique bulle qui est en train d’imploser. Pour d’autres personnes, c’est peu dire que d’utiliser le mot « ;bulle ;». C’est plutôt une magnifique arnaque dans laquelle les gens ont payé beaucoup d’argent — plusieurs milliards de dollars — pour obtenir une entité numérique essentiellement inutile dont le prix a ensuite été dévalué.

Pour mieux montrer que la capitalisation boursière du bitcoin est une arnaque, ses détracteurs soutiennent qu’il faut bien comprendre le mécanisme de valorisation. Selon les statistiques de CoinMarketCap, il existait fin novembre 2018 2074 monnaies cryptographiques en circulation contre 1926 en septembre 2018 et 1400 début 2018. Ces cryptomonnaies qui se multiplient au fil des mois attirent de nouveaux investisseurs avec les ICO (Initial Coin offerings ou levée de fonds en cryptomonnaies) ou d’autres méthodes et ajoutent constamment de nouveaux jetons sur le marché. Pour déterminer la capitalisation boursière de chaque monnaie cryptographique créée, il faut multiplier le nombre actuel de jetons par le prix actuel. En outre, étant donné que de nouveaux jetons sont créées en permanence par le biais du minage, cela crée également une nouvelle capitalisation boursière lorsque le prix est stable, ce qui permet de couvrir une partie des dommages à la baisse.

Première crypto-monnaie

À 10 ans, le Bitcoin reste incontestablement la première crypto-monnaie avec une capitalisation de 67 milliards de dollars, soit 51% du total de tous les crypto-actifs (il en existe plus de 1.700), très loin devant Ethereum et Ripple (XRP) à 15,6 et 14,7 milliards respectivement. Mais le Bitcoin a perdu près des trois quarts de sa valeur en 2018, retombant à 3.788 dollars.

Une évolution de sa philosophie ?

Pendant la majeure partie de sa vie, le bitcoin s’appuyait sur trois communautés principales qui se chevauchaient: la petite communauté d’investisseurs initiaux et de vrais croyants, les passionnés de la technologie blockchain et les spéculateurs qui n’étaient là que pour gagner de l’argent. Une autre communauté a émergé : l’industrie traditionnelle de la finance. Précisons que des acteurs institutionnels de premier plan, dont l'opérateur de la Bourse de New York, se préparent à investir cette nouvelle classe d’actifs.

Notons également que la technologie blockchain a intéressé de nombreuses industries et les grandes entreprises technologiques, ne voulant pas rater le coche, propose déjà des implémentations métiers à divers secteurs comme l’agroalimentaire, la banque, etc.

À l’origine, le bitcoin était une devise avec une philosophie : au lieu de passer par une banque centrale, elle avait la programmation et le livre blanc de Nakamoto, qui suggéraient tous deux un scepticisme à l’égard des institutions financières ordinaires. Mais Nakamoto a disparu. Lorsque la monnaie numérique a pris son envol, le système censé fonctionner sans confiance a développé des problèmes de confiance. Et comme le prix du bitcoin a augmenté, il est devenu un autre vecteur d’investissement pour le système financier qu’il devait remplacer. 10 ans plus tard, Bitcoin fait peu à peu partie du système qu’il était censé renverser.

Sources : pizza achetée pour 10 000 BTC en 2010, Hal Finney, BitMex, Bloc 0

Et vous ?

Que pensez-vous des crypto-monnaies en général et du Bitcoin en particulier ?
En avez-vous acheté ? Si non, avez-vous l'intention d'en acheter ?
L'avenir du Bitcoin vous semble-t-il sombre ?
Estimez-vous, comme certains détracteurs, qu'il s'agit là d'une arnaque ?

Voir aussi :

La valeur du bitcoin connaît une hausse de 20 % et celle du bitcoin cash croit de 130 %, soubresauts de monnaies à l'agonie ou réelle reprise ?
Des fraudeurs au Bitcoin envoient des menaces à la bombe dans le monde entier, provoquant ainsi la panique
Le PDG de Creative Planning déclare que « Bitcoin est mort » après la descente aux enfers de la monnaie, peut-on encore espérer une remontée ?
France : les régulateurs tirent la sonnette d'alarme contre le projet de vente de « coupons » de bitcoin dans les bureaux de tabac dès 2019

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cassoulatine
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2019 à 16:33
Bon anniversaire bitcoin. Après 10 ans plein d'attaques en tout genre, force est de constater que ça tourne comme au premier jour.

10 ans plus tard, Bitcoin fait peu à peu partie du système qu’il était censé renverser
La drogue c'est mal.
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/02/2019 à 9:50
Pourquoi la drogue c'est mal ^^
Tu veux dire que le bitcoin ne sert pas a payer des armes, ou autres choses absolument indispensable au développement et au bien être de l'humanité ?
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/02/2019 à 10:18
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
À l’origine, le bitcoin était une devise avec une philosophie : au lieu de passer par une banque centrale, elle avait la programmation et le livre blanc de Nakamoto, qui suggéraient tous deux un scepticisme à l’égard des institutions financières ordinaires. Mais Nakamoto a disparu. Lorsque la monnaie numérique a pris son envol, le système censé fonctionner sans confiance a développé des problèmes de confiance. Et comme le prix du bitcoin a augmenté, il est devenu un autre vecteur d’investissement pour le système financier qu’il devait remplacer. 10 ans plus tard, Bitcoin fait peu à peu partie du système qu’il était censé renverser.
Le bitcoin n'est pas contrôlé par des banques ni des états, c'est ça son principal intérêt. Ça n'a pas changé depuis la philosophie de base jusqu'à aujourd'hui.
Maintenant on peut en acheter et en vendre en bourse, ce qui est pratique, mais ce qui n'était peut-être pas prévu à la base.
Du coup il y a de la spéculation en bourse et de la manipulation.

Comme les banques souhaitent l'échec du bitcoin, elles en ont acheté beaucoup petit à petit et d'un coup PAF ! elles vendent tout ce qu'elles ont pour entraîner une chute.
BITCOIN : UN SCANDALE DE MANIPULATION DE COURS ?
Les marchés du Bitcoin et des autres cryptomonnaies subissent une forte chute depuis le début de semaine. Les régulateurs américains ont ouvert une enquête pour manipulation de cours.
À un moment le bitcoin valait 11 400$, puis il y a eu comme un krach.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web