Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des fraudeurs au Bitcoin envoient des menaces à la bombe dans le monde entier
Provoquant ainsi la panique

Le , par Jonathan

60PARTAGES

14  0 
Jeudi dernier dans l’après-midi, plusieurs entreprises et institutions à travers les États-Unis subissent une sorte de chantage et l’identité du ou des maîtres chanteurs n’a jusqu’ici pas encore été déterminée de façon exacte. Les victimes ont reçu des menaces par courrier électronique provoquant des évacuations et enquêtes relatives à l’application de la loi, et la police enquête sur des menaces potentielles.

Quelques-unes des villes abritant les entreprises et institutions concernées sont San Francisco, New York, Seattle, Miami et Washington DC. Pour le moment il n’a encore été signalé aucun lien entre les menaces envoyées dans ces villes, mais le FBI encourage le public à rester vigilant et à signaler sans délai toute activité suspecte pouvant représenter une menace pour la sécurité publique.

Des menaces similaires ont également été enregistrées au Canada dans les villes de Vancouver, Ottawa et Toronto. Un téléspectateur de la chaîne CNN a reçu lui aussi ce courrier de menace dans son entreprise et l’a transmis à KOCO-TV. Ce message lui exigeait qu’il paie 20 000 dollars en Bitcoin sinon il verrait son entreprise se faire littéralement exploser.Le message était identique à un avertissement par courrier électronique publié sur les médias sociaux par le département de police de Cedar Rapids, dans l'Iowa, et similaire aux descriptions d'autres menaces publiées sur les médias sociaux à l'échelle nationale.


Le service de police de Cedar Rapids a rassuré les populations en affirmant n’avoir trouvé aucune preuve crédible attestant de l’authenticité de ces messages, et il s’agirait certainement d’un mail robot envoyé dans toute la région dans l'espoir de voler de l'argent aux entreprises.

Vers la fin du mois d’aout de cette année, une série de menaces d'attaques à la bombe avaient été envoyées via un service de messagerie en ligne à des destinataires dans plusieurs États et le FBI qui s’était occupé de cette affaire n’avait identifié aucun dispositif réel aux emplacements menacés. Il est pour l’instant difficile de savoir si ces menaces sont liées à celles survenues jeudi dernier, mais les enquêtes continuent.

La journée de jeudi aura vraiment été très mouvementée, car plusieurs institutions ont reçu ces menaces et les ont prises au sérieux. Il s’en est suivi des évacuations et des mouvements de panique, après que les autorités compétentes aient mené quelques investigations, aucune preuve n’a pu être apporté sur la menace sérieuse que pouvaient représenter ces menaces et dans certaines de ces institutions, les gens ont été autorisés plus tard à retourner à l'intérieur des bâtiments. Bien que les enquêtes se poursuivent, la situation est redevenue calme et on peut dire qu’il y a eu plus de peur que de mal.

Source : CNN

Et vous ?

Avez-vous déjà reçu ce genre de message ?
Comment réagiriez-vous si cela vous arrivait ?

Voir aussi

Microsoft : 10 millions de spams bloqués par minute par Exchange Online Protection, la solution gagne en fonctionnalités
Il y a 20 % de spam en moins dans le monde suite à l'arrestation d'un cyber-criminel Russe
Google lance un outil pour Android permettant de marquer vos appels téléphoniques indésirables comme spam, est-ce la fin du télémarketing ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !