Microsoft fournit une mise à jour d'urgence pour corriger une faille critique dans IE
Qui permettrait d'exécuter du code malveillant à distance

Le , par Bill Fassinou

80PARTAGES

14  0 
Mercredi dernier, Microsoft a publié d’urgence une mise à jour de sécurité pour Internet Explorer après sa mise à jour de mardi afin d’empêcher l’utilisation d’une vulnérabilité liée au moteur de script utilisé par le navigateur. Rappelons que le mardi dernier, la firme publiait une mise à jour dite finalement stable pour Windows 10 October 2018 qui avait causé un peu d’ennuies aux utilisateurs. La firme indiquait que pour cette mise à jour, tous les problèmes (fichiers manquants, incompatibilité avec iCloud, problèmes liés à certains nouveaux pilotes d’affichage d'Intel, les clients VPN F5, le logiciel de sécurité de Trend Micro, etc...) que les utilisateurs ont pu rencontrer avec Redstone 5 et ceux relevés par l’équipe de Microsoft, il y a deux mois, ont pour la plupart tous été résolus.


Cette mise à jour d’urgence intervient dans le cadre d’un rapport fourni à Microsoft par le groupe d’analyse des menaces de Google. Ce rapport a permis à la société de se rendre compte de l’existence d’une importante menace dans le navigateur. A en croire l’éditeur, cette faille aurait déjà été exploitée dans des attaques ciblées. Cette vulnérabilité baptisée CVE-2018-8653, est une faille de sécurité jugée grave par Microsoft et affecte le moteur de script utilisé par le navigateur. Elle peut être exploitée par un attaquant pour exécuter du code arbitraire à distance grâce à la façon dont le moteur de script gère les objets en mémoire dans Internet Explorer.

Dans le bulletin de sécurité de la société qui donne plus d’explication sur la faille et comment s’en protéger, elle écrit que « cette vulnérabilité pourrait corrompre la mémoire, de sorte qu'un attaquant pourrait exécuter du code arbitraire dans le contexte de l'utilisateur actuel. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait obtenir les mêmes droits que l'utilisateur actuel. Si l'utilisateur actuel est connecté avec des droits d'administrateur, l’attaquant pourrait prendre le contrôle du système affecté. Il pourrait alors installer des programmes, afficher, modifier ou supprimer des données ; ou créer de nouveaux comptes avec des droits d'utilisateur complets ».

Microsoft explique aussi que la faille peut servir également à réaliser une attaque Web. Dans ce cas, l’attaquant peut, par le biais d’un site, collecter les informations personnelles de la victimes. La vulnérabilité est présente dans plusieurs versions du navigateur. Il s’agit des versions 9, 10 et 11 d’Internet Explorer. Cependant, le correctif de sécurité n’est disponible que pour les machines équipées des systèmes d’exploitation Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 et Windows Server 2008, 2012, 2016 et 2019. Le correctif de sécurité publié sera directement installé sur les machines où les mises à jour automatiques sont activées a indiqué Microsoft et propose également une solution de contournement pour restreindre l’accès à JScript.dll utilisé par certains sites comme moteur de recherche et qui sont susceptibles d’être affectés par la vulnérabilité.

Sur son site, Microsoft encourage les utilisateurs à activer les mise à jour automatiques afin de bénéficier à chaque fois des dernières solutions de sécurité et remercie l’équipe de Google pour l’aide apportée à la firme dans la détection de cette menace. Certains internautes déclarent ne plus utiliser le navigateur depuis un bon nombre d’années et qu’il est vieux déjà. Ils proposent également que Microsoft devraient songer à développer d’autres solutions ou un autre navigateur.

Source : Microsoft

Et vous ?

Êtes-vous un utilisateur d'Internet Explorer ? Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Windows 10 October 2018 : Microsoft dit avoir corrigé tous les bogues et les problèmes signalés et propose une nouvelle mise à jour plus stable

Microsoft confirme que les utilisateurs de Windows 10 risque de tester une mise à jour instable lorsqu'ils font la mise à jour manuellement

Windows 10 : Microsoft annonce la disponibilité de la mise à jour October 2018 qui débarque avec l'application Your Phone

Windows 10 October update : Microsoft reprend le déploiement arrêté il y a un mois, car la MàJ supprimait des fichiers chez certains utilisateurs

Le redéploiement de Windows 10 October 2018 Update se rapproche un peu plus avec la sortie de la build 17763.103 pour les Insiders et de correctifs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/12/2018 à 18:54
Faudrait surtout empêcher windows d'inviter l'utilisateur à mettre IE en navigateur par défaut après une mise à jour.
Avatar de Steinvikel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/12/2018 à 21:03
pourquoi IE est-il encore présent sur Windows... MS Edge n'est-il pas suffisamment abouti pour le remplacer définitivement ?
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 22/12/2018 à 6:50
pourquoi IE est-il encore présent sur Windows
Essentiellement pour la rétrocompatibilité.
Avatar de Steinvikel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/12/2018 à 7:49
peux-tu être plus précis ? --> la rétrocompatibilité de quoi ?
Quand je change de navigateur web, par exemple, passer de Chrome à Firefox, je laisse pas Chrome pour des raisons de "rétrocompatibilité", je le désinstalle simplement et définitivement.
En quoi serait-ce différent pour IE, c'est une application ou un outil système ?
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 22/12/2018 à 7:56
Si tu as des sites utilisant ActiveX, tu fais comment ? : IE.
Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/12/2018 à 20:49
SharePoint 2010 requiert un plugin ActiveX pour ouvrir les documents dans Office. Donc cela ne fonctionne que sous IE, Edge ne gérant pas cela correctement.
MS a corrigé le tir avec les versions suivantes de SharePoint.

Retour à la faille.
https://www.securityfocus.com/bid/106255/info
Il n est question d une vulnérabilité qu'à partir de IE9, qui est la version la + ancienne encore supportée par MS.

Ce qui est vraiment intéressant, c est de savoir si IE8 serait aussi affecté. Si oui, cela pourrait être la faille qui pourrait enfin enterrer définitivement Windows XP (où IE8 est la dernière versions installable)!
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 24/12/2018 à 16:07
Le correctif IE d'urgence de Microsoft empêche le redémarrage de certains ordinateurs portables Lenovo,
l'éditeur propose des solutions de contournement

Nous vous rapportions que mercredi dernier, Microsoft a publié d’urgence une mise à jour de sécurité pour Internet Explorer, une semaine après son traditionnel Patch Tuesday, afin d’empêcher l’utilisation d’une vulnérabilité liée au moteur de script utilisé par le navigateur.

Cette mise à jour d’urgence est intervenue dans le cadre d’un rapport fourni à Microsoft par le groupe d’analyse des menaces de Google. Ce rapport a permis à la société de se rendre compte de l’existence d’une importante menace dans le navigateur. À en croire l’éditeur, cette faille aurait déjà été exploitée dans des attaques ciblées.

Cette vulnérabilité, répertoriée comme étant CVE-2018-8653, est une faille de sécurité jugée grave par Microsoft et affecte le moteur de script utilisé par le navigateur. Elle peut être exploitée par un attaquant pour exécuter du code arbitraire à distance grâce à la façon dont le moteur de script gère les objets en mémoire dans Internet Explorer.

Dans le bulletin de sécurité de la société qui donne plus d’explication sur la faille et comment s’en protéger, elle écrit que « cette vulnérabilité pourrait corrompre la mémoire, de sorte qu'un attaquant pourrait exécuter du code arbitraire dans le contexte de l'utilisateur actuel. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait obtenir les mêmes droits que l'utilisateur actuel. Si l'utilisateur actuel est connecté avec des droits d'administrateur, l’attaquant pourrait prendre le contrôle du système affecté. Il pourrait alors installer des programmes, afficher, modifier ou supprimer des données ; ou créer de nouveaux comptes avec des droits complets d'utilisateur »..


Microsoft explique aussi que la faille peut servir également à réaliser une attaque Web. Dans ce cas, l’attaquant peut, par le biais d’un site, collecter les informations personnelles de la victimes. La vulnérabilité est présente dans plusieurs versions du navigateur. Il s’agit des versions 9, 10 et 11 d’Internet Explorer. Cependant, le correctif de sécurité n’est disponible que pour les machines équipées des systèmes d’exploitation Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 et Windows Server 2008, 2012, 2016 et 2019. Le correctif de sécurité publié sera directement installé sur les machines où les mises à jour automatiques sont activées a indiqué Microsoft et propose également une solution de contournement pour restreindre l’accès à JScript.dll utilisé par certains sites comme moteur de recherche et qui sont susceptibles d’être affectés par la vulnérabilité.

Le correctif empêche certains ordinateurs de redémarrer

Lors de la publication du correctif, certains problèmes avaient déjà été répertoriés avec les versions antérieures de Windows 10. Par exemple, Microsoft notait des problèmes avec le framework .NET et les liens Web dans le menu Démarrer.

Mais depuis la publication initiale, Microsoft a mis à jour la page de correctif pour indiquer un autre problème potentiel avec certains ordinateurs portables Lenovo.

Citation Envoyé par Microsoft
Après l'installation de KB4467691, Windows peut ne pas démarrer sur certains ordinateurs portables Lenovo disposant de moins de 8 Go de RAM.
La société suggère ensuite quelques solutions de contournement possibles pour ceux qui rencontrent des problèmes:
  • Redémarrez la machine affectée à l'aide de l'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). Désactivez le démarrage sécurisé, puis redémarrez.
  • Si BitLocker est activé sur votre ordinateur, vous devrez peut-être effectuer une récupération BitLocker après la désactivation de Secure Boot.

Microsoft a dit « travailler avec Lenovo et fournir une mise à jour dans une prochaine version »

Source : Microsoft

Voir aussi :

Kubernetes touché par une faille critique pouvant provoquer une escalade de privilège, des correctifs sont disponibles pour le système d'orchestration
Le correctif déployé par Microsoft pour colmater la faille 0-day sur JET ne la corrige pas complètement, selon des experts
Un bogue dans Internet Explorer permet de faire fuiter tout ce que vous tapez dans la barre d'adresse
Navigateurs Web : Google continue de dominer alors que Microsoft Edge et Safari se disputent la 4e place derrière Internet Explorer et Firefox
Avatar de piingwy
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/12/2018 à 23:42
Comme d'habitude on se retrouve bloqués entre déployer la mise à jour d'urgence et se retrouver avec des pc ne fonctionnant pas comme prévu, et ne pas déployer la maj de peur de niquer des pc au risque de laisser une faille. Merci Microsoft
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web